tige de Myriophyllum spicatum, coupe transversale

Règles du forum

Collections du forum
Pour poster dans cette partie, vous devez faire partie du groupe Collectionneurs.
C'est un groupe ouvert et nous répondrons volontiers à vos demandes (par MP svp).
Plus d'infos, voir ici

--------------------------------------------------------------------------------
Attention : Les images doivent être publiées directement sur notre serveur et non pas liées sur un autre site !

Les questions et réponses concernant les sujets des Collections sont à suivre dans la partie 1 (Q/R Collections).
Ne pas entamer de débats directement dans ces rubriques, merci d'avance !
--------------------------------------------------------------------------------

tige de Myriophyllum spicatum, coupe transversale

Messagede Gérard-Breton » 23 Oct 2016 17:37

Bonsoir à tous,

Les myriophylles [étymologie : des myriades de feuilles (-phyll)] sont des plantes à fleurs, aquatiques, toujours immergées, fréquentant les eaux calmes, voire stagnantes, pas obligatoirement très claires, et qui dressent verticalement mais mollement leurs tiges dans l'eau jusqu'à la surface qu'elles ne dépassent pas, sauf les inflorescences qui sont aériennes. Les feuilles sont réduites à leurs nervures (ce qui est fréquent chez les plantes aquatiques), d'où cette impression de myriades de feuilles.

036 Myriophylles recadré Hommes 15 08 16.jpg
Myriophylles dans l'eau, plan d'eau de Hommes (Indre-et-Loire)
Exif et Meta MicroCartouche 036 Myriophylles recadré Hommes 15 08 16.jpg (105.01 Kio) Vu 1190 fois


Il y en a deux espèces, pas faciles à distinguer en plongée.

Myriophyllum-spicatum-Rouen-St-Gervais-Ponton-230912.jpg
Myriophyllum spicatum, l'autre espèce. Port de Rouen
Exif et Meta MicroCartouche Myriophyllum-spicatum-Rouen-St-Gervais-Ponton-230912.jpg (80.84 Kio) Vu 1190 fois


J'ai eu la curiosité de faire une coupe transversale (moelle de sureau, à main levée, avec une lame de rasoir) de la tige d'une Myriophyllum spicatum, et la flemme de faire une coloration, donc observation en fond noir.

L-L-657-Myriophyllum CT Barillon 081016 2,5x FN.jpg
Coupe transversale de la tige, fond noir
Exif et Meta MicroCartouche L-L-657-Myriophyllum CT Barillon 081016 2,5x FN.jpg (106.56 Kio) Vu 1190 fois



L-L-658-Myriophyllum CT Barillon 081016 2,5x FN.JPG.jpg
Autre coupe, plus fine ... mais moins complète !
Exif et Meta MicroCartouche L-L-658-Myriophyllum CT Barillon 081016 2,5x FN.JPG.jpg (112.21 Kio) Vu 1191 fois



Cette très belle structure en roue de charrette correspond à une adaptation à la vie immergée. La plante n'a pas ou peu de tissus de soutien, et les grandes lacunes longitudinales (les intervalles entre les rayons de la roue sur la coupe transversale) se remplissent (un peu) de l'oxygène produit par la photosynthèse, et jouent le rôle de flotteurs, maintenant ainsi la plante plus ou moins verticale dans l'eau. Si elle grandit plus, les parties terminales des rameaux s'entassent sous la surface en formant des sortes de radeaux d'où sortent, à la saison, les axes verticaux des inflorescences.

060-inflorescences myriophylles-Hommes 15 08 16.jpg
Sur le "radeau" de myriophylles, les axes des inflorescences aériennes. Plan d'eau de Hommes (Indre et Loire).
Exif et Meta MicroCartouche 060-inflorescences myriophylles-Hommes 15 08 16.jpg (162.26 Kio) Vu 1191 fois


Cordialement

Gérard Breton
Gérard-Breton
membre
membre
 
Messages: 1168
Inscription: 24 Aoû 2013 21:26
Prénom: Gérard

Retourner vers Morphologie et histologie végétale

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité