Syntrichia papillosa (Wilson) Jur.

Règles du forum

Collections du forum
Pour poster dans cette partie, vous devez faire partie du groupe Collectionneurs.
C'est un groupe ouvert et nous répondrons volontiers à vos demandes (par MP svp).
Plus d'infos, voir ici

--------------------------------------------------------------------------------
Attention : Les images doivent être publiées directement sur notre serveur et non pas liées sur un autre site !

Les questions et réponses concernant les sujets des Collections sont à suivre dans la partie 1 (Q/R Collections).
Ne pas entamer de débats directement dans ces rubriques, merci d'avance !
--------------------------------------------------------------------------------

Syntrichia papillosa (Wilson) Jur.

Messagede Marc » 18 Oct 2014 14:38

Bonjour à tous !

1- Voici encore une Syntrichia !
Syntrichia papillosa est une mousse acrocarpe, de la famille des Pottiaceae, de l’ordre des Pottiales.
Synonyme : Tortula papillosa.

On peut observer S. papillosa sur l’écorce des vieux troncs d’arbres (ici, un tilleul). Comme les autres espèces de ce genre, elle forme des petites rosettes de feuilles qui s’ouvrent lorsque l’air est humide. Sur la photo, elle est en compagnie d’un lichen, d’une hépatique, d’une autre mousse (probablement Orthotrichum lyellii), ...
1 Syntrichia papillosa.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 1 Syntrichia papillosa.jpg (235.35 Kio) Vu 1446 fois



2- On note que les feuilles sont légèrement pliées, avec les bords relevés, évoquant la forme d’une barque, avec un poil court à la « proue ».
2 Syntrichia papillosa.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 2 Syntrichia papillosa.jpg (246.01 Kio) Vu 1446 fois



3- Ce qui est le plus remarquable chez cette espèce (et pratique pour la détermination !) ce sont les petits granules verdâtres qui sont agglutinés dans le haut de la feuille, le long de la nervure. Ce sont des propagules, petits groupes de cellules qui, dans des conditions favorables, ont la faculté de se développer en produisant un nouvel individu. C’est un moyen commode (fréquent chez les mousses) de se passer du processus laborieux de la reproduction sexuée...
3 Syntrichia papillosa.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 3 Syntrichia papillosa.jpg (204.37 Kio) Vu 1446 fois



4- Aplaties sous la lamelle, les feuilles révèlent une forme spatulée, avec un rétrécissement en dessous du milieu (un peu comme un violon). L’apex est arrondi (ce qui ne se laissait pas prévoir lorsque les bords étaient relevés). Le poil qui prolonge la nervure est relativement court et semble lisse.
4 Syntrichia papillosa.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 4 Syntrichia papillosa.jpg (169.91 Kio) Vu 1446 fois



5- Dans le bas de la feuille, les cellules sont hyalines, rectangulaires, de plus en plus petites en allant vers la marge. Cette marge est plane (non enroulée).
5 Syntrichia papillosa.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 5 Syntrichia papillosa.jpg (210.87 Kio) Vu 1445 fois


...
Dernière édition par Marc le 24 Sep 2015 10:30, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Marc
membre
membre
 
Messages: 274
Inscription: 15 Mai 2013 09:53
Localisation: Barre-des-Cévennes (Lozère)
Prénom: Marc

Re: Syntrichia papillosa (Wilson) Jur.

Messagede Marc » 18 Oct 2014 14:43

...

6- Dans le haut de la feuille, les cellules sont opaques, plus ou moins hexagonales. La marge est toujours plane. La forme de l’apex reste arrondie, même si quelques cellules tentent de grimper le long du poil...
6 Syntrichia papillosa.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 6 Syntrichia papillosa.jpg (199.66 Kio) Vu 1444 fois


7 et 8- Voici une coupe de feuille (pratiquée dans le bas, une zone sans propagules). Les cellules du limbe foliaire (en une seule couche) possèdent des papilles, aussi bien sur le dessus (partie ventrale de la feuille) que sur le dessous (partie dorsale). La nervure aussi est très papilleuse.
7 Syntrichia papillosa.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 7 Syntrichia papillosa.jpg (239.11 Kio) Vu 1443 fois

8 Syntrichia papillosa.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 8 Syntrichia papillosa.jpg (216.94 Kio) Vu 1443 fois


9- Deux détails.
Une portion de nervure, sur la face dorsale de la feuille.
Le poil n’est pas franchement lisse, mais il ne possède pas de fortes pointes comme chez d’autres espèces.
9 Syntrichia papillosa.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 9 Syntrichia papillosa.jpg (85.22 Kio) Vu 1443 fois


10- Enfin le détail d’une propagule. Il est intéressant de noter que, sur notre continent, cette espèce n’utilise jamais la reproduction sexuée (elle ne forme pas de sporophytes) contrairement à ses sœurs australiennes. Chez nous, l’espèce ne compte que sur ses propagules pour se propager (propager, et non reproduire car les individus obtenus sont des clones ; sans le travail des gamètes, il n’y a pas de mélange de gènes). Étonnant, non ?
10 Syntrichia papillosa.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 10 Syntrichia papillosa.jpg (227.98 Kio) Vu 1443 fois


Bien amicalement.

Marc.
Avatar de l’utilisateur
Marc
membre
membre
 
Messages: 274
Inscription: 15 Mai 2013 09:53
Localisation: Barre-des-Cévennes (Lozère)
Prénom: Marc


Retourner vers Mousses

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron