Microscope COGIT 1586

Présentations, questions et débats sur les microscopes.
Règles du forum
Présentations, questions et débats sur les microscopes.

Re: Microscope COGIT 1586

Messagede Hush » 14 Fév 2016 20:58

Bonsoir,
Merci à Frédérique pour la suggestion de mesurim, je vais regarder. Je suis sous ubuntu il faudra le faire tourne sous wine .... Pourquoi pas ?
Pour ImageJ, Bernard nous a tout dit . Il est installé sur mon ordinateur et me permet déjà de compter en manuel (clic de souris) .
On peut rêver : avec un bon contraste, une bonne définition et tout et tout ImageJ devrait pouvoir compter tout seul sans clic souris.
Merci Didier pour les "fouilles archéologiques" dans ses notes et toutes les précisions.
Pour Daniel, il est évident que le système microscope ancien / smartphone de base est limité .... Mais pourrait suffire à la tâche assignée.

Bonne soirée

Joël
PS : Dans les années 2000 je travaillais sur un MALDI-TOF Reflectron de chez Brüker :P
Hush
membre
membre
 
Messages: 13
Inscription: 12 Fév 2016 21:08
Prénom: Joel

Re: Microscope COGIT 1586

Messagede Bernard-J » 14 Fév 2016 23:02

Hush a écrit:PS : Dans les années 2000 je travaillais sur un MALDI-TOF Reflectron de chez Brüker :P

J'ai vu - mais ne mélangeons pas trop les fils du forum, c'est déjà assez compliqué comme cela...
Dans les années 2000, tu étais un pionnier et probablement seulement les chimistes avaient le droit de toucher l'engin ! :roll:
publis-MALDI-TOF.jpg
Exif et Meta MicroCartouche publis-MALDI-TOF.jpg (26.67 Kio) Vu 1003 fois
Bernard-J
membre
membre
 
Messages: 610
Inscription: 01 Mar 2014 16:45
Localisation: Suisse
Prénom: Bernard

Re: Microscope COGIT 1586

Messagede Hush » 10 Juin 2018 11:02

Bonjour,
Petit retour d'utilisation basique d'un microscope centenaire par un groupe de Brasseurs Amateurs:
Durant les séances d'observation, nos Adhérents ont pu observer les levures, grossissement 400. Nous les comptons (les levures) pour vérifier le taux d'ensemencement.
Test de viabilité au bleu de méthylène puis après "massacre" d'une partie de la population de levure, vérification de la coloration bleu sur les levures mortes.
Comptage des levures avant refermentation en bouteilles.
Prise de photos avec les smartphones positionnés au dessus de l’oculaire afin que chacun reparte avec une "trace écrite" de l'observation.
Rien que du basique, mais relativement reproductible d'une séance à l'autre malgré des conditions d'observations pas toujours optimales (chaleur et humidité).

J'utilise lors de ces séances, pour l'éclairage une lampe à incandescence à verre dépoli avec un rhéostat pour varier l'intensité. Ce système est assez encombrant et la qualité des images n'est pas toujours au rendez vous.. Malgré la prière rituelle à St Khöler et le réglage qui en découle. J'ai utilisé une lampe led sur pied avec un variateur mais je n'ai pas été satisfait de la variation d'intensité brutale.
Serait il judicieux de mettre une source lumineuse( led avec variateur n’entraînant pas l'apparition de bandes noires) directement entre les "pattes" du microscope en lieu et place du miroir ? Le réglage de lumière sera-t-il facilité ? Existe-t-il des systèmes préfabriqués?
Merci d'avoir pris le temps de lire.
Hush
Hush
membre
membre
 
Messages: 13
Inscription: 12 Fév 2016 21:08
Prénom: Joel

Re: Microscope COGIT 1586

Messagede Maraussan » 10 Juin 2018 13:34

Ce système est assez encombrant et la qualité des images n'est pas toujours au rendez vous.

C'est normal, le condenseur de ce type de microscope est conçu pour utiliser une source de lumière homogène située précisément à l'infini (très exactement la luminosité d'un nuage blanc du ciel, et en aucun cas le soleil direct comme parfois on peut le lire dans des publications anciennes de vulgarisation). Avec une ampoule située à proximité, les conditions d'illumination sont incompatibles.

Lors de la commercialisation d'unités indépendantes électriques pour ce type de microscope, une lentille optique se trouvait positionnée de telle sorte que les rayons lumineux du faisceau en sortie soient parallèles (et non pas focalisés comme on pourrait le penser).

Lorsque les systèmes d'illumination électriques commencèrent (très progressivement) à être implantés dans le socle des microscopes, les condenseurs de ces modèles furent recalculés pour une source d'illumination (le filament) situé non pas à l'infini, mais à quelques dizaines de centimètres, l'image virtuelle du filament dans le plan de l'iris.

On a donc 2 modèles totalement différents et non interchangeables de condenseurs.
Avatar de l’utilisateur
Maraussan
membre
membre
 
Messages: 4157
Inscription: 21 Jan 2008 18:35
Prénom: Alain

Re: Microscope COGIT 1586

Messagede Hush » 10 Juin 2018 17:28

Merci pour cette réponse rapide et précise.
Si j'ai bien compris, je laisse tomber l'idée d'un éclairage par led ou autre système sous la platine puisque le condenseur n'est pas prévu pour et je cherche une source extérieure à rayons parallèles.... collimateur...
Je sens que je vais encore faire dans le vintage et bizarre ;)

Bonne soirée
Hush
Hush
membre
membre
 
Messages: 13
Inscription: 12 Fév 2016 21:08
Prénom: Joel

Re: Microscope COGIT 1586

Messagede Maraussan » 10 Juin 2018 21:56

J'ignore si cela vaut la dépense, en ce sens que ce type de microscopes était fabriqué par des ateliers de mécanique (des copies d'anciens modèles allemands d'avant 1938) situés principalement dans les pays de l'Est, et équipés avec des optiques à bas prix non planes et non réellement achromatiques, sous-traitées (Meopta en fabriquait à la tonne). Et revendus sous X marques. Les résultats sont toujours médiocres. C'est du passé dépassé, irrémédiablement.
Avatar de l’utilisateur
Maraussan
membre
membre
 
Messages: 4157
Inscription: 21 Jan 2008 18:35
Prénom: Alain

Précédente

Retourner vers Microscopes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités