Sarracenia sp. Histologie

Règles du forum

Collections du forum
Pour poster dans cette partie, vous devez faire partie du groupe Collectionneurs.
C'est un groupe ouvert et nous répondrons volontiers à vos demandes (par MP svp).
Plus d'infos, voir ici

--------------------------------------------------------------------------------
Attention : Les images doivent être publiées directement sur notre serveur et non pas liées sur un autre site !

Les questions et réponses concernant les sujets des Collections sont à suivre dans la partie 1 (Q/R Collections).
Ne pas entamer de débats directement dans ces rubriques, merci d'avance !
--------------------------------------------------------------------------------

Sarracenia sp. Histologie

Messagede Bernard » 26 Nov 2010 11:45

Bonjour.

Sarracenia est un genre originaire de l'Amérique du Nord. Il produit des urnes qui sont de véritables pièges mortels.
Comme on le voit sur la photo 1, le piège est divisé en trois zones à fonctions différentes.
Une zone attractive située au niveau du péristome (l'ouverture de l'urne) un peu en-dessous. Cette zone produit un nectar qui attire les insectes.
Une zone médiane de " glissement " ou des cellules en forme d'écaille empêchent les insectes de s'accrocher, ce qui provoque leur chute au fond de l'urne. Elles empêchent ensuite leur remontée.
Enfin une zone de rétention et de digestion où les proies sont maintenues par des poils rigides orientés vers le bas et digérées par des bactéries symbiotes (il n'y a pas ici de glandes productrices d'enzymes protéolytiques comme chez les Nepenthes).
La partie creuse de l'urne correspond à un pétiole, le limbe étant représenté par l'opercule, dont la fermeture ne semble pas nécessaire à la capture des proies.
La coupe transversale du péristome (photo 2) montre des glandes situées au niveau de l'épiderme interne de l'urne ainsi que la présence, déjà à ce niveau, de trichomes en forme d'écaille à pointe orientée vers le bas et destinés à faciliter la chute des insectes.
Les stomates ne sont présents qu'à la face externe de l'urne.
Sur la photo 3 on peut constater que les glandes à nectar sont pluricellulaires.
Les trichomes en forme d'écaille sont des cellules épidermiques dont la pointe est orientée vers le bas (photo 3).
On se doute que la progression des insectes dans le sens de la sortie est arrêtée par ce genre de dispositif qui de plus est rendu glissant (cire ?), comme on peut le constater en passant le doigt sur la zone de glissement.
L'insecte épuisé par plusieurs tentatives de remontée se retrouve au fond de l'urne dans la zone de rétention et de digestion (photo 4). Il y est retenu par des poils acérés orientés vers le fond. Les cellules épidermiques à l'intérieur de l'urne présentent une paroi externe cellulosique (coloration verte) dépourvue de cuticule qui facilite l'absorption des composés résultant de la digestion des malheureux insectes par des bactéries.
Merci pour votre attention et vos corrections.
Amitiés. Bernard.
Sarracenia a copie.jpg
Photo 1
Exif et Meta MicroCartouche Sarracenia a copie.jpg (184.84 Kio) Vu 745 fois

Sarracenia b.jpg
Photo 2
Exif et Meta MicroCartouche Sarracenia b.jpg (206.16 Kio) Vu 745 fois

Sarracenia c.jpg
Photo 3
Exif et Meta MicroCartouche Sarracenia c.jpg (179.38 Kio) Vu 745 fois

Sarracenia d.jpg
Photo 4
Exif et Meta MicroCartouche Sarracenia d.jpg (180 Kio) Vu 745 fois


Hello.
Sarracenia is a genus native from North America the pictchers of wich are true lethal traps.
As one can see in the picture 1, the trap is divided in three areas of the picher with differents capacities.
An attractive area located at the peristome level and lower. This area produces insects attracting nectar.
A median area of "gliding" where the scale like epidermal cells prevents the insects to grip inducing their fall in the pitcher bottom.
At last, an area of retention and digestion where the preys are hold by rigid hairs bottom directed and digested by symbiotics bacterias (there are no glands producing proteolytic enzymes as in Nepenthes case).
The pitcher cavity corresponds to a petiole, the lamina playing the role of an opercule, the closure of with don't seems to be involved in the capture.
The cross section of the peristome (picture 2) shows glands located at the internal epidermis level and the presence of scale like hairs with back oriented spikes facilitating insects fall.
The stomata are only present on the external epidermis of the pitcher.
In the picture 3 on can note that the nectar glands are multicellular.
The scale like hairs are epidermal cells which heads are bottom oriented. The insect progression to the exit is stopped by this device which turns slippery (wax?) as one can notice puting the finger on the gliding zone.
The insect exhausted with multiple exit attempts stays in the pitcher bottom (picture 4). He is maintened by barbed hairs bottom oriented. The external cellulosic walls of the epidermal cells in this area facilitate the adsorption of the chemical compounds resulting from the digestion of the unluckies insects.
Thank you for reading and correcting.
Best regards. Bernard.
Bernard nous a quitté ce printemps 2012
Merci encore à lui pour ses passions et sa générosité, nous ne l'oublierons pas
(les admins et membres du forum)
Bernard
membre
membre
 
Messages: 502
Inscription: 18 Sep 2008 15:44
Prénom: Bernard

Retourner vers Morphologie et histologie végétale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité