Sporophyte d'hépatique [Lophocolea bidentata]


Anthocérotes, Hépatiques, Mousses, Sphaignes

Règles du forum

Anthocérotes, Hépatiques, Mousses, Sphaignes

Sporophyte d'hépatique [Lophocolea bidentata]

Messagede Fredlab » 17 Fév 2012 23:38

Bonjour.

Tout à ma recherche de Mousses pour des TP montrant facilement des chloroplastes, j'ai ramassé une "mousse" ayant un aspect de thalle tout découpé, "collé" sur un support de vieille souche.

Je vous posterai une vue large un peu plus tard, le temps de finir la séance de stacking + de traiter les images prises au microscope... mais je commence par un résultat "spectaculaire" sur ce que je pense est un sporogone (bon, comme ça fait des années que je n'ai pas pratiqué la biologies des Mousses, je dois me planter)

Image

Ca vaut vraiment le coup de charger l'image en taille originale... le piqué du Mitutoyo est tel que sur certaines structures, j'ai l'impression d'une microscopie en diascopie. :shock:

(prochains posts : quelques éléments de plus pour la détermination)
Dernière édition par Fredlab le 23 Fév 2012 14:05, édité 2 fois.
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9514
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Un sporogone ? de ?

Messagede André » 18 Fév 2012 07:38

Bonjour Fred
Quelle belle et fraîche ambiance !
Comment as-tu réussi à garder cette fraicheur pendant la séance ? Tu ne chauffes pas chez toi ? :D
Pour l'espèce , hépatique donc, je m'orienterais vers un Lophozia, mais il faudrait aller plus loin dans la dissection : voir
viewtopic.php?f=93&t=227 pour les élements nécessaires à la determination.
Amicalement
André Advocat

Logiciels:Microcartouche outil indispensable développé par Christian Aubert,Photoshop,Neatimage,Helicon

Le Naturaliste...le forum le plus regardé dans les terriers!
Avatar de l’utilisateur
André
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 9364
Inscription: 28 Aoû 2007 22:12
Localisation: Citoyen du monde-Europe

Re: Un sporogone ? de ?

Messagede DanielCrabbé » 18 Fév 2012 09:29

Salut Fred,

Désolé de ne pas pouvoir t'aider pour la détermination, par contre l'image est splendide et époustouflante de piqué :o

Amicalement.

Daniel
Daniel Crabbé
Olympus BH2 fond noir, contraste de phase et contraste interférentiel - 4X, 10X, 20X et 100X D Plan - 10x, 20X, 40X et 100X S Plan - 2x S Plan FL - 40X, 100X S Plan Apo - 10X, 20X, 40X et 100X Phase positif A Pl - 40X Phase négatif A NH
Clone Paralux L3000 Trino Obj 4-10-20-40-100 planachromatiques infinis
Clone Paralux XLT 745 Trino
Avatar de l’utilisateur
DanielCrabbé
membre
membre
 
Messages: 1396
Inscription: 08 Fév 2008 22:37
Localisation: Belgique
Prénom: Daniel

Re: Un sporogone ? de ?

Messagede Fredlab » 18 Fév 2012 10:24

Hello

Merci Daniel, ton com' me fait vraiment plaisir 8-)
Merci André pour ce début de détermination et le lien vers le bon topic... je rêve d'arriver à ce genre d'observation complète... encore faut-il savoir quoi chercher :oops:
Pour l'aspect "frais", ma foi, c'est du ramassé du matin puis rafraichi au brumisateur + pdv au flash diffusé au pot de crême fleurette.

Je vais essayer de faire un peu comme toi, mais je vais peut-être manquer de temps (et le prélèvement va dépérir :? )

En stacking avec l'Apo Rodagon 50, j'ai pris deux vues un peu plus larges (lol)

Image

Image
(en taille originale ICI)

-> A partir du moment où on distingue une "nervure centrale", peut-on encore parler de thalle ?

Ensuite, j'ai fait deux stacks au microscope (diascopie)

Image
(au 10x - stack de 10 images - fond nettoyé avec toshop - taille originale ICI)

Ca n'est pas très scientifique, mais j'ai choisi ce secteur car je le trouve "joli"... au niveau des pointes, il y a des excroissances cellulaires. Difficile d'en connaître la raison.
J'ai remarqué aussi qu'au niveau de la "nervure", il y avait des "crampons" qui partaient vers le support. On parle de rhizoïdes ?
Je vais essayer de faire un stack du truc... ce sont les "amphigastres" ?

Image
(au 40x Zeiss PlanApo à immersion - éclairage oblique - stack de 8 images - taille originale ICI)

Si j'ai bien compris la description, les éléments qui paraissent le plus en relief (sur les deux images), ce sont des oléocorps et les chloroplastes sont plus discrets (là aussi, je vais voir avec un plus fort grossissement :? )
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9514
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Un sporogone ? de ?

Messagede Merlinos » 18 Fév 2012 13:58

Bravo!!! j'adore l'éclairage de ta première image! ;) Très smooth...... :D

T'as stacké en studio ou dehors??
Nikon D7000 + stackshot + mitutoyo x5, x10 , x20 et x50
Microscope Diaplan
photos sous marines: http://www.bluesun.fr
Merlinos
membre
membre
 
Messages: 368
Inscription: 21 Oct 2011 21:44
Localisation: Hyères
Prénom: Laurent

Re: Un sporogone ? de ?

Messagede Fredlab » 18 Fév 2012 17:13

Hello

Merci Laurent.
C'est stacké en studio, avec un flash et le statif V2.1

Sinon, toujours à propos de cette hépatique, je viens de prendre, au Mitutoyo, le "dessous".

Image
(en taille originale ICI)

Un crop vers ce que je pense être des rhizoïdes.

Image
(euh... ça n'est pas très en état :? - c'est que c'est fragile ces choses...)
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9514
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Un sporogone ? de ?

Messagede DanielCrabbé » 18 Fév 2012 18:04

J'adore, on dirait qu'elle flotte :shock:
Comme quoi science et art peuvent parfaitement coexister !

Amicalement.

Daniel
Daniel Crabbé
Olympus BH2 fond noir, contraste de phase et contraste interférentiel - 4X, 10X, 20X et 100X D Plan - 10x, 20X, 40X et 100X S Plan - 2x S Plan FL - 40X, 100X S Plan Apo - 10X, 20X, 40X et 100X Phase positif A Pl - 40X Phase négatif A NH
Clone Paralux L3000 Trino Obj 4-10-20-40-100 planachromatiques infinis
Clone Paralux XLT 745 Trino
Avatar de l’utilisateur
DanielCrabbé
membre
membre
 
Messages: 1396
Inscription: 08 Fév 2008 22:37
Localisation: Belgique
Prénom: Daniel

Re: Un sporogone ? de ?

Messagede pierre4fun » 19 Fév 2012 09:59

Belle maîtrise et Superbes photos !

Merci Fred.
Amicalement, Pierre
pierre4fun
membre
membre
 
Messages: 651
Inscription: 28 Oct 2009 20:18
Prénom: Pierre
Skype: pierre4fun

Re: Sporophyte d'hépatique [Lophocolea bidentata]

Messagede Fredlab » 23 Fév 2012 14:57

Hello

Visiblement, j'ai posté d'autres images de la même Hépatique ICI

Connaissez-vous le(s) rôle(s) des oléocorps ?
(qui semblerait caractéristiques des Hépatiques)
Elements de réserve ? de résistance à la dessication ?
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9514
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Sporophyte d'hépatique [Lophocolea bidentata]

Messagede Daniel » 23 Fév 2012 15:35

C'est vrai que les bryologues utilisent les caractéristiques des oléocorps pour déterminer les hépatiques, mais ne se demandent pas à quoi ils servent!

Je dirais qu'il s'agit de corps caractéristiques des hépatiques. Il n'y en a pas dans les mousses, ni mème dans les anthocérotes.
Ils contiennent des "huiles essentielles".
Chez les Frullania, ces oléocorps contiennent des terpenoïdes responsables de dermites chez les bucherons.
Ces oléocorps disparaissent à la dessication. C'est une des raisons qui conduisent à observer les hépatiques dès leur récolte.
Je proposerais comme hypothèse de fonction un stockage de substances énergétiques comme pour les amyloplastes des végétaux supérieurs.

J'ai donné un coup d'oeil sur internet, mais mème l'encyclopedia universalis ne répond pas à la question de FRed "A quoi cela sert?"
"Les cellules des Hépatiques contiennent des inclusions diverses.
Chez de nombreuses espèces, on observe des corps réfringents, souvent nommés oléocorps, constitués d'éléments variés, en particulier d'huiles grasses et d'huiles essentielles. Bien visibles sans aucune coloration, ils sont soit homogènes et de grande taille (un seul oléocorps remplit alors presque toute la cellule), soit formés de gouttelettes hyalines ou faiblement colorées, réunies en une sorte de grappe ou de masse sphérique ou ovoïde atteignant 1 à 15 μm. La forme, la grandeur, le nombre d'oléocorps par cellule caractérisent chaque espèce : aussi considère-t-on ces éléments comme d'excellents caractères pour la détermination."
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5546
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel


Retourner vers Bryologie (obs.)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités