Cosmarium blyttii Wille

Zygnématales unicellulaires (Desmidiales)
Règles du forum

Collections du forum
Pour poster dans cette partie, vous devez faire partie du groupe Collectionneurs.
C'est un groupe ouvert et nous répondrons volontiers à vos demandes (par MP svp).
Plus d'infos, voir ici

--------------------------------------------------------------------------------
Attention : Les images doivent être publiées directement sur notre serveur et non pas liées sur un autre site !

Les questions et réponses concernant les sujets des Collections sont à suivre dans la partie 1 (Q/R Collections).
Ne pas entamer de débats directement dans ces rubriques, merci d'avance !
--------------------------------------------------------------------------------

Cosmarium blyttii Wille

Messagede André » 27 Nov 2023 12:06

Partageant le même apex plat et ondulé que Cosmarium humile, Cosmarium blyttii s'en diffère par ses lobes latéraux remontant jusqu'à l'apex .
Taille des cellules : 18.9 x 16.7µm ( selon Coesel & Meesters : (10)-13-20 x (9)-12-18µm).

cosmarium_blyttii_wille.jpg
Exif et Meta MicroCartouche cosmarium_blyttii_wille.jpg (88.26 Kio) Vu 160 fois


Prélèvement de tourbière, commune de Montselgues, Ardèche.
Amicalement
André Advocat

Logiciels:Microcartouche outil indispensable développé par Christian Aubert,Photoshop,Neatimage,Helicon

Le Naturaliste...le forum le plus regardé dans les terriers!
Avatar de l’utilisateur
André
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 11609
Inscription: 28 Aoû 2007 22:12
Localisation: Citoyen du monde-Europe

Re: Cosmarium blyttii Wille

Messagede YVES50 » 13 Déc 2023 19:41

Cosmarium blyttii WILLE, 1880

Synonyme : Ursinella blyttii (WILLE) KUNTZE

GUIRY & GUIRY, 2023 indiquent 10 variétés et 4 formes dont f. australicum (australica) SCHMIDLE 1896 & var. novae-sylvae W. & WEST, 1897 citées de France et plus du type.
Selon CAPDEVIELLE, la f. australicum se distingue du type par l’absence d’ornementation centrale et par la présence d’un granule plus gros à l’apex . La var. sylvae-novae est plus grande que le type mais les dimensions se recoupent quand même.
Cosmarium blyttii var. novae-sylvae _ f. australicum.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Cosmarium blyttii var. novae-sylvae _ f. australicum.jpg (168.01 Kio) Vu 106 fois


Cette desmidiée est cosmopolite et largement documentée en Europe.

France :
carte Cosmarium blyttii - Copie.jpg
Exif et Meta MicroCartouche carte Cosmarium blyttii - Copie.jpg (202.35 Kio) Vu 106 fois


Sources :

WILLE N., 1880 : Bidrag till Kundskaben om Norges Ferskvandsalger 1. Smaalenenes. Chlorophyllophyceer. Forhandlinger i Videnskabs-Selskabet i Kristiania 1880 (11) - avec une diagnose et des figures, comme il se doit :
Cosmarium blyttii d'après WILLE, 1880 diagnose et figures.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Cosmarium blyttii d'après WILLE, 1880 diagnose et figures.jpg (110.41 Kio) Vu 106 fois


SCHMIDLE W., 1896 : Süsswasseralgen aus Australien. Flora (Jena) 82 – avec une figure mais pas de diagnose disponible de la forme australica.
WEST W. & WEST G.S., 1897 : A contribution to the freshwater algae of the south of England. Journal of the Royal Microscopical Society, London – avec la diagnose latine et des figures de la var. novae-sylvae
KOUWETS, 1999 : A check-list of desmids of France. Patrimoines naturels MNHN / SPN
COESEL & MEESTERS, 2007 : Desmids of the Lowlands. KNNV Publishing
JOHN, WHITTON & BROOK, 2011 : The Freshwater Algal Flora of the British Isles. Cambridge University Press
GUIRY, M.D. & GUIRY, G.M. 2023 : AlgaeBase. World-wide electronic publication. National University of Ireland, Galway. – avec des clichés de l’espèce : https://www.algaebase.org/search/specie ... s_id=28319


Données antérieures à 2000 :
ALLORGE, 1924 : Desm. Lac de Grand-Lieu (Loire-Atlantique) - 1926 : Algues du Briançonnais. BSBF 69, lac de Cristol, alt. 2280 m ; lac de Sarailley, alt. 2500 m (Hautes-Alpes)
ALLORGE & DENIS, 1919 : Sur répart. Desm. tourbières Jura français. BSBF 66, tourbière à Saint-Point (Saône-et-Loire) - 1920 : Distrib. algues Haute-Maurienne. BSBF 67, lac du Plan du Lac et lac comblé sous Lac Blanc (Savoie)
BAÏER, 1958 : Une tourbière du Dauphiné, Le Luitel. Mém. SBF, BSBF 104 (Isère) – 1978 : Desm. PNN Vanoise.Travaux Sc. Vanoise 9, expressions sphaignes, Lac Blanc de Termignon, alt. 2246 m, type & var. novae-sylvae (Savoie)
BAÏER & al. 1984 : Typologie éco. lacs haute alt. PNN Vanoise. Travaux Sc Vanoise 14, lac du Mont Coua, alt. 2672 m, espèce répandue (Savoie)
CAPBLANCQ, 1973 : Phytoplancton lacs haute alt. Pyrénées. Annales Limno. 8 (Hautes-Pyrénées)
CAPDEVIELLE, 1982 : Algues eau douces rares ou nouvelles Fr. Crypto-Algo. 3, étang Noir à Seignosse avec fo. australicum (Landes)
DEFLANDRE, 1939 : Notules hydrobio. qqs étangs bretons. BSBF 86, étang de Beaufort, parmi hydrophytes, pH 7,5 à 8 ; étang de Bourgneuf, pH 9,5 ! (Ille-et-Vilaine)
DENIS, 1921 : Contrib. flore algo env. Paris, mares F. Fontainebleau. Annales Sc. Nat. Bota T VII (Seine-et-Marne) – 1924 : Obs. algo. Hautes-Pyrénées. Revue Algo. 1, mares à sphaignes de Caderolles (Hautes-Pyrénées) – 1926 : Contrib. fl. algo. Auvergne. BSBF 72, lac de l’Esclauze (Puy-de-Dôme)
FREMY, 1926 : Excursion bota. Soc. Linn. Normandie. Bull. Soc. Linn. Normandie Sér VII (8), Lessay, lande tourbeuse, var. novae-sylvae(Manche)
KOUWETS, 1987 : Desmids from the Auvergne. Hydrobiologia 146, tourbière près lac de Bourdouze, parmi macrophytes et expression rhizomes potamots ; rive avec macrophytes lac de l’Esclauze ; tourbière près Les Châstelets, avec utriculaires, var. novae-sylvae (Puy-de-Dôme) – 1988 : New and noteworthy desm. zygospores. Acta Botanica Neerlandica 37, petit fossé près Lit-de-Mixe, var. novae-sylvae (Landes)
LAPORTE, 1931 : Recherches sur la biologie des desmidiées. Encyclopédie biologique 9, tourbière du Plenay (Haute-Savoie)
LEMAIRE, 1889 : Liste desmid. Vosges et env. Etival. Bull. Soc. Sc. Nancy Sér II 106, mare d’Etival, sur utriculaires (Vosges) – première observation pour la France
PAUTOU & BAÏER , 1983 : marais du Grand-Lemps. Bull. Soc. Linn. Lyon 52, var. novae-sylvae (Isère)
RALLET, 1936 : Etude phytogéo. Brenne. Thèse Univ. Poitiers, étangs Ex-Chèvres, Purai, des Bénismes, de Bignotoi et de Buret. (Indre) – l’algue est donc répandue en Brenne.
VERGER-LAGADEC, 1963 : étangs de La Double (Dordogne)
VERGER-LAGADEC & VILLERET, 1963 : Algues eau douce Massif de Néouvielle. Bull. Soc. Hist. Nat. Toulouse 98,Lac d’Aumar ; Vallon d’Estibère, alt. 2250 m, petite mare près Lac de L’Ile, type et var. novae-sylvae (Hautes-Pyrénées)
VILLERET, 1938 : Vég. Lande d’Ouée. Bull. Soc. Sc. Bretagne 15, mare près Gosné, parmi sphaignes et hélophytes (Ille-et-Vilaine) – 1955 : Contrib. biol. algues tourbières à sphaignes. BSSB 29, Mare Neuve & Grande Mare de la Lande d’Ouée, type et var. novae-sylvae, pH 4,8 à 5,4 & 4,8 à 6,0 (Ille-et-Vilaine)
VILLERET & al., 1972 : étangs de la Double, (Dordogne)

Données à partir de à 2000 :
INPN-MNHN : données F. PEYRISSAT, 2022 & 2023, Orcival ; Blot-l’Eglise (Puy-de-Dôme)
PEYRISSAT F., 2022 : lac barrage de Gabacut à St-Genès-Champespe (Puy-de-Dôme) - voir l’obs. ici : viewtopic.php?f=135&t=25515&p=139561&hilit=Cosmarium+blyttii#p139561
ADVOCAT A., 2023 : tourbière à Montselgues (Ardèche)

Selon les auteurs, Cosmarium blyttii est une algue acidophile des eaux oligo-mésotrophes. Elle peut cependant survivre en milieu alcalin. C’est le cas en France avec des pH notés de 4,8 à 9,5. Elle est documentée depuis les plaines jusqu’à l’étage alpin, le plus souvent en contexte tourbeux.

Cordialement,
Yves
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 4710
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves


Retourner vers Desmidiées

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

cron