Microscope de terrain économique, à définir

Liste et débats concernant les microscopes de terrain (microscopes de poche et portables)

Microscope de terrain économique, à définir

Messagede bino » 02 Fév 2024 13:42

Bonjour à tous,

Je relance ce sujet, en le centrant bien sur la microscope de terrain.

Déjà, je me demande s'il existe une idée, approximative, du nombre de naturalistes qui, outre une loupe, ou bien une loupe binoculaire, ou encore, à leur place, amènent un microscope, en pleine nature.

Et, par pleine nature, je pense au fait que le microscope pérégrine, porté par son utilisateur, et non pas qu'il reste dans un SUV, ou bien dans une caravane, pour des observations ultérieures de ce qui vient d'être récolté.

Il existe des microscope spécialisés, dits de terrain, dont nous avons parlé, et dont nous parlons encore, sur d'autres fils de ce site.

Ils sont rares, et plutôt chers, ces microscopes inversés de terrain, et du coup, je me suis posé la question de savoir si, en acceptant de ne plus utiliser un microscope de type inversé, on peut définir les caractéristiques d'un bon microscope de terrain, accessible au plus grand nombre, transportable (dans un petit sac à dos, multi-poches, par exemple), facile d'utilisation, et qui soit adaptables à un tel usage.

Déjà, on peut considérer que ce sera un modèle monoculaire, pour des questions de poids et d'encombrement, sans oublier le plus faible coût.

En version à corps droit (sans prisme à 45 degrés), pour encore moins de poids, et de prix.

Il semble évident que, dans un contexte extérieur, la plage, des grossissements raisonnables, ce sera entre environ x 30 fois et x 300 fois, au moins en trois étapes, x 30 fois, x 100 fois, x 300 fois.

Des objectifs achromatiques devraient suffire, dans de telles conditions de travail, et du fait des grossissements, allant de faible à moyen.

Eclairage par miroirs (et si possible, en plus, mais pas à la place, par un illuminateur à LED).

La présence d'un condenseur ne sera pas indispensable, et cela simplifiera les manipulations.

Une possibilité de diaphragmer le pinceau d'éclairage pourra peut-être servir, par contre, au moyen, au plus simple, d'une tourelle de trous de tailles différentes.

Tenue des lames par des valets.

Au niveau de sa stabilité, il faut faire un compromis entre cette dernière et le poids de l'instrument.

Et d'ailleurs, comment le tenir, sur le terrain, le plus simple étant de pouvoir le poser sur un socle (roche, souche d'arbre, muret, etc.).

Sinon, on peut imaginer, pour un examen rapide, le tenir d'une main, au niveau de la partie verticale, pour les modèles qui ne sont pas monoblocs, tandis que l'autre main maintient et déplace la lame.

En plus, avec de telles caractéristiques, on peut envisager de trouver son instrument sur le marché de l'occasion, parmi les bons microscopes traditionnels.

Tout ce qui précède relève de ma vision de la problématique, et si d'autres avis souhaitent s'exprimer, ce sera dans l'intérêt de la communauté, et surtout pour des pratiquants débutants, envisageant de se livrer à des observations, en extérieur, et pour un coût encore raisonnable.

Pour rappel, existent aussi des microscopes stylos, en ayant la forme cylindrique, ou bien de forme parallélépipédique, mais dont le grossissement est unique, et soit faible (autour de x 10 fois), ou bien plus important (autour de x 100 fois), mais alors avec une image sombre et pas très bonne.

Et quand un zoom vient s'ajouter au train optique, c'est encore pire.

Toutefois, ils ont les avantages de la grande portabilité, de l'encombrement minimal, du très faible poids, et on peut les envisager, en tant que super-loupes de terrain.

Cordialement,

Bino
bino
membre
membre
 
Messages: 691
Inscription: 09 Déc 2007 14:59
Prénom: Michel

Re: Microscope de terrain économique, à définir

Messagede André » 02 Fév 2024 14:17

Bonjour Michel

le Cavarolet n'est pas loin de ton cahier de charges: voir : viewtopic.php?f=221&t=3892&p=17640&hilit=cavarolet#p17640


et ses dimensions et caractéristiques : viewtopic.php?f=259&t=4104&p=18791&hilit=cavarolet#p18776
Amicalement
André Advocat

Logiciels:Microcartouche outil indispensable développé par Christian Aubert,Photoshop,Neatimage,Helicon

Le Naturaliste...le forum le plus regardé dans les terriers!
Avatar de l’utilisateur
André
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 11609
Inscription: 28 Aoû 2007 22:12
Localisation: Citoyen du monde-Europe

Re: Microscope de terrain économique, à définir

Messagede Bernard-J » 02 Fév 2024 15:50

Bonjour,
Le sujet est intéressant, mais comme je n'ai jamais pratiqué la microscopie de terrain, ce fait me permet de donner des idées "out of the box".
A la lecture des caractéristiques souhaitées, il me semble que l'on arrive très près de ce clone McArthur décrit sur ce fil. Devrait on se fatiguer à essayer de faire mieux ?

Ce qui me gène un peu, c'est l'impression que ce microscope idéal doit avoir toutes les qualités et pouvoir tout faire - à moindre prix,... sans savoir pour quelles observations il sera utilisé.

Avec la mode des recherches sur la biodiversité et des nombreuses bourses d'études sur les effets climatiques, je pense que ces microscopes portables devraient commencer à fleurir dans les commerces spécialisés.

A mon avis, ils seront basés sur le téléphone portable parce que leurs caméras sont très bonnes pour un tel usage et qu'il permet d'établir une documentation immédiate.
Il existe déjà des MO de ce genre à prix de ouf..
https://iolight.co.uk/product/portable- ... d-of-view/

Mais aussi des systèmes à très bas prix afin de détecter par ex. des oeufs de parasites:
A review on low-cost microscopes for Open Science https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/35879870/
ou Evaluation of a Mobile Phone-Based Microscope for Screening of Schistosoma haematobium Infection in Rural Ghana
bogoch2017.pdf
(684.59 Kio) Téléchargé 12 fois

Les plus intéressants seront des systèmes basés sur des pièces existantes, montées sur une armature en impression 3D. Mais il n'arriveront peut-être pas en vente rapidement...
High-resolution cost-effective compact portable inverted light microscope
https://www.researchgate.net/profile/Pr ... oscope.pdf
Amicalement - Bernard
https://www.microbiolvideos.ch
Bernard-J
membre
membre
 
Messages: 1192
Inscription: 01 Mar 2014 16:45
Localisation: Suisse
Prénom: Bernard

Re: Microscope de terrain économique, à définir

Messagede bino » 02 Fév 2024 21:31

Bonjour à tous,

André, oui, le modèle Cavarolet aurait pu être une solution, mais il est introuvable.

Bernard-J, non, pas du tout, je n'étais pas parti sur un microscope qui devait faire tout et ne presque rien coûter.

Je disais : juste un statif, une platine à valets, un tube droit, une tourelle à trois places, un miroir d'éclairage (plus un éventuel éclairage à Led), et c'est tout.

Avec des optiques achromatiques, plus une mise au point sans réglage fin (pas indispensable, entre x 30 fois et x 300 fois), et pas plus.

Il me semble difficile de faire plus simple.

J'avais aussi exclu les modèles de type inversé, pour éliminer les systèmes à prismes ou bien à miroirs.

En occasion, je me demandais si un ancien petit modèle, de chez Optico, n'était pas la solution, mais à certaines conditions :

Que la fixation des objectifs soit au format RMS, que la longueur du tube soit bien au standard 160 mm, et que le diamètre du tube permette d'y placer un oculaire moderne.

Ce que j'ignore, mais un connaisseur de ce site pourra me renseigner sur ces trois critères.

Si c'est positif, on démonte les anciens objectifs et l'oculaire, et on les remplace par des objectifs achromatiques modernes, plus un oculaire à grand champ, et c'est tout bon.

Dans le cas contraire, il faut chercher ailleurs.

Cordialement,

Bino
Microscope PCB 900 avec objectifs planachromatiques (x 4, x 10, x 20, x 40, x 100 immersion) et oculaires (x 5, x 10), binoculaire TP1 (x 10, x 20, x 40), Emoscop SME, microscope stylo, et plein de loupes...
bino
membre
membre
 
Messages: 691
Inscription: 09 Déc 2007 14:59
Prénom: Michel

Re: Microscope de terrain économique, à définir

Messagede bino » 03 Fév 2024 11:03

Bonjour à tous,

Une recherche, dans les anciens fils et les messages de ce site, vient de me permettre d'apprendre deux choses intéressantes.

D'abord, les objectifs Optico ne sont pas au format RMS.

Ensuite, il aurait existé deux séries d'objectifs pour les microscopes Optico, les uns pas terribles, et les autres meilleurs, mais comment les distinguer, à distance, et donc, sans essai réel.

Ces informations me font incliner vers l'abandon de la piste des microscopes Optico, comme étant une bonne solution, pour un microscope de terrain.

Une rapide recherche, sur le Net, me montre que, en neuf, le microscope droit devient une rareté, sauf en tombant au niveau du jouet à 50 euros.

En occasion, j'écarte aussi les modèles du genre Paralux ou bien PCB 900, qui sont très bien, très solides, mais déjà bien gros, et surtout très lourds.

De même, j'élimine tout ce qui est vendu comme vintage, collector, rare, etc., avec les prix élevés afférents.

Idéalement, la bonne affaire serait un microscope bradé parce que les optiques sont en très mauvais état, ou bien absentes, et donc, on achète pour le statif, lui étant en très bon état, ce qui limite le prix d'achat, et ce qui permet de monter les objectifs et l'oculaire que l'on préfère avoir.

Ce qui nous renvoie au besoin d'un modèle avec une fixation RMS, pour les objectifs, et un tube en norme 160 mm, plus un diamètre compatible avec celui d'un oculaire moderne.

Cordialement,

Bino
Microscope PCB 900 avec objectifs planachromatiques (x 4, x 10, x 20, x 40, x 100 immersion) et oculaires (x 5, x 10), binoculaire TP1 (x 10, x 20, x 40), Emoscop SME, microscope stylo, et plein de loupes...
bino
membre
membre
 
Messages: 691
Inscription: 09 Déc 2007 14:59
Prénom: Michel

Re: Microscope de terrain économique, à définir

Messagede RUDNICKI » 12 Fév 2024 20:10

Bonjour Michel,
Je suis récemment tombé sur ton post. J'estime que le "biolam" de lomo, qui à une certaine époque a souvent été commercialisé à l'étranger sous la marque "bresser erudit", serait le meilleur microscope de terrain économique. Il y a bien en Pologne - et certainement en France - des "microscopes scolaires" chinois, pas chers, qui comblent tes exigences et qui ont même un éclairage incorporé à piles, sauf l'une: les objectifs de qualité plutôt douteuse ne sont pas RMS. Dommage, car selon la spécification, ils ne pèsent que 1,5 kg. Biolam est plus lourd, puisqu'il pèse env. 3 kgs. Les objectifs achro sont de bonne qualité, notamment le 40x à ressort. Ses dimensions min. - avec le tube dévissé - sont de 21cm x 19cm. La platine est normalement à valets, mais on peut trouver sans problème une surplatine assortie (voir le post "Equiper un ancien microscope d'une surplatine"). Lomo a créé un système assez complet. Sur la première photo à gauche il y a un exemplaire doté d'une bino et d'un condenseur pour l'éclairage oblique. La deuxième photo montre deux "microscopes de voyage" plus rares. Ils sont plus petits, mais pèsent toujours 3kgs, car le biolam a un cadre évidé. Ce n'est certainement pas un microscope de poche, mais il est tout à fait transportable dans un sac à dos. J'ai vu récemment sur des sites polonais 2-3 offres à 80-90 euros. Sur e-bay, les offres commencent à partir de 45 euros. Il y en a plusieurs, donc ce n'est un microscope ni rare ni cher.
PS. Ce microscope possède un mouvement micro. C'est cette roue noire dans la base. Visiblement, les valeureux ouvriers soviétiques avaient du mal à rassembler le mécanisme à roues dentées, copié sur Jena, c'est pourquoi, il a été remplacé par une vis micrométrique. C'est suffisamment précis, mais il faut s'y habituer. :)

ok1 — kopia.JPG
Exif et Meta MicroCartouche ok1 — kopia.JPG (144.14 Kio) Vu 295 fois


ok2 — kopia.JPG
Exif et Meta MicroCartouche ok2 — kopia.JPG (119.3 Kio) Vu 293 fois
RUDNICKI
membre
membre
 
Messages: 177
Inscription: 23 Juil 2015 22:06
Prénom: Janusz

Re: Microscope de terrain économique, à définir

Messagede bino » 12 Fév 2024 22:18

Bonjour Rudnicki,

Merci pour ces informations et ces illustrations.

Les modèles de terrain que vous présentez sont déjà perfectionnés, entre les renvois à 45 degrés, les surplatines, les condenseurs, tous présents, et pourtatnt vous les anoncez à des prix bas, sur Ebay, en occasions.

En plus, si j'ai bien compris, ils sont du type "universel", c'est à dire, à la norme 160 mm de tirage, et en fixation RMS des objectifs, ce qui permet, toujours en occasion, de trouver des objectifs adaptables, et pas trop chers, en veillant à ne pas prendre des objectifs qui nécessitent des oculaires compensateurs, mais qui se contentent d'oculaires classiques.

Par contre, du fait des perfectionnements mentionnez, leur poids dépasse celui de modèles plus simples et dits "droits", mais ils restent une bonne option.

Cordialement,

Bino
Microscope PCB 900 avec objectifs planachromatiques (x 4, x 10, x 20, x 40, x 100 immersion) et oculaires (x 5, x 10), binoculaire TP1 (x 10, x 20, x 40), Emoscop SME, microscope stylo, et plein de loupes...
bino
membre
membre
 
Messages: 691
Inscription: 09 Déc 2007 14:59
Prénom: Michel

Re: Microscope de terrain économique, à définir

Messagede Maraussan » 13 Fév 2024 22:09

bino a écrit:En plus, si j'ai bien compris, ils sont du type "universel", c'est à dire, à la norme 160 mm de tirage, et en fixation RMS des objectifs, ce qui permet, toujours en occasion, de trouver des objectifs adaptables, et pas trop chers, en veillant à ne pas prendre des objectifs qui nécessitent des oculaires compensateurs, mais qui se contentent d'oculaires classiques.


Hélas non et trois fois non...
C'est du 160mm certes mais avec une longueur de fut d'objectif courte, le microscope est incapable de recevoir les objectifs modernes 160mm longs, les débattements mécaniques sont incompatibles.

Chaque génération de matériel est à prendre dans son jus.
Si l'on pouvait faire autrement (et si les générations précédentes avaient pu faire autrement), tout ce matériel serait encore présent dans les labos.
Avatar de l’utilisateur
Maraussan
membre
membre
 
Messages: 4776
Inscription: 21 Jan 2008 18:35
Prénom: Alain2

Re: Microscope de terrain économique, à définir

Messagede bino » 14 Fév 2024 12:16

Bonjour Maraussan,

Merci pour cette précision technique qui, si elle réduit à néant mon hypothèse, a le mérite d'éviter de futures déconvenues.

Cordialement,

Bino
Microscope PCB 900 avec objectifs planachromatiques (x 4, x 10, x 20, x 40, x 100 immersion) et oculaires (x 5, x 10), binoculaire TP1 (x 10, x 20, x 40), Emoscop SME, microscope stylo, et plein de loupes...
bino
membre
membre
 
Messages: 691
Inscription: 09 Déc 2007 14:59
Prénom: Michel

Re: Microscope de terrain économique, à définir

Messagede PierreM » 15 Fév 2024 20:00

Hello

bino a écrit:Je relance ce sujet, en le centrant bien sur la microscope de terrain.

Oui mais que faut-il entendre par "microscope de terrain" ?
Dans les modèles de terrain proposés je vois des microscopes qui ne peuvent rentrer dans la poche ou une musette et nécessite au moins une table et qui me semblent trop lourds.
Peut-on appeler microscope de terrain des modèles qui doivent être utilisés au camps, au refuge ou à l'hôtel ?

Il y a des microscopes de poche (taschenmikroskop) mais maintenant ce terme désigne des microscopes de mesure à grossissement unique et fort couteux ou des microscopes simples et souvent de fort mauvaise qualité cf. les microscopes stylos cités plus bas dans le message d'origine.. Le plus par rapport aux modèles anciens est l'éclairage à LEDs. Le choix est difficile dans la multitude de modèles.

bino a écrit:En plus, avec de telles caractéristiques, on peut envisager de trouver son instrument sur le marché de l'occasion, parmi les bons microscopes traditionnels.

OUI mais souvent encombrants et lourds.
Les vieux taschenmikroskops atteignent des sommets sur les sites de vente.
Personnellement j'apprécie les modèles RAW Rathenov qu'on peut encore trouver à des prix honnêtes, beaucoup moins cher que les TAMI ou Goerz Ultra Lomara et attention ces derniers sont rarement en configuration complète.

Il y a une série de 4 articles bien documentés et fort intéressants sur les taschenmikeoskop dans Micscape (juillet, août, septembre, octobre 2011)

Bien amicalement
Pierre M.
PierreM
membre
membre
 
Messages: 604
Inscription: 07 Aoû 2011 17:28
Prénom: Pierre

Suivante

Retourner vers Microscopes de terrain et loupes de poche

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron