Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Tous vos montages et bricolages liés aux observations naturalistes.
Règles du forum
Tous vos montages et bricolages liés aux observations naturalistes.

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede baguette » 14 Nov 2016 19:38

Bonsoir tout le monde,

je vais jeter un (gros) pavé dans la mare, mais les discussions autour de la colorimétrie de l'éclairage commencent à me gonfler sévère.

Depuis l'invention de Joseph Schwann améliorée par Thomas Edison, la lampe à incandescence, lampe qui nous à éclairé depuis 1879 jusqu'en décembre 2012 (arrêt pour les < 25W selon la communauté européenne ... et c'est un scandale à mon humble avis), cela fait donc 133 ans que nous nous sommes habitués à ce type d'éclairage.
Certes, dans notre communauté nous connaissons depuis longtemps les halogènes, les lampes à vapeur de mercure haute ou basse pression et quelques autres trucs exotiques.
Mais, curieusement, nos "ancêtres" se contentaient de filtres pour corriger les dérives du type d'éclairage utilisé.
Actuellement la LED est de rigueur semble t'il, ben oui, 100.000 heures au compteur (mon oeil), pas de chaleur dégagée (mon oeil), bref parfaite (mon oeil) mais oh horreur, son spectre ne vous satisfait pas ... et en plus elle est économique (dimmer, pwm, hachage, transfo, c'est fou l'économie), et merde, en plus elle fait des raies en vidéos.

Je vais me contenter de la colorimétrie, les filtres ... c'est obsolète ???

Bonne soirée.
Phacochoerus baguetus raybanus vous salue bien.
Avatar de l’utilisateur
baguette
membre
membre
 
Messages: 379
Inscription: 06 Aoû 2015 18:51
Localisation: Grande mare boueuse
Prénom: Alain

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede Pascal03 » 14 Nov 2016 19:58

Pourquoi cette agressivité ?

Les filtres ne sont pas la panacée : ils atténuent les fréquences autres que la fréquence à réhausser, mais ils n'inventent pas celle qui n'existe pas !

Je n'avais pas jugé utile de mettre une troisième photo de cuprite + gilmarite, mais je vais le faire (je remets les autres pour comparer plus facilement vu qu'on a changé de page) :

LED :
5660b4 Gilmarite - L=0,55mm - JML20x - 51cm - diff - L - CZP - D[12,2,710]-I(10)-LPF(100,0).jpg
Exif et Meta MicroCartouche 5660b4 Gilmarite - L=0,55mm - JML20x - 51cm - diff - L - CZP - D[12,2,710]-I(10)-LPF(100,0).jpg (59.02 Kio) Vu 2558 fois


Tungstène
5660b2 Gilmarite - L=0,55mm - JML20x - 51cm - diff - I1 - CZP - D[20,4,700]-I(10)-LPF(100,0).jpg
Exif et Meta MicroCartouche 5660b2 Gilmarite - L=0,55mm - JML20x - 51cm - diff - I1 - CZP - D[20,4,700]-I(10)-LPF(100,0).jpg (51.94 Kio) Vu 2562 fois


Tungstène + filtre 80c
5660b3 Gilmarite - L=0,55mm - JML20x - 51cm - diff - I+80c - CZP - D[15,3,710]-I(10)-LPF(100,0).jpg
Exif et Meta MicroCartouche 5660b3 Gilmarite - L=0,55mm - JML20x - 51cm - diff - I+80c - CZP - D[15,3,710]-I(10)-LPF(100,0).jpg (51.75 Kio) Vu 2561 fois


Cette fréquence verte n'existe pas dans la source tungstène, et l'ajout d'un filtre de correction (pour emploi de films "lumière du jour" avec des sources halogène) ne change rien à la teinte de la gilmarite. elle est toujours bleutée !

A noter que les variation colorimétriques sont gênantes principalement en photo : pous la bastnaësite précédente, elle vire vert-jaune en photo, mais reste orange en observation directe avec les LEDs : une version numérique de "l'effet ageratum". idem pour la gilmarite, qui est verte en observation directe avec l'halogène : elle ne vire au bleu qu'en photo.

Idem avec les LEDs "chaudes" à 2900°K : elles sont filtrées en jaune mais les rouges ne sortent pas mieux. c'est même pire sur la cuprite qu'avec les LEDs blanches à 6500°K (et là c'est vrai aussi en observation directe ! Vérifié sur une pièce macro : une LED 6500°K "tue" le rouge, mais avec une LED 2900°K elle sort carrément noire ! et de retour de terrain au tri à la bino, avec un éclairage LED on "rate" pas mal de cuprites quand il y en a )

D'ou l’intérêt - surtout en photo - d'avoir un éclairage avec un spectre le plus complet possible.

Pascal
Olympus VM-Z, Olympus SZH-10.
Zeiss Luminar 16, 25, 40 et 63mm - JML20x - Bausch & Lomb 50x - Nikon ELWD plan 5x, 10x, 40x et 60x - EL-Nikkor 80 et 105mm
Soufflets Nikon PB-6 + PB-6E - Nikon D1x, D5100, D3300
Avatar de l’utilisateur
Pascal03
membre
membre
 
Messages: 472
Inscription: 25 Oct 2009 21:28
Prénom: pascal

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede Pascal03 » 14 Nov 2016 20:44

Sinon, pour répondre à Jean-Marie sur les intensités lumineuses.
J'ai ressorti ma Lunasix 3 et fait quelques mesures. cellule face à la source de lumière , et sans le bulbe d'intégration.

J'ai mesuré
- mon éclairage spéléo (une lampe chinoise à base ce CREE XM-L T6, avec réflecteur),
- L'éclairage LED (bricodépot) du banc photo,
- L'éclairage halogène fibres optiques (150W sous 15V, dévolté à 13,8V - sorties fibres nues)
- Une lampe B22 du commerce à filament halogène (30w).
J'ai fait les mesures à 2cm de la source, puis à 20cm

Source...................a 2cm..................a 20cm

Eclairage Spéléo........21 + 1/3...............21
LED bricodépot.........21.......................20 + 1/3
Fibres optiques.........21 + 1/3...............20
Ampoule B22............20 +2/3................20

(bizarre : je suis obligé de mettre des points, car sinon les espaces sont ignorés et c'est affiché tout collé)

Ca a l'air cohérent : on perd chaque fois 2/3 d'IL en reculant de 18cm, sauf avec l'éclairage spéléo qui est très focalisé. Il est d'ailleurs le plus intense avec les fibres optiques, mais tous les éclairages délivrent des intensités lumineuses assez proches les une des autres (l'ampoule halogène 150W de la source fibres optique doit cracher bien plus vu que la lumière transmise par les fibres n'est qu'une fraction du flux, mais quelle chaudière !)

Pascal
Olympus VM-Z, Olympus SZH-10.
Zeiss Luminar 16, 25, 40 et 63mm - JML20x - Bausch & Lomb 50x - Nikon ELWD plan 5x, 10x, 40x et 60x - EL-Nikkor 80 et 105mm
Soufflets Nikon PB-6 + PB-6E - Nikon D1x, D5100, D3300
Avatar de l’utilisateur
Pascal03
membre
membre
 
Messages: 472
Inscription: 25 Oct 2009 21:28
Prénom: pascal

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede shrek » 15 Nov 2016 10:56

Bonjour

Tes unités mesurées sont-elles bien des Lux ?
jp
Mon Site internet :http://bonne-vieille-terre.xooit.com/index.php ( géologie et paléontologie)
Avatar de l’utilisateur
shrek
membre
membre
 
Messages: 1102
Inscription: 29 Sep 2007 09:33
Localisation: Toulouse
Prénom: Jean Pierre

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede Pascal03 » 15 Nov 2016 11:37

Non : avec un posemètre a main (cellule lunasix 3) ce sont des IL

Pascal
Olympus VM-Z, Olympus SZH-10.
Zeiss Luminar 16, 25, 40 et 63mm - JML20x - Bausch & Lomb 50x - Nikon ELWD plan 5x, 10x, 40x et 60x - EL-Nikkor 80 et 105mm
Soufflets Nikon PB-6 + PB-6E - Nikon D1x, D5100, D3300
Avatar de l’utilisateur
Pascal03
membre
membre
 
Messages: 472
Inscription: 25 Oct 2009 21:28
Prénom: pascal

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede baguette » 15 Nov 2016 19:48

Pascal03 a écrit:Non : avec un posemètre a main (cellule lunasix 3) ce sont des IL

Pascal


Eh oh, on parle de quoi ici, d'intensité ou de colorimétrie ? Qui a demandé quel était le meilleur moyen de rendre la coloration de la cuprite ... personne. Qui ici se tracasse que l'on parle de lux ou d'IL ... personne.

On a quelqu'un qui propose une façon simple d'utiliser un éclairage à bon marché (Ikéa), plus un ajout fibre optique (et qui fournit le lien), alors basta, arrêtez de nous prendre le chou avec vos lux, vos lumens, vos je ne sais pas quoi. Vos cuprites (bleues, vertes, bleutées,), vos glomérites, vos 2/3 d'IL, vos contrastes de haut de gamme ... RAS LE BOL.

Avez vous seulement réalisé que le primo posteur propose une solution en épiscopie POUR MONSIEUR TOUT LE MONDE sans se prendre le chou ?

ET QUE VOUS LUI BOUFFEZ SON POST ET QUE VOUS ETES VRAIMENT CHIANTS.

Ben oui Pascal, à force d'être agressé par des "spécialistes", on devient agressif.
Phacochoerus baguetus raybanus vous salue bien.
Avatar de l’utilisateur
baguette
membre
membre
 
Messages: 379
Inscription: 06 Aoû 2015 18:51
Localisation: Grande mare boueuse
Prénom: Alain

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede Pascal03 » 16 Nov 2016 00:03

Ho! Hé ! Tu voudrais pas te calmer un peu ?

Je ne fais que répondre à une question de l'initiateur de ce fil : viewtopic.php?p=104826#p104826

Je n'ai jamais vu de près un système à fibre optique. Et je ne connais pas les caractéristiques optiques des embouts. Quelqu'un pourrait-il me le préciser? Y-a-t-il une lentille de concentration? Quels sont les flux (en lumens) délivrés? Température de couleur?


Alors si ça t'emmerde qu'on discute de ce qui ne t'intéresse pas, tu passes au post suivant et tu oublies de planter ton souk ici. Je crois que celui qui est chiant n'est pas celui que tu penses

Merci

Pascal
Olympus VM-Z, Olympus SZH-10.
Zeiss Luminar 16, 25, 40 et 63mm - JML20x - Bausch & Lomb 50x - Nikon ELWD plan 5x, 10x, 40x et 60x - EL-Nikkor 80 et 105mm
Soufflets Nikon PB-6 + PB-6E - Nikon D1x, D5100, D3300
Avatar de l’utilisateur
Pascal03
membre
membre
 
Messages: 472
Inscription: 25 Oct 2009 21:28
Prénom: pascal

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede JMP76 » 16 Nov 2016 17:28

Bonjour à tous,

Jansjö

Je viens de voir que j'ai une lampe avec un bloc alimentation où il est écrit avec 'générateur de courant' Cela confirme que beaucoup de modèles avec différentes technologies existent. Le remplacement de la LED est donc possible dans certains cas seulement.

Circuits générateurs de courant AMC7135

J'ai fait pas mal de manips avec ce générateur de courant. Et cela ne fonctionne pas correctement.La mise en // peut, ou ne pas fonctionner, voire claque les circuits! J'en suis à 6 détruits! Le constructeur ne propose pas la mise en // dans ses notes d'application.
Je ne peux plus continuer à bricoler sur des circuits à montage de surface (SMC) car cela me décolle le vitré de mes yeux, ce qui m'empêche de lire pendant 1 ou 2 h. Je vais probablement arrêter l'étude d'une solution ultime pour éclairage progressif à LED 10W.
Je dispose d'une autre excellente solution à 50€ et qui fonctionne parfaitement.

le fait que le capuchon ait fondu

Les LEDs transforment environ 20% de leur puissance consommée en énergie radiante: les photons visibles. Les 80% restants se dissipent sous forme de chaleur=échauffement de la puce vers les 370 K. (approximatif) il y a peu d'émission radiative de ce corps à 370K. On peut donc considérer que les 20% sont transmis dans la fibre, et sont projeté sur l'écran noir: Tous les photons sont alors absorbés par la surface et se transforment en chaleur. C'est à dire 2W de chaleur (au pif!) Ce n'est pas pareil à une lampe incandescente qui émet beaucoup en IR, et qui impose l'usage de filtres pour les bloquer.

Le rendu des couleurs

Le CRI s'améliore avec des températures basses. C'est mieux à 3000K qu'à 6500K. (car meilleur équilibre entre le bleu et le rouge)
Le spectre des LEDs est irrégulier et la présence d'un creux dans le spectre est néfaste au rendu des couleurs.
Mais cela devrait pouvoir se corriger par logiciel. Il faudrait calibrer le capteur sous un éclairage LED. Il y a des softs pour cela. et des sondes de couleur. C'est même prévu dans les OS. On le fait en général pour le rendu des écrans. Mais on doit aussi le faire pour les imprimantes, et aussi pour les capteurs. C'est assez compliqué pour avoir de bons résultats.

Ah, au fait, le maximum théorique de transformation de W en lumens pour un corps noir est 95 lm/w. Toute LED affirmant dépasser 100 lm/W ne peut qu'avoir un CRI dégradé.

au sujet de la discussion

J'essaye d'apporter une solution peu chère et facile à réaliser. S'approchant le plus possible des dispositifs d'éclairage professionnels. Que je ne connais pas. Il est donc intéressant de voir ce qui est encore à améliorer. Plus de lumière? Réglages? Couleurs? Toutes les idées sont bonnes (pour tous!) J'ai qqs microcristaux, et cet éclairage me servira aussi à les observer.

Cordialement
JMP76
membre
membre
 
Messages: 1084
Inscription: 16 Nov 2011 17:19
Prénom: Jean-Marie

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede speculoos » 16 Nov 2016 19:04

Pascal03 a écrit:Bonjour

Belle réalisation : Je suis en train de réfléchir pour bricoler une source LED fibre optique. le but est de la coupler à ma source halogène fibres optique pour avoir un éclairage avec un spectre lumineux le plus complet possible. en effet les LEDs ont un spectre lumineux rétréci dans le rouge, et il manque du vert et certains jaunes dans les sources halogène. Les fibres entoureraient la sortie des fibres optique halogène, j'aurais alors 2 sources concentriques : une centrale halogène et un anneau circulaire LED l'entourant. L'idée est d'avoir une source dont l'équilibre colorimétrique serait constant (a défaut d'être parfait) et qu'on pourrait étalonner une bonne fois pour toutes en début de séance photo avec une charte gris neutre

Pour le moment, quand je mélange mes sources, je dois étalonner à chaque photo pour tenir compte de l'éloignement relatif des sources.

Pascal

tu ne chercherais pas un truc dans le genre là

https://www.thorlabs.com/newgrouppage9.cfm?objectgroup_id=8684

Image
speculoos
membre
membre
 
Messages: 763
Inscription: 14 Jan 2011 19:11
Localisation: Nancy - Gourin
Prénom: Didier

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede Pascal03 » 16 Nov 2016 19:33

Je ne pense pas...Ce serait peut-être une bonne solution, mais les fibres optiques coutent un oeil ! (surtout qu'il m'en faudrait une paire...)
Et les diamètres ont l'air assez fin. pour conduire un flux de lumière élevé, il faut un diamètre plus important (le diamètre de sortie de mes fibres est de 5,5mm).
En fait, je cherche à améliorer ce que je possède déjà à peu de frais.

Le CRI s'améliore avec des températures basses. C'est mieux à 3000K qu'à 6500K. (car meilleur équilibre entre le bleu et le rouge)


Je n'en suis pas convaincu. le rendu du rouge d'une cuprite est encore pire avec une LED 2900°K qu'avec une 6000°K. Ceci dit je me garderai bien de tirer une règle d'un cas isolé

Mais cela devrait pouvoir se corriger par logiciel. Il faudrait calibrer le capteur sous un éclairage LED


C'est ce que je fais plus où moins... A chaque photo je remplace l'échantillon par une charte gris neutre pour faire un "étalonnage blanc mesuré". Mais j'ai quand-même des dérives de couleur. J'ai aussi essayé de photographier la charte en fin de pile, puis d'ajuster la balance des blancs des photos à postériori (Définir le point gris sur la charte, puis copier-coller les réglages sur les photos via un traitement par lot) mais ça ne marche pas non plus.

Ce qui est plus surprenant, sur le deuxième exemple (la Bastnaêsite), c'est que la dérive n'est observable qu'en photo ! Avec les LEDs elle est orange dans le viseur, et sort vert-jaune une fois la photo faite.

Pascal
Olympus VM-Z, Olympus SZH-10.
Zeiss Luminar 16, 25, 40 et 63mm - JML20x - Bausch & Lomb 50x - Nikon ELWD plan 5x, 10x, 40x et 60x - EL-Nikkor 80 et 105mm
Soufflets Nikon PB-6 + PB-6E - Nikon D1x, D5100, D3300
Avatar de l’utilisateur
Pascal03
membre
membre
 
Messages: 472
Inscription: 25 Oct 2009 21:28
Prénom: pascal

PrécédenteSuivante

Retourner vers Bricolages divers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités