Page 1 sur 1

COSMARIUM pseudoprotuberans Kirchn. var. pseudoprotuberan

MessagePosté: 23 Jan 2019 12:46
de YVES22
Bonjour à tous.
Toujours plongé dans le même étang : à la recherche de COSMARIUM depressum.
cf. <viewtopic.php?f=135&t=21863&p=121024&hilit=depressum#p121024>
Je trouve ce spécimen dont la forme est assez caractéristique mais qui demande confirmation...
Pas de description dans le John & al. mais descriptions claires et concordantes chez Lenzenweger ainsi que Coesel et Meesters pour COSMARIUM pseudoprotuberans Kirchn. var. pseudoprotuberans .
Coesel la cite comme "very rare" :D :D :D et citée dans des marais hollandais dans la première moitié du 20 ème siècle !!!
Ici, on est en eau douce, milieu plutôt mésotrophe et pH vérifié au pHmètre à 8.49 !!!

2 coupes optiques très proches ; pas pu avoir de vue apicale :oops:
Ca n'est pas signalé mais montage dans l' eau glycérinée 50/50.

cosmarium_cf_pseudoprotuberans1.jpg
Exif et Meta MicroCartouche cosmarium_cf_pseudoprotuberans1.jpg (96.55 Kio) Vu 1215 fois

cosmarium_cf_pseudoprotuberans2.jpg
Exif et Meta MicroCartouche cosmarium_cf_pseudoprotuberans2.jpg (102.44 Kio) Vu 1211 fois

Re: COSMARIUM pseudoprotuberans Kirchn. var. pseudoprotuberan

MessagePosté: 03 Juil 2022 17:36
de YVES50
Cosmarium pseudoprotuberans KIRCHNER, 1878

Synonyme : C. protuberans var. maius NORDSTEDT

GUIRY & GUIRY, 2022 indiquent 2 formes et 14 variétés dont var. inapertum MESSIKOMMER considéré comme un taxon mal connu et de validité douteuse, var. kossinskajae KRIEGER & GERLOFF = var. minus KOSSINSK. et var. alpinum RACIBORSKI, ces 3 var citées de France.

Cette desmidiée est cosmopolite, citée même en domaine arctique (Iles Ellesmere). Elle est assez peu documentée en Europe.

France :
carte Cosmarium pseudoprotuberans  - Copie.jpg
Exif et Meta MicroCartouche carte Cosmarium pseudoprotuberans - Copie.jpg (200.96 Kio) Vu 253 fois


Sources :

KIRCHNER, O. (1878). Algen. in Kryptogamen-Flora von Schlesien. Part 1. Vol. 2, Breslau. Malheureusement, l’auteur ne donne aucune figure de cette espèce.
RACIBORSKI, M. (1885). Opisy nowych desmidyjów polskich. De nonnullis Desmidiaceis novis vel minus cognitis quae in Polonia inventae sunt. Pamietnik Akademii Umiejetnosci, Krakowie . L’auteur décrit et figure la var. alpinum

GUIRY, M.D. & GUIRY, G.M. 2022 : AlgaeBase. World-wide electronic publication, National University of Ireland, Galway. https://www.algaebase.org
JOHN, WHITTON & BROOK, 2011 : The Freshwater Algal Flora of the British Isles, Cambridge University Press, espèce citée mais non décrite
COESEL & MEESTERS, 2007 : Desmids of the Lowlands, KNNV Publishing
KOUWETS, 1999 : A check-list of desmids of France, Patrimoines naturels (MNHN / SPN) :


Données antérieures à 2000 :

En premier, selon l’excellente bibliographie de F.A.C. KOUWETS :
BAÏER & al. 1984 : Typologie éco. lacs haute alt. PNN Vanoise in Travaux Sc Vanoise 14, selon KOUWETS, il s’agit d’une erreur.
CAPDEVIELLE, 1979 : Lacs Cazaux-Sanguinet-Biscarosse (limites Gironde et Landes)
KOUWETS, 1987 : Desmids from the Auvergne in Hydrobiologia 146, marge du lac de l’Esclauze, parmi macrophytes, var. kossinskajae (Puy-de-Dôme)
LEMAIRE, 1889 : Liste desmid. Vosges in Bull. Soc. Sc. Nancy Sér II-10, bords sphagneux du Lac de Lispach (Vosges)
MESSIKOMMER, 1957 : Beitrag zur Kenntniss der Algenflora der Dombes in Revue algo. ns 3, grand étang à St-André-de-Bouchoux, type et var. inapertum (Ain)

Ajoutons une publication à cet inventaire :
G. PAULMIER, 1996 : Microphytes planct. aires littorales et estuariennes Manche et Golfe de Gascogne in Annales Soc. Sc. Nat. Charente-Maritime, MHN La Rochelle vol. 5 fasc. 5, amont de l’Estuaire d’Auray (Morbihan)

Données à partir de à 2000 :
INPN : ATBI PNN Mercantour, données COUTE & PERRETTE, 2009 & 2011, tourbière en aval du Lac Long à Tende pour le type et la var. alpinum et lac de Giarlogues à St-Martin-le-Selvage pour var. alpinum (Alpes-Maritimes)
Y. MANSION, 2019 : étang à Lanhélin, pH 8,4 (Ille-et-Vilaine). Cette observation est remarquable et l’identification est validée.


Selon COESEL & MEESTERS, Cosmarium subprotuberans est une desmidiée des eaux mésotrophes. L’espèce est très rare aux Pays-Bas, connue seulement de quelques mares de landes. En France cette algue est également très peu citée. On pourra la considérer comme vraiment rare en raison de l’abondante prospection historique (et actuelle) sur le territoire.