Page 1 sur 1

Homalothecium sericeum (Hedw.) Schimp

MessagePosté: 23 Sep 2014 22:00
de Marc
Bonsoir !

Homalothecium sericeum est une mousse pleurocarpe de l’ordre des Hypnales.
Elle est commune sur les rochers et les murs bien exposés, ainsi que sur certains troncs d’arbres.
Les tiges portent des rameaux courts et s’étendent, dans toutes les directions, en s’agrippant par des rhizoïdes (sorte de poils permettant d’adhérer au substrat).

1 - Par temps sec, on reconnait l’espèce à ses couleurs vert tendre, avec des teintes jaune doré. De la masse ébouriffée des rameaux s’échappent les longues tiges effilées.
1 Homalothecium_sericeum.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 1 Homalothecium_sericeum.jpg (190.98 Kio) Vu 2053 fois


2 -Les feuilles sèches, serrées, pliées en long, plaquées contre les rameaux courbés, forment de belles boucles dorées.
2 Homalothecium_sericeum.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 2 Homalothecium_sericeum.jpg (195.18 Kio) Vu 2052 fois


3 et 4 - Par temps humide les feuilles se déplient, s’écartent des rameaux qui se redressent ; l’aspect général devient doux et moussu.
3 Homalothecium_sericeum.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 3 Homalothecium_sericeum.jpg (192.46 Kio) Vu 2052 fois

4 Homalothecium_sericeum.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 4 Homalothecium_sericeum.jpg (203.34 Kio) Vu 2055 fois


5 - Il a plu la veille. Sur cette photo, le haut de la touffe est encore humide tandis que, plus bas, les tiges sont déjà sèches. On voit ainsi les deux états de la même mousse.
5 Homalothecium_sericeum.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 5 Homalothecium_sericeum.jpg (196.79 Kio) Vu 2050 fois


...

Re: Homalothecium sericeum (Hedw.) Schimp

MessagePosté: 23 Sep 2014 22:10
de Marc
6 - Sous le microscope :
Toutes les feuilles, de la tige et des rameaux, plus ou moins grandes, ont la même forme triangulaire, prolongée en longue pointe. On devine, sur la photo de gauche (peu nette), une nervure centrale sur les deux premiers tiers de la feuille. Les plis longitudinaux ont piégé quelques bulles d’air sous la lamelle.
A droite, le détail de la pointe montre les longues cellules sinueuses. Leurs extrémités supérieures ébauchent de minuscules dents.
6 Homalothecium_sericeum.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 6 Homalothecium_sericeum.jpg (106.28 Kio) Vu 2047 fois


7 - Plus bas, comme dans toute la surface de la feuille, on retrouve les mêmes cellules étroites, sinueuses ; on les dit « vermiculées ». On remarque aussi que la marge est plane (non incurvée) et entière (sans dent).
7 Homalothecium_sericeum.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 7 Homalothecium_sericeum.jpg (220.39 Kio) Vu 2047 fois


8 - A la base, de chaque côté de la feuille, se trouve (c’est souvent le cas chez les mousses) une zone un peu élargie, appelée « aile », aux cellules différentes des autres, de formes irrégulières, de rectangulaires à ovales ; celles de la bordure forment de petites dents.
8 Homalothecium_sericeum.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 8 Homalothecium_sericeum.jpg (221.55 Kio) Vu 2048 fois