Closterium cynthia De Not

Zygnématales unicellulaires (Desmidiales)
Règles du forum

Collections du forum
Pour poster dans cette partie, vous devez faire partie du groupe Collectionneurs.
C'est un groupe ouvert et nous répondrons volontiers à vos demandes (par MP svp).
Plus d'infos, voir ici

--------------------------------------------------------------------------------
Attention : Les images doivent être publiées directement sur notre serveur et non pas liées sur un autre site !

Les questions et réponses concernant les sujets des Collections sont à suivre dans la partie 1 (Q/R Collections).
Ne pas entamer de débats directement dans ces rubriques, merci d'avance !
--------------------------------------------------------------------------------

Closterium cynthia De Not

Messagede André » 02 Mai 2021 20:21

Closterium cynthia présente des cellules fortement arquées, des stries d'accroissement et des extrémités plutôt larges.
Les stries longitudinales ne sont pas toujours observables.
Taille des cellules : 92.2 x 13.4 µm (selon Compère : 70-180 x 9-22 µm).

closterium_cynthia_de_not.jpg
Exif et Meta MicroCartouche closterium_cynthia_de_not.jpg (104.86 Kio) Vu 1316 fois



Sur les grands exemplaires, les bords des cellules sont parallèles au centre. Sur les petits exemplaires ce caractère n'est pas visible.

Closterium cynthia a été observé dans une tourbière vosgienne (Stosswihr, 68).
Selon Ruzicka c'est une espèce surtout acidophile .
Amicalement
André Advocat

Logiciels:Microcartouche outil indispensable développé par Christian Aubert,Photoshop,Neatimage,Helicon

Le Naturaliste...le forum le plus regardé dans les terriers!
Avatar de l’utilisateur
André
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 11743
Inscription: 28 Aoû 2007 22:12
Localisation: Citoyen du monde-Europe

Re: Closterium cynthia De Not

Messagede YVES50 » 08 Mai 2021 18:16

Closterium cynthia De NOTARIS, 1867 = Closterium hibernicum (WEST) BROOK & WILLIAMSON, 2010

Il s’agit d’une espèce problématique pour sa nomenclature.

De nombreuses synonymies sont signalées. Ainsi BROOK & WILLIAMSON indiquent :
C. jenneri RALFS var hibernicum W.WEST, 1912 – C. archerianum CLEVE var. minus SKUJA, 1949 – C. jenneri RALFS var. tenue CROASDALE, 1955 – C. cynthia De NOTARIS var jenneri KRIEGER, 1937 – et finalement BROOKS & WILLIAMSON nomment l’espèce Closterium hibernicum (W. WEST) stat. nov. en 2010. Les auteurs précisent qu’il semble régner une certaine confusion dans toutes ces formes spécifiques archerianum / jenneri / cynthia et infra-spécifiques.
Cerise sur le gâteau, GUIRY & GUIRY, indiquent d’autres synonymies : C. archerianum var. cynthia (De NOTARIS) KLEBS, 1879 – C. jenneri f. cynthia (De NOTARIS) B. & W. 2010 – C. jenneri var. cynthia (De NOT.) PETLOVANY, 2015

Toujours est-il que l’allure générale de l’algue est très variable. B. & W. donnent des valeurs de rapport long./ épaisseur assez ahurissants : de 8,2 à 14 ! Il s'ensuit que certaines formes sont fluettes et d’autres beaucoup plus « empâtées » Ainsi en est-il pour cette publication, une observation de la Manche et une autre du Haut-Rhin.

GUIRY & GUIRY citent 6 variétés et 3 formes dont var. curvatissimum W. & GS. WEST, 1903 documentée en France en plus du type.

L’espèce est cosmopolite et largement documentée en Europe..
[i]C. hibernicum
(W.& WEST) BROOK & WILLIAMSON , 2010 est citée de Grande-Bretagne et d’Irlande. Son basionyme est C. jenneri (RALFS) var hibernicum W. WEST

France :
carte Closterium cynthia - Copie.jpg
Exif et Meta MicroCartouche carte Closterium cynthia - Copie.jpg (204.37 Kio) Vu 32 fois



Sources :

DE NOTARIS, 1867 : Elementi per lo studio delle Desmidacee Italiche. Desmidacée delle Val Itrasca. Genova – avec une description en italien seulement et deux figures :
Cl. cynthia d'après De NOTARIS, 1867.JPG
Exif et Meta MicroCartouche Cl. cynthia d'après De NOTARIS, 1867.JPG (66.83 Kio) Vu 32 fois

KOUWETS, 1999 : A check-list of desmids of France. Patrimoines naturels MNHN / SPN
BROOK & WILLIAMSON, 2010 : A Monograph of some British Desmids. The Ray Society vol. 172
GUIRY, M.D. & GUIRY, G.M. 2024 : AlgaeBase. World-wide electronic publication. National University of Ireland, Galway – avec des clichés de l’espèce : https://www.algaebase.org/search/images ... g_id=34279




Données antérieures à 2000 :

ALLORGE, 1921-1922 : Les associations végétales du Vexin français . Revue générale Botanique 33 ; mares bois de Galluis et Guerry à Lainville et Frémainville (Yvelines et Val-d’Oise)(Yvelines)
ALLORGE, 1924 : Desmidiées du Bas-Morvan . C.R. Assoc. Fr. Avancement Sciences ; étang de Romanet, environs de Saulieu (Côte-d’Or)
ALLORGE, 1926 : Algues récoltées dans qqs étangs forêt Orléans (Loiret)
ALLORGE & MANGUIN, 1941 : Algues d’eau douce Pyrénées basques . BSBF 88 ; landes tourbeuses à Irati (Pyrénées-Atlantiques)
AUCLAIR, 1910 : AUCLAIR, 1910 : Contrib étude Desm. Massif du Mont-Dore. Ann. Stat. Limno. Besse 2 ; tourbières de la Barthe, Barbecot, La Liste et l’Esclauze (Puy-de-Dôme)
BAÏER, 1978 : Desm. Parc Vanoise. Lac du Lait et lac Blanc à Termignon (Savoie)
CAPDEVIELLE, 1979 : lacs Cazaux-Sanguinet-Biscarosse ( limite Landes et Gironde)
COMERE, 1899 : Conjugées environs de Toulouse . BSBF 46 ; La Salvetat, Plaisance-sur-Touch, Colomiers, Lasplanes etc… (Haute-Garonne). Cet « etc » laisse présumer que l’espèce était commune.
CORILLION, 1950 : Contrib. étude flore algo. Bas-Maine armoricain . Bull. Mayenne-Sciences, 1949 ; cuvettes tourbeuses de Glaintin à St-Fraimbault-de-Prières (Mayenne)
DEFLANDRE, 1924 : Contrib. Flore algo. Haute-Savoie. BSBF 70 ; tourbière à sphaignes, Les Gêts (Haute-Savoie)
DEFLANDRE, 1925 : Note flore algo. deux localités alpines . BSBF 72 ; gouille « Sur les Portes » près Roc Tavaneuse ; tourbière, sur mousses submergées ou très mouillées, alt. 2050 m (Haute-Savoie)
DEFLANDRE, 1927 : Contrib. flore algo. France, Confolentais. BSBF 73 ; étang de Jarissou près Brigueil-l’Aîné (Charente) – Qqs. Algues eau douce Basse-Bretagne et Maine . Bull. Soc. Linnéenne Normandie Sér. VII 9 ; marais de Saint-Michel-de-Brasparts (Finistère)
DEFLANDRE, 1939 : Notules hydrobio. qqs. étangs bretons. BSBF 86 ; étangs de Boulet et de La Lande (Ille-et-Vilaine)
FREMY, 1930 : Algues récoltées par H. G. de Kerville, canton Bagnères-de-Luchon. Bull Soc. amis Sc. Nat. Rouen ; petite mare du cirque d’Espingo à Oô, vers 1900 m alt. (Haute-Garonne)
GUINOCHET, 1934 : Végét. Algale Dombes. BSBF 81 ; étang du Jonchet, zone de balancement des eaux (Ain)
GUINOCHET, 1936 : … Corse. BSBF 83 ; pozzine de Nino, tourbière d’altitude (Corse)
KOUWETS, 1987 : Desmids from the Auvergne. Hydrobiologia 146 ; tourbières, parmi macrophytes à proximité des lacs Chambon, Chauvet, Pavin, de Bourdouze, de l’Esclauze et des Chastelets (Puy-de-Dôme)
LAPORTE, 1931 : Recherches sur la biologie des desmidiées. Encyclopédie biologique 9 ; tourbière de la Mouille de Morzine ; tourbière des Gets, expression d’utriculaires et fleur d’eau ; tourbière du Plenay, benthos, fosse d’exploitation, sur vase de fond ; tourbière de Praiges, sur utriculaires (toutes ces tourbières de Haute-Savoie) ; tourbière d’Anglade entre Aumar et Montpelat (Hautes-Pyrénées)
LEMAIRE, 1884 : Liste desmidiées Vosges. Bull. Soc. Sc. Nancy Sér. II 6 ; fossés à Sénones (Vosges)
MESSIKOMMER, 1957 : … Algenflora der Dombes. Revue Algo. NS 3 ; mare près St-André-de-Bouchoux (Ain)
PAUTOU & BAÏER, 1983 : étangs et marais du Grand-Lemps (Isère)
RALLET, 1936 : Etude phytogéo. Brenne . Tthèse Fac. Sc. Univ. Poitiers ; tourbière flottante à sphaignes, étang du Blizon (Indre)
SAVOURE & VILLERET, 1965 : flore algo. Pyrénées, quelques stations ariégeoises (Ariège)
VERGER-LAGADEC & VILLERET, 1963 : Algues eau douce Massif de Néouvielle . Bull. Soc. Hist. Nat. Toulouse 98 ; lac d’Aumar et de l’Ile, bordure tourbeuse, expression de sphaignes (Hautes-Pyrénées)
VILLERET, 1938 : Végétation de la Lande d’Ouée (Ille-et-Vilaine)
VILLERET, 1955 : Végét. algale tourbière de Nesnay-en-Plouénour . Bull. Soc. Sc. Bretagne 29 ; récolte au filet en eau libre (Finistère) – Contrib. biol. Algues des tourbières à sphaignes . Bull. Soc. Sc. Bretagne 29 ; tourbière de Vaubossard, forêt de Paimpont (Ille-et-Vilaine)


Données à partir de à 2000 :

INPN-MNHN : ATBI PN Mercantour données COUTE & PERRETTE, 2011 & 2012 ; exutoire Lac de Fenestre à St-Martin-Vésubie et vers Lac de Graveirette à Valdebore (Alpes-Maritimes) - donnée F. PEYRISSAT, 2022 ; Godivelle (Puy-de-Dôme)

A. ADVOCAT, 2006 : étang tourbière à Stosswihr (Haut-Rhin), var. curvatissimum
Y. LE MONNIER, 2018 in Bull. Assoc. Manche-Nature 100, Pirou, fossé dystrophe en lande tourbeuse boisée (Manche)
A. ADVOCAT, 2022 : tourbière des Narcettes à Montselgues , var. curvatissimum (Ardèche)
A. ADVOCAT, 2024 : étang à Corravillers, var. curvatissimum (Haute-Saône) – voir ici les clichés : viewtopic.php?f=91&t=27346&p=147648#p147648


Selon les auteurs C. hibernicum = C. cynthia est une desmidiée acidophile des eaux oligotrophes. Elle est bien documentée en France depuis les plaines jusqu’à l’étage alpin, le plus souvent en contexte tourbeux.




Cordialement,
Yves
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 4828
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves

Re: Closterium cynthia De Not

Messagede YVES50 » 18 Mai 2024 17:03

Sujet complété et actualisé (3)
Cordialement,
Yves
Avatar de l’utilisateur
YVES50
membre
membre
 
Messages: 4828
Inscription: 05 Mar 2010 16:36
Prénom: Yves


Retourner vers Desmidiées

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: André et 4 invités

cron