Nikon Labophot : Conversion bulbe halogène - LED

Tous vos montages et bricolages liés aux observations naturalistes.
Règles du forum
Tous vos montages et bricolages liés aux observations naturalistes.

Nikon Labophot : Conversion bulbe halogène - LED

Messagede Tsou » 06 Nov 2018 01:34

Bonsoir,

je suis en pleine conversion du système d'éclairage de mon microscope Nikon Labophot (la version 1, pas la 2), la partie électronique est prête et je m'apprête à envoyer les PCBs en production. Pour ceux que ça intéresse, j'en ai discuté sur un forum spécialisé électronique (http://www.eevblog.com/forum/beginners/ ... e-upgrade/), ça peut être intéressant afin de voir le processus de design. Et pour ceux qui souhaiteraient reproduire le montage, je mettrai en fin de message une photo du schéma électronique, ainsi que du layout de la carte.

Je suis maintenant confrontée à un dilemme, soit je garde l'ensemble de la partie électrique déjà présente dans le microscope mais je récupère le 6V présent pour alimenter ma carte électronique, afin de piloter la LED. Je connecte également le potentiomètre intégré à la carte afin de régler l'intensité de la LED.
Soit j'enlève toute la partie électrique, j'y installe une simple alimentation 6V ou 12V (si j'utilise une LED 6V ou 12V) et je place un nouveau potentiomètre.

La deuxième option me plaît assez bien afin d'avoir un montage propre, où je ne serai pas contrainte par les composants électriques déjà présents dans le microscope.
Du coup je souhaiterais avoir des conseils de personnes avisées. Est-ce que cela vous semble une bonne idée de ? Ou est-ce qu'il vaut mieux éviter au maximum de modifier le microscope? Également, j'ai vu que certains vendeurs sur ebay USA vendaient l'ensemble de la partie électrique, toute entière, pensez-vous que ce soit effectivement vendable et si oui auriez-vous une idée du prix?

Microscope3.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Microscope3.jpg (203.43 Kio) Vu 382 fois

LED4.png
Exif et Meta MicroCartouche LED4.png (40.09 Kio) Vu 381 fois

LED-layout3.png
Exif et Meta MicroCartouche LED-layout3.png (193.7 Kio) Vu 379 fois

Je ne peux pas garantir, pour l'instant, que ce montage fonctionne parfaitement, donc prudence.

Merci pour votre aide!
Tsou
membre
membre
 
Messages: 25
Inscription: 11 Mai 2017 16:29
Prénom: Emy

Re: Nikon Labophot : Conversion bulbe halogène - LED

Messagede Jean-marc » 06 Nov 2018 08:52

Bonjour Tsou,

Je dirai voilà un sujet intéressant, mais je pense que tu te compliques beaucoup alors que tout existe sur le net, et à pas cher.
Je fais souvent ce même type de manip sur des Leitz 6V, laborlux, Dialux... qui ont sensiblement le même type de montage électrique (simpliste) que ton Labophot.
Normalement il doit donner du 6V en pleine charge, et environ du 8V à vide, sans ampoule. Cela doit être de l'alternatif.
Pour l'alimentation :
1ere opération :
Soit tu gardes celle d'origine, et tu ajoutes un pont de diode 10A, plus les condo de filtrages derrière qui vont bien. tu obtiendras une sortie entre 10 et 11V DC
Soit tu achètes une petite alimentation à découpage type Mean-Well, 12W 30W DC (prix 10€ sur E..y, ou 20€ dans une boutique d'électronique)

2ème opération
1- Tu vires le rhéostat de réglage
2- Tu as ensuite 2 possibilités :
a- Soit tu installes un driver type "Solarox" dimmable, 1000 ou 1400mA, avec un potar de 1 ou 10k (suivant les drivers) (10-20€)
b- Soit tu dessoudes sur l'alimentation Mean-well, la petite résistance électrique qui fait varier la tension de sortie entre 11V et 13,4V, et tu y branche un potar de 1k (à vérifier) De toute manière si tu part sur une LED 12V, elle ne fontionnera qu'à partir de 11V. Par contre il faudra installer un petit voltmètre digitale (2 €) pour vérifier la tension et ne pas griller ta LED.
3- Le potar tu le mets à la place du Rhéostat, il faut parfois faire quelques adaptations.

La Led :
Suivant les types de microscopes et leur composants optique, je ne choisis pas les mêmes puissances de LED.
Petit microscope en fond clair : 3,4V 350 à 700 mA (1 à 2W)
Microscope type Labophot optiphot, Laborlux, Dialux 20, fond clair, contraste de phase... : 6 ou 12V, 500 à 700mA (3- 8 W) Sur ce type de microscope je sous alimente les LED, pour ne pas avoir un dispositif de refroidissement trop important.
Gros microscopes de recherche contraste de phase, DIC : 12V 1000 à 1500mA (10-18W)

A mon avis, sauf si tu as du DIC sur ton labophot, une LED de 20W est bien trop importante. D'abord il est fort possible que le ou les Chips de la LED ne soient trop grands pour l'éclairage du champs, ce qui fait que de la lumière sera perdue et de la chaleur à dissiper en plus.
Pour ce microscope je ne dépasserai pas les 10W, par exemple une Cree XHP35, 12V, alimentée en 700mA max mais dont tu n'auras pas besoin de toute la puissance, et qui tournera plutôt à 500-600mA.

Dans une règle générale, suivant les LED et suivant mon expérience :
1-3W refroidissement par petit radiateur, quelques cm3
3-7W : refroidissement par radiateur d'environ 50-100cm3
7-10W : refroidissement par radiateur 100-200cm3, voire un petit ventilo 12V
>10W : refroidissement actif par radiateur 200cm3 + ventilo 12V diametre 5-6cm

Attention cependant, si on choisit la solution (a), la LED prend la totalité de la puissance puisqu'elle est alimentée en tension, donc il faudra mettre un gros refroidissement, si on prend la solution (b) c'est plus souple dans le résultat que l'on veut obtenir.

Enfin il faut choisir des drivers de qualité, si on ne veut pas avoir des bandes noires sur ces photos ou vidéos, sinon il faut tourner à fond.

A+

JM
Microscope Leitz Aristoplan, DIC, contraste de phase, fond noir, Fluorescence
http://www.lenaturaliste.net/forum/viewtopic.php?f=57&t=5886&p=54275&hilit=aristoplan#p54275
Éclairage diasc et épisc LED 32W + Flash électronique embarqué dans le statif commandé par Canon 600D
Avatar de l’utilisateur
Jean-marc
membre
membre
 
Messages: 730
Inscription: 19 Juin 2010 09:48
Localisation: Nantes
Prénom: jean-marc

Re: Nikon Labophot : Conversion bulbe halogène - LED

Messagede Tsou » 07 Nov 2018 00:24

Merci pour ta réponse Jean-Marc,

j'avoue que je me complique beaucoup la tâche, mais je dois dire que le fait de réfléchir à une solution, concevoir le circuit et le monter, me plaît beaucoup. Je pense dans tous les cas, en plus d'essayer mon circuit, m'acheter un petit module tout-fait délivrant un courant variable sous une tension fixe, ça coûte environ 10$ sur ebay, et je suis sûre d'avoir quelque chose qui fonctionne.

Pour ce qui est du montage électrique du labophot, il donne effectivement 6V et j'ai pu lire sur le net qu'il donnait du 10V à vide. Par contre il me semble qu'il s'agissait d'une tension continue. D'autant plus qu'il y a quelque chose ressemblant fortement à un pont rectifieur de tension à l'intérieur. Mais c'est peu important si je repars sur un montage électrique de novo.
Je pense effectivement partir sur une nouvelle alimentation en 12V, enlever le potentiomètre, ajouter un nouveau potentiomètre, y mettre une LED Cree de 12V, mon circuit ou celui tout-fait s'il ne fonctionne pas bien, ainsi qu'un dissipateur avec un petit ventilateur si besoin.

Je vais probablement suivre tes conseils et prendre une LED moins puissante, une de 10W devrai suffire. Je ne sais pas si j'ai du DIC dessus. Ce qui est intéressant avec mon circuit c'est qu'il me suffit de changer la valeur du pont diviseur de tension pour fixer le courant max, je peux donc, avec tous les PCBs que je recevrai (10 unités), faire des montages plus ou moins puissants en fonction de mes besoins, quitte à mettre une LED plus puissante par la suite.

Du coup, selon toi ce n'est pas une mauvaise idée que de refaire le montage électrique, ça ne risque pas de faire perdre de la valeur au microscope aux yeux de potentiels futurs acheteurs? (Même s'il n'en a, il me semble, pas beaucoup de base)

Sais-tu également s'il est possible de revendre l'ensemble de la partie électrique alimentant le bulbe halogène?
Je vais essayer de vider un peu les pièces du labophot qui ne me servent pas (tête binoculaire, module HFX, oculaires en double, objectifs) alors autant en profiter si je peux vendre ça également...
Tsou
membre
membre
 
Messages: 25
Inscription: 11 Mai 2017 16:29
Prénom: Emy

Re: Nikon Labophot : Conversion bulbe halogène - LED

Messagede speculoos » 07 Nov 2018 09:24

Bonjour,
ce sujet a été traité moultes fois sur le forum.
hormis la puissance lumineuse et la dissipation, on peut buter sur d'autres problèmes liés à l'alimentaion ( LED - Hallogène), dont notamment le phénomène de banding en photo et video.
Perso comme je suis une buse en montage electro, je contourne avec des alim de labo.
speculoos
membre
membre
 
Messages: 735
Inscription: 14 Jan 2011 19:11
Localisation: Nancy - Gourin
Prénom: Didier

Re: Nikon Labophot : Conversion bulbe halogène - LED

Messagede Jean-marc » 07 Nov 2018 09:26

Bonjour,

Pour répondre à tes questions, la plupart des microscopes Leitz que je répare et revends je les équipe en Led.
longue durée de vie, lumière blanche dès le démarrage, pas besoin d'utiliser un filtre bleu qui absorbe 20% de lumière...

Je vois de temps en temps, des alimentations en vente (à des prix délirants) mais je ne sais pas si il y a preneur.
Je ne pense pas que le microscope perde de la valeur avec un nouveau montage, il ne sera pas repris par un professionnel qui demanderait des garanties industrielles.

Si je peux me permettre, je suis étonné que quelqu'un qui sait faire un circuit à partir de 0, n'est pas regardé plus en détail l'alimentation qu'il y a dans le microscope. Un simple voltmètre permet de savoir la tension à vide, en charge et si c'est du AC ou DC ?

Par ailleurs, y a t'il du DIC ou pas, tu devrais également le savoir ? Ou alors tu ne sais pas ce que c'est, et donc la microscopie t'échappes encore un peu.
La meilleure façon de revendre un jour un microscope c'est quand même de le connaitre un petit peu, et de donner confiance à l'acheteur.
(ne le prend pas mal, ceux sont justes des conseils ;) )
A+

JM
Microscope Leitz Aristoplan, DIC, contraste de phase, fond noir, Fluorescence
http://www.lenaturaliste.net/forum/viewtopic.php?f=57&t=5886&p=54275&hilit=aristoplan#p54275
Éclairage diasc et épisc LED 32W + Flash électronique embarqué dans le statif commandé par Canon 600D
Avatar de l’utilisateur
Jean-marc
membre
membre
 
Messages: 730
Inscription: 19 Juin 2010 09:48
Localisation: Nantes
Prénom: jean-marc

Re: Nikon Labophot : Conversion bulbe halogène - LED

Messagede Laurent » 07 Nov 2018 09:57

Ha mais c'est super intéressant ça :)
Comme toi j'ai remplacé l'éclairage d'origine de mon Labophot 1. J'ai conservé le porte fusible, le transfo et le potentiomètre car ce dernier est bien intégré au microscope et parce qu’il possède un interrupteur intégré ce qui est bien pratique. Tu trouvera cette histoire ICI
Par contre je rencontre un problème de bandes horizontales qui apparaissent sur ma caméra CCD (à cause du couple PWM / balayage de la caméra), du coup je suis impatient de savoir ce que va donner ta solution car si je comprend bien la LED est pilotée en intensité ce qui devrait être parfait pour la vidéo/photo (je vais probablement copier :D )
Avatar de l’utilisateur
Laurent
membre
membre
 
Messages: 274
Inscription: 10 Sep 2010 16:10
Localisation: aubagne
Prénom: Laurent

Re: Nikon Labophot : Conversion bulbe halogène - LED

Messagede Jean-marc » 07 Nov 2018 14:29

Les drivers qui alimentent les LED et qui sont dimmables par PWM travaillent en intensité. C'est la fréquence de découpage qui n'est pas assez rapide et qui provoque des bandes. Certains drivers de qualité n'ont pas ce problème.

A+

jM
Microscope Leitz Aristoplan, DIC, contraste de phase, fond noir, Fluorescence
http://www.lenaturaliste.net/forum/viewtopic.php?f=57&t=5886&p=54275&hilit=aristoplan#p54275
Éclairage diasc et épisc LED 32W + Flash électronique embarqué dans le statif commandé par Canon 600D
Avatar de l’utilisateur
Jean-marc
membre
membre
 
Messages: 730
Inscription: 19 Juin 2010 09:48
Localisation: Nantes
Prénom: jean-marc

Re: Nikon Labophot : Conversion bulbe halogène - LED

Messagede BINO-BONI » 07 Nov 2018 16:55

Jean-marc a écrit:Les drivers qui alimentent les LED et qui sont dimmables par PWM travaillent en intensité. C'est la fréquence de découpage qui n'est pas assez rapide et qui provoque des bandes. Certains drivers de qualité n'ont pas ce problème.


Oui mais comment les reconnaître?

Petite précision: l'emploi de lampes led du commerce comme les lampes JANSJO ou LERY MERLIN (multi-leds) peut provoquer effectivement des bandes noires sur les vues aux condition de prise de vue suivantes:
- en obturation électronique
- à des vitesses supérieures au 1/60
Mais la bonne nouvelle est que ces bandes, visibles sur chaque vue d'une pile par exemple, disparaissent après zédification sur le résultat final!
BINO-BONI
membre
membre
 
Messages: 2450
Inscription: 21 Juin 2012 23:19
Prénom: Jean Claude

Re: Nikon Labophot : Conversion bulbe halogène - LED

Messagede JMP76 » 07 Nov 2018 18:08

Bonjour,

Vous auriez intérêt à relire le fil de discussion: http://www.lenaturaliste.net/forum/viewtopic.php?f=60&t=19731 http://pichotjm.free.fr/Docu/Microscopie/Eclairage/_Modif_BHS.php (294)
où je décris une/LA solution pour alimenter des LEDs de puissance.

Je ne vois pas comment vous allez pouvoir alimenter votre xhp70 (4 puces LED) avec du 6 volts. Il vous faut au moins 13 volts.
D'autre part dans votre schéma je vois une résistance de 0.05 ohm ...!!!

Bino-boni:
Les lampes Jansjö utilisent toutes des circuits intégrés analogiques style AMC7135. Il ne peut pas y avoir de bandes noires avec cette technologie. J'avais étudié une solution variable avec ce genre de circuit mais les CI claquaient... J'ai dû étudier autre chose.
Etude autour de l'AMC7135: http://pichotjm.free.fr/Docu/Microscopie/FibreOptique/_PilotageLED.php

Cordialement
JMP76
membre
membre
 
Messages: 993
Inscription: 16 Nov 2011 17:19
Prénom: Jean-Marie

Re: Nikon Labophot : Conversion bulbe halogène - LED

Messagede BINO-BONI » 07 Nov 2018 18:49

JMP76 a écrit:Les lampes Jansjö utilisent toutes des circuits intégrés analogiques style AMC7135. Il ne peut pas y avoir de bandes noires avec cette technologie.

Tu as raison, ce sont les lampes de bureau de LEROY MERLIN qui provoquent ce phénomène.
BINO-BONI
membre
membre
 
Messages: 2450
Inscription: 21 Juin 2012 23:19
Prénom: Jean Claude

Suivante

Retourner vers Bricolages divers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités