Page 1 sur 1

Frullania tamarisci (L.) Dumort.

MessagePosté: 16 Fév 2020 18:28
de YM95
Frullania tamarisci est une hépatique à feuilles fréquente, saxicole ou corticole (voire terricole), assez polymorphe (plusieurs variétés décrites, mais non reconnues comme taxonomiquement valides).

Ici, dans les Gorges de la Rhue, elle se développe sur un rocher le long d'un chemin forestier, en situation un peu exposée.

Frullania tamarisci - habitat.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Frullania tamarisci - habitat.JPG (139.63 Kio) Vu 1644 fois

Le port de cet échantillon est assez touffu, mais l'espèce peut aussi croître comme la classique F. dilatata, apprimée sur le substrat.

Frullania tamarisci - habitus.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Frullania tamarisci - habitus.JPG (139.5 Kio) Vu 1644 fois

Les tiges sont irrégulièrement pennées et mesurent 1-2 mm de large et jusqu'à 10 cm de long. Elles sont de couleur rougeâtre à brunâtre, et un peu brillantes. Les feuilles sont imbriquées.

Frullania tamarisci - tige face dorsale.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Frullania tamarisci - tige face dorsale.JPG (76.63 Kio) Vu 1642 fois

En face ventrale, on distingue les amphigastres et des feuilles à deux lobes : un dorsal relativement grand et un lobule ventral.

Frullania tamarisci - tige face ventrale.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Frullania tamarisci - tige face ventrale.JPG (56.02 Kio) Vu 1641 fois

Le lobe dorsal mesure jusqu'à 1 × 1,5 mm. Il est pointu (obtus à aigu mais non arrondi, caractère mieux visible sur la photo précédente) et réfléchi, caractères partagés uniquement par F. teneriffae (qui est presque toujours apprimée sur le substrat et dont les feuilles n'ont pas de lignes d'ocelles).

Frullania tamarisci - feuille, lobe dorsal.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Frullania tamarisci - feuille, lobe dorsal.JPG (80.33 Kio) Vu 1641 fois

Re: Frullania tamarisci (L.) Dumort.

MessagePosté: 16 Fév 2020 18:30
de YM95
Chez F. tamarisci, le lobe dorsal comporte en effet des cellules différentes, appelées "ocelles", qui ne comportent qu'un seul oléocorps occupant toute la cellule. Elles paraissent plus opaques et sont disposées en 1(2) lignes continues (d'autres cellules modifiées isolées peuvent également être présentes).

Frullania tamarisci - ocelles.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Frullania tamarisci - ocelles.JPG (113.28 Kio) Vu 1639 fois

Les cellules mesurent 16-24 µm de large et possèdent des parois épaissies et des trigones distincts.

Frullania tamarisci - cellules ×1000.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Frullania tamarisci - cellules ×1000.JPG (76.62 Kio) Vu 1639 fois

Le lobule (lobe ventral) est nettement allongé (rapport longueur/largeur d'environ 2, par rapport à F. dilatata chez qui il est à peu près égal à 1) et en forme de casque.

Frullania tamarisci - feuille, lobe ventral.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Frullania tamarisci - feuille, lobe ventral.JPG (65.8 Kio) Vu 1639 fois

Les amphigastres sont émarginés (découpés sur 1/8-1/4), à lobes obtus à aigus et à sinus obtus. Ils sont plus larges que la tige et plus larges (environ 2 ×) que les lobules. Les marges sont entières et recourbées, ondulées à la base avec des oreillettes bien visibles.

Frullania tamarisci - amphigastre.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Frullania tamarisci - amphigastre.JPG (68.51 Kio) Vu 1639 fois