Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Tous vos montages et bricolages liés aux observations naturalistes.
Règles du forum
Tous vos montages et bricolages liés aux observations naturalistes.

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede Pascal03 » 16 Nov 2016 19:49

Circuits générateurs de courant AMC7135
(...)
J'ai fait pas mal de manips avec ce générateur de courant. Et cela ne fonctionne pas correctement.La mise en // peut, ou ne pas fonctionner, voire claque les circuits!


Ça, ça me rassure un peu car j'ai connu les mêmes déboires.... Je pensais que j'avais merdé quelque part.

Pascal
Olympus VM-Z, Olympus SZH-10.
Zeiss Luminar 16, 25, 40 et 63mm - JML20x - Bausch & Lomb 50x - Nikon ELWD plan 40x et 60x - EL-Nikkor 80 et 105mm
Soufflets Nikon PB-6 + PB-6E - Nikon D1x, D5100, D3300
Avatar de l’utilisateur
Pascal03
membre
membre
 
Messages: 363
Inscription: 25 Oct 2009 21:28
Prénom: pascal

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede shrek » 17 Nov 2016 08:36

Ce qui est plus surprenant, sur le deuxième exemple (la Bastnaêsite), c'est que la dérive n'est observable qu'en photo ! Avec les LEDs elle est orange dans le viseur, et sort vert-jaune une fois la photo faite.


A mon humble avis c'est dû au pléochroïsme de la Bastnaëite;
jp
Mon Site internet :http://bonne-vieille-terre.xooit.com/index.php ( géologie et paléontologie)
Avatar de l’utilisateur
shrek
membre
membre
 
Messages: 1076
Inscription: 29 Sep 2007 09:33
Localisation: Toulouse
Prénom: Jean Pierre

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede JMP76 » 17 Nov 2016 15:47

Bonjour,

Circuits générateurs de courant AMC7135

J'ai aussi oublié de préciser que les modules n'offrent que de faibles capacités pour évacuer la chaleur. Cela conduit à constater qu'une alimentation 5V n'est pas adaptée. Il faudrait au moins mettre une (ou 2) diode(s) en série avec la LED. Chaque circuit 7135 devrait avoir pratiquement 2 cm² de surface imprimée! En cas de surchauffe les circuits disjonctent ou claquent! N'oubliez pas qu'en Electronique on dit souvent que quand on introduit une protection d'un circuit compliqué, la réalité montre que c'est le circuit compliqué qui grille pour sauver la protection. (c'est toujours le transistor cher qui protège le fusible!)

Calibration

La calibration des couleurs n'est pas une simple adaptation à la température de couleur (balance des blancs). Il s'agit d'un process compliqué qui compense la dérive des couleurs. Si tu éclaires un rose, et que le capteur y met trop de rouge, tu peux obtenir une couleur qui va tirer sur le saumon. La calibration consiste à retrouver ce rose initial. (c'est un exemple, non représentatif exact de la dérive citée. Juste pour faire comprendre.)
Si tu représentes une couleur dans l'espace 3D RGB, une couleur est représentée par un vecteur 0,0,0 R,G,B Il peut être traduite par un vecteur proche R+dR, G+dG, B+dB. la calibration annulera les dR, dG et dB. L'orientation dans l'espace indique la couleur, la longueur du vecteur sa luminosité...

Espace des couleurs

Les couleurs naturelles apparaissent dans l'espace colorimétrique, sous la forme d'un genre de fer à cheval. Et les capteurs utilisent 3 composantes (donc un triangle) pour définir les couleurs. Seules les couleurs à l'intérieur de ce triangle peuvent être reproduites. Les autres seront mal définies. (en particulier celles du spectre lumineux) Je pense que c'est la raison pour laquelle les images en LPA si belles dans les oculaires sont reproduites avec tant de difficultés.
Pour cette raison un capteur spécial a été étudié par ? qui avait 4 couleurs de base. 2 verts différents. Un quadrilatère se rapproche mieux d'un fer à cheval...
On peut jouer avec les espaces colorimétriques: sRGB, Adobe, ... les calibrations en cascade ... et se noyer rapidement! (ou faire n'importe quoi sans tout maitriser (tout en le croyant). Sachant que les OS ou logiciels ne calibrent pas toujours ce qu'il faudrait, et au bon endroit)

Heureusement, je me persuade que cela ne m'est pas nécessaire à ce point. Je préfère avoir un sujet photographié intéressant.
Mais je comprends que pour la photo de minéraux, il y ait un réel problème pour faciliter l'identification.

Cordialement

Edit: orthographe
Dernière édition par JMP76 le 01 Déc 2016 11:30, édité 1 fois.
JMP76
membre
membre
 
Messages: 1028
Inscription: 16 Nov 2011 17:19
Prénom: Jean-Marie

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede BINO-BONI » 30 Nov 2016 21:43

JMP76 a écrit:Il faut aller voir ici: http://pichotjm.free.fr/Docu/FibreOptique/_FibreOptique.php
Le résultat est très confortable sous microscope.

Cordialement


Bonsoir

Je relance ce sujet car je viens de changer les leds de trois de mes lampes JANSJO avec les leds utilisées dans le montage du lien ci-dessus.
Il y a une surprise!!! :o
Toutes les lampes JANSJO ne sont pas alimentées avec la même tension: 4.5V pour les lampes blanches à socle et 7V pour les lampes à pince dorées!
Pas de problème avec les premières mais fiasco avec les secondes puisque les 7V ne correspondent pas à la tension des leds de remplacement. En plus 7V ne semble pas être une tension très courante dans cette gamme de puissance.
Donc regardez bien la tension du secondaire qui est inscrite sur le transfo d'alimentation.
BINO-BONI
membre
membre
 
Messages: 2487
Inscription: 21 Juin 2012 23:19
Prénom: Jean Claude

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede Pascal03 » 07 Déc 2016 22:26

Les LEDs ne sont pas alimentées en tension, mais en courant.
Donc, 4,5V ou 7V ne veulent rien dire... si on ne précise pas sous combien d'ampères.
Ensuite, les transfos "attaquent" non pas la LED, mais un driver qui se chargera de délivrer la bonne puissance - Couple tension x intensité - en fait ils délivrent le bon ampérage (la tension suit selon la loi d'Ohm, ou quelque chose d'approchant car dans l'absolu la LED est un semi-conducteur non ohmique).

Ce qui compte, c'est de connaitre la tension aux bornes du driver, et l'intensité qui le traverse. plus cette tension sera faible, moins il aura besoin d'être refroidi.

On prend l'exemple d'un driver qui délivre 700mA. la tension aux bornes de la LED est (par exemple, en fonction de ses caractéristiques) de 3v. la LED dissipe 3 x 0,7 = 2,1W

Si l'alimentation est de 4,5V, le driver dissipe (4,5-3) x 0,7 = 1,05W
Si l'alimentation est de 7V, le driver dissipe (7-3) x 0,7 = 2,8W : il faudra prévoir un radiateur !
Si l'alimentation de débite pas assez, on aura une perte de rendement.

L'alimentation doit donc être adaptée au montage, ni trop faible ni trop puissante. et sa tension nominale doit être corrélée à sa résistance interne (qui provoque une chute de tension proportionnelle aux ampères débités).

Les lampes JANSO à socle et sur pince ne doivent tout bonnement pas être de la même génération. ceci dit ton observation sera surement fort utile à qui voudra se lancer dans le bricolage, pour éviter (ou du moins expliquer) certaines déconvenues.

Pascal
Olympus VM-Z, Olympus SZH-10.
Zeiss Luminar 16, 25, 40 et 63mm - JML20x - Bausch & Lomb 50x - Nikon ELWD plan 40x et 60x - EL-Nikkor 80 et 105mm
Soufflets Nikon PB-6 + PB-6E - Nikon D1x, D5100, D3300
Avatar de l’utilisateur
Pascal03
membre
membre
 
Messages: 363
Inscription: 25 Oct 2009 21:28
Prénom: pascal

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede BINO-BONI » 07 Déc 2016 22:44

Heu....oui mais ce que j'appelle le transfo est en fait l'ensemble transfo + driver regroupés dans le même bloc lequel alimente directement la led située à l'extrémité du flexible.
De plus, quand tu dis:
"Si l'alimentation est de 4,5V, le driver dissipe (4,5-3) x 0,7 = 1,05W
Si l'alimentation est de 7V, le driver dissipe (7-3) x 0,7 = 2,8W : il faudra prévoir un radiateur !
"

je pense que ce n'est pas le driver qui dissipe 1.05w ou 2.8 w mais bien la led ;) Me trompe-je?
BINO-BONI
membre
membre
 
Messages: 2487
Inscription: 21 Juin 2012 23:19
Prénom: Jean Claude

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede Pascal03 » 08 Déc 2016 08:59

Oui, tu te trompes : le driver dissipe [(V total) - (V led)] x intensité.
si il y a 3 volts aux bornes de la LED et 7 volts en sortie alim, il y a 4v aux bornes du driver, c'est mathématique. si le courant est de 0,7A alors la LED dissipe 2,1W, et le driver 2,8W. l'alimentation débite 4,9W, ce qui n'est pas consommé par la LED l'est par le driver.

Voir le site taskled, qui fabrique des drivers haut de gamme (drivers programmables, utilisés notamment dans les montages DIY pour spéléo)

http://www.taskled.com/techhbflex.shtml

en bas de page : "To determine the heat being dissipated on the HBFlex driver, subtract the output power from the input power. Dissipating 10W from the hbflex is well within its capabilities as long as it is mounted with the supplied thermal adhesive pad material to an appropriate heatsink."

Pour déterminer la chaleur dissipée par le driver HBflex, soustraire la puissance de sortie à la puissance d'entrée. une dissipation de 10W par le HBflex est tout à fait permise si ce dernier est monté via l'adhésif thermique fourni sur un radiateur correctement dimensionné.

Le fabricant recommande d'avoir des puissances d'alimentation aussi proches que possible des puissances de sortie (dans la fourchette des tolérances admises par les montages), afin de limiter au mieux la dissipation au niveau des drivers.

En effet ces drivers peuvent attaquer une ou plusieurs LEDs en série. ils maintiennent un ampérage déterminé, la tension s'adaptera automatiquement. pour des LEDs 1A - 3W, la tension sera de 3V avec une LED, 9V avec 3 leds, 15V avec 5 leds, etc.... si on fait un montage avec une seule LED mais une alimentation prévue pour débiter les 15W nécessaires à 5 LEDs, l'excédent de puissance sera dissipée par le driver

C'est la même chose pour tous les drivers. simplement les drivers des lampes Janso et autres ont des fourchettes d'utilisations beaucoup plus serrées, calculées pour un montage fabriqué en grande série, et un prix de revient beaucoup plus faible (un driver HBflex coute 40$)

Pascal
Olympus VM-Z, Olympus SZH-10.
Zeiss Luminar 16, 25, 40 et 63mm - JML20x - Bausch & Lomb 50x - Nikon ELWD plan 40x et 60x - EL-Nikkor 80 et 105mm
Soufflets Nikon PB-6 + PB-6E - Nikon D1x, D5100, D3300
Avatar de l’utilisateur
Pascal03
membre
membre
 
Messages: 363
Inscription: 25 Oct 2009 21:28
Prénom: pascal

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede BINO-BONI » 08 Déc 2016 21:23

Merci de ces précisions @Pascal qui enrichiront mes connaissances insuffisantes sur les les leds et leur technologie.

Pour en revenir au remplacement opéré donc sur les JANSJO compatibles, le résultat est excellent. Attention toutefois au dégagement de chaleur au niveau de la tête en cas d'utilisation prolongée.
BINO-BONI
membre
membre
 
Messages: 2487
Inscription: 21 Juin 2012 23:19
Prénom: Jean Claude

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede JMP76 » 07 Jan 2019 13:27

JMP76 a écrit:Bonsoir,

Je viens de réaliser des éclairages à LED +fibre optique et je pense que cela devrait intéresser pas mal de monde.
Il s'agit de modifier une lampe à LED Jansjö et de lui associer une fibre cohérente. Cela me permet d'avoir un éclairement très élevé (20x celui du soleil)

20161102_161045.jpg

20161017_175051.jpg

En modifiant la LED on obtient un éclairage lumière du jour, plus puissant que la lampe d'origine.
20161102_162038.jpg


Il faut aller voir ici: http://pichotjm.free.fr/Docu/Microscopie/FibreOptique/_FibreOptique.php
Le résultat est très confortable sous microscope.

Cordialement

edit: mise à jour du lien
JMP76
membre
membre
 
Messages: 1028
Inscription: 16 Nov 2011 17:19
Prénom: Jean-Marie

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede Gérard Weiss » 09 Jan 2019 01:04

Bonsoir Jean-Marie,

Merci pour le partage. Ça correspond à des manips que j'avais en projet pour éclairer latéralement des préparations, en profitant de la réflexion totale entre les deux faces de la lame. Mais je ne savais pas trop quoi utiliser, une baguette de verre ou une réglette en plexiglas, le problème étant qu'il faut amener beaucoup de lumière lorsqu'on n'est plus en observation par transparence.

J'ai trouvé ton article sur eBay France, port gratuit depuis la Chine et deux pièces pour moins de neuf euros !
https://www.ebay.fr/itm/Universal-Denta ... 1438.l2649

190108_Dental optical fiber.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 190108_Dental optical fiber.jpg (53.32 Kio) Vu 193 fois

Je les ai pris en 12mm car les 10mm étaient en rupture de stock.

(A ce prix, c'est un exemple parmi beaucoup d'autres du dumping social qui ravage la France et son modèle social avancé qui ne sera bientôt plus qu'un souvenir. Les traités européens nous ramènent au 19em siècle avec ce dogme de la concurrence "libre et non faussée" qui déplace l'activité économique vers les pays à bas coût ! Quant à nos Gilets Jaunes, ils s'attachent à des mesurettes sans lendemain et ils sont en train de se faire rouler dans la farine. A pleurer, mais que faire ?)
Bien amicalement,
Gérard
-----------------------
Microscope Leitz Dialux + tête trinoculaire Orthoplan + contraste de phase + équipements "made home"
Bino Wild M3Z et Reichert-Young AO 570
APN Canon Powershot A590 sur le microscope et la bino + adaptations maison (toujours en cours d'amélioration !)
+ Canon Powershot A650 cloné avec CHDK autrement.
Logiciels : Gimp, Rawtherapee, UFraw, Picolay, XnView
Avatar de l’utilisateur
Gérard Weiss
membre
membre
 
Messages: 1196
Inscription: 27 Sep 2007 22:02
Localisation: Mennecy (Essonne)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Bricolages divers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités