Tetranychus sp. (T. lintearius posible)

Scorpions, pseudoscorpions, acariens / tiques, opilions, etc ...
Règles du forum

Collections du forum
Pour poster dans cette partie, vous devez faire partie du groupe Collectionneurs.
C'est un groupe ouvert et nous répondrons volontiers à vos demandes (par MP svp).
Plus d'infos, voir ici

--------------------------------------------------------------------------------
Attention : Les images doivent être publiées directement sur notre serveur et non pas liées sur un autre site !

Les questions et réponses concernant les sujets des Collections sont à suivre dans la partie 1 (Q/R Collections).
Ne pas entamer de débats directement dans ces rubriques, merci d'avance !
--------------------------------------------------------------------------------

Tetranychus sp. (T. lintearius posible)

Messagede Gérard-Breton » 30 Sep 2018 09:46

Bonjour à tous,
Il y a trois ans, j’avais observé du côté de Lorient, sur les ajoncs des landes littorales, des toiles denses, laiteuses, étendues, fréquentes, parfois disposées en cercle ou en demi-cercle, et ce sont Yves50 et Richardunord qui avaient apporté la solution : ce sont des toiles collectives d’acariens Tetranychus urticae Koch, 1836 (voir : viewtopic.php?p=94811#p94811, mais le sujet avait été traité précédemment sur notre forum préféré viewtopic.php?f=219&t=9827&start=10. Par parenthèses, une site célèbre que je ne "siterai" pas, allergique sans doute aux noms latins, a francisé cela en "Tetranynque tisserand"...

J’avais promis d’être attentif quand je passerai dans les landes du nord-Cotentin recommandées par Yves50, mais c’est début septembre que j’ai croisé à nouveau ces acariens toujours sur les ajoncs des landes littorales du Cap de la Chèvre (Crozon, Finistère).

Internet nous montre que la bestiole est connue et redoutée des jardiniers et horticulteurs car elle se développe sur beaucoup de plantes sauvages (Koch avait-il trouvé les premières sur des orties, d’où le nom d’espèce de la bestiole ?) ou cultivées où elles peuvent causer des dégâts.

Pascal vient de nuancer cette identifications et signale qu'il existe l'espèce Tetranychus lintearius Dufour 1832 sur les genêts et ajoncs des landes atlantiques, ce qui est le cas ici. Comme j'ai l'habitude d'assumer mes erreurs, je ne modifie pas les noms de mes fichiers-photos qui représentent donc de possibles T. lintearius.

Au Cap de la Chèvre, beaucoup de toiles semblent inhabitées. Mais en regardant de plus près, on peut voir sur les bords de la toile une teinte rouge, soit sur les végétaux pas encore recouverts par la toile soit sur la toile elle-même.

L-1163 Toile Tetranychus urticae Koch 1836 Cap de la Chèvre 110818.jpg
Exif et Meta MicroCartouche L-1163 Toile Tetranychus urticae Koch 1836 Cap de la Chèvre 110818.jpg (198.4 Kio) Vu 2370 fois


On remarque une « granulométrie » différente sur ces taches rouge, les plus fines sont des groupes de larves, les plus granuleux sont des nymphes ou des adultes, plus gros. Enfin, quand je dis plus gros, ça frise à tout casser le demi-millimètre de longueur !

L-1164 Toile Tetranychus urticae Koch 1836 Cap de la Chèvre 110818.jpg
Exif et Meta MicroCartouche L-1164 Toile Tetranychus urticae Koch 1836 Cap de la Chèvre 110818.jpg (211.72 Kio) Vu 2369 fois


L-1166 Toile Tetranychus urticae Koch 1836 Cap de la Chèvre 110818.jpg
Exif et Meta MicroCartouche L-1166 Toile Tetranychus urticae Koch 1836 Cap de la Chèvre 110818.jpg (170.67 Kio) Vu 2369 fois


J’avais un appareil photo qui ne permettait pas la macro (un Nikon AW 130 qui permet au mieux des proxi au rapport 1/5). Donc, hardiment, j’ai sorti une vieille loupe achetée 60 kopecks dans un bazar de Léningrad jadis (aujourd’hui Saint-Pétersbourg), et je l’ai tenue tant bien que mal devant l’objectif de l’APN – d’où le halo sur la photo que je n’ai pas retouchée !

L-1159 Toile  Tetranychus urticae Koch 1836 Cap de la Chèvre 110918.jpg
Exif et Meta MicroCartouche L-1159 Toile Tetranychus urticae Koch 1836 Cap de la Chèvre 110918.jpg (119.02 Kio) Vu 2369 fois


Enfin, restées sans explication dans les observations précédents, la disposition en « rond de sorcière » de la toile, ou plutôt en demi-cercle, comme près de Lorient. Quand on observe attentivement, la couleur des ajoncs (les bruyères ne semblent pas souffrir) à l’intérieur du ½ cercle est différente, plus pâle. Je pense que ces ajoncs sont affaiblis par les milliers d’acariens qui les ont exploités, et que la collectivité s’agrandit de façon centrifuge, délaissant les ressources déjà exploitées pour des fraîches qu’elle trouvera à la périphérie.

L-1162 Toile Tetranychus urticae Koch 1836 Cap de la Chèvre 110818.jpg
Exif et Meta MicroCartouche L-1162 Toile Tetranychus urticae Koch 1836 Cap de la Chèvre 110818.jpg (155.17 Kio) Vu 2369 fois


Le plus difficile dans tout ça a été de prélever des bouts de toile en emportant des dizaines d’individus avec l’espoir de faire quelques préparations microscopiques (voir messages suivants)…sans se piquer les doigts. Ces Tetranychus urticae bénéficient d’une double protection : la toile collective et…les épines des ajoncs.
A suivre.

Gérard Breton
Dernière édition par Gérard-Breton le 30 Sep 2018 15:38, édité 1 fois.
Gérard-Breton
membre
membre
 
Messages: 1160
Inscription: 24 Aoû 2013 21:26
Prénom: Gérard

Re: Tetranychus sp. (T. lintearius possible

Messagede Gérard-Breton » 30 Sep 2018 10:06

Suite -

Donc ces Tetranychus peuvent être récoltés, avec leur toile, en prélevant "du rouge" et en les fixant à l'alcool.

L-1165 Toile Tetranychus urticae Koch 1836 Cap de la Chèvre 110818.jpg
Exif et Meta MicroCartouche L-1165 Toile Tetranychus urticae Koch 1836 Cap de la Chèvre 110818.jpg (239.46 Kio) Vu 2363 fois


Les préparations suivantes sont les bestioles ayant séjourné dans l'alcool absolu dénaturé, montées directement dans la résine mastic-éthanol ; les essais de montage dans l'Aquatex sont décevants, il a fallu réhydrater les bestioles, le passage dans le choralphénol les a certes éclaircies, mais trop, et ramollies. Quant aux essais au baume du Canada, les préparations sont en étuve, pas encore sèches.

Les acariens sont en vue dorsale (ou ventrale) ou de profil, en EOB (éclairage oblique bricolé ! j'adore les sigles abscons) voire en faux-fond noir. Il s'agit d'adultes ou de nymphes, les rares larves que j'ai eues dans le prélèvement ne sont pas présentables.

L-667 Tetranychus urticae adulte Cap Chèvre 120918 Mastic obl _modifié-1.jpg
Exif et Meta MicroCartouche L-667 Tetranychus urticae adulte Cap Chèvre 120918 Mastic obl _modifié-1.jpg (97.39 Kio) Vu 2363 fois


L-649 Tetranychus urticae Cap Chèvre 120918 Mastic obl.jpg
Exif et Meta MicroCartouche L-649 Tetranychus urticae Cap Chèvre 120918 Mastic obl.jpg (120.46 Kio) Vu 2363 fois


L-646 Tetranychus urticae Cap Chèvre 120918 Mastic FFN ZS.jpg
Exif et Meta MicroCartouche L-646 Tetranychus urticae Cap Chèvre 120918 Mastic FFN ZS.jpg (89.3 Kio) Vu 2363 fois


L-652 Tetranychus urticae profil Cap Chèvre 120918 Mastic obl ZS  copie.jpg
Exif et Meta MicroCartouche L-652 Tetranychus urticae profil Cap Chèvre 120918 Mastic obl ZS copie.jpg (83.03 Kio) Vu 2363 fois


Cordialement

Gérard Breton
Gérard-Breton
membre
membre
 
Messages: 1160
Inscription: 24 Aoû 2013 21:26
Prénom: Gérard

Re: Tetranychus sp. (T. lintearius posible)

Messagede Gérard-Breton » 14 Mai 2019 10:41

Après mes observations d'acariens Tetranychus dans leurs toiles collectives en Bretagne l'automne dernier, j'ai retrouvé cette espèce il y a quelques jours dans un bois du sud-Sarthe, sur des ajoncs, possiblement Tetranychus lintearius Dufour 1832.

Les toiles sont très ténues, et les bestioles se concentrent sur les rameaux et les feuilles des ajoncs.

L-024-Tetranychus lintearius sur Ajonc La Saînière 72 Chenu 060519.jpg
Exif et Meta MicroCartouche L-024-Tetranychus lintearius sur Ajonc La Saînière 72 Chenu 060519.jpg (107.44 Kio) Vu 1454 fois


L-020-Tetranychus lintearius sur Ajonc La Saînière 72 Chenu 060519.JPG
Exif et Meta MicroCartouche L-020-Tetranychus lintearius sur Ajonc La Saînière 72 Chenu 060519.JPG (127.55 Kio) Vu 1454 fois


Cordialement

Gérard Breton
Gérard-Breton
membre
membre
 
Messages: 1160
Inscription: 24 Aoû 2013 21:26
Prénom: Gérard


Retourner vers Autres arachnides

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron