Test stacking Schneider Componon 28 mm f/4

Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...
Règles du forum
Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...

Test stacking Schneider Componon 28 mm f/4

Messagede Fredlab » 12 Sep 2011 20:43

Hello

Je viens de faire un test dont les résultats sont curieux mais enthousiasmants avec un des objectifs prêté par Alain (Maraussan)... le Schneider Componon 28 mm f/4

Image

Image

Bon, je ne sais pas sur quoi il était monté, mais en tout cas, je n'ai vu ni pas de vis, ni bague de diaphragme...
J'ai donc bricolé un adaptateur universel pour objectifs bizarres... que je vous montrerai à l'occasion (le temps de prendre des photos, de les traiter...)

En tout cas, j'ai mis la bête au bout du soufflet, étiré au maximum histoire de voir ce que ça donne d'un point de vue rapport macro. Je suppose que je l'ai mis en inversé puisque la platine avec les vis (cf photo ci-dessus) est vers le sujet.
(par ailleurs, j'ai testé un Rodagon 28 mm et un Plan Achro 4x chinois dans des conditions équivalentes - ICI)
Le Balanin a repris du service.

Image

130 images - en taille réelle ICI
la distance lentille frontale/sujet est d'environ 2,5 cm.

Vous allez me dire... ayé, il neneute et s'emballe pour un objectif qui délivre des images sans contraste, avec un balance de blanc qui fait peur...

mais si vous regarder l'image à 100%, on voit qu'il y a un niveau de détail très important....

Image

L'image est piquée sur tout le champ et il y a zéro aberration chromatique (et pourtant, cet objectif n'est pas Apo, pas traité multicouche...)

Image

Dès lors, en deux ou trois clics avec photoshop, on arrive à de superbes résultats

Image
(taille originale ICI)

Prochain post : comparaison avec le Rodagon 28 mm et le 4x chinois... avec ou sans retouches.
En tout cas, je suivais sur ebay cette offre... j'ai craqué... on verra...
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9239
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Test stacking Schneider Componon 28 mm f/4

Messagede Gérard Weiss » 12 Sep 2011 22:56

Bonsoir Frédéric,

Voilà une très bonne observation. Par analogie avec ma bino American Optical et avec l'objectif 1,4 50mm de mon réflex Miranda acheté dans les années 70, cet objectif Schneider (marque très réputée) semble avoir une remarquable définition mais des traitements anti-reflets anciens et peu efficaces.

La solution ? Faire attention à n'envoyer vers l'objectif que la lumière strictement nécessaire à la formation de l'image pour limiter les réflexions parasites et le flare correspondant. Dans le cas présent, on peut mettre sous le sujet un diaphragme noir mat limité au champ à photographier afin d’empêcher les lumières inutiles d'atteindre l'objectif. La différence est flagrante avec ma bino... ;)

On peut imaginer aussi d'autres solutions. Par exemple, utiliser comme platine une plaque de verre au dessus d'une boite noire ou carrément un miroir pour réfléchir les lumières inutiles en dehors de l'objectif. Mais je n'ai pas encore essayé...
Bien amicalement,
Gérard
-----------------------
Microscope Leitz Dialux + tête trinoculaire Orthoplan + contraste de phase + équipements "made home"
Bino Wild M3Z et Reichert-Young AO 570
APN Canon Powershot A590 sur le microscope et la bino + adaptations maison (toujours en cours d'amélioration !)
+ Canon Powershot A650 cloné avec CHDK autrement.
Logiciels : Gimp, Rawtherapee, UFraw, Picolay, XnView
Avatar de l’utilisateur
Gérard Weiss
membre
membre
 
Messages: 1165
Inscription: 27 Sep 2007 22:02
Localisation: Mennecy (Essonne)

Re: Test stacking Schneider Componon 28 mm f/4

Messagede Fredlab » 13 Sep 2011 05:58

Hello
Gérard Weiss a écrit:(...)semble avoir une remarquable définition mais des traitements anti-reflets anciens et peu efficaces.
La solution ? Faire attention à n'envoyer vers l'objectif que la lumière strictement nécessaire à la formation de l'image pour limiter les réflexions parasites et le flare correspondant.

Oui... j'ai vu ça
Mon dispositif "pot de yop/actimel" comme diffuseur de flash ne convient pas à cet objectif.
Il faudra que je travaille l'éclairage dans le sens que tu suggères et je te remercie pour les idées.
On aura sans doute l'occasion d'en reparler.
(si celui que j'ai acheté sur ebay est aussi bon, il faudra de toutes façons que je revoie mon système)
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9239
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Test stacking Schneider Componon 28 mm f/4

Messagede Gérard Weiss » 13 Sep 2011 18:16

Bonsoir,

Plutôt qu'un long discours, voici un croquis du diaphragme que je proposais pour réduire les lumières parasites en direction de l'objectif de la bino ou du photoscope. Réalisé avec du bristol, un peu de colle et de la peinture noire-mate, il est à poser simplement sur la platine ou sur une feuille de papier donnant la couleur du fond.

110913_Diaphragme pour épiscopie.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 110913_Diaphragme pour épiscopie.jpg (20.21 Kio) Vu 3389 fois

L'ouverture au centre est évidemment un peu plus grande que le champ à photographier.
Bien amicalement,
Gérard
-----------------------
Microscope Leitz Dialux + tête trinoculaire Orthoplan + contraste de phase + équipements "made home"
Bino Wild M3Z et Reichert-Young AO 570
APN Canon Powershot A590 sur le microscope et la bino + adaptations maison (toujours en cours d'amélioration !)
+ Canon Powershot A650 cloné avec CHDK autrement.
Logiciels : Gimp, Rawtherapee, UFraw, Picolay, XnView
Avatar de l’utilisateur
Gérard Weiss
membre
membre
 
Messages: 1165
Inscription: 27 Sep 2007 22:02
Localisation: Mennecy (Essonne)

Re: Test stacking Schneider Componon 28 mm f/4

Messagede Fredlab » 13 Sep 2011 18:26

Hello

Merci de donner ces idées.
Je ne fonctionne pas tout à fait comme ça - mais avec le Componon, mon premier essai n'est pas concluant en ce qui concerne la lumière - et je ne suis pas forcément fan d'un rendu studio à l'extrême (fond blanc... on arrive à un effet pack-shot).
Enfin, dans certaines situations, pourquoi pas.
A creuser, à essayer...
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9239
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Test stacking Schneider Componon 28 mm f/4

Messagede Maraussan » 13 Sep 2011 18:43

Fredlab :
je ne suis pas forcément fan d'un rendu studio à l'extrême (fond blanc... on arrive à un effet pack-shot).


A défaut de fond blanc uni, un petit disque découpé à l'emporte-pièce dans une feuille de salade n'est pas interdit... c'est un éternel classique ! Les fonds verts sont agréables en photo naturaliste.
Avatar de l’utilisateur
Maraussan
membre
membre
 
Messages: 3884
Inscription: 21 Jan 2008 18:35
Prénom: Alain

Re: Test stacking Schneider Componon 28 mm f/4

Messagede Fredlab » 15 Sep 2011 20:49

Hello

En attendant d'avoir le temps de faire d'éventuels autres tests (et de voir celui que je devrais recevoir), je vous propose deux vues de l'adaptateur qui m'a permis de monter cet objectif sans pas de vis visible et/ou utilisable.

Image

Juste un tube-allonge M42 percé de trois trous taraudés en M6 et trois boulons.
Pour ne pas abimer le corps de l'objectif, j'ai mis quelques couches d'adhésif pour finitions en peinture.

De l'autre côté, le look est encore plus terrible

Image

J'ai juste bouché la fente entre l'arrière de l'objectif et le tube... pour ne pas qu'il y ait de lumière entrant par la périphérie du système. Par ailleurs, ça permet de "coller" le diffuseur modèle actimel.
Je me demande si c'est assez étanche.. peut-être que le rendu brut des mes photos est aussi lié à un peu de lumière jaune (il y a quand même un flash juste à côté) qui serait passé par là. :?
Je vais essayer autre chose.

Sinon, je compte utiliser cet adaptateur pour placer une lentille de tube (focale 200 mm) et pouvoir tester le CFI prêté par Alain.
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9239
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Test stacking Schneider Componon 28 mm f/4

Messagede Fredlab » 18 Sep 2011 18:52

Hello

Je poursuis ma série de tests.
Celui-ci est en marge d'un autre test comparatif, entre un Componon 50 et mon Nikkor EL 50, que j'évoquerai dans un autre thread.

C'est à propos de l'importance d'une bonne source d'éclairage.
Nous avons déjà remarqué que cet objectif, ancien, sans super traitement de surface des lentilles, semble assez sensible aux lumières incidentes et pour aller chercher du piqué, il faut augmenter le contraste des images.

Le sujet : les graines alignées d'un fruit d'Herbe à Perruches (Asclepias)
Avec le 28, quand le soufflet n'est pas étiré, j'obtiens ce cadrage.

Image
(en taille originale ICI)

Avec cet objectif et mon dispositif d'assemblage, j'ai encore un peu de mal à trouver un bon diffuseur. Pour cette première image, j'ai disposé le flash (sans diffuseur) quasiment en-dessous du sujet. La lumière est un peu dure et il n'y a pas de relief.
En modifiant un peu les paramètre du flash, surtout en le montant un peu et en intercalant une feuille de papier blanc (qui va jouer le rôle de diffuseur), j'obtiens...

Image
(en taille originale ICI)

Ca me semble nettement plus satisfaisant.
Un extrait à 100% des images semble le confirmer.

Image
(première série)
Image
(deuxième série)

Bon, pour vous faire une idée du piqué maximum que j'ai atteint avec ce sujet - mais le rapport macro est tout de même supérieur - je vous poste aussi un extrait à 100% du stack réalisé avec le Nikon 10 CFI

Image

Enfin, avec des images brutes, sans retouches, ça n'est peut-être pas super démonstratif, mais ça permet de faire des comparaisons, il n'y a qu'un paramètre qui change, ici, c'est la source de lumière (position du flash, présence ou non d'un diffuseur).
L'image de la deuxième série a plus mal de potentiel.
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9239
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic


Retourner vers Techniques macrophoto

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités