Flash anciens et flash en syncro haute vitesse (Reflex)

Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...
Règles du forum
Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...

Re: Flash anciens et flash en syncro haute vitesse (Reflex)

Messagede Daniel » 17 Oct 2007 18:08

Réponse à la question en suspens:
par rebond sur un site anglais depuis CI:
http://photo.net/bboard/q-and-a-fetch-msg?msg_id=00CZZW

"There is also the question to why the D70 doesn't want to sync faster than 1/500s with dedicated flash units. I can see two explanations, the first is the marketing one, it would be too "comepetent" and steal interest from the higher end cameras not having this "feature".
The technical explanation would be that some flash pulses might be quite long (full effect on the SB-800 has a duration of 1/1050s) which could give unexpected results if you expose without having the full flash pulse to light the subject (say when shooting at 1/2000s and the flash is set to full output). The camera has no possibility to know how long each flash pulse might be from all kinds of dedicated flashes that are manufactured."

Au passage, on s'aperçoit que mème au maximum de puissance et avec une obturation au 1/60e, la durée du flash est de 1/1000e. Pas besoin de synchroniser plus haut pour figer!
Et des éclairs moins puissants seront plus courts en cas de besoin!
Cordialement
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5551
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Flash anciens et flash en syncro haute vitesse (Reflex)

Messagede Christian » 17 Oct 2007 22:46

Re bonsoir Daniel,

merci pour ces recherches fructueuses, ce sont de bonnes pistes, particulièrement le couplage obturateur électronique + mécanique.
Mais pourquoi alors n’avoir pas mis un mode sans vibrations, obt. mécanique restant ouvert et miroir relevé, c’est rageant !!!
Et les microscopistes alors :D

A propos de ton extrait en anglais :
La théorie marketing "trop performant face au modèle haut de gamme alors on bride" est assez parlante…
Pour la deuxième, cela n’explique pas pourquoi ce ne serait pas possible avec un flash dédié (Nikon en l’occurrence) …

(juste pour le fun, j’ai refait un autre essais, cette fois avec un éclair au minimum (1/128 = env. 1/41600ème et une pause au 1000ème, ça fonctionne aussi très bien mais en ouvrant plus bien sûr)

Au passage, on s'aperçoit que mème au maximum de puissance et avec une obturation au 1/60e, la durée du flash est de 1/1000e. Pas besoin de synchroniser plus haut pour figer!

Oui si on a pas de lumière ambiante !! (en microscopie par exemple)
Figer un insecte en plein jour n’est pas tout à fait la même chose …

J'ai posté d'ailleurs un petit sujet dans la collection ici :
viewtopic.php?f=108&t=202
Peut-être pourrons nous à l'occasion ouvrir un sujet sur les meilleurs moyens de figer le vol des insectes ?
(c'est un domaine que je ne connais pas encore, en revanche je me rappel de quelques sujets de Didier Roustide qui me semblaient passionnants !)
Bien amicalement, Christian
Microscope : Leitz Ortholux I - Stéréomicroscope : Novex AP5 - Divers bancs macro
Photos: Nikon (D70) D90, Canon A75, MicCam Tucsen 3 mpx
Soft: Photoshop - MicroCartouche - Helicon focus -Stepduino (stacking automatisé)
Site perso (ancien) ici

Avatar de l’utilisateur
Christian
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 4790
Inscription: 28 Aoû 2007 20:54
Localisation: Entre Alpes et Jura
Prénom: Christian

Re: Flash anciens et flash en syncro haute vitesse (Reflex)

Messagede Daniel » 18 Oct 2007 08:29

Bonjour Christian,
L’obturateur mécanique du D70 qui n’est utile pour mesurer la lumière que jusqu ‘au 1/125e et reste semble t il complètement ouvert 1/125e de S pour les expositions plus courtes, sert aussi de protection au capteur dont on nous dit qu’il s’échaufferait , donnant du bruit s’il restait à la lumière trop longtemps.
Mais tu as raison, on pourrait envisager un mode sans vibrations spécifique comme également des rafales à 60 images par seconde, obturateur mécanique ouvert et série d’ « obturations électroniques » courtes ! ! !
Si le débit des transferts de charges le permet…
Attendons la suite, c’est vrai que des progrès de la technique (autofocus par exemple) sont souvent d’abord testés sur les appareils grand public avant de passer au niveau pro.

Concernant l’automatisme, il y a bien des exemples de bridage marketing mais je ne crois pas que ce soit le principal ici. Le TTL ou le computer ne pouvant fonctionner à des obturations plus courte que la durée de l’éclair, Il faudrait installer un autre mode. Ce pourrait être un couplage du diaph à la distance par nombre guide associé à chaque durée d’éclair. (cf 45 GN Nikkor ou médical nikkor) Ce serait lié à chaque modèle de flash , imprécis à courte distance, limité en gamme de diaph par le risque de sous exposition (sauf à exploiter la latitude de jouer avec le gain par la sensibilité pour monter en diaph).
Bref, du boulot alors que ce ne peut pas être un automatisme performant pour utilisateur non averti et je pense que les photographes qui veulent jouer avec cette possibilité technique le feront très bien en manuel.
Il faut aussi se demander à quoi cela peut servir avant de faire parce que c’est techniquement possible et penser que les utilisateurs potentiels ont déjà du matériel dédié avec des flash stroboscopiques pour la photo de sport ou d’insectes en vol. Au niveau amateur, l’autre solution desynchro haute vitesse apportée par le hachage de l’éclair fonctionne avec les dernières gammes Canon et Nikon (je ferai des essais du couple D200/SB800 au 1/8000e)

Concernant le vol des insectes, il y a les grands classiques comme Stephen Dalton avec des flashs pro ou de bons travaux d’amateurs passés pro comme Denis Bringard ou Ghislain Simard (cf CI) avec des flashs basiques utilisés en éclairs ultracourts à faible puissance. Le livre macrophotographie de Gilles Martin évoque aussi le sujet…
Bonne idée d’ouvrir un sujet technique qu’il sera possible d’illustrer avec différentes espèces dans les collections. Seul problème, à la mi octobre, il n’y a plus grand chose parmi les insectes et il faut se dèpècher ou attendre le printemps ! !
Cordialement
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5551
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Flash anciens et flash en syncro haute vitesse (Reflex)

Messagede Daniel » 18 Oct 2007 09:00

A défaut d'insecte par ce matin pluvieux, le goutte à goutte de mon robinet de cuisine!
Mais au 1/8000e, F8, 400iso sur D200 avec SB800!
Eau8000e.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Eau8000e.jpg (50.02 Kio) Vu 3214 fois

L'effet de lentille de la goutte d'eau se formant est amusant...
Reste à attendre le retour du soleil pour appliquer à des sujets vivants!
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5551
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Flash anciens et flash en syncro haute vitesse (Reflex)

Messagede Christian » 19 Oct 2007 03:13

Avec au sans savon liquide ? :D

Bravo pour cette capture qui illustre bien le sujet.
On aura encore de quoi en reparler ;)
Bien amicalement, Christian
Microscope : Leitz Ortholux I - Stéréomicroscope : Novex AP5 - Divers bancs macro
Photos: Nikon (D70) D90, Canon A75, MicCam Tucsen 3 mpx
Soft: Photoshop - MicroCartouche - Helicon focus -Stepduino (stacking automatisé)
Site perso (ancien) ici

Avatar de l’utilisateur
Christian
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 4790
Inscription: 28 Aoû 2007 20:54
Localisation: Entre Alpes et Jura
Prénom: Christian

Re: Flash anciens et flash en syncro haute vitesse (Reflex)

Messagede alain95 » 19 Oct 2007 23:29

Daniel a écrit:Par contre , l’astuce indiquée est à mon avis une bètise qu'il faudrait signaler à son auteur!
En effet les obturateurs ont une limite de synchronisation. Elle est plus élevée avec les petits capteurs numériques mais persiste (1/250e sur mon boitier).


Cette astuce de synchro illimitée n'est valable que pour les Nikon D100, D70, D50, D70s, D40, mais pas avec le D200 (contrairement à l'astuce du Freeze Focus qui est aussi valable pour le D200).

La page avec les astuces en question : http://ramal.free.fr/d70_fr2.htm

Cordialement
alain95
membre
membre
 
Messages: 2
Inscription: 19 Oct 2007 21:12

Re: Flash anciens et flash en syncro haute vitesse (Reflex)

Messagede Daniel » 20 Oct 2007 07:44

Bonjour
merci pour votre participation à notre forum suite à mon message. Désolé d'avoir été désobligeant.
Je ne croyais pas possible cette synchronisation jusqu'à ce que je découvre l'explication de l'obturateur mécanique limité associé à un obturateur électronique.
Peut être faudrait il lorsque vous donnez une recette, expliquer pour les utilisateurs curieux et cartésiens sur quelle technologie elle repose?
Entre temps, j'avais fait un test avec mon D200 qui s'est avèré négatif et à renforcé mon scepticisme.
Le test de Christian m'a fait douter et j'ai cherché une explication que j'ai trouvé sur le Web.

De mème, suite à votre message, j'ai fait un test avec mon D100 également négatif: son obturateur est bien équipé de vitesses mécaniques rapides non synchronisables malgré un capteur de mème définition que le D70.
Attention à ne pas pècher comme moi en allant trop vite dans une réponse. Il faut bien vérifier par la manipulation directe toutes les informations que vous envoyez et ne pas extrapoler trop vite!
Cordialement
Daniel NArdin
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5551
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Flash anciens et flash en syncro haute vitesse (Reflex)

Messagede alain95 » 20 Oct 2007 20:42

Daniel a écrit:Désolé d'avoir été désobligeant.


Il aurait été préférable de me contacter par email avant d'avancer que c'était une bêtise sur le forum, ou alors tourner la phrase de manière moins désobligeante (sous la forme interrogative par ex).

Néanmoins, je n'ai pas de rancune. ;)

Daniel a écrit:Peut être faudrait il lorsque vous donnez une recette, expliquer pour les utilisateurs curieux et cartésiens sur quelle technologie elle repose?


Effectivement, j'ai ajouté une explication rapide (obturateur électronique) suite à votre email.

Daniel a écrit:De mème, suite à votre message, j'ai fait un test avec mon D100 également négatif: son obturateur est bien équipé de vitesses mécaniques rapides non synchronisables malgré un capteur de mème définition que le D70.


J'ai effectivement ajouté le D100 de mémoire après votre email et c'était une erreur de ma part (j'ai fait trop vite et je n'ai pas vérifié par recoupement :oops: ).



Cordialement
alain95
membre
membre
 
Messages: 2
Inscription: 19 Oct 2007 21:12

Re: Flash anciens et flash en syncro haute vitesse (Reflex)

Messagede fotopol » 24 Oct 2007 10:10

Amis éclairés Bonjour,

Les expériences que vous décrivez au sujet de la vitesse synchro-flash m'ont troublé.

Sauf erreur de ma part, il n'existe pas en standard des reflex numériques avec objectifs dotés d'obturateurs centraux,or, c'est la seule solution qui, à mes yeux, permettrait qu'un éclair soit synchronisé avec une vitesse supérieur à la vitesse spécifiée par le fabricant pour son obturateur à rideau vertical.

Je pense que si Monsieur Nikon arrivait à synchroniser avec l'obturateur plus rapide que celle du D 70, (1/500ème) il en ferait des grands titres comme argument publicitaire.

Je me demande si, lorsqu'on choisit de travailler au 1/8000ème, le D 70 ne commute pas automatiquement à la vitesse synchro maxi.

L'obturateur plan focal étant ce qu'il est, seuls des capteurs de plus en plus petits (c'est la tendance) limiterait la course des lames de rideaux pour élever la vitesse synchro.

J'ai fait l'expérience avec mon Canon 300D, j'observe, dès qu'on obture plus rapidement que le 1/200ème on observe que toute l'image n'est pas exposée. Pour mon 300 D c'est la preuve que le 1/200ème est la limite ultime.

Avec un réflex 24 x 36 sans film et qu'on observe les lamelles depuis l'arrière du rideau, on visualisait parfaitement par persistance rétinienne la zone non éclairée par une obturation trop rapide. Ce test n'est malheureusement pas possible en numérique. :D

Lors de mes essais à très haute vitesse, c'est la vitesse évaluée de l'éclair que j'indique.
Les flashes qui permettent de varier leur puissance 1/1 - 1/2 - 1/4 - 1/8 - 1/16 - 1/32ème de puissance correspondant peut être à des valeur variant de 1/700ème à 1/30'000ème de seconde.

J'aimerais connaitre vos remarques à ce sujet


Pol Blitz ;)
fotopol
membre
membre
 
Messages: 16
Inscription: 14 Oct 2007 19:57

Re: Flash anciens et flash en syncro haute vitesse (Reflex)

Messagede Daniel » 24 Oct 2007 12:17

Bonjour à tous,
Paul, comme photographe expérimenté, tu as le même réflexe d’incrédulité que moi devant cette synchronisation haute vitesse du D70! !
Mais Christian a fait le test et j’ai trouvé l’explication sur internet :
Sur le D70 et un certain nombre de boitiers proches (D50, D40, ?), l’obturateur mécanique ne dépasse pas le 1/125e. Il reste ouvert ce laps de temps pour les expositions plus courtes et un dispositif électronique prends le relai en ne mesurant la lumière sur chaque photosite que pendant la durée voulue qui descend jusqu’au 1/8000e.

Pour vérifier cela et s’assurer que le système n’expose pas toujours au 1/125e, il faut demander à Christian ou à un autre possesseur de D70 de faire une série d’expositions similaires, le flash toujours en manuel avec des vitesses allant du 1/500e au 1/8000e. Si comme on nous le dit, l’explication obturateur électronique est bonne, il devrait y avoir variation de l’exposition des clichés qui seront de plus en plus sombres en même temps qu’ils seront plus figés. Sinon, les images seraient identiques.

Je ne sais pas pourquoi Nikon n’en fait pas un argument publicitaire. Peut être parce que c’est une fonction qui nécessite une exposition manuelle. Alors que les dispositifs de synchro haute vitesse par hachage de l’éclair qui fonctionnent avec les reflex sont automatisés dans une certaine limite.

Il faut avouer aussi que les compacts qui ont tous à priori des obturateurs centraux peuvent donc être synchronisés à haute vitesse et ce n’est pas un argument publicitaire.

Mais tu as tout a fait raison de rappeler que ce qui compte c’est la durée de l’éclair car l’éclairage ambiant est souvent négligeable devant celui du flash. Quand on essaie d’équilibrer les 2 pour des insectes en extérieur par exemple, il faut d’ailleurs se méfier des doubles images qui produisent un flou par mélange de l’exposition « longue » ambiante et de l’exposition figée au flash.

Bravo pour ton image de rebond de goutte d’eau 4904 qui est superbe.
Cordialement
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5551
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

PrécédenteSuivante

Retourner vers Techniques macrophoto

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités