Ginkgo biloba histologie, histology.

Règles du forum

Collections du forum
Pour poster dans cette partie, vous devez faire partie du groupe Collectionneurs.
C'est un groupe ouvert et nous répondrons volontiers à vos demandes (par MP svp).
Plus d'infos, voir ici

--------------------------------------------------------------------------------
Attention : Les images doivent être publiées directement sur notre serveur et non pas liées sur un autre site !

Les questions et réponses concernant les sujets des Collections sont à suivre dans la partie 1 (Q/R Collections).
Ne pas entamer de débats directement dans ces rubriques, merci d'avance !
--------------------------------------------------------------------------------

Ginkgo biloba histologie, histology.

Messagede Bernard » 27 Aoû 2011 16:34

Bonjour.
J'ai vainement cherché dans les tissus frais de Ginkgo biloba (Ginkgoaceae) des traces de l'algue Coccomyxa avec laquelle il vit en symbiose.
J'ai coupé ici le pétiole (Fig. 1) de cette plante considérée comme un "fossile vivant" en fait en termes plus adaptés, une espèce panchronique.
On retrouve dans cette coupe l'aspect de celle de l'aiguille de pin avec deux stèles et des canaux sécréteurs. Il manque cependant le tissu de transition caractéristique des gymnospermes. J'ai du mal à nommer les cellules à paroi colorée en rouge qui entourent chaque stèle, je pense qu'il s'agit de fibres péricycliques en formation. On peut aussi penser à un endoderme (Fig. 2).
Les canaux sécréteurs résinifères sont présents uniquement dans le parenchyme cortical (Fig. 3). Ces canaux sont d'origine schizo-lyzigène (formation et lyse de cellules sécrétrices) alors que ceux des gymnospermes en général sont schizogènes (pas de lyse), cela reste à vérifier cependant car la littérature que j'ai trouvée sur le sujet est très ancienne.
L'épiderme possède une cuticule épaisse (Fig. 4).
Les stomates ne sont présents qu'à la face abaxiale de la feuille comme le montrent les empreintes nitrocellulosiques (Fig. 4).
Merci pour votre attention et vos corrections.
Amitiés. Bernard.
Genkgo a.jpg
Fig. 1
Exif et Meta MicroCartouche Genkgo a.jpg (238.92 Kio) Vu 1478 fois

Genkgo b.jpg
Fig. 2
Exif et Meta MicroCartouche Genkgo b.jpg (233.6 Kio) Vu 1471 fois

Genkgo c.jpg
Fig. 3
Exif et Meta MicroCartouche Genkgo c.jpg (216.95 Kio) Vu 1473 fois

Genkgo d.jpg
Fig. 4
Exif et Meta MicroCartouche Genkgo d.jpg (228 Kio) Vu 1470 fois

Hello.
I vainly looked for traces of the algae Coccomyxa in the fresh tissues of Ginkgo biloba (Ginkgoaceae) with which it lives in symbiosis.
Here I cut the petiole (Fig. 1) of this plant considered a "living fossil", in fact a panchronic species.
We found in this section appearance from that of the pine needle with two vascular bundles and secretory ducts. It lacks, however the transfusion tissue characteristic of the gymnosperms.
Its difficult for me to name the cells with red stained walls around the vascular bundles (Fig. 2), pericyclic fibers in formation or endodermis.
Resin ducts are present only in the cortical parenchyma (Fig. 3). These ducts are from the schizo-lyzigenous type (formation and lysis of secretory cells) while those of gymnosperms in general are from de schizogenous type (no lysis).
The epidermis has a thick cuticle (Fig. 4).
The stomata are only present at the abaxial side of the leaf as shown by the nitrocellulose printing (Fig.4).
Thank you for your attention and corrections.
Best regards. Bernard.
Bernard nous a quitté ce printemps 2012
Merci encore à lui pour ses passions et sa générosité, nous ne l'oublierons pas
(les admins et membres du forum)
Bernard
membre
membre
 
Messages: 502
Inscription: 18 Sep 2008 15:44
Prénom: Bernard

Retourner vers Morphologie et histologie végétale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités