Cosmarium galeritum NORDSTEDT, 1870

Zygnématales unicellulaires (Desmidiales)
Règles du forum

Collections du forum
Pour poster dans cette partie, vous devez faire partie du groupe Collectionneurs.
C'est un groupe ouvert et nous répondrons volontiers à vos demandes (par MP svp).
Plus d'infos, voir ici

--------------------------------------------------------------------------------
Attention : Les images doivent être publiées directement sur notre serveur et non pas liées sur un autre site !

Les questions et réponses concernant les sujets des Collections sont à suivre dans la partie 1 (Q/R Collections).
Ne pas entamer de débats directement dans ces rubriques, merci d'avance !
--------------------------------------------------------------------------------

Cosmarium galeritum NORDSTEDT, 1870

Messagede YVES50 » 17 Jan 2022 18:52

Cosmarium galeritum NORDSTEDT, 1870 est une Desmidiceae subcosmopolite bien documentée en Europe. GUIRY & GUIRY, 2022 citent 7 variétés en plus de la forme nominale seule représentée en France et aucune synonymie.

Ici, un unique spécimen provenant d’une mare en tourbière dans la Manche. Le contenu cellulaire, rétracté au centre par suite de la déshydratation causée par la glycérine… ce qui a permis d’observer les ponctuations de la paroi (avec les yeux de la foi :D ) sur le second cliché fortement recadré :
Cosmarium galeritum 100x BF lugol+glycérine.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Cosmarium galeritum 100x BF lugol+glycérine.JPG (173.38 Kio) Vu 238 fois

Cosmarium galeritum paroi, ponctuation.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Cosmarium galeritum paroi, ponctuation.JPG (163.14 Kio) Vu 237 fois


Diagnose selon COESEL & MEESTERS : cellule plus longue que large avec un sinus profond, des angles largement arrondis et des côtés convexes à droits - vue apicale ellipsoïde, paroi cellulaire lisse – (46) 51-57 (65) µm x (37) 42-46 (53) µm.
JONH & al. dans leur flore britannique indiquent a contrario que la paroi cellulaire est ponctuée ce que NORDSTEDT écrivait en latin « membrana punctata » dans sa diagnose originelle et il dessinait même ces pores ! C’est assez ahurissant mais avec un microscope de son époque, le grand naturaliste microscopiste avait bien observé ces infimes structures ! :chap: L’auteur précise également « nuclei amylacei bini » soit deux pyrénoïdes par hémicellule.

L’espèce n’est pas proposée sur les sites « Digicodes » et « Desmids of Drenthe » mais elle est bien illustrée dans le catalogue portugais ACOI, "Coimbra Collection of Algae", ici : http://acoi.ci.uc.pt/spec_detail.php?cult_id=1221

Voir également une discussion ici : viewtopic.php?f=135&t=22392&p=124857&hilit=galeritum#p124857

France :
carte Cosmarium galeritum - Copie.jpg
Exif et Meta MicroCartouche carte Cosmarium galeritum - Copie.jpg (215.77 Kio) Vu 237 fois


Remarque : une carte de l'espèce avait déjà été éditée mais en étant incomplète et de facture ancienne


Sources :
NORDSTEDT, 1870 : Symbolae ad Floram Brasiliae centralis cognoscendam in Videnskabelige Meddelelser 14-15, 1869
GUIRY, M.D. & GUIRY, G.M. 2021 : AlgaeBase. World-wide electronic publication, National University of Ireland, Galway. https://www.algaebase.org
JOHN, WHITTON & BROOK, 2011 : The Freshwater Algal Flora of the British Isles, Cambridge University Press
COESEL & MEESTERS, 2007 : Desmids of the Lowlands, KNNV Publishing
KOUWETS, 1999 : A check-list of desmids of France, Patrimoines naturels (MNHN / SPN) :


Données antérieures à 2000, selon la bibliographie de F.A.C. KOUWETS :
CAPDEVIELLE, 1979 : lacs de Cazaux-Sanguinet-Biscarosse, (limites Landes et Gironde)
DEFLANDRE, 1925 : Note flore algo. deux localités alpines in BSBF 72, lac de Tavaneuse sur schistes ardoisiers, alt. 2000 m (Haute-Savoie)
DEFLANDRE, 1929 : Contrib. flore algo. France in BSBF 75, tourbières d’Anglade et d’Estaragne vers 2180 m alt., St-Lary-Soulan (Hautes-Pyrénées)
KOUWETS, 1988 : New and noteworthy desmids zygospores from SW France in Acta Botanica Neerlandica 37, publication inaccessible

Ajoutons une publication supplémentaire :
LAPORTE, 1931 : Ecologie et systématique des Desmidiées in Encyclo. biol. où l'auteur reprends la donnée de DEFLANDRE pour la Haute-Savoie en classant l'espèce comme caractéristique de l'assoc. "Cosmarietum transitorium"

Données à partir de à 2000 :
INPN-MNHN : ATBI PNN Mercantour - COUTE & PERRETTE, 2011 à 2013, zone humide La Sanguinière à Entraunes, St-Martin-Vésubie, lac de l’Isolette* vallon Ponset, St-Martin-le-Selvage (Alpes-Maritimes) et vallon du Lauzanier, Val d’Oronaye (Alpes-de-Haute-Provence)
* alt. 2342 m, source Géoportail
Y. LE MONNIER, 2019 : Les Desmidiées observées dans la Manche in Bull. Assoc. Manche-Nature 109-110, tourbière à sphaignes, étang eutrophe à potamots, St-Clément-Rancoudray (Manche)


Pour les Pays-Bas, COESEL & MEESTERS indiquent une espèce rare des eaux mésotrophes. Dans les Iles Britanniques JOHN & al. signalent que cette algue acidophile des hautes terres est observée dans les tourbières et les mares acides.
En France, elle est rarement documentée.
Cordialement,
Yves
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 3637
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves

Retourner vers Desmidiées

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités