Page 1 sur 1

Bédégar

MessagePosté: 10 Sep 2019 20:12
de Gérard-Breton
Bonsoir à tous,
Au hasard de mes pérégrinations sarthoises, une observation de cette après-midi, au détour d’une haie aux alentours de Nogent -sur-Loir.
La chose est banale, mais j’ai trouvé cette galle particulièrement photogénique. Sur un églantier Rosa sp., un Cynipidae Diplolepis (Rhodites) rosae (Linnaeus, 1758) avait pondu quelques œufs. La réaction de l’hôte a été de développer une tumeur comportant quelques loges au centre hébergeant les larves de l’hyménoptère et des rameaux hirsutes et colorés en périphérie. Le tout de la taille d’un poing.

L-260 Bédégar sur Rosa sp Diplolepis rosae 72 Nogent s Loir 100919.jpg
Exif et Meta MicroCartouche L-260 Bédégar sur Rosa sp Diplolepis rosae 72 Nogent s Loir 100919.jpg (138.86 Kio) Vu 1358 fois


Bien sûr, la chose, si commune et si visible, a reçu des noms savoureux comme Barbe de Saint Pierre (j’ignorais qu’il fût roux…), ou plus banalement Galle hirsute de l’églantier. Mais aussi « Bédégar », et le petit bouquin que j’ai consulté précise que c’est un nom d’origine persane qui signifierait « emporté par le vent ». Et l’auteur du bouquin d’ajouter naïvement « ce qui, bien entendu, est faux »…

L-261 Bédégar sur Rosa sp Diplolepis rosae 72 Nogent s Loir 100919.jpg
Exif et Meta MicroCartouche L-261 Bédégar sur Rosa sp Diplolepis rosae 72 Nogent s Loir 100919.jpg (110.02 Kio) Vu 1358 fois


Il semble que le bédégar ait connu de multiples usages dans la pharmacopée populaire, le plus sérieux étant encore ses propriétés astringentes liées à sa forte teneur en tanins. Le bédégar a été fumé comme succédané du tabac, dans des pipes.
Cordialement

Gérard Breton

Re: Bédégar

MessagePosté: 11 Sep 2019 11:26
de YVES50
Bonjour Gérard,
C'est tout gros ces choses et c'est beau !

Tu connais sans doute l'ancien manuel étonnant de Clodimir :) sinon c'est ici :

https://www.biodiversitylibrary.org/ite ... 5/mode/1up

Il y a la liste des Rosa parasités par Rhodites page 539.

C'est vrai que c'est un bel objet. As-tu bourré ta bouffarde ?

Pour voir les imagos, il suffit de placer ces bédégars* dans une boîte aérée et d'attendre l'émergence.
* HOUARD orthographie "bédéguard" je ne sais point pour qui - pourquoi...

Re: Bédégar

MessagePosté: 11 Sep 2019 15:12
de Gérard-Breton
Merci Yves pour le lien vers le manuel de zoocécidiologie, une somme ! Clodimir était un bon, semble-t-il !

Dans le cas de notre bédégar (ou bédéguar, je ne connais point le persan, fût-il translittéré), c'est l'occasion qui a fait le larron-photographe. J'ai trouvé que c'était une belle galle, et j'ai laissé les Rhodites vivre leur vie... La Rosa aussi d'ailleurs !

Cordialement

Gérard Breton

Re: Bédégar

MessagePosté: 18 Sep 2019 10:05
de Gérard-Breton
Bonjour Yves, tous,

Une nouvelle opportunité d'aller voir ce qu'il y a au coeur de ces galles : voici les coupes dans ces galles. Il y a plusieurs cavités séparées, chacune abritant une larve.

L-298 Bédégar sur Rosa canina Diplolepis rosae 72 Chenu 170919.jpg
Exif et Meta MicroCartouche L-298 Bédégar sur Rosa canina Diplolepis rosae 72 Chenu 170919.jpg (120.37 Kio) Vu 1157 fois



L-300 Bédégar sur Rosa canina Diplolepis rosae 72 Chenu 170919.jpg
Exif et Meta MicroCartouche L-300 Bédégar sur Rosa canina Diplolepis rosae 72 Chenu 170919.jpg (113.31 Kio) Vu 1157 fois


Sur la larve, seules les mandibules sont pigmentées. Je pense que les larves sont protégées dans la galle, en particulier à l'abri de la déshydratation, mais qu'elles se nourrissent en grignotant les parois de leur abri... Mieux que la maison en pain d'épice !

L-305 Bédégar sur Rosa canina Diplolepis rosae 72 Chenu 170919.jpg
Exif et Meta MicroCartouche L-305 Bédégar sur Rosa canina Diplolepis rosae 72 Chenu 170919.jpg (96.81 Kio) Vu 1157 fois



Cordialement

Gérard Breton