Focus brakecting et Focus stacking Olympus OM-D E-M10 MKII

Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...
Règles du forum
Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...

Focus brakecting et Focus stacking Olympus OM-D E-M10 MKII

Messagede BT75 » 20 Mar 2020 17:10

Bonjour à tous,
Je profite du confinement pour soulever la question du focus bracketing sur Olympus OM-D E-M10 MK II avec objectif Zuiko 30 mm 1:3.5 macro.
Je n’arrive pas à trouver la fonction qui régit le bon pas d’avancement de la mise au point et le nombre de pas en fonction de la distance du sujet et je ne connais pas de documentation.
Ma pratique habituelle est de faire :
• Soit 4 à 5 vues individuelles du sujet avec une mise au point décalée avec le live view lors d’une prise de vue directe, puis de les empiler avec Helicon
• Soit 4 ou 5 vues individuelles décalées avec la molette de la bino M3Z puis de les empiler avec Helicon
• Soit de faire une prise vidéo de quelques secondes en décalant la mise au point de la bino (ça part en biais) puis de stacker le film avec Helicon en fonction vidéo stacking
Ça donne tant bien que mal un résultat, mais en connaissant les bons paramètres (distance, pas, nombre de pas) je devrais pouvoir faire mieux, surtout en macro directe avec l’objectif seul.
Quelqu’un a-t-il résolu l’équation ou connait-il une pratique fiable ou encore existe-t-il une documentation accessible ?
Les Graminées commencent à fleurir et dès l’autorisation des sorties, j’espère bien faire quelques photos !
Merci d’avance
BT75
membre
membre
 
Messages: 221
Inscription: 08 Oct 2016 09:37
Localisation: Paris et Province
Prénom: Jean-François

Re: Focus brakecting et Focus stacking Olympus OM-D E-M10 MKII

Messagede Daniel » 20 Mar 2020 18:09

Bonjour,
les crconstances vont nous permettre de remettre en route des tests de matériel! (mais on risque dans l'immédiat de devoir les faire avec du matériel récolté à proximité de chez soi.)

Concernant le focus bracketing des Olympus la méthode est (sur mon OMDEM5mkII avec juste le 60mm macro):
menu2, bracketing, on, focus BKT
il y a alors 3 paramètres à règler (il n'y a pas de distance ou nombre de pas comme avec les méthodes à charriot):
- le nombre de prises de vues entre 1 et 999
- le différentiel de mise au point entre 1 et 10
- le délai de charge (flash)

en photo sans flash le délai de 0 est à conserver
le nombre de prise de vue peut être réglé entre 100 et 200. de toute façon, l'appareil s’arrête lorsqu'il atteint l'infini (ou le rapport 1 selon le sens parcouru) et on peut effacer après coup les prises inutiles
La principale inconnue est le différentiel. Il peut se mettre sur une valeur moyenne par exemple 4 pour des rapports de proxi avec l'objectif seul.
Est ce que d'autres utilisateurs peuvent préciser leurs réglages de ce paramètre?
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5771
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Focus brakecting et Focus stacking Olympus OM-D E-M10 MKII

Messagede BT75 » 20 Mar 2020 22:40

Bonsoir,
Merci pour cette réponse
Effectivement, le menu du bracketing sur le E-M10 MKII est à peu près le même que sur le E-M5 sauf que le E-M10 ne fait pas le stacking, ce que je ne trouve pas très gênant.
Le problème à résoudre est bien de savoir quels réglages il faut appliquer au bracketing selon les sujets (leur distance et la profondeur de champ nécessaire) pour obtenir le meilleur résultat à coup sûr.
Il y a ce fil de 2018 : http://www.lenaturaliste.net/forum/viewtopic.php?f=233&t=17286&start=180#p116261, mais il concerne l'expérience avec un macroscope maison entre Fredlad et JoJM.
Il est curieux qu' Olympus ne publie aucune documentation dans ce sens accompagnant son (ses) objectif macro. Je pense que je ne suis pas le seul confronté à cette absence de références.J'ai bien essayé de faire des tests avec un mètre à ruban mais ça ne donne rien de très précis
Si personne ne connait les bons paramétrages, je vais essayer de faire de nouveaux tests.
Bonne soirée
BT75
membre
membre
 
Messages: 221
Inscription: 08 Oct 2016 09:37
Localisation: Paris et Province
Prénom: Jean-François

Re: Focus brakecting et Focus stacking Olympus OM-D E-M10 MKII

Messagede Daniel » 21 Mar 2020 09:07

Bonjour,
la note de Fredlab d'avril 2018 sur son site personnel concerne cette technique du bracketing motorisé dans un cadre particulier, celui de l'usage d'objectif de microscope à l'infini ou d'un microscope en afocal sur un objectif autofocus que l'on va utiliser comme lentille de tube, mais en se décalant de l'infini qui est normalement recommandé.
cette technique a été présentée sur le naturaliste par Jojm dans le fil débuté en 2015 sur la présentation des possibilités alors innovantes des appareils Olympus (devancé néanmoins par magic lantern pour Canon auparavant et maintenant rejoint par Nikon mais uniquement ssur ses boitiers très haut de gamme ) et par la suite j'ai fait des essais en 2017 présentés sur cette page
http://www.monamiph.eu/micro/FocusBrack/focusBrack.htm

Cette technique présente à mon avis des inconvénients :
- pour l'objectif de microscope à l'infini, il faut disposer d'un objectif AF à motorisation interne de focale adaptée (assez longue) et d'ouverture suffisante pour ne pas provoquer de vignetage.
- la technique ne peut s'appliquer aux sujets trop profonds
- la qualité m'a semblé inférieure à celle obtenue avec un procédé classique à charriot
Cela a fait que je n'ai pas prolongé les tests: Je n'ai pas en particulier recherché le paramètre de différentiel à choisir selon les cas (et je n'ai pas lu de conseils sur ce point ailleurs)

Mais d'un autre coté,cette technique a de tels avantages en terme de confort et de rapidité d'exécution, ce qui est favorable en cas de sujets à l'immobilité imparfaite que l'on ne peut pas la laisser complètement de coté.

Ce samedi, la sortie géologique à mon calendrier a été annulée. Je l'ai remplacée ce matin par une téléconférence organisée par un groupe d'entomologistes. Mais ensuite, je pourrai reprendre ces essais et vous en faire part...
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5771
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Focus brakecting et Focus stacking Olympus OM-D E-M10 MKII

Messagede Jojm » 21 Mar 2020 14:17

Bonjour,
Nous sommes plusieurs à avoir tenté d'obtenir des précisions sur le sujet auprès d'Olympus.
Jamais rien d'officiel n'a été confirmé mais Rick Beresford, membre d'un forum Facebook sur le sujet a réussi à avoir les précisions suivantes sur le différentiel de mise au point ou Focus Differential (FD).

    ● Juste au déclenchement de la prise de vue, l'appareil calcule la profondeur de champ (DoF) en fonction de toutes les données dont il dispose, focale, diaphragme utilisé et distance de mise au point.
    ● Pour un FD de 10, il n'y aura pas de chevauchement entre la première image et la suivante: la mise au point pour la seconde image se décalera exactement de la valeur de la DoF.
    ● Pour un FD de 9, il y aura chevauchement de 10% de la première image: la mise au point de la seconde image se décalera de 90% de la Dof par rapport à la mise au point de la première image.
    et ainsi de suite jusqu'à
    ● Pour un FD de 1, il y aura chevauchement de 90% de la première image: la mise au point de la seconde image se décalera de 10% de la Dof par rapport à la mise au point de la première image.

Par exemple, si en macro, tes conditions de prise de vue conduisent au calcul d'une DoF de 10mm, FD 10 se traduira par un déplacement de la mise au point de 10mm, FD 5 de 5 mm et FD 1 de 1mm.
Cette base de calcul permet de s'en sortir dans la plupart des cas et de choisir le bon FD.

Pour être complet, certains avis différent ensuite sur ce qu'il se passe au fur et à mesure de la prise de vue.
    - Certains pensent que ce calcul de Dof n'est fait qu'une seule fois au début de la prise de vue, avec donc, une écart de mise u point entre deux vues constant tout le long du bracketing.
    - D'autres (dont moi) pensent que le calcul se fait entre chaque exposition et a pour conséquence de voir les écarts de mise au point varier au fil de la série de bracketing pour s'allonger plus on va vers l'infini.
Par contre ce qui est sûr, c'est que la distance qui sépare deux mises au point consécutives n'a rien à voir avec le nombre de déclenchements choisis.
Pour ma part, je le laisse toujours réglé sur 299 mais j'arrête la série de bracketing quand j'ai atteint le fond de mon sujet en appuyant de nouveau sur le déclencheur.
Ensuite au besoin avant de lancer le logiciel de stacking, je supprime les images en trop.

Sinon, je profite de cette discussion pour ajouter le schéma suivant réalisé par Kim Holst et qui explique très bien le fonctionnement des APN OM-D en mode Focus Bracketing ou Focus Stacking.
Focus Bracketing_Stacking.pdf
(35.73 Kio) Téléchargé 17 fois


A lire également la discussion suivante sur le forum anglosaxon photomacrography dans laquelle il y a d'autres liens intéressants
Understanding the Olympus auto Focus Bracketing Mode

Amicalement.
Jean-Marc
Avatar de l’utilisateur
Jojm
membre
membre
 
Messages: 367
Inscription: 16 Fév 2008 22:43
Localisation: Deux-Sèvres
Prénom: Jean-Marc

Re: Focus brakecting et Focus stacking Olympus OM-D E-M10 MKII

Messagede BT75 » 21 Mar 2020 16:59

Bonjour,
Grand merci pour ces explications très précises. Je résume ce que je crois avoir compris à partir de votre message :
1. Au pas « 10 » chaque prise de vue se décale vers l’avant d’une profondeur de champ, sans chevauchement. Il faut donc calculer le nb de vues en divisant la profondeur du sujet par la profondeur de champ. Ainsi, il ne devrait pas y avoir de « bending » lors du stacking.
2. A un pas inférieur à 10, la prise des vues se fait avec le chevauchement indiqué (de plus en plus important à mesure que le pas se rapproche de 1 pour atteindre 90 % au réglage « 1 »)
En fait, dans ces conditions, les valeurs du pas inférieures à 10 paraissent quasi inutiles, le chevauchement ne faisant qu’apporter une sécurité pour le stacking. En effet, que le décalage de la mise au point soit constant ou variable en fonction de la distance, on retombe toujours sur ses pattes puisque la profondeur de champ augmente avec la distance.
Le paramètre fondamental pour chaque sujet est donc la profondeur de champ en fonction de la distance lors de la 1ère vue. Mais, c’est une bonne astuce, en programmant un très grand nombre de vues (pourquoi 299 et pas 300 ?) on enjambe ce calcul, quitte à arrêter la prise de vues, probablement dans la plupart des cas si le pas est 10 ou proche de 10.
Cependant le forum « Photomacrography» montre des valeurs de pas faibles … je n’ai donc pas encore tout digéré !
Mais, j’ai désormais des bases plus solides pour expérimenter utilement ! Avec le confinement, j’espère avoir le temps de procéder à suffisamment de tests selon les sujets (pour moi c’est le plus souvent « panicules et épillets » ou « champignons de nos forêts ») pour mettre en pratique ces informations.
Merci encore
Jean-François
BT75
membre
membre
 
Messages: 221
Inscription: 08 Oct 2016 09:37
Localisation: Paris et Province
Prénom: Jean-François

Re: Focus brakecting et Focus stacking Olympus OM-D E-M10 MKII

Messagede Daniel » 21 Mar 2020 17:18

Un grand merci Jean Marc pour ces infos que je viens de parcourir.
Jean François, je pense qu''il faut prévoir un chevauchement plus ou moins important des zones de profondeur de champ. C'est pour cela que les documents consultés proposent des valeurs de différentiel bien plus basses, de l'ordre de 3.

L'algorithme d'Olympus est plus complexe que ce que je pensais, puisqu'il tient compte de la profondeur de champ liée au diaphragme pour une distance de map donnée.
Les mesures de Trols Holm mises dans le post photomacrography en lien vont dans ce sens.
Celui ci donne des conclusions applicables:
A f:4 (proche de l'on max des 60mm et 30mm), entre 1:1 et 1:2, choisir un différentiel de 3 est un bon compromis.
Un différentiel de 2 sera plus qualitatif avec une consommation plus grande d'images.

Je regrette juste que le système parte semble t il de la mise au point de l'appareil (mode AF obligatoire ) alors que j'aimerais démarrer un peu en arrière du départ utile . Mais en choisissant comme base du point un détail plus rapproché dans le cadre s'il existe, on peut choisir d'élargir un peu la série vers l'appareil.

La figure de Kim Holst conduit via les moteurs à cette source qui elle mème conduit à une source à contenu simillaire

et à une page moins technique, mais bien illustrée sur le site officiel olympus

Il m'est venu une question sur le focus bracketing Nikon (menu: "prise de vue avec décalage de mise au point" )
Les choix sont simillaires avec non pas un "différenciel", mais une "largeur de décalage de mise au point".dont l'échelle va aussi de 1 à 10
L'algorithme Nikon serait il identique?
Est ce quelqu'un aurait une source technique Nikon?

Une brève recherche ne m'a donné que cette page qui est très pauvre techniquement. ( Nikon ne veut peut être pas communiquer sur l'algorithme ou avouer que la firme s'est inspirée d'Olympus, firme elle mème peu loquace directement)
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5771
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Focus brakecting et Focus stacking Olympus OM-D E-M10 MKII

Messagede Jojm » 21 Mar 2020 19:47

BT75 a écrit:1. Au pas « 10 » chaque prise de vue se décale vers l’avant d’une profondeur de champ, sans chevauchement. Il faut donc calculer le nb de vues en divisant la profondeur du sujet par la profondeur de champ. Ainsi, il ne devrait pas y avoir de « bending » lors du stacking.

C'est exactement cela.
2. A un pas inférieur à 10, la prise des vues se fait avec le chevauchement indiqué (de plus en plus important à mesure que le pas se rapproche de 1 pour atteindre 90 % au réglage « 1 »)

Exact aussi.
En fait, dans ces conditions, les valeurs du pas inférieures à 10 paraissent quasi inutiles, le chevauchement ne faisant qu’apporter une sécurité pour le stacking. En effet, que le décalage de la mise au point soit constant ou variable en fonction de la distance, on retombe toujours sur ses pattes puisque la profondeur de champ augmente avec la distance.
...
Cependant le forum « Photomacrography» montre des valeurs de pas faibles … je n’ai donc pas encore tout digéré !

Tout dépend du type du sujet. S'il s'agit d'un objet inerte en studio par exemple, oui dans l'absolu on peut travailler avec un FD de 10.
Par contre en pleine nature, il peut être plus sécurisant d'avoir le même plan de netteté sur plusieurs images au cas où dans l'une d'elle, il y ait un bougé et donc de travailler avec un FD plus faible, 2 ou 3.
pourquoi 299 et pas 300

Par flegme je crois! La position proposée de base était 999, en choisissant 299, je n'ai bougé que le premier chiffre :D
Jean-Marc
Avatar de l’utilisateur
Jojm
membre
membre
 
Messages: 367
Inscription: 16 Fév 2008 22:43
Localisation: Deux-Sèvres
Prénom: Jean-Marc

Re: Focus brakecting et Focus stacking Olympus OM-D E-M10 MKII

Messagede Jojm » 21 Mar 2020 19:59

Daniel a écrit:Je regrette juste que le système parte semble t il de la mise au point de l'appareil (mode AF obligatoire ) alors que j'aimerais démarrer un peu en arrière du départ utile . Mais en choisissant comme base du point un détail plus rapproché dans le cadre s'il existe, on peut choisir d'élargir un peu la série vers l'appareil.

Non le mode AF n'est pas obligatoire, tu peux fonctionner en MF mais en l'activant depuis la panneau de contrôle et non en actionnant la bague ad hoc sur les objectifs qui en possèdent. Dans ce dernier cas, le focus bracketing ne fonctionne pas.
Dernière édition par Jojm le 21 Mar 2020 20:04, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Jojm
membre
membre
 
Messages: 367
Inscription: 16 Fév 2008 22:43
Localisation: Deux-Sèvres
Prénom: Jean-Marc

Re: Focus brakecting et Focus stacking Olympus OM-D E-M10 MKII

Messagede Jojm » 21 Mar 2020 20:03

Daniel a écrit:...
- le délai de charge (flash)
en photo sans flash le délai de 0 est à conserver

Avec un flash Olympus de nouvelle génération comme le STF-8 par exemple, ce réglage ne sert pas. La gestion de la recharge du flash est automatique et les délais entre les prises de vue du focus bracketing sont adaptés en conséquence.
Avatar de l’utilisateur
Jojm
membre
membre
 
Messages: 367
Inscription: 16 Fév 2008 22:43
Localisation: Deux-Sèvres
Prénom: Jean-Marc

Suivante

Retourner vers Techniques macrophoto

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités