Oscillatoria simplicissima


Bactéries et Cyanobactéries

Règles du forum

Bactéries et Cyanobactéries

Oscillatoria simplicissima

Messagede YVES50 » 11 Sep 2021 16:41

Oscillatoria simplicissima GOMONT, 1892

Voilà une élégante cyanobactérie avec sa couleur bleue soutenue. En vérité, les « cyanophycées » des anciens auteurs ne sont pas toujours bleues ! Il y en a même qui sont rouges.

Oscillatoria simplicissima St-Sever sept. 2021.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Oscillatoria simplicissima St-Sever sept. 2021.jpg (245.19 Kio) Vu 153 fois

trichome complet au 40x en fond clair, médaillons au 100x en lumière oblique

Ici, l’ espèce est abondante dans l’eau d’une petite mare à sphaignes, en forêt de Saint-Sever (Calvados). Sa coloration a attiré mon regard.

Dans la flore de Belgique de P. COMPERE, 1986, les critères retenus pour l’identification spécifique sont les suivants :
- trichomes droits ou flexueux – cellules courtes, longueur 1/3 à 1/2 de la largeur – absence de pseudovacuoles gazeuses – trichomes non rétrécis aux articulations – trichomes non atténués aux extrémités – largeur 8 à 9 µm et cellule apicale hémisphérique.
Selon l’auteur, l’espèce est sub-cosmopolite.

Dans la flore des Iles Britanniques de JOHN WHITTON & BROOK, le genre Oscillatoria n’est pas gratifié d’une clé des espèces. C’est mesquin en regard du prix de vente de la flore. :mrgreen: De plus, O. simplicissima n’est ni décrite ni citée.

Les images et descriptions glanées sur le site Protist-Images confortent l’identification spécifique.

Une espèce voisine, décrite dans la flore de Maurice GOMONT * Oscillatoria tenuis, montre des cloisons granuleuses et des articles légèrement rétrécis aux articulations. Ce n’est pas le cas pour les spécimens de la forêt de Saint-Sever-en-Calvados

* Maurice GOMONT : Monographie des Oscillaires, 1892 - Annales Sciences Nat. 7° série Bot. Tome 16 avec des planches coloriées et des descriptions en latin :

extrait planche GOMONT.JPG
Exif et Meta MicroCartouche extrait planche GOMONT.JPG (120.17 Kio) Vu 151 fois




La multiplication asexuée des trichomes est réalisée par la fragmentation de la colonie. Des nécridies ou cellules nécridiales accumulent la phycocyanine et dégénèrent, d’où leur teinte bleue plus marquée. Les hormogonies, fragments du thalle primitif, se séparent alors.

Pour réviser le vocabulaire vous pouvez voir ce sujet pour une autre espèce d’Oscillatoria:
viewtopic.php?f=38&t=22812&hilit=Oscillatoria
Cordialement,
Yves
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 3410
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves

Retourner vers Bactériologie (obs.)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité