Matériel pour la macro

Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...
Règles du forum
Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...

Re: Matériel pour la macro

Messagede Simbad » 07 Aoû 2011 23:26

Bonjour

Voici un lien que j'ai trouvé concernant les objectif et les tubes allonges. Je viens tout juste d'acheter un Canon 50mm II normal et je voulais savoir les possibilités en macro lorsque monté avec des tubes Kenko 12, 20 et 36 mm.

http://jerome-remy.com/capcaen/2011/03/23/test-macro-baguestubes-allonge-ttl-kenko-pour-canon/#Objectif_non_macro_70-200__Bague_12mm
Simbad
membre
membre
 
Messages: 1140
Inscription: 08 Oct 2010 21:57
Localisation: Ste-Sophie Québec
Prénom: Gérald

Re: Matériel pour la macro

Messagede -Stéphane- » 09 Aoû 2011 13:32

PierreM a écrit:Bonjour

En effet, dans la première version, l'extension est par rapport à la mise au point à l'infini, ce qui n'est pas toujours pratique ou possible (objectif inversé, obj. de microscope, vieillerie...).
Dans le cas présent, pour le Sigma 50 mm on retrouve bien une focale autour de 50 mm, mais la première mesure donne G=1 pour un allongement nul. Si c'est un obj. classique à MAP par déplacement longitudinal du bloc optique on a un allongement de
50mm au départ (map à distance mini). C'est cohérent avec les mesures.
Par contre si c'est un obj. de conception plus moderne à MAP interne, on ne peut pas dire grand chose.
Moralité : bien s’assurer que toutes les mesures on été faites dans les mêmes conditions en maintenant la bague de MAP de l'obj. dans la même position.



Il s'agit d'un objectif macro, qui va directement au rapport 1/1 sans "artifices" ;)
-Stéphane-
membre
membre
 
Messages: 41
Inscription: 03 Aoû 2011 08:30
Prénom: Stéphane

Re: Matériel pour la macro

Messagede Deklik » 09 Aoû 2011 17:39

Stéphane, comme l'a souligné Daniel, ton tableau met en évidence le grandissement mais aussi le fait que la longueur des tubes correspondent bien à la valeur d'1 diaph avec le 50mm "(dit normal en full frame)" (V2 = 1,4 - V3 = 1,7 - V6 = 2,45)* ;)

Fred, pour la comparaison "capteur APS-C VS capteur FF" il y a un tuto (trés sobre, je l'admet) ici sur le forum 8-)

* V = Racine carrée, vous l'aviez compris :P ... ce qui correspond à une ouverture physique d'1 diaphragme.
Michel, Bon à rien mais pret à tout
Avatar de l’utilisateur
Deklik
membre
membre
 
Messages: 295
Inscription: 17 Aoû 2008 17:38
Localisation: Istres
Prénom: Michel

Re: Matériel pour la macro

Messagede Fredlab » 09 Aoû 2011 18:55

Hello

Je vois que le fil s'est animé pendant mon absence.
Merci pour vos diverses interventions.
Il va falloir que je poursuive ce topic (encore pas mal de choses sont à évoquer... je l'ai fait sur un autre forum)

Autrement
Deklik a écrit:Fred, pour la comparaison "capteur APS-C VS capteur FF" il y a un tuto (trés sobre, je l'admet) ici sur le forum 8-)

Merci pour ce rappel et ce pointage vers un topic que je ne connaissais pas.
J'ai aussi fait ce genre de comparaison sur de la macro. J'en parle ICI (justement, sur cet "autre forum")
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9469
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Matériel pour la macro

Messagede Fredlab » 10 Aoû 2011 21:54

Hello

Je reposte mon schéma de principe

Image

et je rajoute un peu de matos...

Image

C'est une version où j'ai ajouté quelques éléments qui vont permettre de prendre des macros avec de gros rapports... c'est surtout au niveau des flashes qu'il faudra causer (19 et 20 + 17 et 18)... mais je suis loin d'être un spécialiste - mon utilisation n'est que basique, mais peut-être que ça conviendra à la plupart.

Sinon, il y des éléments qui sentent le studio (16 et 22) et je suis en train de terminer un add-on à cette infographie, pour des objets qu'il faudrait avoir pour le-dit studio.

-------------

Après avoir causé des bonnettes, des bagues allonge, des bagues d'inversion, il me reste à évoquer un truc plus lourd, plus cher, encombrant que le reste... le soufflet "3"

23 - Image
(c'est un soufflet Nikon PB5 - étiré à fond, on se retrouve avec 19 cm de tirage... ça fait rêver, mais dans cet état, le soufflet s'amincit et on se retrouve avec du vignettage sur les deux bords verticaux et on tend vers le "carré")

Pour la somme à débourser... ça commence à une trentaine d'euros (ebay HK - enfin, c'est assez plastique) et ça peut monter à 200/300 euros.
Le PB5 Nikon, je l'ai eu sur ebay pour une centaine d'euros.
Il existe des modèles qui permettent une bascule de l'objectif ce qui permet de jouer sur la perspective.

C'est un outil intéressant dans le sens où l'on peut changer le rapport macro sans avoir à changer de bagues... mais il n'y a plus aucune possibilité de synchroniser le diaphragme (ou alors il faut acheter un accessoire... pas forcément donné ni facile à trouver)
Nous sommes à la limite du main levée... mais vraiment, je loue la simplicité et la légèreté de la bague d'inversion.

Au tirage quasi maxi, en mettant le sujet sous un spot, avec un 24 mm inversé, un flash déporté (synchro au câble), on peut obtenir.

24 - Image
(cette bestiole fait moins de 1 mm de long... mais c'est un crop... la photo originale est moins excitante)

C'est vraiment très difficile à tenir et la mise au point se fait quasi au pif... je ne parle pas de composition...

Un autre exemple

25 - Image
(notre sujet sera le "petit point noir" au centre de l'image... à droite du pseudoscorpion que vous verrez plus tard)

26 - Image
(le dispositif pour la prise de vue... je détaillerai quand j'aborderai le "studio" - au bout du soufflet pas étiré à fond, il y a le 19/35 à 19 mm et f/8)

Premier cliché

27 - Image

J'ai joué le jeu du flash cobra sur sa griffe et un déflecteur au niveau de l'objectif. Même en manuel, à fond, c'est bien sombre.

En montant dans les zizos (800, ça reste OK), ça s'améliore

28 - Image
(en grand ICI - la map est sans doute perfectible, il y a aussi des problèmes de pdc... mais on parlera par la suite)

Bon, si on envisage d'utiliser un GA inversé, au bout de bagues allonge ou d'un soufflet, je crois qu'il faut trouver un système pour amener un peu plus correctement la lumière du flash sur la scène.
Dernière édition par Fredlab le 11 Aoû 2011 09:15, édité 1 fois.
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9469
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Matériel pour la macro

Messagede Fredlab » 11 Aoû 2011 08:56

Pour passer à la suite, je rajoute quelques éléments à mon schéma de principe.

Image

Pour dépasser des rapports macro "accessibles" (disons jusqu'à 2 ou 3:1), il faut de la lumière et des objectifs qui ont un pouvoir de résolution important... et puis, il faut peut-être maitriser les mouvements micrométriques.

En furetant sur le web, et notamment sur Flickr, je suis tombé sur des macro à couper le souffle... des gros plans dignes d'une vue au microscope à balayage.
Renseignements trouvés, ces photographes utilisent des objectifs de microscope (point "11") ou des objectifs spéciaux que l'on met au bout d'un soufflet (point "12" - des trucs que j'avais vu il y a quelques temps, mais j'en ignorai l'utilité) et font du stacking à un point que là aussi je n'imaginais pas (des dizaines de clichés sont compilés)

Vous pouvez voir dans ce topic d'un autre forum ce que mes premiers essais pouvaient donner.
Depuis, sans trop faire de photos de plus, j'ai un peu changé de matériel... mais j'ai encore pas mal de choses à mettre au point... nous verrons ça au fur et à mesure.

Présentation rapide du matos du moment.

29 - Image

Les objectifs pour microscope sont pour la plupart au standard "RMS" pour le pas de vis. Il y en a plein de sortes, mais il suffit de taper sur ebay "microscope objective" pour voir qu'il y a aussi toutes sortes de prix... si je peux vous conseiller, je pense (pour le moment) qu'il faut prendre un objectif 10X, plan et si possible avec un "M" pour "metallographie" car ces objectifs ont des distances de mise au point plus lointaines que les autres (après, il existe aussi de LD, LWD, ELWD... mais c'est plus cher... si l'aventure vous intéresse, vous pourrez toujours me demander)

Pour la liaison entre la monture "F" du soufflet Nikon et le RMS de l'objectif de microscope, il a fallu que je trouve deux bagues... une première pour visser l'objectif (mot clé "RMS adaptator") puis une deuxième pour aller de cette bague (j'avais du M39... c'est du vissant pour Leica) à la monture F (plus facile à trouver et souvent moins chère)

Un fois tout ça mis au bout du soufflet (ou de bagues allonge), il faut monter le tout sur un statif (26 - j'en cherche un... sans doute un vieil agrandisseur à dégoter) ou sur un pied (24).

30 - Image

Le rail "macro" (25) sert à ajuster rapidement la mise au point - mon modèle actuel, "chinois" ne m'emballe guère, mais une fois serré, ça va à peu près.
Le statif de microscope m'est pour l'instant indispensable car je peux modifier micromètre après micromètre la mise au point, sans toucher le boitier... mais ça n'est peut-être pas l'idéal.

En tout cas, avec un tirage moyen au niveau du soufflet, voici la profondeur de champ qu'on obtient avec un X10

31 - Image

Il faut donc multiplier les clichés et utiliser un logiciel de stacking... au bout de plus d'une centaines de pdv, avec Zerene Stacker, on obtient

32 - Image
(Pseudoscorpion)

33 - Image
(au rapport 1/1 avec le D700...)

Il y a bien sûr encore pas mal de points à évoquer et à améliorer.
Prochains posts...
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9469
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Matériel pour la macro

Messagede Daniel » 11 Aoû 2011 09:36

Bonjour Fred,
puisque tu sembles de retour de Sicile, nous serons nombreux à apprécier voir quelques images. En particulier au sujet du volcanisme...

Mais la poursuite du sujet macro est aussi intéressante. J'ai quelques ajouts à faire à propos des soufflets en macrophotographie.

D'abord une remarque, je n'ai jamais constaté de vignetage avec un soufflet étiré à fond. Je suis étonné de ce phénomène sur un modèle Nikon, en général surdimentionné. (d'ailleurs l'étirement devrait aussi élargir le conduit central à priori). Je pense que c'est lié à l'optique Zoom que je suggère de remplacer par des focales fixes au mème tirage.

La typologie des soufflets est assez simple:
-il faut d'abord distinguer ceux à rail simple de ceux à rail de mise au point incorporé (double rail)
photo de 2 soufflets Novoflex simple et double rail
11-08-11soufflet01R.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 11-08-11soufflet01R.jpg (211.87 Kio) Vu 8873 fois

-puis signaler des modèles à corps arrière mobile en plus de celui avant (cela permet de travailler plus facilement avec un tirage court)
photo du modèle PB3 Nikon (rail simple; mobilité avant et arrière)
11-08-11soufflet02r.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 11-08-11soufflet02r.jpg (164.91 Kio) Vu 8815 fois

-évoquer les possibilités de bascule et décentrement du corps avant ou des deux sur de rares modèles qui ont alors lespossibilités des chambres de studio mais uniquement au dessus du rapport permis par le tirage minimum.
photo PB4 Nikon (double rail, mobilité avant arrière, bascule avant); noter le bouton de fermeture du diaphragme sur la bague d'inversion
11-08-11soufflet06r.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 11-08-11soufflet06r.jpg (189.79 Kio) Vu 8807 fois

- enfin il faut signaler que des modèles Novoflex permettaient la transmission de l'automatisme du diaphragme grace un système de tringles rotatives.
photo tringles d'un soufflet Novoflex que j'utilise avec un 105 pour des images en automatique jusqu'au rapport 2
11-08-11soufflet05r.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 11-08-11soufflet05r.jpg (206.04 Kio) Vu 8817 fois

L'autre système pour conserver la visée à pleine ouverture sur un soufflet, encore diffusé actuellement, est celui du double déclencheur: une tige agit sur le diaphragme avant que la 2e ne joue sur le déclenchement.

C'est encore utilisable sur les boitiers modernes avec un contact électrique assuré par un poussoir du double déclencheur
photo double déclencheur Nikon + adaptateurs;
11-08-11soufflet03r.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 11-08-11soufflet03r.jpg (214.79 Kio) Vu 8780 fois

Il faut noter que ce sytème avec le déclencheur au bout du fil souple, n'a pas une tenue en main pratique. J'ai tendance à le réserver au travail sur pied (toutefois presque indispensable à fort rapport)
Lorsque je fais des essais à main levée, je fontionne souvent avec un doigt main gauche sur la fermeture du diaphragme et l'index main droite sur le déclencheur du boitier. Cela permet plus de stabilité (en général coude ou main gauche posée au sol). Il faut juste opèrer en 2 temps en fermant le diaphragme avant de déclencher.

Je n'ai pas de compléments pour l'instant sur l'usage des optiques de microscoscopes. Nous attendons la suite!
Je dirais juste qu'il y a du Berlèse en cours semble-t-il !
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Sony nex7 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5330
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Matériel pour la macro

Messagede Fredlab » 11 Aoû 2011 10:01

wow...
excellents ces ajouts.
Vraiment, merci.
Il est vrai qu'en matière de soufflet, je suis un peu "juste" et tes photos/explications sont les bienvenues.

Un soufflet double rail, si j'avais pu en trouver un pour pas trop cher... idem pour la bascule.
Enfin, je vais faire avec celui que j'ai déjà.

(sinon, pour les images de volcans, oui, j'ai ça... et ça déchire... je vous posterai ça un jour ou l'autre ;) )
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9469
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Matériel pour la macro

Messagede Deklik » 11 Aoû 2011 12:16

J'ajouterai que les soufflets à 2 rails, par leurs constructions, ont (généralement) une meilleure collimation.
Michel, Bon à rien mais pret à tout
Avatar de l’utilisateur
Deklik
membre
membre
 
Messages: 295
Inscription: 17 Aoû 2008 17:38
Localisation: Istres
Prénom: Michel

Re: Matériel pour la macro

Messagede Daniel » 11 Aoû 2011 12:44

La bascule est rarement indispensable. Il est plus rapide d'orienter le sujet de façon à mettre son plan principal perpendiculaire à l'axe de prise de vue.

Mais cela reste un "plus" pour des perfectionnistes avec du temps qui tiennent à un cadrage particulier.

Toutefois les modèles après le PB4 comme le PB6 n'ont plus ce perfectionnement qui doit être moins utilisé par les jeunes photographes sans formation à la chambre...

Le modèle PB6est à gros rail unique permettant la variation du tirage et la mise au point.

Un petit coup sur EB montre que des exemplaires de cet excellent modèle PB4 circulent.
je ne met pas un lien en achat immédiat à 429$
mais il y a des enchères qui démarrent plus bas:
celle ci par exemple à 32$
ou celle ci à 112£
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Sony nex7 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5330
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

PrécédenteSuivante

Retourner vers Techniques macrophoto

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités