Malva sylvestris, Puccinia m., histologie, histology.

Règles du forum

Collections du forum
Pour poster dans cette partie, vous devez faire partie du groupe Collectionneurs.
C'est un groupe ouvert et nous répondrons volontiers à vos demandes (par MP svp).
Plus d'infos, voir ici

--------------------------------------------------------------------------------
Attention : Les images doivent être publiées directement sur notre serveur et non pas liées sur un autre site !

Les questions et réponses concernant les sujets des Collections sont à suivre dans la partie 1 (Q/R Collections).
Ne pas entamer de débats directement dans ces rubriques, merci d'avance !
--------------------------------------------------------------------------------

Malva sylvestris, Puccinia m., histologie, histology.

Messagede Bernard » 18 Fév 2011 22:43

Bonjour.
Dans un gazon mal entretenu, en plein hiver, se maintient une mauve (Malva sylvestris, Malvaceae).
Pour l'instant elle ne produit que des feuilles, qui observées de plus près s'avèrent couvertes de pustules jaunes. Ces pustules représentent le résultat d'une attaque de la rouille Puccinia malvacearum (Basidiomycètes).
La coupe d'un pétiole, au niveau de ces pustules (photo1) montre que les pustules sont sous-épidermiques. Le pétiole possède six faisceaux vasculaires (photo 2) inclus dans un parenchyme cortical à grosse cellules. Un collenchyme de type angulaire forme un anneau complet autour du système vasculaire. L'épiderme et quelques assises sous-jacentes ont tendance à se séparer de ce collenchyme, phénomène amplifié par le développement du champignon.
Sur la photo 2 on peut constater que le cambium vasculaire a déjà fonctionné et que le protoxylème est noyé dans un parenchyme ligneux cellulosique à parois épaissies d'aspect collenchymateux.
Le mycélium du champignon occupe principalement le collenchyme (photo 3). Sur cette photo, en haut à droite, le mycélium, en coupe transversale, est bien visible. La zone collenchymateuse parasitée est plus épaisse et sa couleur verte moins vive que celle du parenchyme sain (photo 1), ceci indique vraisemblablement une hydrolyse de la cellulose des parois. Le parenchyme cortical est lui aussi contaminé (photo 1).
Le champignon a déjà produit un grand nombre de téliospores bicellulaires (photo 3, en bas). Par rapport aux autres rouilles, Puccinia malvacearum a un cycle réduit, ne vivant que sur un seul hôte et ne produisant que des téliospores.
Les téliospores (photo 4) germent (schéma en bas à droite) en produisant des basidiospores qui pourront réinfecter la plante. Sur les images 1 et 2 de la photo 4 apparaissent les tubes germinatifs produits à partir d'une cellule basale (1) et apicale (2) de la téliospore colorée en bleu par le bleu coton. Je n'ai malheureusement pas observé les basidiospores. En 3 (photo 4) la cellule apicale est en début de germination.
Merci pour votre attention et vos corrections.
Amitiés. Bernard.
Malva sylvestris a.jpg
Photo 1
Exif et Meta MicroCartouche Malva sylvestris a.jpg (203.8 Kio) Vu 1936 fois

Malva sylvestris a bis.jpg
Photo 2
Exif et Meta MicroCartouche Malva sylvestris a bis.jpg (185.34 Kio) Vu 1928 fois

Malva sylvestris b.jpg
Photo 3
Exif et Meta MicroCartouche Malva sylvestris b.jpg (236.1 Kio) Vu 1930 fois

Malva sylvestris c.jpg
Photo 4
Exif et Meta MicroCartouche Malva sylvestris c.jpg (169.16 Kio) Vu 1924 fois


Hello.
In a bad maintained lawn, in high winter, keeps a common mallow (Malva sylvestris, Malvaceae).
For the moment it produces only leaves, that, close observed, are covered with yellow pustules.
These pustules are the result of a rust infection (Puccinia malvacearum).
The petiole cross section at the pustule level (picture 1) shows that the pustules are sub-epidermal. The petiole has six vascular bundles (picture 2) enclosed in a cortical parenchyma with big cells. An angular collenchyma forms a continuous ring around the vascular system. The epiderma and some underlying cell layers tends to separate himself from the collenchyma, phenomena magnified by the fungus presence .
On the picture 2 one can see that the vascular cambium was already activated and that the protoxylem is embedded in a woody cellulosic parenchyma with thickened walls.
The fungus hyphae mainly colonize the collenchyma (picture 3). On this picture, top right, the cross sectioned hyphae, are well apparent. The collenchymatous area colonized by the fungus is more thick and less deeply green coloured, this, in all likehood, indicating a hydrolysis of the cell wall. The cortical parenchyma is also infected (picture 1).
The fungus already produced a great number of bicellular teliospores (picture 3, bottom). Compared to other rust fungi, Puccinia malvacearum has a reduced life cycle, colonizing only one host and producing only teliospores.
The teliospores (picture 4) germinate (drawing bottom right) and produce basidiospres that are able to infect again the plant. The images 1 and 2 of the picture 4 show up the germ-tube of the basal (1) and apical (2) cell of the teliospore stained with the lactophenol blue. I unfortunatly did not observe the basidiospores. The image 3 (picture 4) shows the beginning of germination.
Thank you for reading and correcting.
Best regards. Bernard.
Bernard nous a quitté ce printemps 2012
Merci encore à lui pour ses passions et sa générosité, nous ne l'oublierons pas
(les admins et membres du forum)
Bernard
membre
membre
 
Messages: 502
Inscription: 18 Sep 2008 15:44
Prénom: Bernard

Retourner vers Morphologie et histologie végétale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité