Page 1 sur 1

Staurastrum scabrum Ralfs

MessagePosté: 18 Nov 2020 16:21
de André
Staurastrum scabrum observée dans plusieurs tourbières à sphaignes vosgiennes (commune de La Bresse,88 ;commune de Sanchey, 88), est une espèce des eaux acides et oligotrophes.
Les cellules quasi aussi longues que larges présentent un sinus largement ouvert.
Les demi-cellules sont trapézoides avec des angles largement arrondis.
La surface des cellules est couverte de granules coniques parfois bifides ou émarginées particulièrement aux angles voir deuxième photo :

staurastrum_scabrum_ralfs.jpg2.jpg
Exif et Meta MicroCartouche staurastrum_scabrum_ralfs.jpg2.jpg (86.74 Kio) Vu 131 fois


staurastrum_scabrum_ralfs.jpg4.jpg
Exif et Meta MicroCartouche staurastrum_scabrum_ralfs.jpg4.jpg (99.73 Kio) Vu 131 fois


Taille des cellules :
Longueur x largeur : 31 x 31.2µm ; 25.7 x 24.7µm ( selon Coesel & Meesters : 27-40 x 26-38µm ; selon Lenzenweger : 23-30 x 24-32µm).

En vue polaire les cellules sont triangulaires à côtés droits et à angles arrondis.
Les côtés sont munis de grosses verrues parfois bifides :

staurastrum_scabrum_ralfs.jpg5.jpg
Exif et Meta MicroCartouche staurastrum_scabrum_ralfs.jpg5.jpg (110.75 Kio) Vu 130 fois

Re: Staurastrum scabrum Ralfs

MessagePosté: 20 Nov 2020 17:59
de YVES50
Espèce cosmopolite, citée même en domaine arctique. Documentée ça et là en Europe.
France :
carte Staurastrum scabrum - Copie.jpg
Exif et Meta MicroCartouche carte Staurastrum scabrum - Copie.jpg (212.75 Kio) Vu 57 fois


Sources :
GUIRY, M.D. & GUIRY, G.M. 2020. AlgaeBase. World-wide electronic publication, National University of Ireland, Galway. https://www.algaebase.org

Observations antérieures à 2010 :
Selon le catalogue bibliographique de F.A.C. KOUWETS, 1999 : A Check List of Desmids of France, Patrimoines naturels (M.N.H.N / SPN), publications consultées pour des précisions à l’échelle départementale :
ALLORGE, 1926, Bull. Mayenne-Sciences : Massif de Multone, ensemble à la limite de l’Orne et de la Mayenne (pas davantage de précisions)
De BREBISSON, 1856 Liste des desmidiées observées en Basse Normandie, Librairie Acad. Impériale de Médecine : Falaise (Calvados) avec la mention R
KOUWETS, 1987 Desmids from the Auvergne Hydrobiologia 146 : Egliseneuve d’Entraigues (Puy-de-Dôme), parmi les sphaignes et les droséras, prél. 1983 avec de très bons dessins – id. 1988 : Jura français sans précision
LEMAIRE, 1884 & 1889 : Bull. Soc. Sc. Nancy Sér. II : tourbière du col de Prayé à la limite des Vosges et du Bas Rhin ; massif du Donon (mais toutefois encore dans le dépt. des Vosges in Géoportail, commune de Moussey) et Etival (Vosges)
ROESCH, 1928 : Contribution à l’étude des Algues microspopiques (Desmidiées) Bull. Soc. belfortaine d’Emulation n°42 : étang du Petit Haut, Ballon d’Alsace, commune de Lepuix (Territoire de Belfort)
Il reste une publication inaccessible sur BnF et ailleurs aussi :
ALLORGE & DENIS, 1927 Notes sur les complexes végétaux des lacs-tourbières de l’Aubrac Archives de Botanique Bulletin mensuelle 1 (sic) Par défaut, j’ai considéré de signaler seulement le Cantal, ce qui me parait le plus probable. :?: S'y attacherait peut-être la Lozère et l'Aveyron...

Données à partir de 2010 :
INPN / MNHN : pas de jeu de données
A. ADVOCAT, 2020 La Bresse, lac de Lipsach (Vosges) & Sanchey, tourbière (Vosges)