Page 1 sur 3

Alimentation universelle de LED

MessagePosté: 13 Mai 2017 16:38
de JMP76
Bonjour à tous,

Je vous propose la page suivante http://pichotjm.free.fr/Docu/Microscopie/Eclairage/_Modif_BHS.php qui décrit avec précision une alimentation variable de LEDs 10 W / 1000 lumens tout à fait adaptée à la photographie et à la vidéo. Pas de bandes en vidéo.
Cette solution est compatible avec des accumulateurs au lithium, et a un excellent rendement (environ 90%) elle est sûre et j'en teste actuellement 4.
Les LEDs proposées sont des lumière du jour et n'ont plus besoin de filtre bleu pour l'équilibre des couleurs (filtre qui divise par 3 la lumière)
Cette solution permet de faire des photos au 1/200 à 200 ISO en LPA ou en DIC. (avec obj 40x) Attention à vos yeux. (j'effectue actuellement des tests avec des 4000 lumens...)

Je n'ai pas le temps de reporter les infos de ma page dans ce thread. Désolé.

Cordialement

Re: Alimentation universelle de LED

MessagePosté: 14 Mai 2017 09:14
de Maraussan
Mais il ne subira pas les tests de conformité EMI-RFI et ESD. (cela peut coûter 50 000€!) Chacun prendra ses propres risques pour construire ce montage.

Bonjour à tous,
c'est une très belle conversion susceptible d’intéresser beaucoup de monde...
A défaut d'un certificat officiel validant ton montage, un radioamateur local pourra, selon son degré d'équipement en oscilloscope VHF/UHF, te confirmer le respect des normes UE en matière de pollution radio-fréquence et pollution secteur.

REF, Réseau des Amateurs Français (Annuaire des radioamateurs et écouteurs français)
par code postal ou département : http://nomenclature.r-e-f.org/

Re: Alimentation universelle de LED

MessagePosté: 14 Mai 2017 09:59
de JMP76
Bonjour,

Merci pour ton commentaire.
ESD: susceptibilité aux décharges électrostatiques: On marche sur la moquette, on se charge à 15 000 volts et quand on touche l'appareil on crée une décharge. Peu commun en France. Peut apparaitre les jours très secs, neige, montagne. Le risque est que l'électronique déconne. Cela peut aller jusqu'à la destruction de la LED. bilan 3 euros. Risque pratiquement nul. Mais je conseille d'acheter le matériel en double. (c'est le même risque pour un Arduino ou Raspberry)

EMI/RFI Susceptibilité aux ondes venant de l'extérieur, ou émission d'ondes parasites pouvant gêner les voisins, la TV, les avions, etc.
La première susceptibilité rend les risques quasi nuls. avec les mêmes risques que ESD. C'est l'autre qui est inconnue. Ce montage pollue-t-il le voisinage? L'alim primaire ayant un certificat CE ne pollue pas. L'alim bleue peut polluer (comme tous les montages Arduino ou autres)

Ce que je peux dire est que cela ne pollue pas mon téléphone. et que les risques sont très minimes.

Cordialement

Cordialement

Re: Alimentation universelle de LED

MessagePosté: 14 Mai 2017 16:14
de Olivier21
Bonjour, un grand merci pour ton sujet et le lien associé. C'est une synthèse comme ça que je cherchais. PARFAIT !
Olivier

Utilisateur nomade (via mobile device) Image

Re: Alimentation universelle de LED

MessagePosté: 14 Mai 2017 20:16
de Fredlab
Hello

Oui, ça me semble excellent.
Merci pour le partage.

(il reste à trouver de la 10W high CRI)

Re: Alimentation universelle de LED

MessagePosté: 14 Mai 2017 21:42
de Maraussan
(il reste à trouver de la 10W high CRI)

Elle existe depuis un ou deux ans, 5000°K en puissance 10W.
Spectre de rêve, égalant ou dépassant tout ce qui a existé historiquement auparavant, y compris quartz ou Powerball haute-pression.
La qualité du spectre est une notion subjective en observation microscopique prolongée, et indépendante de la température de couleur.
Peut-être pas la meilleure sur le plan du rendement, et elle est chinoise. Ni coréenne, ni japonaise, ni européenne.
Quant à la référence, impossible à identifier formellement à ce jour ...

Led 10W, Olympus BX53 (600).jpg
Exif et Meta MicroCartouche Led 10W, Olympus BX53 (600).jpg (95.48 Kio) Vu 6192 fois

Re: Alimentation universelle de LED

MessagePosté: 15 Mai 2017 10:22
de JMP76
Bonjour à tous,

J'ai complété hier soir ma page.

CRI=rendu des couleurs

Le CRI s'améliore en choisissant des LEDs en basse température de couleur. Prendre une 3200K améliorera les choses, mais un filtre bleu de compensation diminuera la lumière d'un facteur 3x. Cependant les APN compensent les températures de couleur pour les éclairages incandescents. Des manips à faire.

Je privilègerais plutôt la voie software. Si nécessaire.

Cordialement

Re: Alimentation universelle de LED

MessagePosté: 18 Mai 2017 09:49
de Jean-marc
Bravo Jean-Marie,

Excellent travail. le montage est très intéressant.
J'ai testé des LED 4 puces de 32W à la place de mes 19W, mais je n'obtiens que peu de lumière en plus. Le ratio lm/mm² étant le même, les puces de 32W sont trop grandes par rapport à mon champs, ou bien il faudrait modifier le système collecteur en sortie.
Qu'elle est la LED 40W que tu comptes tester ?

JM

Re: Alimentation universelle de LED

MessagePosté: 18 Mai 2017 10:42
de BINO-BONI
Bonjour
Sur le montage exposé, il est question d'alimentation pour led "réglable" mais je ne vois pas de dimmer pour varier l'intensité !

Re: Alimentation universelle de LED

MessagePosté: 18 Mai 2017 10:58
de JMP76
Boujour à tous,

Bino-boni: Le mot dimmer est à proscrire en éclairage LED pour microscope (c'est du hachage de courant. Ce n'est bon que pour les guirlandes de Noël) Il y a 2 boutons poussoirs qui permettent de monter la tension ou de la baisser. Il y a 1024 (10 bits) niveaux de réglages. On règle donc l'intensité en appuyant sur le bouton up, tout en contrôlant l'intensité. Ce fonctionnement n'est pas idéal comme un potentiomètre/glissière mais il est quand même tout à fait utilisable. On peut donc régler la LED à 40mA, 100, 200, 400 ... 3000mA. C'est assez rapide. Le module étant petit on peut le coller sur le microscope.

Jean-Marc: J'utilise pour mes essais une XHP70 de 32W (j'ai utilisé 40W par erreur, tout en pensant à 4000 lm) C'est une LED assez chère (10$) et je n'en ai qu'une. Il me faut en recommander, (alors que je viens de recevoir un lot de 10 W...) Je ne pensais pas cette LED nécessaire, mais mes manips autour du UMA (épiscopie métallurgique) ont montré que la surface était plus adaptée. Il me faut faire les mêmes manips avec la fluorescence, et la diascopie ordinaire. De toutes façons les 10w simples ont aussi leur domaine d'utilisation. (plus de densité lumineuse)

Donc il me reste pas mal de manips à faire... encore des dépenses, car à force de faire des manips sur l'éclairage, j'ai dû dépenser pas mal...

Cordialement