Quelques questions aux connaisseurs de DIALUX...

Présentations, questions et débats sur les microscopes.
Règles du forum
Présentations, questions et débats sur les microscopes.

Re: Quelques questions aux connaisseurs de DIALUX...

Messagede Daniel » 19 Mar 2017 21:07

Pierre (Pierre095),
bravo pour les 2 images de stomates d'Orthotrichum.

Par contre, relis les topics sur l'usage de l'huile avec les 100x à immersion et fais un essai d'immersion de la frontale du 100x. Ce sera "le jour le la nuit" en terme de qualité d'image! (l'immersion de la lentille du condenseur est pour les perfectionnistes, mais celle de l'objectif 100X est nécessaire pour profiter de ses objectifs! )

La question de sujets tests a déja été abordée sans que rien ne se détache pour tester la qualité en macro ou aux faibles grossissements du microscope!. Pour les forts, il y a les diatomées tests de résolution...

Jean-François (BT75)
Le sujet de la prise de vue au microscope a déja fait couler beaucoup d'encre et il est impossible d'apporter une réponse simple ( ce serait comme de proposer à tous les usagers de véhicules un modèle unique! )
BT75 a écrit:pourquoi faire compliqué et cher si on peut faire si simple et bon marché ?
Maraussan te dira qu'il y a souvent une recherche de qualité pour des usages professionnels qui explique un prix plus élevé...
BT75 a écrit:Sommes-nous prisonniers de la technique et de son histoire ?
L'histoire marque de son sceau également les techniques. Mais nous sommes libres de choisir entre les solutions anciennes ou récentes, onéreuses ou bon marché...
BT75 a écrit:A-t-on poussé vers le perfectionnisme au prix de complications, peut-être pas toujours justifiées en termes de performance et qualité/prix.

Il y a parfois des solutions techniques extravagantes (j'ai vu cela chez zeiss en particulier) Mais le progrès passe aussi par la simplification, la suppression de la compensation par les oculaires en est un exemple.
Certes parfois, le progrès vanté par les firmes n'est pas indispensable Je pense par exemple à l'évolution fin XXe vers des objectifs à très grand champ. Le rapport qualité prix n'est pas avantageux, mais il y a un bénéfice en terme de confort...

J'ai proposé une bibliographie sur la photo au microscope sur mon site:
http://www.monamiph.eu/micro/Biblio_photo_micro.htm
Il faut avouer qu'un titre moderne reste à écrire sur le sujet, mais c'est un projet à long terme et aura t il autant de public que ceux sur la macrophotographie? Peut être s'il montre l'éventail des possibles en qualité / prix et s'il est illustré de bonnes images, mais il faut du temps pour les réaliser...
Encore une fois, le sujet ne peut être limité à "un résumé simple" car, tant en photographie qu'en microscopie, les firmes ont proposé et proposent encore une foule de dispositifs.

Pour l'instant, il faut parcourir les topics du forum, questionner en présentant son matériel -ce qui ne peut qu'être enrichissant pour tous-, et éventuellement, il y a un point qui serait à développer: contribuer à des synthèses des échanges sur le portail comme celle démarrée par Christian en 2010:
http://www.lenaturaliste.net/portail/ar ... icroscope-
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Sony nex7 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 4604
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Quelques questions aux connaisseurs de DIALUX...

Messagede Pierre095 » 19 Mar 2017 21:48

... sauf que j'ai pas d'huile !
Pierre095
membre
membre
 
Messages: 73
Inscription: 02 Déc 2015 19:42
Prénom: Pierre

Re: Quelques questions aux connaisseurs de DIALUX...

Messagede Hervé » 20 Mar 2017 18:50

Bonjour,

Un jour chez Olympus un vieux technicien m'a posé cette question : quel est le meilleur appareil photo jamais fabriqué ?
Une plaque argentique grand format dans une boite avec un trou sans lentille (pas d'abberation) avec un cache (pas de vibration) que l'on ouvre et on referme à la main. C'est à dire le premier appareil photo.
Moins il y a d'optique intermédiaire moins il y a d'abberations.
Sur un microscope moderne ou les abberations chromatiques et sphériques sont corrigées par l'objectif, l'idéal est le tube sans optique mais il ne faut pas avoir un appareil photo avec un capteur trop grand .le diamètre du champ d'un microscope moderne est entre 20 et 22 mm. Il existe des tetes super grand champ de 25-26 mm mais il faut aussi les objectifs super grand champ généralement plan apo.
Joint un petit tableau d'une formation.
Tableau Objectif Pixels.doc
(37 Kio) Téléchargé 21 fois

Il est calculé d'après la formule :
NP=[1000 /(R x Go)] x Gv x Dc x 3
NP= Nombre de pixels
R= Résolution de l’objectif en micron
Go= Grossissement de l’objectif
Gv= Grandissement de la sortie vidéo
Dc= Dimension du capteur en millimètres (longueur ou largeur.)
3= Coefficient communément admis et qui correspond au nombre minimum de pixels pour visualiser une ligne.
On constate que plus on grossit moins on a besoin de pixels.
En conclusion, faire simple, inutile d'investir dans du très haut de gamme à moins de vouloir faire des posters géants.
Cordialement
Hervé
Hervé
membre
membre
 
Messages: 61
Inscription: 07 Mar 2014 11:49
Prénom: hervé
Skype: herve klein

Re: Quelques questions aux connaisseurs de DIALUX...

Messagede Jean-marc » 20 Mar 2017 20:28

Bonjour Hervé,

Un jour chez Olympus un vieux technicien m'a posé cette question : quel est le meilleur appareil photo jamais fabriqué ?
Une plaque argentique grand format dans une boite avec un trou sans lentille (pas d'abberation) avec un cache (pas de vibration) que l'on ouvre et on referme à la main. C'est à dire le premier appareil photo.
Moins il y a d'optique intermédiaire moins il y a d'abberations.


Coté luminosité, c'est pas top ;)

Sur un microscope moderne ou les abberations chromatiques et sphériques sont corrigées par l'objectif

Ceux sont donc déjà des planapo. un objectif achromatique ne corrigeant les aberrations pour 2 couleurs.

En conclusion, faire simple, inutile d'investir dans du très haut de gamme à moins de vouloir faire des posters géants

Cela fait déjà longtemps que l'on a constaté que les petits capteurs comme celles des webcam, toucam, vesta pro, n'étaient pas si mauvais, au contraire. Ces capteurs étaient déjà utilisés par les astro.
Ils avaient peu de pixels, et les résultats à fort Gx étaient plutôt bon , mais ils avaient un champs faible.
Bien que je sois d'accord avec toi sur la simplicité, je trouve la conclusion un peu réductrice. Les besoins vont dépendre de ce que l'on veut photographier, à quels Gx, a-t-on besoin de grand champs, vitesses de prise de vue...
Enfin si l'on veut faire des photos avec des objectifs achro, pas totalement corrigés, il faut le faire en N&B, et là les capteurs sont chers.
On ne peut pas tout avoir...

JM
Microscope Leitz Aristoplan, DIC, contraste de phase, fond noir, Fluorescence
http://www.lenaturaliste.net/forum/viewtopic.php?f=57&t=5886&p=54275&hilit=aristoplan#p54275
Éclairage diasc et épisc LED 32W + Flash électronique embarqué dans le statif commandé par Canon 600D
Avatar de l’utilisateur
Jean-marc
membre
membre
 
Messages: 582
Inscription: 19 Juin 2010 09:48
Localisation: Nantes
Prénom: jean-marc

Re: Quelques questions aux connaisseurs de DIALUX...

Messagede Daniel » 21 Mar 2017 09:48

Bonjour à tous,
Pierre,
ce n'est pas trop couteux d'investir dans un petit flacon d'huile à immersion!

Hervé,
Jean MArc a déja réagi à la premiere partie de ton message et à ta conclusion. Je suis d'accord avec ses arguments.
J'ajouterais juste une remarque ironique sous forme de question: si "un capteur associé à un trou est le meilleur appareil photo jamais fabriqué", pourquoi diable les firmes fabriquent elles et pourquoi les utilisateurs achètent ils des objectifs? et surtout des objectifs avec de plus en plus de lentilles et de plus en plus chers?

Concernant la 2e partie, cela fait plusieurs années que j'attire l'attention des micrographes des sites français sur les pages WEB qui traitent du bon choix du capteur en relation avec le grandissement visé.
( voir par exemple cette page du site Nikon microscopyU:
https://www.microscopyu.com/tutorials/matching-camera-to-microscope-resolution )
sans discuter les modalités du calcul présenté, je dirais que tes conclusions dépassent les résultats, ou les traduisent de façon subjective.
Hervé a écrit:On constate que plus on grossit moins on a besoin de pixels.
En conclusion, faire simple, inutile d'investir dans du très haut de gamme à moins de vouloir faire des posters géants.
Je reformulerais ainsi ta conclusion:
plus le grandissement sur le capteur est élevé, moins de photosites sont nécessaires pour enregistrer l'essentiel de l'information transmise par l'objectif.
En microscopie, les capteurs de plus grand format et à nombreux photosites serviront surtout à enregistrer un plus grand champ à haute résolution.
En conclusion, comme toujours, il ne faut pas se contenter de choisir les solutions les plus simples ou à l'inverse les plus couteuses, mais il faut adapter ses investissements à ses souhaits. Dès que l'on vise l'impresssion de photographies en une demi page dans un livre format A4, un certain niveau d'investissement s'impose.
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Sony nex7 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 4604
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Quelques questions aux connaisseurs de DIALUX...

Messagede BINO-BONI » 26 Mar 2017 18:47

Maraussan a écrit:[i]Les Leitz Periplan sont des oculaires conçus et construits afin d'apporter une correction chromatique (dite "compensation") aux objectifs Leitz de cette époque. Ils induisent donc actuellement une compensation à des objectifs modernes (tes objectifs plan chinois) qui eux n'en n'ont pas besoin. Ce qui se traduit principalement par des franges colorées en périphérie.
Des oculaires non compensateurs permettent de supprimer ces franges (en ne les générant pas...), et cerise sur le gâteau, d'améliorer sensiblement la résolution perçue du fait d'un meilleur achromatisme. Dans ces conditions, tu bénéficieras à 100% des possibilités de tes objectifs.[/attachment]


Je relance ce sujet car je viens de recevoir les deux oculaires chinois 10x20 achetés chez le même fournisseur.
Effectivement la qualité est au rendez-vous par rapport à mes Zeiss KPL 10X18:
- correction des franges périphériques? -OUI
- champ plus large? -oui, réellement plus confortable
- meilleure définition? ben... pas évident
- correction pour porteurs de lunettes?- NON !!! aucune correction par rapport à des vrais oculaires corrigés de chez ZEISS ou NIKON !
Donc, avis aux porteurs de lunettes: : si vous êtes corrigé à plus de 2x (presbitie des seniors) vous continuerez à déchausser vos bésicles.
Mais pour 30 € on ne peut pas tout avoir :(
BINO-BONI
membre
membre
 
Messages: 2101
Inscription: 21 Juin 2012 23:19
Prénom: Jean Claude

Précédente

Retourner vers Microscopes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités