Closterium moniliferum EHRENBERG ex RALFS, 1848

Zygnématales unicellulaires (Desmidiales)
Règles du forum

Collections du forum
Pour poster dans cette partie, vous devez faire partie du groupe Collectionneurs.
C'est un groupe ouvert et nous répondrons volontiers à vos demandes (par MP svp).
Plus d'infos, voir ici

--------------------------------------------------------------------------------
Attention : Les images doivent être publiées directement sur notre serveur et non pas liées sur un autre site !

Les questions et réponses concernant les sujets des Collections sont à suivre dans la partie 1 (Q/R Collections).
Ne pas entamer de débats directement dans ces rubriques, merci d'avance !
--------------------------------------------------------------------------------

Closterium moniliferum EHRENBERG ex RALFS, 1848

Messagede YVES50 » 04 Oct 2022 13:54

Closterium moniliferum EHRENBERG ex RALFS, 1848

Synonyme : Lunulina monilifera BORY, 1824
GUIRY & GUIRY déclinent 19 variétés et 14 formes dont var. concavum & submoniliferum observées en France en plus du type.

Quelques spécimens vus dans la Manche :
Mare hypereutrophe, pollution azotée
Closterium moniliferum mare à canard Percy - Copie.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Closterium moniliferum mare à canard Percy - Copie.jpg (202.31 Kio) Vu 830 fois

Mare en tourbière à sphaignes
closterium_b. moniliferum Mathon - Copie.jpg
Exif et Meta MicroCartouche closterium_b. moniliferum Mathon - Copie.jpg (233.06 Kio) Vu 813 fois

Fossé sur sous-sol siliceux
closterium_moniliferum_var_moniliferum 1 - Copie.jpg
Exif et Meta MicroCartouche closterium_moniliferum_var_moniliferum 1 - Copie.jpg (222.13 Kio) Vu 813 fois

La forme avec pyrénoïdes épars
Closterium moniliferum submoniliferumSourdeval-les-Bois fev 2011 2 - Copie.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Closterium moniliferum submoniliferumSourdeval-les-Bois fev 2011 2 - Copie.jpg (230.02 Kio) Vu 815 fois

Stries de la paroi
closterium_moniliferum_var_moniliferum - Copie.jpg
Exif et Meta MicroCartouche closterium_moniliferum_var_moniliferum - Copie.jpg (191.31 Kio) Vu 817 fois


Diagnose selon P. COMPERE : cellules +/- courbées, 200-450 x 30-70 µm, renflées au milieu, régulièrement atténuées vers les pôles, paroi finement striée 14-20 stries / 10 µm, 4-10 pyrénoïdes disposés en série axiale.
La var concavum KLEBS se distingue tu type par son côté ventral sans renflement médian.
La var. submoniliferum KRIEGER montre de nombreux pyrénoïdes épars dans le chloroplaste. Autrefois considéré comme une espèce distincte ou comme variété du type, ce taxon est invalide car des formes à pyrénoïdes épars et axiaux ont été trouvées ensemble dans des cultures pures de C. moniliferum (cf. JOHN & al, 2011)

Cette desmidiée est subcosmopolite mais semble absente des zones arctiques. Elle est largement documentée en Europe.

France :
carte Closterium moniliferum - Copie.jpg
Exif et Meta MicroCartouche carte Closterium moniliferum - Copie.jpg (210.67 Kio) Vu 271 fois


Sources :
RALFS, 1848 : The British Desmidiaeae. Reeve, Benham & Reeve, London
KOUWETS, 1999 : A check-list of desmids of France. Patrimoines naturels MNHN / SPN
COMPERE, 2001 : Flore pratique des algues eau douce Belgique. Jardin National Botanique Belgique
COESEL & MEESTERS, 2007 : Desmids of the Lowlands. KNNV Publishing
BROOK & WILLIAMSON, 2010 : A monograph of some British Desmids. The Ray Society, 172, London
JOHN, WHITTON & BROOK, 2011 : The Freshwater Algal Flora of the British Isles. Cambridge University Press
GUIRY, M.D. & GUIRY, G.M. 2024 : AlgaeBase. World-wide electronic publication.
, National University of Ireland, Galway – avec des clichés de l’espèce : https://www.algaebase.org/search/images ... g_id=19167

Données antérieures à 2000 :

Nous ne détaillerons pas les citations disponibles dans le répertoire de Frans KOUWETS. Pas moins de 61 publications relatives à l’espèce y sont répertoriées ! Les citations départementales sont consignées sur la carte.
La première mention de l’algue, nommée alors Lunulina monilifera date de 1836 pour le Val d’Oise, sans doute à Montmorency, par GUERIN-MENEVILLE & EDOUARD 1836, Dictionnaire pittoresque d’Histoire Naturelle T4, Paris.

Données à partir de à 2000 :

Y. LE MONNIER, 2011 à 2018 : Contrib. inventaire Closterium Manche . Bull. Assoc. Manche-Nature n°100, 2018 - voir ici : https://manche-nature.fr/wp-content/upl ... m_2018.pdf
Observations dans des eaux les plus diverses, oligotrophes à eutrophes ou dystrophes, parfois en tourbières à sphaignes, en zone littorale, dans des eaux polluées comme des mares à canards, aussi dans des ruisseaux en faciès lentique parmi la végétation des berges…
K. POUNOT, 2012 : tourbière du Peuil, Vercors (Isère)
Y. MANSION, 2016 : Canal d’Ille-et-Rance (Ille-et-Vilaine) - 2017 : étang dans l’Orne & étang à St-André-des-Eaux (Côtes d’Armor) – 2018 : étang du Bas Frolou (Côtes d’Armor) – 2021 : mare éphémère à St-Helen, carrière Bloc aux Champs-Géraux(Côtes-d’Armor)
S. CLANZIG, 2017 : Rieux-Minervois, rivière au Pont de l’Argent-Double & Mouillère des Madrès, Le Bousquet (Aude)
A. ADVOCAT, 2018 : Col des Feignes (Vosges)
C. DUTILLEUL, 2020 : étang eutrophe de Manicamp, ancien rouissoir (Aisne)
Y. LE MONNIER, 2021 : Chalonnes-sur-Loire, le Lac Bleu, ancienne carrière de calcaire (Maine-et-Loire)
P. NEVEU, 2020 : trou d’eau, barrage du Thaurion à Bosmoreau-les-Mines (Creuse)
F. PEYRISSAT, 2022 : ruisseau à St-Alyre-ès-Montagne, pH 8, alt. 1146 m – étang de Marchaud près St-Bonnet-le-Bourg - rivière Allier, portion stagnante à Nonette (Puy-de-Dôme)
S. CLANZIG, 2022 : St-Jean-de-Barrou (Aude)
J.L. MONGIN, 2023 : petit bassin de rétention des eaux de pluies à Mesquer (Loire-Atlantique) - avec un dessin Planche 40, fig. 4 - voir ici : viewtopic.php?f=141&t=26369&p=143284&hilit=Closterium+moniliferum#p143284
F. PEYRISSAT, 2023 : rochers suintants à Landeyrat (Cantal)
F. PEYRISSAT, 2023 : bord de la rivière Allier à Prades (Haute-Loire) - voir le sujet en collections ici : viewtopic.php?f=91&t=26446&p=143533&hilit=closterium+moniliferum#p143533
S. CLANZIG, 2023 : rivière La Boulzane en contexte calcaire, commune Lapradelle-Puilaurens (Aude)
Y. MANSION, 2023 : tourbière du Marais Noir de St-Coulban à Miniac-Morvan (Ille-et-Vilaine)
Y. MANSION, 2024 : vieux tonneau de récupération des eaux pluviales, Moulin du Chêne-aux-Fées à Passais-Village (Orne)


Selon les bons auteurs, Closterium moniliferum est une desmidiée d’une large amplitude écologique, depuis des eaux acides jusqu’à légèrement alcalines (pH 4 à 8,5). Elle s’accommode bien des milieux eutrophes et supporte une certaine pollution. l'algue peut même occuper des stations subaériennes (rochers suintants).
En France, elle est observée principalement en plaine, rarement jusqu’à l’étage subalpin. Il s’agit clairement d’une espèce opportuniste et nitrophile qui a essaimé dans les plans d’eau après les années 1950, à la faveur des apports azotés massifs liés à l’agro-industrie de l’élevage. Avant les années 50, elle était absente dans la Manche, 50 (Y. LE MONNIER, 2018) et en Brenne (Indre, 36), pourtant territoires très riches en plans d’eau disponibles (L. RALLET, 1936). Elle se trouve aussi en contexte calcaire, en eaux dormantes et courantes.
Cordialement,
Yves
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 4828
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves

Re: Closterium moniliferum EHRENBERG ex RALFS, 1848

Messagede YVES50 » 17 Mai 2024 22:23

Sujet actualisé (3)
Cordialement,
Yves
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 4828
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves


Retourner vers Desmidiées

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron