Closterium jenneri Ralfs

Zygnématales unicellulaires (Desmidiales)
Règles du forum

Collections du forum
Pour poster dans cette partie, vous devez faire partie du groupe Collectionneurs.
C'est un groupe ouvert et nous répondrons volontiers à vos demandes (par MP svp).
Plus d'infos, voir ici

--------------------------------------------------------------------------------
Attention : Les images doivent être publiées directement sur notre serveur et non pas liées sur un autre site !

Les questions et réponses concernant les sujets des Collections sont à suivre dans la partie 1 (Q/R Collections).
Ne pas entamer de débats directement dans ces rubriques, merci d'avance !
--------------------------------------------------------------------------------

Closterium jenneri Ralfs

Messagede André » 06 Juil 2021 10:39

Closterium jenneri est une closterie des milieux acides, oligo-mésotrophiques.
Les cellules longues de quelques 126 µm (selon Coesel & Meesters : (40)-100-120-(130) µm) et larges de 15.6 µm (selon C.& M. :(5)--8-16 µm), présentes des extrémités largement arrondies (largeur des apex : 5.8 µm).
La partie médiane des cellules est plus ou moins parallèle.
Les parois sont incolores.
Aucune ceinture d'élongation n'est observable .
Ce caractère permet de différencier Cl.jenneri de Cl.cynthia qui en outre possède de vraies stries d'élongation (voir : viewtopic.php?f=91&t=24184 ).
(Les auteurs décrivent néanmoins la possibilité de l'existence de fausses ceintures.)

Aucune strie n'est mise en évidence. Ruzicka utilise ce caractère entre autres pour séparer cette espèce de Cl. cynthia.
Brook & Williamson décrivent néanmoins pour Cl. jenneri des stries longitudinales qui peuvent ne pas être résolues.

closterium_jenneri_ralfs.jpg
Exif et Meta MicroCartouche closterium_jenneri_ralfs.jpg (107.37 Kio) Vu 213 fois


Cette espèce a été observée dans de la sphaigne au bord d'un ruisseau vers 1000 m, commune de Stosswihr, 68.


Synonymes :
C. cynthia De Not. var. jenneri (Ralfs) W. Krieger
C. cynthia var. latum (Schmidle) W. Krieger
Ces synonymes démontrent la proximité de cette espèce avec C. cynthia.
Ruzicka indique également que la définition de Cl. jenneri n'est pas nette.
Amicalement
André Advocat

Logiciels:Microcartouche outil indispensable développé par Christian Aubert,Photoshop,Neatimage,Helicon

Le Naturaliste...le forum le plus regardé dans les terriers!
Avatar de l’utilisateur
André
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 10353
Inscription: 28 Aoû 2007 22:12
Localisation: Citoyen du monde-Europe

Re: Closterium jenneri Ralfs

Messagede YVES50 » 24 Nov 2021 17:20

Closterium jenneri RALFS, 1848

GUIRY & GUIRY, 2021 citent 9 variétés dont var. robustum G.S. WEST, 1899 observée en France. L’espèce est cosmopolite, documentée dans toute l’Europe.
France :
carte Closterium jenneri - Copie.jpg
Exif et Meta MicroCartouche carte Closterium jenneri - Copie.jpg (249.86 Kio) Vu 30 fois


Sources :
J. RALFS, 1848 : The British Desmidieae, London, Reeve, Benham & Reeve
GUIRY, M.D. & GUIRY, G.M. 2021 : AlgaeBase. World-wide electronic publication, National University of Ireland, Galway. https://www.algaebase.org
JOHN, WHITTON & BROOK, 2011 : The Freshwater Algal Flora of the British Isles, Cambridge University Press
COESEL & MEESTERS, 2007 : Desmids of the Lowlands, KNNV Publishing
BROOK a WILLIAMSON, 2010 : A monograph of some British Desmids, The Ray Society 172

Données antérieures à 2010 :

D’abord selon la bibliographie de F.A.C. KOUWETS, 1999 in A check-list of desmids of France, Patrimoines naturels (MNHN / SPN) :

ALLORGE, 1921-1922 : Les associations végétales du Vexin français in Revue générale Botanique 33 & 34, pas de mention de l’espèce
ALLORGE, 1924 : Desmidiées du Bas-Morvan in CR 47° session Assoc. Française Avancement Sciences, étang de Romanet pour le type et étang des Hâtes pour la var. robustum, environ de Saulieu (Côte-d’Or)
ALLORGE, 1925 : Alpes du briançonnais (Hautes-Alpes)
ALLORGE, 1926 : forêt d’Orléans (Loiret)
ALLORGE & DENIS, 1919 : Sur la répartition des Desmidiées tourbières du Jura français in BSBF 66, tourbière à Hypnacées (Saône) – 1920 : Distrib. algues Haute-Maurienne in BSBF 67, Lac de Bellecombe, alt. 2400 m (Savoie) - 1923 : lac de Biscarosse (Landes) in BSBF 70
ALLORGE & LEFEVRE, 1931 : Algues de Sologne in BSBF 72, étang de Fontenille, cuvettes de landes tourbeuses vers La Ferté-Imbault (Loir-et-Cher)
ALLORGE & MANGUIN, 1941 : Algues d’eau douce des Pyrénées basques in BSBF 88, landes tourbeuses à Irati (Pyrénées –Atlantiques)
AUCLAIR, 1910 : Massif du Mont-Dore (Puy-de-Dôme)
BAÏER, 1958 : Une tourbière du Dauphiné « Le Luitel » maintenant PNN du Luitel (Isère), donnée retrouvée sur INPN datant de 1956 in ONF Faune-Flore-Fonge, commune de Séchilienne
BALDENSPERGER, 1927 : Faune flore planct. lacs étangs Haut-Rhin et Vosges in Bull. Soc. Hist. Nat. Colmar ns 20, mare près monument Castéja, au bord de l’Ill et vers Schoppenwihr (Haut-Rhin)
CAPDEVIELLE, 1979 : lacs Cazaux-Sanguinet-Biscarosse (limites Landes et Gironde)
COMERE, 1899 : Conjugées environs Toulouse in BSBF 46, fossés à Colomiers-Lasplanès (Haute-Garonne)
CORILLION, 1950 : Contrib. flore algo . Bas-Maine armoricain in Bull. Mayenne-Sciences 1949, cuvettes tourbeuses des landes de Glaintain à St-Fraimbault-de-Prières (Mayenne)
DE BREBISSON, 1856 : Liste desmidiées Basse-Normandie in Mémoires Soc. Impériale Sciences Cherbourg 4, marais du Grand-Hazé à Briouze (Orne)
DEFLANDRE, 1925 : Add. flore algo. environs Paris in BSBF 71, étang de Coupe-Gorge à Rambouillet (Yvelines) - 1927 : Contrib. flore algo. France, Confolentais in BSBF 73, étang du Jarissou près Brigueil-l’Aîné (Charente)
DENIS, 1921 : Desm. mares de la F. de Fontainebleau in Annales Sc. Nat. Bota. T VII ser. 10, mare aux Pigeons pour var. robustum et mare aux Fées pour le type (Seine-et-Marne) – 1926 : Contrib. Flore algo. Auvergne in BSBF 72, lac d’Estivadoux (Puy-de-Dôme)
DE WILDEMAN, 1896 : Flore algo. dépt. Meuse, publication inaccessible.
DUBOIS-TYLSKI, 1969 : Florule algo. marais d’Ardenne (Ardennes) in Revue algo. ns. 9, marais des Vieux Moulins de Thilay près Les Hauts-Buttés (Ardennes) as. C. cynthia var. jenneri
FREMY, 1930 : Algues récoltées par H. Gadeau de Kerville, canton Bagnères de Luchon (Haute-Garonne)
GAY, 1884 : Essai monogr. locale conjuguées in Revue Sc. Nat. Sér III 3, ruisseaux sur l’Espinouze (Hérault)
GUINOCHET, 1934 : Contrib. flore algo. Alpes-Maritimes in BSBF 81, haut vallon du Boréon, expression mousses et bord lac de Tre Colpas à St-Martin-de-Vésubie (Alpes-Maritimes) – 1936 : Algues eau douce Corse in BSBF 83, cols de Vergio et de Salto vers 1500 m (Corse)
HUBER-PESTALOZZI, 1928 : Corse, publi. inaccessible.
LAPORTE, 1931 : Recherches sur la biologie des desmidiées in Encyclopédie biologique 9, pas de localisation mais l’auteur place cette espèce dans une association à desmidiées calciphiles.
LEBLOND, 1925 : Contrib. flore algo. Boulonnais (Pas-de-Calais)
MANGUIN, 1934 : Catalogue algues eaux douces canton Fresnay (Sarthe)
MIRANDE, 1911 : Notes qqs. algues mare aux Pigeons, près Franchart (forêt de Fontainebleau (Seine-et-Marne)
SAVOURE & VILLERET, 1965 : Flore algo. Pyrénées, quelques stations ariégeoises (Ariège)
SCHODDUYN, 1923 : Flandre française, la Haute-Colme, canaux de Bergue et de Rommelaere (Nord)
SIMANDOUX, 1933 : Desm. Auvergne, lac d’Estivadoux près Besse (Puy-de-Dôme)
VERGER-LAGADEC & VILLERET, 1963 : Massif de Néouvielle in Bull. Soc. Hist. Nat Toulouse 98 , lac d’Aumar, alt. 2192 m, as C. cynthia var. jenneri (Hautes-Pyrénées)
VILLERET, 1938 : La végétation de la Lande d’Ouée (Ille-et-Vilaine) – 1955 : Contrib. biol. alg. tourbières à sphaignes in Bull. Soc. Sc. Bretagne 29, tourbière à la Lande d’Ouée encore.
WURTZ, 1945 : lacs-tourbières étangs Auvergne, var. robustum (Puy-de-Dôme)

Ajoutons quelques publications non répertoriés dans la bibliographie de KOUWETS :

INPN – MNHN : ONF Faune, flore, fonge, 1956 sans doute PNN Le Luitel (supra BAÏER)
FREMY, 1938 : Algues rochers suintants environs de Campeaux in Bull. Soc. Linnéenne Normandie 1938 (Calvados)

Données à partir de à 2010 :
INPN-MNHN : ATBI PNN Mercantour , deux données COUTE & PERRETTE, 2012 à St-Martin-de-Vésubie (Alpes-Maritimes)
S. CLANZIG, 2017 : mouillère du Madres, Le Bousquet, alt. 1400 m (Aude)
Y. LE MONNIER, 2020 : Les Desm. obs. dans la Manche de 1856 à 2019 in Bull. Manche-Nature 109-110, Montbray, 2019, flaque d’eau temporaire sur substrat sableux siliceux (Manche)
A. ADVOCAT, 2021 : ruisseau à sphaignes vers 1000 m alt. à Stosswihr (Haut-Rhin)

Aux Pays-Bas, COESEL & MEESTERS indique une espèce oligo-mésotrophique des plans d’eau acides.
Pour les Iles Britanniques, JOHN & al. précisent qu’il s’agit d’une desmidiée acidophile (pH de 4 à 6). On l’observe principalement dans les mares tourbeuses et les tourbières, associée aux sphaignes et utriculaires, également présente sur le littoral des lacs pauvres en nutriments.
Selon BROOK & WILLIAMSON les cellules montrent une considérable gamme de courbure. La var. curvatissimum atteint même 210° d’arc ! Cette variété est documentée des Iles Britanniques, Labrador, Alaska et Finlande.
En France Closterium jenneri est présente jusqu’à l’étage subalpin (Pyrénées, Alpes), dans le Sud-Ouest, le Nord et l’Est du territoire ainsi que dans une partie du Massif Armoricain. Souvent acidophile, parfois sub-atmosphytique, il est assez paradoxal que LAPORTE place cette espèce dans une association à desmidiées calciphiles. Cependant BROOK & WILLIAMSON signalent que la var. robustum fréquente les eaux alcalines…
Cordialement,
Yves
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 3484
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves


Retourner vers Desmidiées

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités