Salvia microphylla, histologie

Règles du forum

Collections du forum
Pour poster dans cette partie, vous devez faire partie du groupe Collectionneurs.
C'est un groupe ouvert et nous répondrons volontiers à vos demandes (par MP svp).
Plus d'infos, voir ici

--------------------------------------------------------------------------------
Attention : Les images doivent être publiées directement sur notre serveur et non pas liées sur un autre site !

Les questions et réponses concernant les sujets des Collections sont à suivre dans la partie 1 (Q/R Collections).
Ne pas entamer de débats directement dans ces rubriques, merci d'avance !
--------------------------------------------------------------------------------

Salvia microphylla, histologie

Messagede Bernard » 22 Juin 2010 21:51

Bonjour.
En ces temps où le drapeau national est mis à mal par notre équipe de football j’ai pensé qu’il était de bon ton de réhabiliter les couleurs de la France en histologie grâce au colorant bleu Etzold.
Beaucoup de bleu (cellulose), de blanc et de rouge (lignine) donc dans cette coupe de la tige de Salvia microphylla (Lamiaceae), encore une increvable de notre jardin.
A la coupe, la lame de rasoir crisse, la tige est robuste, renforcée de toutes parts.
La section est carrée (photos 1) comme chez beaucoup de Lamiaceae (mais pas toutes), on retrouve (photo 2) comme dans le Lamium maculatum que j’ai présenté dernièrement, quatre paquets de collenchyme angulaire aux quatre coins de la tige. Sous ce collenchyme, des fibres péricycliques améliorent la protection des faisceaux vasculaires, ces fibres sont absentes chez L. maculatum. Il y a en plus une ceinture complète de sclérenchyme qui traverse les faisceaux vasculaires. On comprend alors la résistance de la tige à la coupe.
Autre fait remarquable, un endoderme à grosses cellules encercle les tissus vasculaires.
Sur la photo 2 on constate que le cambium vasculaire commence à peine à fonctionner.
La photo 3 montre un collenchyme angulaire typique (parois cellulosiques épaissies) et des fibres péricycliques (lignifiées).
Enfin l’épiderme porte de nombreux poils tecteurs (photo 4) et quelques poils sécréteurs, les deux types étant pluricellulaires.
Merci pour votre attention et vos corrections.
Amitiés. Bernard.
Salvia microphylla a.jpg
Photo 1
Exif et Meta MicroCartouche Salvia microphylla a.jpg (172.65 Kio) Vu 1221 fois

Salvia microphylla b.jpg
Photo 2
Exif et Meta MicroCartouche Salvia microphylla b.jpg (143.05 Kio) Vu 1220 fois

Salvia microphylla c.jpg
Photo 3
Exif et Meta MicroCartouche Salvia microphylla c.jpg (118.71 Kio) Vu 1221 fois

Salvia microphylla d.jpg
Photo 4
Exif et Meta MicroCartouche Salvia microphylla d.jpg (116.78 Kio) Vu 1220 fois
Bernard nous a quitté ce printemps 2012
Merci encore à lui pour ses passions et sa générosité, nous ne l'oublierons pas
(les admins et membres du forum)
Bernard
membre
membre
 
Messages: 502
Inscription: 18 Sep 2008 15:44
Prénom: Bernard

Retourner vers Morphologie et histologie végétale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité