Polytrichum formosum

Règles du forum

Collections du forum
Pour poster dans cette partie, vous devez faire partie du groupe Collectionneurs.
C'est un groupe ouvert et nous répondrons volontiers à vos demandes (par MP svp).
Plus d'infos, voir ici

--------------------------------------------------------------------------------
Attention : Les images doivent être publiées directement sur notre serveur et non pas liées sur un autre site !

Les questions et réponses concernant les sujets des Collections sont à suivre dans la partie 1 (Q/R Collections).
Ne pas entamer de débats directement dans ces rubriques, merci d'avance !
--------------------------------------------------------------------------------

Polytrichum formosum

Messagede Alain » 22 Nov 2007 22:41

Préambule : L'article qui suit se veut le plus fidèle à la réalité scientifique mais il n'est pas rédigé par un savant expert du sujet traité, donc il est possible qu'il contienne un certain nombre d'imprécisions, voire d'erreurs. Celles-ci sont bien involontaires aussi je vous demanderai de ne pas hésiter à me contacter si un passage nécessite une correction au travers de ce Forum. Avec mes remerciements.
Alain : Le rédacteur


PREMIERE PARTIE

Merci à André pour son aide précieuse sur les bryophytes ...

L'espèce présentée dans cet article est "Polytrichum formosum" (Polytric élégant).
On trouve cette mousse dans pratiquement toute la France, sauf dans les régions méditerranéennes.
Elle pousse plutôt sur les sols acides. La plante présentée ici a été trouvée dans la forêt de Bois d'Arcy, à 15 km environ à l'ouest de Versailles. Cette forêt est ombragée mais laisse tout de même passer le soleil. Dans cette partie de la forêt, les arbres principaux sont les chênes, les châtaigniers.

Le Polytric pousse en colonie au pied des arbres et forme un tapis continu vert plutôt sombre. Les colonies sont en général peu denses.

Diapositive1.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Diapositive1.JPG (198.66 Kio) Vu 5546 fois

En zoomant avec l'appareil photo on distingue une structure de tige dressée avec des feuilles linéaires très lancéolées qui partent dans toutes les directions de la tige. Elles sont plus éparses vers la base de la tige, et s'épaississent en fin de tige pour former comme un toupet plus clair.
Par temps sec les feuilles ont tendance à se resserrer sur la tige.

Diapositive2.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Diapositive2.JPG (155.05 Kio) Vu 5522 fois

Isolons une tige au hasard et nettoyons son pied à l'eau claire. Nous obtenons les deux photos qui suivent et qui montrent plus en détail la structure de la tige. A l'oeil nu, en regardant bien les feuilles, on distingue une série de dentures sur les bords des feuilles.
On distingue une nervure centrale bien marquée qui part de la base et monte jusqu'au sommet.

Diapositive3.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Diapositive3.JPG (80.83 Kio) Vu 5517 fois

Détachons une feuille de la tige, le bon geste est de la saisir délicatement par le limbe et de la tirer vers les racines de la tige. Ainsi, la feuille ne se brise pas et emmène avec elle les quelques cellules qui la retiennent à la tige, ce qui s'évérera utile pour la suite de l'observation.

La denture : plaçons cette feuille sous le microscope avec un objectif moyen (10 x). On distingue nettement des dents espacées de façon régulière d'environ 100 microns. Elles se répartissent tout au long de la feuille, depuis sa base jusqu'à son sommet.

Diapositive4.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Diapositive4.JPG (110.32 Kio) Vu 5509 fois

La photo suivante permet de mieux voir la disposition des cellules constituant cette denture.

Diapositive5.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Diapositive5.JPG (110.1 Kio) Vu 5492 fois

Bord de la feuille : on voit, à l'occasion de cette dernière photo, que le bord de la feuille est constituée de 3 à 4 rangées de cellules. Celles-ci sont hexagonales, les dents sont constituées d'une cellule plus importante et de forme allongée.
Dernière édition par Alain le 09 Déc 2007 18:58, édité 4 fois.
Amicalement [un cordial saludo, mit freundlichen Grüßen, my friendly regards]
ALAIN


-----------------------------------------------------
Microscope L3000 Paralux
Objectifs : 4x, 10x, 20x, 40x, 60x, 100x
Oculaires: 10x - 12,5x
Système contraste de phase Paralux
Objectifs : 20xPHP, 40xPHP
Eclairage Luxeon 5W
-----------------------------------------------------
Loupe trino 3,5x à 90x Paralux XTL745
Philips SPC1100-1300 + Canon G9
-----------------------------------------------------
Avatar de l’utilisateur
Alain
membre
membre
 
Messages: 192
Inscription: 02 Oct 2007 09:43
Localisation: Ouest Parisien

Re: Polytrichum formosum

Messagede Alain » 22 Nov 2007 22:44

DEUXIEME PARTIE

Zone apicale : une autre photo permet sous le microscope 10 x de voir la partie apicale de la feuille qui est brune. Pratiquement toutes les feuilles adultes de cette mousse ont cette partie brune. La denture se poursuit jusqu'à l'extrémité de la feuille.

Diapositive6.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Diapositive6.JPG (65.13 Kio) Vu 5449 fois

Les oreillettes : La base des feuilles est plus rigide, après détachement de la tige elle forme une sorte de gouttière. Lorsque l'on remet à plat cette gouttière, deux oreillettes apparaissement nettement à la base de la feuille. La structure cellulaire est différente de celle du limbe.

Diapositive7.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Diapositive7.JPG (114.56 Kio) Vu 5450 fois


La photo suivante montre comment les feuilles s'insèrent dans la tige, on distingue les oreillettes vues sur la dernière photo.
Diapositive7bis.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Diapositive7bis.jpg (93.38 Kio) Vu 5370 fois

L'ensemble des critères décrits ci-dessus ne suffisent pas à qualifier " Polytrichum formosum " de façon certaine. Pour compléter l'étude il faut effectuer une coupe dans le limbre de la feuille. La feuille faisant environ 1 mm de large sur 5 mm de long, il convient d'effectuer la coupe sous la binoculaire ... et même ainsi l'opération s'avère être une petite patience. Plusieurs échantillons seront réalisés afin d'augmenter les chances de réussite, ensuite un tri est effectué et les bons échantillons passent en observation.

Diapositive8.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Diapositive8.JPG (62.53 Kio) Vu 5424 fois

On distingue clairement sur cette photo le renflement de la nervure et la présence, sous l'ensemble de la feuille, de lamelles qui sont caractéristiques de l'espèce.
Dernière édition par Alain le 24 Nov 2007 00:10, édité 4 fois.
Amicalement [un cordial saludo, mit freundlichen Grüßen, my friendly regards]
ALAIN


-----------------------------------------------------
Microscope L3000 Paralux
Objectifs : 4x, 10x, 20x, 40x, 60x, 100x
Oculaires: 10x - 12,5x
Système contraste de phase Paralux
Objectifs : 20xPHP, 40xPHP
Eclairage Luxeon 5W
-----------------------------------------------------
Loupe trino 3,5x à 90x Paralux XTL745
Philips SPC1100-1300 + Canon G9
-----------------------------------------------------
Avatar de l’utilisateur
Alain
membre
membre
 
Messages: 192
Inscription: 02 Oct 2007 09:43
Localisation: Ouest Parisien

Re: Polytrichum formosum

Messagede Alain » 22 Nov 2007 22:48

TROISIEME PARTIE

La présence de chlorophytes dans les cellules des lamelles gêne la vision intégrale de la structure, aussi un traitement au Dakin va permettre d'eliminer ceux-ci et faire apparaître l'ensemble des cellules et leur différenciation. L'utilisation d'un objectif plus fort (10 x) apporte aussi plus de détails.

Diapositive9.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Diapositive9.JPG (74.33 Kio) Vu 5399 fois

La photo suivante prise avec un objectif de 20 x permet de voir avec précision la forme des cellules des lamelles, celles-ci sont arrondies donc cela caractérise définitivement la forme "formosum" du Polytrichum. La vue est prise au niveau de la nervure centrale.

Diapositive10.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Diapositive10.JPG (91.66 Kio) Vu 5387 fois

La photo suivante est prise au niveau du limbe de la feuille.

Diapositive11.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Diapositive11.JPG (85.38 Kio) Vu 5387 fois

ANNEXE sur la COUPE
Faire des coupes très fines dans les feuilles de mousse n'est pas chose facile car il faut que celles-ci soient les plus minces possible afin d'éviter la superposition des cellules. La position de la lamelle donne une indication sur la taille de la coupe. Mais une autre façon d'apprécier celle-ci c'est d'avoir la chance d'obtenir un échantillon qui reste dans le sens de la feuille sur la lame, c'est le cas de la photo qui suit. Sur cet échantillon la largeur de coupe est d'environ 75 microns :

Diapositive12.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Diapositive12.JPG (67.37 Kio) Vu 5388 fois
Amicalement [un cordial saludo, mit freundlichen Grüßen, my friendly regards]
ALAIN


-----------------------------------------------------
Microscope L3000 Paralux
Objectifs : 4x, 10x, 20x, 40x, 60x, 100x
Oculaires: 10x - 12,5x
Système contraste de phase Paralux
Objectifs : 20xPHP, 40xPHP
Eclairage Luxeon 5W
-----------------------------------------------------
Loupe trino 3,5x à 90x Paralux XTL745
Philips SPC1100-1300 + Canon G9
-----------------------------------------------------
Avatar de l’utilisateur
Alain
membre
membre
 
Messages: 192
Inscription: 02 Oct 2007 09:43
Localisation: Ouest Parisien


Retourner vers Mousses

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron