Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Tous vos montages et bricolages liés aux observations naturalistes.
Règles du forum
Tous vos montages et bricolages liés aux observations naturalistes.

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede Bernard-J » 04 Nov 2016 18:31

Merci Jean-Marie,
je suivrai tes progrès avec intérêt.
J'avais acheté une torche LED Nitecore qui avait l'avantage de pouvoir se glisser directement dans le conduit d'illumination des vieux Wild M20 et Zeiss Standard RA/14/18. Cela fonctionne très bien, très puissant (1000 lumens max) à la place des ampoules à filament tungstène. Ensuite, j'ai voulu utiliser cette torche pour faire de l'épiscopie. Comme je ne possède qu'un MO bio, il n'est pas prévu pour cela. Néanmoins avec les objectifs 2.5x et 5x, éventuellement le 10x, je peux éclairer l'objet (par ex. des colonies de champignons sur agar) par dessus avec la torche. Problème: les couleurs sont vraiment dégeu...j'utilise maintenant une lampe halogène mais c'est encombrant.
Donc, si tu pouvais me bricoler une torche maniable (je préfère pouvoir la tenir à la main plutôt qu'un socle) genre Nitecore avec une LED 3200 ou 3400 K et high CRI et qui ne fait pas de bandes en vidéo...- j'achète !
Cordialement et meilleurs vœux pour ta santé et tes bricolages.
Bernard-J
membre
membre
 
Messages: 707
Inscription: 01 Mar 2014 16:45
Localisation: Suisse
Prénom: Bernard

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede JMP76 » 10 Nov 2016 16:36

Bonjour,
Voilà ce que c'est de faire plusieurs projets 'lumière' en //. On fait des erreurs! La manip que j'ai effectuée pour changer la LED Jansjö n'est pas sérieuse. Elle fonctionne mais sans aucun générateur de courant. Elle utilise probablement la limitation en puissance du transfo. Rien ne garantit que la LED va tenir et que la lumière est exempte de barres... Il faut placer un générateur de courant entre le transfo et la LED proposée.
https://www.fasttech.com/products/1127408 Avec cela on résout le problème.

Mes autres projets en // consistaient en l'introduction d'une LED blanche 10 w en fluorescence (cela fonctionne bien, en auto fluorescence), la même chose en 'blue royal' et en 'vert' (5W, je ne trouve pas de 10W). Et l'étude du passage en 30W /4000 lm de lumière blanche... J'attends encore certaines pièces.
J'étudie un générateur variable pour piloter toutes les LEDs (sans bandes en vidéo). Je devais câbler cet après-midi, mais il vaut mieux que je me repose... la mécanique est prête.

Bernard-J: J'ai vu dans mes pérégrinations sur eBay, des lampes torches 10 W pilotées en analogie. Ce qu'il te faudrait. Mais je ne sais plus où! Si je le retrouve... Il faut chercher des monomodes. (les multimodes font des bandes)
Voir des comme:
http://www.ebay.com/itm/Hot-2000LM-C12-CREE-XPL-V5-Brass-Copper-Base-10x7135-1-Mode-LED-Flashlight-Torch-/141793947198?hash=item210393ee3e:g:cEEAAOSwx~JWE5Sc modèle C12
Penser à acheter 2 batteries 18650 et un chargeur.

Cordialement
JMP76
membre
membre
 
Messages: 1084
Inscription: 16 Nov 2011 17:19
Prénom: Jean-Marie

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede BINO-BONI » 10 Nov 2016 17:08

Bonjour

Merci de ces précisions mais je souhaiterai quelques compléments: (question dans le texte)

JMP76 a écrit:Bonjour,
Voilà ce que c'est de faire plusieurs projets 'lumière' en //. On fait des erreurs! La manip que j'ai effectuée pour changer la LED Jansjö n'est pas sérieuse. Elle fonctionne mais sans aucun générateur de courant. Elle utilise probablement la limitation en puissance du transfo. Rien ne garantit que la LED va tenir et que la lumière est exempte de barres... Il faut placer un générateur de courant entre le transfo et la LED proposée.


n'y a t'il pas un générateur de courant déjà installé dans le lampe JANSJO: dans le socle ?

JMP76 a écrit:https://www.fasttech.com/products/1127408 Avec cela on résout le problème.


Comment le brancher et l'alimenter ?? Je n'ai jamais compris comment l'intercaller dans le montage?

JMP76 a écrit:Mes autres projets en // consistaient en l'introduction d'une LED blanche 10 w en fluorescence (cela fonctionne bien, en auto fluorescence), la même chose en 'blue royal' et en 'vert' (5W, je ne trouve pas de 10W). Et l'étude du passage en 30W /4000 lm de lumière blanche... J'attends encore certaines pièces.


Par expérience, je peux affirmer qu'une source qui délivre plus de 1000 lm en éclairage diascopique est extrêmement dangereuse pour les yeux!

Merci de ta réponse
BINO-BONI
membre
membre
 
Messages: 2626
Inscription: 21 Juin 2012 23:19
Prénom: Jean Claude

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede PierreH » 10 Nov 2016 17:57

bonsoir,

il n'y a rien dans le socle des Jansjo : tout est géré par l'alim
Microscopes Zeiss WL, CP, DIC, épifluo, épiscopie HD, obj. Neofluar Phase, Plan-Neofluar 63, Optovar, écl. LED Seoul P4 3W
Stéréomic. Leica MZ12.5 Combi 3 Planapo 1x 2x, OPD Planapo 10x, écl. Schott KL1500LCD. Leica M3Z Plan Type S
Terrain Open University McArthur LED, Nikon Naturescope Mini, Emoscop SME LED, Belomo x10
Photomacroscope agrand. Kaiser modifié, Luminar 16mm, Apo-Rodagon N 50mm 2.8, Nikon CF 10 & 20x Plan EPI
APN Canon 450D téléc. USB, Fuji X10 Raynox DCR-250
Avatar de l’utilisateur
PierreH
membre
membre
 
Messages: 3120
Inscription: 13 Sep 2007 13:21
Localisation: Buzet-sur-Tarn près Toulouse
Prénom: Pierre

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede BINO-BONI » 10 Nov 2016 19:10

Merci Pierre de cette information.
Effectivement, sur le transfo je lis: au secondaire 7 V .... 0.43A .... 7w! et pas de générateur de courant contrairement à ce qu'on peut lire sur le lien donné par JM.
ça ne risque pas de provoquer des dommages sérieux en remplaçant la led par un exemplaire ne demandant que 3.7 v comme le suggère Jean Marie même si le courant de 0.43 A est supérieur au 0.350 demandé ?
BINO-BONI
membre
membre
 
Messages: 2626
Inscription: 21 Juin 2012 23:19
Prénom: Jean Claude

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede speculoos » 10 Nov 2016 21:46

JMP76 a écrit:Bonjour,
Comparaison

Je n'ai jamais vu de près un système à fibre optique. Et je ne connais pas les caractéristiques optiques des embouts. Quelqu'un pourrait-il me le préciser? Y-a-t-il une lentille de concentration? Quels sont les flux (en lumens) délivrés? Température de couleur?

Cordialement


Bonjour Jean-Marie,

je suis surpris que personne n'ait encore répondu pour satisfaire ta curiosité !
d'où réponse d'un non-spécialiste.

un bloc fibre optique se présente en 2 parties ( aussi coûteuses l'une que l'autre)
un bloc lumière qui reprend le principe du projecteur de diapos, une alim variable, une lampe led ou halogène avec reflecteur dichroïque, un condenseur, et des filtres.
on peut considérer le porte-filtre amovible comme un passe-vue.
à la place de l'objectif, on a une sortie lumière avec écrou de serrage dans laquelle vient s'insérer le second élement
les brins de fibre optique
plusieurs variantes éxistent, un brin, deux voire plus
ils sont similaires à tes embouts de polymérisation mais beaucoup plus longs, et allant de brins souples (comme les miens de plus de 90 cm) à de plus rigides comme tes flexibles jansö,
les extremités peuvent rester nues, équipées de lentilles de focalisation, d'un anneau circulaire pour les binos ou d'une plaque de diffusion pour de la diascopie (au passage si je serais intéressé par le principe de montage ou de DIY )
on peut même tenter de les bouchonner avec tes embouts après un sérieux bricolage en veillant à garder les fibres dans l'axe.
Le montage est interessant par exemple en les immergeant dans un flacon ou un petit aquarium

Pour les valeurs que tu requières, il faudrait se réferer aux docs des différents modèles.
J'ai bien tenté des mesures sur celle qui traîne dans mon placard ( Schott KL 1500 electronic) mais mon luxmètre semble défaillant et avec la Gossen je ne peux faire de mesures ponctuelles .

Si tu es intéressé, à l'occasion, je peux lui ouvrir le ventre,j'en profiterai pour faire un appel de scan de la doc de maintenance !!!

NB : en usage courant, je fais comme tout le monde : 2 lampes Jansö mais sans pince ni socle, vissées sur une plaque à la base du statif !
speculoos
membre
membre
 
Messages: 763
Inscription: 14 Jan 2011 19:11
Localisation: Nancy - Gourin
Prénom: Didier

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede Bernard-J » 11 Nov 2016 20:59

Jean-Marie a écrit:
Les lampes flash (multimode) comportent des circuits de hachage, ce qui donne des bandes (sauf à pleine puissance)
J'ai découvert avant hier qu'il existe des lampes flash monomode (ON ou OFF) qui utilisent des circuits 7135. Ces lampes seraient exemptes de bandes. Je suis en train d'étudier une solution 10W/1000lm avec ces circuits... à éclairage variable...
Bernard-J: J'ai vu dans mes pérégrinations sur eBay, des lampes torches 10 W pilotées en analogie. Ce qu'il te faudrait. Mais je ne sais plus où! Si je le retrouve... Il faut chercher des monomodes. (les multimodes font des bandes)

Merci Jean-Marie pour toutes ces infos. Comme je suis un béotien dans ce domaine, j'ai dû chercher un peu et finalement je pense avoir compris. Dans mes mots, une lampe multimode permet de varier l'intensité lumineuse, par ex en 4 étapes discrètes,
Cette variation se fait par une variation de la tension (en fait pratiquement on/off) puisque les LED sont alimentées par un courant constant. Les variations on/off (hachage) provoquent les bandes en vidéo, ceci même si l'alim se fait en courant continu par une batterie. A la puissance maxi de la torche, le courant reste constant et la tension maxi, donc pas de bande.
Je confirme après essai, ma torche ne produit pas de bande en puissance maxi (1000lm), contrairement au puissances inférieures.

J'ai vu aussi que la LED Cree de ma lampe existe aussi en 3200K et 90-CRI-white, ce qui serait assez proche de la lampe halogène du microscope.
http://www.cree.com/LED-Components-and-Modules/Products/XLamp/Discrete-Directional/XLamp-XML2

BONI-BONI a écrit: Par expérience, je peux affirmer qu'une source qui délivre plus de 1000 lm en éclairage diascopique est extrêmement dangereuse pour les yeux!


Je plussoie et ne règle pratiquement jamais ma torche sur 100lm, mais misère, j'obtiens alors sporadiquement des bandes sur la vidéo.
Bernard-J
membre
membre
 
Messages: 707
Inscription: 01 Mar 2014 16:45
Localisation: Suisse
Prénom: Bernard

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede JMP76 » 12 Nov 2016 18:38

Bonsoir à tous,

(j'étais absent ces 2 jours, je ne pouvais pas répondre à vos questions)

Lampe Jansjö

Cette lampe comprend un petit circuit imprimé dans sa tête, et sur ce circuit il ya une LED et 2 générateurs de courant déclassés qui fournissent chacun 250 mA (au lieu des 350 mA classiques décrits dans les spécifications du composant). J'ai cru un moment que les générateurs étaient dans le transfo, d'où ma bévue!
Ce n'est qu'en cherchant des pièces dans mon bazar que j'ai retrouvé le circuit avec 2 générateurs d'où ma perplexité...

une lampe multimode permet de varier l'intensité lumineuse, par ex en 4 étapes discrètes,
Cette variation se fait par une variation de la tension (en fait pratiquement on/off) puisque les LED sont alimentées par un courant constant. Les variations on/off (hachage) provoquent les bandes en vidéo, ceci même si l'alim se fait en courant continu par une batterie. A la puissance maxi de la torche, le courant reste constant et la tension maxi, donc pas de bande.

L'électronique 'tout ou rien' (dans laquelle on peut mettre le digital) est facile a étudier et à fabriquer. Mais elle ne s'adapte pas parfaitement à des besoins spécifiques. Et l'exemple de la variation de lumière en photo/vidéo est typique. Il faut utiliser de l'électronique analogique, beaucoup plus difficile à maitriser. Peu de spécialistes de cette matière existent. (Vous savez les équations différentielles, les fonctions non linéaires, les variations de température, le bruit...) Raisonner en tout ou rien est plus simple (quoique au niveau des EMI/RFI cela devient un problème)
Des variations de lumière peu chères se font en "tout ou rien". On alimente au max, on éteint, on rallume, ... Si on veut le maximum de lumière on laisse allumé. Pour avoir 50% on allume 50% du temps (au max), on éteint pendant 50% du temps. Il y a donc un hachage: ON pendant 8 ms, OFF pendant 8 ms, etc...
Pour avoir 25% : ON pendant 4 ms, OFF pendant 12 ms, etc...
On s'arrange pour avoir plus de 50 ou 100 cycles/seconde environ.
Dans ce mode tout ou rien les tensions sont 'max' ou 'nul' (ex 3.3v et 0 v)
Les bandes sont dues aux périodes éteintes.

L'électronique analogique va être capable de faire varier finement la tension ou le courant. Il n'y a plus de notion 'tout ou rien'.
Si on veut 10 w, la tension sera modifiée jusqu'à obtenir 3A. cela finira à 3,33v
Si on veut 5W, la tension sera modifiée jusqu'à obtenir 1,55A. cela finira à 3,2v (environ! il faut regarder les specs)
Et ainsi de suite...
La LED est excitée en permanence (un peu ou beaucoup) Elle n'a donc pas de périodes éteintes, donc pas de bandes.

Puissance lumineuse

Mon désir d'utiliser une 4000 lumens est pour l'auto-fluorescence. Il n'y a donc pas de vision directe à 4000 lm. Je désire augmenter l'éclairage vert (utilisation partiel du spectre blanc) pour ne regarder que le la fluorescence rouge. Les 4000 lm seront donc filtrés pour fournir 400 lm verts (?) qui se transformeront en 100 lumens rouges (?) D'ailleurs à ce sujet si des gens avaient des informations sur les rendements de l'auto-fluorescence: 5%? 10%? 20%? ??? (je m'attends à une réponse du genre 'ça dépend...')

caractéristiques optiques des embouts

Merci à speculos pour sa réponse précieuse. J'envisage en effet de mettre un peu de diffusion, voire écraser les embouts, ... Les optiques doivent avoir de très faibles focales?

mon luxmètre semble défaillant

Je ne suis pas sûr qu'un luxmètre puisse faire une mesure d'une toute petite surface. Cela utilise un composant une surface sensible assez grande (1 cm² ?) J'essaye dans la mesure du possible d'estimer par comparaison ou par calcul.

provoquer des dommages sérieux

Oui il y a des risques de griller qqchose. Mais avec une LED à 1€ ce n'est pas catastrophique. Je prends le risque.

https://www.fasttech.com/products/1127408 Avec cela on résout le problème.

Le coté sans composant comporte un disque central =alim + (le plus de l'accu, ou 5v)
La couronne extérieure= alim -

Coté composant il y a 2 fils noir=négatif LED=cathode LED, rouge=Positif LED=anode Très simple à utiliser.
Il existe ce genre de modules pour 350mA, 700, 1050, 1400, 2800, 3050... chercher sur le site

Changemet de température de couleur

Sur le site il y a beaucoup de modules stars en 20mm 16mm et d'autres plus petits. Et ces modules existent souvent en 3000, 4000, 5000, 6500K il faut chercher.
Si on désire modifier une torche, il faut acheter un module de même diamètre et le remplacer. penser à mettre de la pâte thermique.

Il existe aussi des modules (genre cylindres, en métal) prévus pour le dépannage des torches, et qui comportent le générateur de courant et la LED. Cela doit être facile des les adapter à des microscopes comme le Laborlux noir. (l'élément d'éclairage entrant dans le microscope)

sur le transfo je lis: au secondaire 7 V .... 0.43A .... 7w!

Je lis sur les miens 4,2v 750mA. C'est très différent! Jansjö: attention il y a beaucoup de modèles

J'espère avoir répondu à tous
cordialement
JMP76
membre
membre
 
Messages: 1084
Inscription: 16 Nov 2011 17:19
Prénom: Jean-Marie

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede Pascal03 » 14 Nov 2016 17:49

Bonjour

Belle réalisation : Je suis en train de réfléchir pour bricoler une source LED fibre optique. le but est de la coupler à ma source halogène fibres optique pour avoir un éclairage avec un spectre lumineux le plus complet possible. en effet les LEDs ont un spectre lumineux rétréci dans le rouge, et il manque du vert et certains jaunes dans les sources halogène. Les fibres entoureraient la sortie des fibres optique halogène, j'aurais alors 2 sources concentriques : une centrale halogène et un anneau circulaire LED l'entourant. L'idée est d'avoir une source dont l'équilibre colorimétrique serait constant (a défaut d'être parfait) et qu'on pourrait étalonner une bonne fois pour toutes en début de séance photo avec une charte gris neutre

Pour le moment, quand je mélange mes sources, je dois étalonner à chaque photo pour tenir compte de l'éloignement relatif des sources.

Exemples de dérives colorimétriques avec les différentes sources : L'échantillon est une gilmarite sur cuprite (champ 0.55mm) de la mine de Roua (Alpes maritimes) - la balance des blancs est ajustée à chaque fois sur charte gris neutre

Eclairage LED :
5660b4 Gilmarite - L=0,55mm - JML20x - 51cm - diff - L - CZP - D[12,2,710]-I(10)-LPF(100,0).jpg
Exif et Meta MicroCartouche 5660b4 Gilmarite - L=0,55mm - JML20x - 51cm - diff - L - CZP - D[12,2,710]-I(10)-LPF(100,0).jpg (59.02 Kio) Vu 2297 fois


Eclairage tungstène
5660b2 Gilmarite - L=0,55mm - JML20x - 51cm - diff - I1 - CZP - D[20,4,700]-I(10)-LPF(100,0).jpg
Exif et Meta MicroCartouche 5660b2 Gilmarite - L=0,55mm - JML20x - 51cm - diff - I1 - CZP - D[20,4,700]-I(10)-LPF(100,0).jpg (51.94 Kio) Vu 2296 fois


On voit nettement qu'avec l'éclairage tungstène la cuprite est bien rouge mais la gilmarite prend une teinte bleutée. Avec les LEDs la gilmarite reprend sa teinte verte mais le rouge de la cuprite est "tué", elle prend même des reflets mauves.

Part contre une chose me surprend sur ton montage : le fait que le capuchon ait fondu. avec mes fibres la chaleur n'est pas conduite : l'extrémité des fibres reste froide malgré que la lampe halogène soit une 15v 150W (l'alim est "dévoltée" à 13,8v pour une meilleure longévité des lampes)

Pascal
Olympus VM-Z, Olympus SZH-10.
Zeiss Luminar 16, 25, 40 et 63mm - JML20x - Bausch & Lomb 50x - Nikon ELWD plan 5x, 10x, 40x et 60x - EL-Nikkor 80 et 105mm
Soufflets Nikon PB-6 + PB-6E - Nikon D1x, D5100, D3300
Avatar de l’utilisateur
Pascal03
membre
membre
 
Messages: 472
Inscription: 25 Oct 2009 21:28
Prénom: pascal

Re: Réalisation d'un éclairage à fibre optique

Messagede Pascal03 » 14 Nov 2016 17:55

Autre exemple de dérive colorimétrique, une bastnaesite de Trimouns (ariège)

Tungstène
4587(I) Bastnaesite - L=7,6mm - Luminar 63mm(4) - 33cm - diff - CZP - D[12,4,710]-I(10)-LPF(100,0).jpg
Exif et Meta MicroCartouche 4587(I) Bastnaesite - L=7,6mm - Luminar 63mm(4) - 33cm - diff - CZP - D[12,4,710]-I(10)-LPF(100,0).jpg (45.59 Kio) Vu 2300 fois


LED
4587(L) Bastnaesite - L=7,6mm - Luminar 63mm(4) - 33cm - diff - CZP - D[12,4,710]-I(10)-LPF(100,0).jpg
Exif et Meta MicroCartouche 4587(L) Bastnaesite - L=7,6mm - Luminar 63mm(4) - 33cm - diff - CZP - D[12,4,710]-I(10)-LPF(100,0).jpg (42.28 Kio) Vu 2298 fois


On voit que le mastic ne présente aucune dominante (le fond est légèrement teinté à cause de la lumière qui traverse le cristal et ressort colorée)

Pascal
Olympus VM-Z, Olympus SZH-10.
Zeiss Luminar 16, 25, 40 et 63mm - JML20x - Bausch & Lomb 50x - Nikon ELWD plan 5x, 10x, 40x et 60x - EL-Nikkor 80 et 105mm
Soufflets Nikon PB-6 + PB-6E - Nikon D1x, D5100, D3300
Avatar de l’utilisateur
Pascal03
membre
membre
 
Messages: 472
Inscription: 25 Oct 2009 21:28
Prénom: pascal

PrécédenteSuivante

Retourner vers Bricolages divers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité