Moule d'eau douce


Animaux divers + histologie et cytologie animale, y compris l'homme

Règles du forum

Animaux divers + histologie et cytologie animale, y compris l'homme

Moule d'eau douce

Messagede André » 20 Mar 2019 12:51

Bonjour à tous

Un petit clin d'oeil à Sylvain : je vous présente un bivalve d'eau douce.
Cette moule provient d'une plage exondée d' étang -lac de Franche Comté.
C'est bien la première fois que j'en ai rencontrée.
Elles sont bien plus faciles à photographier que celles de sylvain !

Longueur : 13cm
Largeur : 6.4cm

bivalve_deau_douce.jpg
Exif et Meta MicroCartouche bivalve_deau_douce.jpg (162.16 Kio) Vu 768 fois
Amicalement
André Advocat

Logiciels:Microcartouche outil indispensable développé par Christian Aubert,Photoshop,Neatimage,Helicon

Le Naturaliste...le forum le plus regardé dans les terriers!
Avatar de l’utilisateur
André
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 9275
Inscription: 28 Aoû 2007 22:12
Localisation: Citoyen du monde-Europe

Re: Moule d'eau douce

Messagede Daniel » 20 Mar 2019 13:41

C'est un anodonte;
vu la taille je pense à Anondonta cygnea L.

J'en voyais dans les étangs des Vosges et du Sundgau; mais je n'ai pas de souvenir d'observation depuis que j'habite en Ardèche.

Est ce que Sylvain peut confirmer ma proposition et nous signaler de la documentation actuelle sur les bivalves d'eau douce?
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5504
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Moule d'eau douce

Messagede Gérard-Breton » 20 Mar 2019 14:49

Bonjour Daniel et André,

Je n'ai pas ma doc sous la main, mais Anodonta cygnea à vue de nez et sans garantie me semble plausible.

La doc en question est : Killeen, Aldridge & Oliver 2004. Freshwater bivalves of Britain and Ireland. Field Studies Council.

Un peu vieux mais très bien illustré, des descriptions qui permettent de s'en tirer sans grosse difficulté.

Plus récent, mais que je n'ai pas pratiqué : Prié V. 2018. Naïades et autres mollusques bivalves d'eau douce de France. Biotope Editions.

Et ne pas oublier : Corolla et al. 2013. La vie en eau douce. Les Carnets du Plongeur 1, Neptune éditions. Les mollusques sont moins détaillés mais le livre couvre (presque) tous les groupes.

Et pour finir et pour comparaison, voici deux photos d'A. cygnea dans une ancienne falunière mise en eau, très calcaire, à Hommes (Indre-et-Loire), vers -3m, été 2017. J'inaugurais un Nikon AW 130.

LL-684 Anodonta cygnea B6 37 Hommes 300717.jpg
En position de vie, siphons entr'ouverts
Exif et Meta MicroCartouche LL-684 Anodonta cygnea B6 37 Hommes 300717.jpg (169.39 Kio) Vu 743 fois


LL-641 Anodonta cygnea  B6 37 Hommes 300717.jpg
un peu brossée, et reposée sur le sédiment
Exif et Meta MicroCartouche LL-641 Anodonta cygnea B6 37 Hommes 300717.jpg (175.52 Kio) Vu 743 fois


Cordialement

Gérard Breton
Gérard-Breton
membre
membre
 
Messages: 1150
Inscription: 24 Aoû 2013 21:26
Prénom: Gérard

Re: Moule d'eau douce

Messagede 6le20 » 20 Mar 2019 18:27

Bonsoir tout le monde !

Décidément j'ai l'image du mollusque qui me colle au pied ! :lol: :lol: :lol:

Anodonta cygnea me semble crédible. Néanmoins, il faut savoir y a une tapée d'espèces de grands bivalves d'eaux douces qui ont débarqué d'Asie ces dernières années et qui concurrence avec succès la faune indigène et que je ne connais pas. Les Unionidae produisent des larves qui s'accrochent aux écailles de poisson pour se faire transporter et coloniser de nouvelles eaux (c'est ce qui explique que ces espèces peuvent remonter le courant).

C'est pourquoi je recommanderais plutôt le livre de Vincent Prié de 2018 (Naïades et autres mollusques bivalves d'eau douce de France. Biotope Editions)

La poétique présentation :
Ces bivalves d’eau douce (dont font partie aussi les moules) faisaient autrefois partie du paysage, bien connus des pêcheurs et des enfants qui fréquentaient nos rivières – et qui les fréquentent toujours.
« Ah bon ? Ça existe des moules d’eau douce ? ».
Hé oui, ça existe. Et il en reste encore. Bien loin de l’abondance passée, certes, mais elles sont toujours là.

Les moules d’eau douce dont on faisait des boutons de chemise, des cendriers, des ricochets… Les Anodontes dont on nourrissait les canards. Les Mulettes perlières qui tapissaient le lit des rivières cristallines de Bretagne et du Massif central. Les Cyclades que les enfants s’amusaient à faire claquer sous les doigts. Les Grandes Mulettes dont les bouchers utilisaient les coquilles pour racler la peau des cochons dans le Sud-Ouest.

Alors pourquoi ce livre ? Bien entendu, pour synthétiser des connaissances à l’attention des techniciens de rivières, des gestionnaires d’espaces naturels, des naturalistes passionnés… Mais aussi, pour tous ceux qui ont un jour éprouvé du plaisir à se retrouver seul, sur une berge, à contempler la ripisylve au son intermittent de la Bouscarle. Pour redire combien les moules d’eau douce symbolisent la bonne santé des cours d’eau, ces tout petits bouts de ce monde, qui nous ont tous un jour rempli de bonheur, de béatitude contemplative, à l’ombre des frênes dans les heures chaudes de juillet, à l’aube quand la brume glisse sur la surface plane et courante, en hiver quand les terres semblent figées, au printemps avec une jolie fille… les rivières de France.


Ou encore :
Les bivalves d'eau douce sont des animaux peu charismatiques, souvent difficiles à observer et mal connus des naturalistes. Pourtant, ils peuvent nous raconter des histoires naturelles extraordinaires. Certaines espèces vivent jusqu'à 280 ans et peuvent donc témoigner de deux siècles d'histoire des rivières de France. Le cycle reproductif des Naïades, avec l'intervention d'un poisson-hôte, en fait des animaux très mobiles pendant les premiers stades de leur vie. Au contraire, les Cyclades sont vivipares et les adultes protègent les juvéniles à l'abri de leurs valves pendant leur première phase de croissance. Les coquilles et les perles ont fait couler beaucoup d'encre et on dispose de nombreux témoignages historiques à leur sujet. Alors qu'elles peuvent constituer plus de 90 % de la biomasse benthique dans des écosystèmes préservés, les Naïades ont régressé d'une manière alarmante au cours du XXe siècle et il est difficile d'imaginer ce que pouvaient être les rivières de France à l'époque où des centaines de milliers de bivalves filtraient leurs eaux en permanence. Ce guide propose un panorama sur les espèces de bivalves d'eau douce de France, avec une présentation générale et des monographies pour chaque espèce. Puisse-t-il sensibiliser les usagers et les gestionnaires de nos rivières à la protection de ces sentinelles des eaux douces de France.

Mais bon, il faut avoir 50e à investir !
Amicalement

Sylvain
Bestiolomane-plantophile



Bino Olympus SZIII + CAM 5 mg et Micro Paralux L3000 trino + Panasonic G5
Avatar de l’utilisateur
6le20
membre
membre
 
Messages: 3137
Inscription: 04 Aoû 2015 15:34
Localisation: Corbières
Prénom: Sylvain

Re: Moule d'eau douce ( cf.Anondonta cygnea L.)

Messagede André » 22 Mar 2019 12:54

Merci à vous pour ces indications : je mettrais donc un cf. Anondonta cygnea L.
Amicalement
André Advocat

Logiciels:Microcartouche outil indispensable développé par Christian Aubert,Photoshop,Neatimage,Helicon

Le Naturaliste...le forum le plus regardé dans les terriers!
Avatar de l’utilisateur
André
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 9275
Inscription: 28 Aoû 2007 22:12
Localisation: Citoyen du monde-Europe

Re: Moule d'eau douce

Messagede DanielCrabbé » 24 Mar 2019 21:53

Bonsoir André,

Voici un petit document qui pourrait t'aider.
Sinon un gros plan de la charnière peut aider.

Clé de détermination bivalves eau douce.pdf
(1.07 Mio) Téléchargé 25 fois


Amitiés.

Daniel

Utilisateur nomade (via mobile device) Image
Daniel Crabbé
Olympus BH2 fond noir, contraste de phase et contraste interférentiel - 4X, 10X, 20X et 100X D Plan - 10x, 20X, 40X et 100X S Plan - 2x S Plan FL - 40X, 100X S Plan Apo - 10X, 20X, 40X et 100X Phase positif A Pl - 40X Phase négatif A NH
Clone Paralux L3000 Trino Obj 4-10-20-40-100 planachromatiques infinis
Clone Paralux XLT 745 Trino
Avatar de l’utilisateur
DanielCrabbé
membre
membre
 
Messages: 1392
Inscription: 08 Fév 2008 22:37
Localisation: Belgique
Prénom: Daniel

Re: Moule d'eau douce

Messagede André » 25 Mar 2019 08:53

merci Daniel pour la clé : je vais regarder cela de plus près !
Amicalement
André Advocat

Logiciels:Microcartouche outil indispensable développé par Christian Aubert,Photoshop,Neatimage,Helicon

Le Naturaliste...le forum le plus regardé dans les terriers!
Avatar de l’utilisateur
André
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 9275
Inscription: 28 Aoû 2007 22:12
Localisation: Citoyen du monde-Europe

Re: Moule d'eau douce

Messagede DanielCrabbé » 25 Mar 2019 20:38

Daniel Crabbé
Olympus BH2 fond noir, contraste de phase et contraste interférentiel - 4X, 10X, 20X et 100X D Plan - 10x, 20X, 40X et 100X S Plan - 2x S Plan FL - 40X, 100X S Plan Apo - 10X, 20X, 40X et 100X Phase positif A Pl - 40X Phase négatif A NH
Clone Paralux L3000 Trino Obj 4-10-20-40-100 planachromatiques infinis
Clone Paralux XLT 745 Trino
Avatar de l’utilisateur
DanielCrabbé
membre
membre
 
Messages: 1392
Inscription: 08 Fév 2008 22:37
Localisation: Belgique
Prénom: Daniel


Retourner vers Animaux divers (obs.)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 1 invité