Closterium acerosum EHRENBERG ex RALFS, 1848

Zygnématales unicellulaires (Desmidiales)
Règles du forum

Collections du forum
Pour poster dans cette partie, vous devez faire partie du groupe Collectionneurs.
C'est un groupe ouvert et nous répondrons volontiers à vos demandes (par MP svp).
Plus d'infos, voir ici

--------------------------------------------------------------------------------
Attention : Les images doivent être publiées directement sur notre serveur et non pas liées sur un autre site !

Les questions et réponses concernant les sujets des Collections sont à suivre dans la partie 1 (Q/R Collections).
Ne pas entamer de débats directement dans ces rubriques, merci d'avance !
--------------------------------------------------------------------------------

Closterium acerosum EHRENBERG ex RALFS, 1848

Messagede YVES50 » 13 Avr 2022 17:03

Closterium acerosum EHRENBERG ex RALFS, 1848

Quelques spécimens observés dans les eaux douces de la Manche :
Clost 20X oblique Percy 2015st3 - Copie.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Clost 20X oblique Percy 2015st3 - Copie.jpg (184.56 Kio) Vu 857 fois

Clost st10 20x BF Percy M.Robin Dec 2015 - Copie.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Clost st10 20x BF Percy M.Robin Dec 2015 - Copie.jpg (217.3 Kio) Vu 852 fois

Closterium acerosum Jullouville Le Bouillon 9 mai 2017 st6 20x BF - Copie.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Closterium acerosum Jullouville Le Bouillon 9 mai 2017 st6 20x BF - Copie.jpg (206.32 Kio) Vu 848 fois

Closterium acerosum Percy 5 dec 2018 20xBF st9 - Copie.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Closterium acerosum Percy 5 dec 2018 20xBF st9 - Copie.JPG (155.48 Kio) Vu 847 fois



Diagnose selon COMPERE : Cellules cylindriques, droites ou à peine courbées, 300-850 x 30-60 µm, ratio L/e 7-15, côtés parallèles dans la partie médiane, obliquement atténuées et tronquées arrondies aux extrémités qui sont parfois légèrement retroussées ; paroi finement et densément striée parfois apparemment lisse ; chloroplaste avec une série axiale de 6-16 pyrénoïdes ; zygospore à paroi lisse, sphérique à largement elliptique. La var. elongatum plus de 15 fois + longue que large ; la var. minus ne dépasse pas 300 µm ; la var. borgei avec un apex d’apparence plus conique que le type.

Synonymies : Vibrio acerosum SCHRANK, 1803 et C. sigmoideum LAG. & NORDST. 1893

GUIRY & GUIRY déclinent une sous-espèce, 13 variétés et 14 formes dont var. borgei W. KRIEGER, var. elongatum BREBISSON et var. minus HANTZCH observées en France selon KOUWETS.

Il s’agit d’une espèce cosmopolite, citée même en domaine arctique (Ile Ellesmère, Sakkhaline) et largement documentée en Europe.

France :
carte Closterium acerosum - Copie.jpg
Exif et Meta MicroCartouche carte Closterium acerosum - Copie.jpg (205.53 Kio) Vu 37 fois



Sources chronologiques :

RALFS, 1848 : The British Desmidiaeae. Reeve, Benham & Reeve, London
KOUWETS, 1999 : A check-list of desmids of France. Patrimoines naturels MNHN / SPN
COMPERE, 2001 : Flore pratique des algues eau douce Belgique. Jardin National Botanique Belgique
COESEL & MEESTERS, 2007 : Desmids of the Lowlands. KNNV Publishing
BROOK & WILLIAMSON, 2010 : A monograph of some British Desmids. The Ray Society, 172, London
JOHN, WHITTON & BROOK, 2011 : The Freshwater Algal Flora of the British Isles. Cambridge University Press
GUIRY & GUIRY, 2024 : AlgaeBase. World-wide electronic publication. National University of Ireland, Galway – avec des clichés de l’espèce : https://www.algaebase.org/search/images ... mg_id=5395



Données antérieures à 2000 :

ALLORGE, 1921-1922 : Les associations végétales du Vexin français, plancton à desmidiées. Revue générale Botanique 33 ; pas de localisation précise (retenons les Yvelines)
ALLORGE, 1925 & 1926 : Alpes du Briançonnais (Hautes-Alpes)
ALLORGE & DENIS, 1919 : Répart. Desm. Jura français . BSBF 66 ; tourbière de transition à Hypnum, Ste-Colombe, étang d’Arsure et de Viremont (Jura)
AUCLAIR, 1910 : massif du Mont-Dore, (Puy-de-Dôme)
BALDENSPERGER, 1927 : F & F planctonique lacs hautes Vosges & Haut-Rhin. Bull. Soc. Hist. Nat Colmar NS 20 ; ancienne sablière, étang de Beh, étang vers Schoppenwihr et Ostheim var. elongatum, étang d’Eguisheim (Haut-Rhin)
BELLOC, 1896 : Lacs littoraux Golfe de Gascogne. CR Assoc. Av. Sciences 24, lac d’Aureilhan à Mimizan (Landes)
BOURRELLY & MANGUIN, 1950 : Florule algo. rizière de Camargue . Revue La Terre et la Vie ; La Roubine, eaux de lessivage nettement salées, rare (Bouches-du-Rhône)
CAPDEVIELLE, 1979 : lacs de Cazaux-Sanguinet-Biscarosse (limites Landes et Gironde)
COMERE, 1899 : Conjuguées environs Toulouse . BSBF 46, flaques d’eau au Busca ; bords du Touch à Lardenne ; fossés à Colomiers-Lesplane, à St-Martin & Ramonville (Haute-Garonne) – 1902 : Flore Canal du Midi (Haute-Garonne)
CORRILION, 1950 : Contrib. étude flore algo Bas-Maine armoricain. Bulletin Mayenne-Sciences 1949 ; lande tourbeuse de Malingue, var. elongatum (Mayenne)
CROUAN & CROUAN, 1867 : Florule du Finistère. F. Klincksieck Paris ; dans une flaque d’eau vive à Penfeld près Brest (Finistère)
DE BREBISSON, 1856 : Liste desmidiées Basse-Normandie . Mémoires Soc. Impériale Sciences Cherbourg 4 ; Falaise, Mortain, Cherbourg, var. elongatum (Calvados et Manche)
DEFLANDRE, 1924 : Contrib. flore algo. Haute-Savoie. BSBF 70, marais de La Combe, le Quouard (Haute-Savoie), type et var. minus 1925 : Add. flore algo. environs Paris . BSBF 71 ; Parc Rond d’Eau à Rambouillet & fossé au Plessis-Piquet (Yvelines & Hauts-de-Seine) – 1925 : Note flore algo. deux localités alpines. BSBF 73 ; Gouille « sur Les Portes » vers Tavaneuse, alt. 2050, expression mousses (Haute-Savoie) 1927 : Contrib.flore algo. Basse Normandie. BSBF 73 ; mare Barbotière ; mare Samoi ; étang Marcellière et fossé Dordonière vers Pont-Erembourg, var. borgei et type (Orne) – 1927 : Algues eau douce Basse Bretagne et Maine - 1929 : BSLN sér VII 9 ; mare siliceuse à Fresnay-sur-Sarthe (Sarthe)
DEFLANDRE, 1939 : Notules hydrobio. qqs. étangs bretons . BSBF 86 ; étangs du Boulet, de La Lande et de Bouessay, pH 7-7,5 et lavages hydrophytes, expressions characées (Ille-et-Vilaine)
DEMANGEON fide in MOUGEOT & ROUMEGUERE, 1887 : La Flore des Vosges . L. Louis édit Le dépt. des Vosges ; pas de mention de l’espèce dans la publication
DE POUCQUES, 1953 : Contrib. fl. algo. Lorraine . Bull. Soc. Sc. Nancy ; étang de Richecourt sur socle marneux et dolomitique, pH 8,3 (Meuse)
DES CILLEULS, 1929 : Phytoplancton Loire région saumuroise (Maine-et-Loire)
GOMONT, 1896 : Contrib. fl. algo. Haute-Auvergne . BSBF 43 ; petites mares tourbeuses en forêt du Lioran, type et var. minus (Cantal)
GROGNOT Aîné, 1863 : Pl. cryptog. cellulaires Saône-et-Loire, ; Autun, dans les fossés pleins d’eau, assez commun (Saône-et-Loire)
HUBER-PESTALOZZI, 1928 : Corse
LAPORTE, 1931 : Recherches sur la biologie des desmidiées. Encyclopédie biologique 9 ; Huelgoat, fossé (Finistère) ; fossé au Plessis-Piquet (Haut-de-Seine) ; source La Marlerie à Morzine ; tourbière Mouille de Morzine (Haute-Savoie). Selon l’auteur, l’espèce est eurytherme et peu exigeante, même en eaux saumâtres.
LEFEVRE, 1925 : Contrib. fl. Algo. eau douce Nord Fr. BSBF 72 ; canal Somme vers Bethencourt (Somme) – 1936 & 1941 : étangs région Rambouillet (Yvelines)
LEFEVRE & BOURRELLY, 1941 : Florule algo. bassins Jardin des Plantes (Paris)
LEMAIRE, 1884 : Liste desmid. Vosges . Bull. Soc. Sc. Nancy Sér II 6 ; fossés, commun – 1889 : id. Bull. SSN Sér. II 10 ; étangs tourbeux de la Beulotte (Vosges)
MANGUIN, 1934 : Cat. Algues eau douce canton Fresnay. Bull. Soc. Agri. Sc. Et Arts Sarthe 53 (Sarthe)
OMALY, 1970 : lac de Tazenat (Puy-de-Dôme)
PETIT, 1878 : Liste Desm. Environs Paris. BSBF 24 ; mares à St-Léger et Bondy, etc. (Yvelines et Seine-St-Denis)
SAVOURE & VILLERET, 1965 : Contrib. flore algo. Pyrénées, stations ariégeoises (Ariège)
SCHODDUYN, 1909 : Flore algo eaux douces et saumâtres ; Bergues (Nord) – 1923 : canal de Bergues à Rommelaere (Nord)- 1925 : Contrib. étude plancton lac de Lourdes (Hautes-Pyrénées)
SYMOENS, 1960 : eaux douces Ardennes
VERGER-LAGADEC, 1963 : étangs de La Double (Dordogne)
VILLERET, 1950 : tourbière de Kerogan près Quimper. Bull. Soc. Sc. Bretagne 24 (Finistère)
VILLERET & al., 1972 : étangs de la Double, (Dordogne), var. elongatum
VIRIEUX, 1916 : Jura centra ; publication inaccessible, nous retiendrons le Doubs et le Jura
WURTZ, 1945 : Auvergne (Puy-de-Dôme)

Autres publications :
L. RALLET, 1936 : Etude phytogéo. Brenne. Thèse Univ. Poitiers ; étangs Massé, de Blizon (Indre)
FREMY & MESLIN, 1948 : Un plancton à St. paradoxum observé en Normandie . BSLN Sér IX 5 ; étang à St-Georges-de-Montcoq (Manche)
F. LAGADEC, 1958 : Recherches hydrobio. sur la Vilaine canalisée dans sa traversée de Rennes. Bull. Soc. Sc. Bretagne 33 ; de Cesson à la Prévalaye (Ille-et-Vilaine)
G. PAULMIER, 1996 : Estuaire Vilaine de l’Aven et du Belon . Annales Soc. Sc. Nat. Charente-Maritime Vol 8/3 (Morbihan)
M.F. DEMANGEON, 1853 : Liste espèces récoltées autour Remiremont . Annales Soc. Emulation dépt. Vosges T8 (Vosges), première donnée de l'espèce sur le territoire métropolitain.
A. ORTSCHEIT, 1985 : La végétation aqua. du Waldrheim près Strasbourg. Publi. Uer Pharma Strasbourg (Bas-Rhin)
M. GANDOGER, 1901 : Catalogue plantes crypto. cellulaires du Beaujolais. Bull. Sc. Et Arts Beaujolais 1902 ; fossé d’eau stagnante, Bourdelan ; Chenelette ; Azergues ; Anse et Denice (Rhône). Il s’agit là des premières mentions reconnues pour le département du Rhône. Que le beaujolais nouveau en soit remercié ! :)

INPN / MNHN : données CBNBP, P. PETIT, 1877 : St-Léger-en-Yvelines et Bondy (Yvelines, Seine-St-Denis) voir supra

Données à partir de à 2000 :

INPN : ATBI PNN Mercantour, COUTE & PERRETTE, 2011 ; Lac d’Athos, Le Haut-Verdon, mare et ruisseau (Alpes-de-Haute-Provence) – P. NOEL, portail GBIF internat., 2020, Val-St-Germain près Dourdan as subsp. elongatum (Essonne)
Y. LE MONNIER, 2018 : Liste commentée des Closterium observés dans la Manche. Bull. Assoc. Manche-Nature n° 100 ; 13 citations dans le département de 2011 à 2018, milieux oligotrophes, eutrophes, sapropélotrophes, abreuvoirs, étangs, mares, fossés, prairies inondées, etc… l’espèce de Closterium la plus représentée dans les eaux douces de la Manche. Elle y était rare avant 1950. Cette algue tolérante à la pollution organique a sans doute « profité » des surcharges azotées liées au cheptel bovin démesuré dans le département de la Manche, « médaille d’or » en France au « hit-parade » français. :mrgreen:
Voir le sujet ici avec les stries de la paroi bien visibles : viewtopic.php?f=39&t=22999&p=127833#p127833
S. CLANZIG, 2017 : sous le pont de l’Argent-Double à Rieux-Minervois (Aude), voir ici :
viewtopic.php?f=135&t=20277&p=112046&hilit=closterium+acerosum#p112046
Y. MANSION, 2017 : étangs à Evran et St-André (Côtes d’Armor), voir ici :
viewtopic.php?f=39&t=19636&p=108835&hilit=closterium+acerosum#p108835
Y. MANSION, 2019 : mare éphémère à Tressant riche en ammonitrates (Côtes-d’Armor)
S. VASSELLE, 2018 : rivière Le Thouet à Thouars (Deux-Sèvres)
P. NEVEU, 2020 : amont barrage sur le Thaurion, poches eaux résiduelles (Creuse) – 2021 : mare creusée sur calcaire, Causse de Gramat (Lot), voir ici :
viewtopic.php?f=39&t=24581&p=135694&hilit=Closterium+acerosum#p135684
viewtopic.php?f=39&t=23880&hilit=closterium+acerosum
F. PEYRISSAT, 2022 : étang du Bois de la Brande de Tête de Boeuf à Lussat (Creuse)
F. PEYRISSAT, 2023 : lac barrage Gabecut à St-Genès-Champespe (Puy-de-Dôme)
S. CLANZIG, 2023 : ruisseau de la Fourne du Moulin à Comus (Aude)
Y. LE MONNIER, 2023 : plan d'eau forestier à Bonnelles (Yvelines)
P. OLLAGNIER, 2024 : flaque d’eau, chemin agricole bordé de champs à Lingolsheim (Bas-Rhin) – voir la discussion ici : viewtopic.php?f=135&t=27260&p=147232#p147232
J. KEHR, 2024 : La Lauch, rivière près Colmar (Haut-Rhin) – voir la discussion et les clichés ici : viewtopic.php?f=39&t=27272&p=147379#p147331
J.L. MONGIN, 2024 : étang à Mesquer (Loire-Atlantique) - avec Closterium littorale
Y. MANSION, 2024 : vieux tonneau de récupération d’eaux pluviales, Moulin du Chêne-aux-Fées à Passais-Village (Orne)




Selon les bons auteurs, Closterium acerosum est une espèce de large amplitude écologique des eaux eutrophes, faiblement acides à alcalines mais aussi peut se trouver dans les eaux saumâtres. Elle supporte un certain degré de pollution organique.
On retrouve parfaitement ces indications dans les observations faites en France : milieux siliceux, calciques, eaux saumâtres ou riches en azote …
L’espèce est largement répandue sur notre territoire, depuis les plaines jusqu’à l’étage subalpin mais elle est peu citée en altitude.
Contrairement à ce qu'affirmait LAPORTE en 1931, on pourrait se demander si cette espèce est vraiment eurytherme...




Cordialement,
Yves
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 4828
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves

Re: Closterium acerosum EHRENBERG ex RALFS, 1848

Messagede YVES50 » 17 Mai 2024 18:17

Sujet actualisé (5)
Cordialement,
Yves
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 4828
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves


Retourner vers Desmidiées

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron