Matériel pour la macro

Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...
Règles du forum
Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...

Re: Matériel pour la macro

Messagede Daniel » 08 Jan 2011 16:56

Bonjour,
question bonnettes (9), je peux témoigner de l'usage de modèles Nikon et de l'élément le plus fort du kit Raynox CM-3500 .
Je les ai toutes achetées d'occasion, à l'exception du modèle 2 dioptries en 52mm de chez Nikon avec lequel j'ai fait mes débuts en photo rapprochée alors que j'avais 16 ans.

Une bonnette est en effet un moyen simple de débuter en photo rapprochée pour pas trop cher.
Il ne faut pas leur demander trop et autrefois, 2 dioptries était la limite recommandée en puissance pour ne pas dégrader l'image.
Il est possible d'associer plusieurs bonnettes, mais il faut bien sur se limiter et mettre la plus puissante coté objectif.
Il faut aussi placer la bonnette au plus près de l'objectif (éviter l'empilement de filtres ou de bagues de couplage)

Il existe des modèles plus chers qui sont des doublets achromatiques. Je possède dans cette catégorie les modèles 5T et 6T (1 et 2 dioptries) Nikon.
Les modèles canon sont dans la mème catégorie. LA qualité est meilleure, mais le prix neuf est plus élevé aussi.
ces 2 bonnettes de qualité sont encore souvent dans mon sac: elles ne sont pas lourdes et augmentent les possibilités des objectifs que j'enmène (surtout les téléobjectifs).

Les bonnettes peuvent avoir un usage hors macro: j'ai eu il y a quelques années un zoom transtandart à large plage dont le défaut était la mise au point minimale trop éloignée, à 2m. Pour des randonnées en montagne, je l'associais à 2 bonnettes en 72mm: une de 2 dioptries pour de la photo rapprochée et une d'une 1/2 dioptrie pour couvrir la distance de 1 à 2m!

Le kit raynox est intéresssant avec son sytème de fixation qui s'adapte à des diamètres d'objectifs assez variés. Attention toutefois au vignetage qui peut apparaitre avec les mises au point les plus rapprochées ou avec les boitiers plein format.

Il est possible de remplacer ce genre de bonnette de forte puissance par un objectif photo (de prise de vue ou d'agrandisseur) que l'on fixe à l'avant de son objectif grace à une bague de couplage (14) La aussi il faut faire attention au vignetage. Fred fera peut être un test de ce système plus tard.

En numérique, avec actuellement une définition surabondante pour beaucoup d'usages, le recadrage peut remplacer les bonnettes effectivement mais le rendu ne sera pas identique. Il y aura plus de profondeur de champ dans une vue éloignée sans bonnette.
Cela sera utile pour une vue documentaire ou l'on souhaite avec le maximum de détails.
Par contre, l'emploi de bonnette sera plus favorable à un fond fondu...
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5552
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Matériel pour la macro

Messagede Fredlab » 13 Fév 2011 17:21

Hello, après un temps d'interruption, je reprends ce fil qui pourrait servir à certains... même si pas grand monde se manifeste.

Tout aussi historique et simple à mettre en place... pas forcément à utiliser, on a aussi les bagues/tubes allonge "4" (que l'on peut remplacer par un soufflet "3") et l'inversion de l'objectif "5" ou "14".
Celles que j'utilise sont des "Foca" (une marque de compatible qui :vieux: ) et ce sont donc des AIs, sans contact CPU.

14 - Image

En, général, elles sont vendues par trois - une de 12, une de 20 et une autre de 36 mm ce qui permet une certaine latitude pour augmenter le tirage.
Avec un objectif macro, il m'est avis qu'il faut tout mettre car rajouter 12 mm ne va pas changer grand chose au rapport 1/1 qu'on obtient sans artifice.

Plus vous augmentez le tirage, plus le rapport macro sera important... mais aussi moins il y a de lumière dans le viseur... sachant que la mise au point devient de plus en plus délicate (à cause d'une pdc qui se réduit dramatiquement), il m'est avis que pour ceux qui ont encore des trous de serrure en matière de viseur (comme sur le D70), ça n'est vraiment pas la solution.

15 - Image
(le 60 à la map mini + 12 + 20 + 36 mm de tirage en plus -> le champ cadré fait environ 12 mm de large - le rapport est donc considérablement augmenté - il est passé à 3/1, taille originale ICI)

Comme pour la bonnette, une fois que c'est mis en place, votre objectif est coincé en mode macro... si vous modifiez la distance de mise au point, vous changerez le rapport (moins grand), mais vous ne pourrez plus viser à l'infini d'un paysage.

Un ami d'un autre forum nous relate de façon très intéressante son retour d'expériences suite à l'acquisition de bagues compatibles, Kenko, qui conservent les automatismes (mesure de lumière), dans ce topic... c'était en 2007... un bilan à lire en bas de la page 2. Bilan fait à une époque où il n'avait qu'un 50 non macro.

Chez Nikon (mais je suppose que chez les autres marques, c'est pareil), ces bagues se négocient à prix d'or (exemple) - elles permettent, a priori, de conserver les automatismes du boitier mais ce qu'il y a de bizarre, c'est qu'on ne voit pas de quoi faire des contacts électriques... après vérifications... non, il n'y a pas les contacts électriques donc n'achetez pas...

Des marques compatibles sont plus intéressantes. Historiquement, il y a eu les Kenko (que l'on trouve entre 150 et 200 euros) mais maintenant, on trouve des bagues qui conservent tout autant les infos venant de l'objectif, que l'on trouve sur "la baie" pour une cinquantaine d'euros... à ce prix là... pourquoi pas.
Le point important est que ces tubes, simplement mécaniques, n'altèrent pas les qualités des objectifs et qu'ils peuvent transformer un objectif "normal" (votre 50 f/1,8... d'ailleurs, plus l'objectif est lumineux, moins on perd de lumière dans le viseur - les zooms qui se terminent à f/5,6 sont à proscrire) en objectif macro.

Sinon, j'ai essayé de mettre le 150 macro au bout... avec mes bagues, ça ne marche pas car il n'y a pas moyen de commander mécaniquement le diaphragme (objectif de type "G").
Avec le 80/200 AIs - une longue focale, on arrive à des rapports un peu équivalents de ceux obtenus avec une bonnette...

16 - Image
(80/200 à 200, map mini + 68 mm de bague)

... mais c'est au prix d'un montage "branlant"... l'objectif est lourd, long et l'assemblage entre les différentes bagues n'est pas des plus rigide (bref, ça manque de rigueur)

Pour le fun, je vous relate aussi ce que ça donne avec un 24 mm

17 - Image
(le 24 f/2,8 AFD a une map mini à 27 cm)

si je mets toutes les bagues... je vois les saletés qui sont à l'intérieur de l'objectif et il est impossible de faire le point sur quelque chose... du coup, je n'ai mis que 36 mm de longueur

18 - Image
(wow... 24 mm de largeur... nous sommes au-dessus du rapport 1/1... mais pour la position de la lentille frontale par rapport au sujet, il y a un problème)

Pour résumer (tiens, il faudrait que je le fasse aussi pour les bonnettes)
Les bagues, c'est OK... mais pour une cinquantaine d'euros... pas plus.
Prendre absolument des modèles qui conservent les contacts électriques.
C'est intéressant si vous avez une focale fixe assez lumineuse... entre 35 et 100 mm... mais encore plus puissant si votre objectif est déjà macro.

Si vous avez une focale très courte, mieux vaut l'inverser... d'autant plus qu'une fois inversée, vous pourrez aussi la mettre au bout de bagues allonge.
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9515
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Matériel pour la macro

Messagede Fredlab » 13 Fév 2011 17:25

Suite à ma dernière remarque, je présente un dispositif évoqué dans d'autres topics, notamment celui-là, avec de nombreux exemples ICI, je veux dire la bague d'inversion "5" (schéma de principe).

La technique est simplissime, il suffit d'acheter une bague - chez Nikon, c'est la BR2a... mais j'avoue que je ne sais pas si les autres marquent proposent ce genre d'accessoire.
Toujours est-il qu'il suffit de trainer sur ebay avec le mot clé "macro reverse ring" pour voir tout un monde insoupçonné de bagues pas chères, pour tous les diamètres, toutes les montures.

A l'origine, je n'avais que la BR2a qui permet de visser un objectif de 52 mm... ça tombe bien, la plupart des UGA (point "7" sur le schéma) de Nikon sont à ce diamètre et plus la focale est courte, plus le rapport macro est élevé... un 24 ou un 20 vont très bien dessus.
Seulement voilà... vous n'avez qu'une focale, qu'un seul rapport macro et comme changer la mise au point ne change rien (enfin, c'est peanuts), ça revient à avoir un teleobjectif bloqué à une map.
J'ai donc pensé à un zoom UGA "13"... j'ai le 12/24 Tokina et c'est vrai que c'est sympa de changer le rapport macro (toujours supérieur à 1)... mais c'est un objectif "G", sans bague de diaphragme... dès lors, il est difficile de viser/composer en ouvrant le diaphragme en utilisant la languette "7a" puis de se maintenir à un diaphragme pas trop fermé lors de la prise de vue. Quand on relâche "7a", le diaphragme se ferme, on ne voit plus rien dans le viseur et s'il n'y a pas de bague de diaphragme "7b" ("anciens" modèles d'objectifs - AIs et AFD... chez Nikon), il se ferme à fond... autant dire qu'il est fort probable que le flash aura du mal à suivre (oui, il faut prendre un flash... je reviendrais dessus plus tard). Il est possible de maintenir le diaphragme légèrement fermé, mais ça implique de laisser le doigt sur la languette... ça n'est pas des plus pratiques et ça n'est pas très reproductible. Une solution serait de mettre une cale pour éviter que la languette revienne systématiquement à sa position initiale.
De mon expérience, à pleine ouverture, la pdc est vraiment très faible (mais ça laisse une chance d'avoir un arrière-plan éclairé), quand on ferme entre f/8 et F/16, c'est mieux. Ca reste très faible, mais souvent, les yeux des insectes sont entièrement nets.
Comme le 12/24 n'est pas idéal, j'ai cherché un zoom UGA pour mon D700. En farfouillant sur le net, j'ai trouvé un Tokina 19/35 qui donne, normalement en position normale, pas mal de satisfactions... il a une bague de diaphragme et on le trouve sur ebay pour pas cher.
Son diamètre de filtre est de 77 mm... il a donc fallu que je trouve une bague passant du 52 mm de la BR2a au 77 mm de l'objo ("6" sur mon schéma - mot clé "step-up ring"). On rencontre parfois quelques soucis au vissage/dévissage entre ces différents éléments... je vous conseille donc de revenir au lien "macro reverse ring" et acheter direct une bague qui comporte la baïonnette et la bon diamètre pour visser votre objectif.
Ca donne

19 - Image

Me voilà avec un genre de MPE 65.
Avec le D700, d'un point de vue rapport macro, je passe de...

20 - Image
(le 19-35 à 35 mm... quand je fais la map sur la feuille, le champ couvert fait 16 mm de large, soit un rapport de 36/16 = 2,25)

à...

21 - Image
(le 19-35 à 19 mm - un champ de 9 mm - un rapport de 4)

22 - Image
(crop à 100% d'une portion de l'image vue à 19 mm - je pense que la lumière a beaucoup d'importance sur le rendu... ici, c'est pas terrible)

A partir du moment où vous avez la capacité d'inverser un objectif, tout devient possible... j'évoquerai dans un prochain post comment on peut aller aux rapports voisins de 10 (par exemple)

Sinon, en bagues d'inversion, il y a les bagues de couplage "14" qui permettent via deux pas de vis mâles (possibilité de trouver deux diamètres différents) deux objectifs, dont un en inversé. Ca fait un peu comme une bonnette et si je n'ai pas réussi à trouver une bonne solution avec mon matériel, je sais que ça se fait, même avec des objectifs plus rustiques comme des objectifs pour agrandisseurs (les Nikon EL 50 f/2,8 ont bonne réputation).
Je pense qu'il faut deux focales différentes... une longue (votre 100 macro) en position normale et une courte (un 50 lumineux) en inversé.
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9515
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Matériel pour la macro

Messagede Daniel » 13 Fév 2011 18:20

Bonjour,
les échanges à propos des bagues allonges sur zone reflex sont intéressants. Le bilan en forme d'interview témoigne de façon vivante de leur utilisation comme substitut pas cher d'un objectif macro.

Il y a d'autres utilisations:
les bagues allonge courtes (8 à 12mm) peuvent servir à raccourcir un peu la distance minimale de mise au point d'un téléobjectif.
Cela peut servir pour le portrait d'une mésange au nourrissage ou des images de libellules farouches.

Il est possible de les ajouter à une optique déja macro comme le 105 VR. Dans ce cas, chaque longueur de tube correspondant à la focale permet d'ajouter une unité au grandissement.
les tests sur une pièce de la page 4 du topic zone réflex sont de bons exemples. Ils témoignent que des bagues automatiques comme les Kenko conservent mème le dispositif antivibrations.

Les bagues allonges Nikon sont effectivement chères à plus de 100€ l'unité, d'autant que le fabriquant ne les a pas modifiées lors du passage à l'AF.
Cela vient certainement de choix maketing: il y a peu de clients et ce sont des pros spécialisés, ou des amateurs avertis, qui n'ont pas besoin d'automatismes.

J'ai effectivement trouvé des modèles automatiques avec les contacts des objectifs af chez Kenko.
Mais le jeu à 236 € est presque au prix des bagues Nikon...

Une bague d'inversion me semble un accessoire bien moins cher pour aborder la macro; mais bien plus rustique aussi.
Quoique l'usage de Fred avec un zoom donne une variation de grandissement qui redonne de la souplesse d'emploi.

L'usage habituel des bagues de couplage est effectivement une longue focale associée à une plus courte. L'inversion de la focale plus courte n'est nécessaire que si c'est une assez courte focale. Le rapport obtenu est celui des 2 focales.
Par exemple, un 50 mm couplé à un 100mm donne un rapport de 100/50= 2x
C'est une solution peu couteuse qui donne de bons résultats avec un diaphragme assez ouvert. Mais je n'ai trouvé aucune combinaison qui ne produise pas de vignettage en diaphragmant. Comme Fred je n'ai pas retenu cette solution à l'usage...
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5552
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Matériel pour la macro

Messagede Fredlab » 13 Fév 2011 18:24

Hello
Merci Daniel pour ces ajouts et les astuces sur l'usage des bagues avec les téléobjectifs.
8-)
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9515
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Matériel pour la macro

Messagede -Stéphane- » 07 Aoû 2011 10:26

Poste très intéressant. Merci Frédéric.
Je me permets d'y apporter ma petite contribution, en complément à ce qui a déjà été dit.
J'ai dernièrement, fait des tests avec les objectifs que j'ai en ma possession afin de calculer leurs rapports de grandissement et leurs distances de mise au point.

Le matériel utilisé:
Canon 40D (donc capteur APS-C de 22.2 x 14.8mm)
Jeu de bagues allonges 12mm, 20mm, 31mm et 36mm
Objectifs testés:
- Sigma 50mm macro f2.8
- Sigma 150mm macro f2.8
- Nikon EL Nikkor 50mm f2.8 (N)
- Olympus zuiko 28mm f3.5
- Objectif basique de microscope x4 (made in china)

J'ai simplement photographié une feuille de papier millimétré, en mesurant à chaque fois la distance entre elle et l'extrémité de l'objectif. Ces photos m'ont permis par la suite de calculer le grandissement.
Ces tests ayant été fait en 2 fois, j'ai rajouté la bague allonge de 31mm seulement lors du 2ème.


Voici donc un résumé des résultats obtenus.

Sigma 50mm f2,8 macro
......................................... Distance objo/sujet ............ Rapport grandissement

Objectif seul ................................... 4,10 cm ........................... x 1
Objo + 20mm .................................. 2,75 cm ........................... x 1,43
Objo + 36mm .................................. 2,10 cm ........................... x 1,77
Objo + 68mm (12+20+36) .................... 1,40 cm ........................... x 2,46

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sigma 50mm f2,8 macro inversé

Objectif seul ................................... 9 cm ............................... x 1
Objo + 20mm .................................. 7,50 cm ........................... x 1,40
Objo + 36mm .................................. 6,70 cm ........................... x 1,70
Objo + 68mm (12+20+36) .................... 6 cm ............................... x 2,38
Objo + 99mm (12+20+36+31) ................ 5,60 cm ........................... x 3,08

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sigma 150mm f2,8 macro (je n'ai mis que les 2 extrêmes)

Objectif seul ................................... 19,20 cm .......................... x 1
Objo + 68mm (12+20+36) .................... 16 cm .............................. x 1,93


La suite dessous...
-Stéphane-
membre
membre
 
Messages: 41
Inscription: 03 Aoû 2011 08:30
Prénom: Stéphane

Re: Matériel pour la macro

Messagede -Stéphane- » 07 Aoû 2011 10:26

...

Olympus zuiko 28mm f3,5 inversé
......................................... Distance objo/sujet ............ Rapport grandissement

Objectif seul ................................ 5,70 cm ........................... x 1,66
Objo + 20mm ............................... 5,30 cm ........................... x 2,38
Objo + 36mm ............................... 5 cm ............................... x 2,96
Objo + 68mm (12+20+36) ................. 4,70 cm ........................... x 4,18
Objo + 99mm (12+20+36+31) ............. 4,50 cm ........................... x 5,16

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

EL Nikkor 50mm f2,8 macro inversé

Objectif seul ................................ 12,20 cm ......................... x 0,58
Objo + 20mm ............................... 8,60 cm ........................... x 0.95
Objo + 36mm ............................... 7,50 cm ........................... x 1,26
Objo + 68mm (12+20+36) ................. 6 cm ............................... x 1,93
Objo + 99mm (12+20+36+31) ............. 5,40 cm ........................... x 2,46

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Objectif microscope 4x

Objo + allonge 160mm .................... 1,25 cm ............................ x 4,44


On peut remarques quelques détails intéressants, comme les résultats presque identiques des rapport de grandissement du Sigma 50mm macro, qu'il soit inversé ou non. Par contre la distance de mise au point est nettement plus avantageuse en inversé.
Et là, je me rends compte qu'il manque une chose à mon test, c'est la comparaison de la qualité des images...bon, ça sera pour plus tard.
Amusant cette différence pour l'objectif de microscope qui est censé être à x4 et pour lequel j'arrive à x4.44; Le capteur APS-C n'y serait pas pour quelque-chose?

Voilà, si ça peut aider....


Stéphane
-Stéphane-
membre
membre
 
Messages: 41
Inscription: 03 Aoû 2011 08:30
Prénom: Stéphane

Re: Matériel pour la macro

Messagede Daniel » 07 Aoû 2011 12:17

Merci pour ce test.

Les valeurs permettraient presque de retrouver la formule qui lie le grandissement au tirage et à la focale.
approximativement:

grandissement = extension (du soufflet ou des bagues)/focale

et celle qui lie la distance frontale au tirage et grandissement:
distance frontale= Tirage/grandissement

A noter que cela conduit à une distance frontale d'autant plus grande à grandissement égal que l'objectif a une longue focale.
Mais les forts tirages àvec de longues focales vont faire perdre beaucoup de lumière...


Pour le grandissement du 4X de microscope, la prise en compte du facteur lié à la taille du capteur devrait conduire à de l' "équivalent 6x"
Je pense que la différence entre 4x et 4.44x est plus vraisemblablement liée au tirage un peu plus important que la norme car il faut déduire de la longueur de tube la distance de parfocalité de l'oculaire:
Il faudrait essayer à 150mm, mais le rapport 4.44/4 reste supérieur à 160/150 ...
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5552
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Matériel pour la macro

Messagede PierreM » 07 Aoû 2011 21:53

Bonjour

Merci pour ces intéressants tests et remarques.

Daniel a écrit:Les valeurs permettraient presque de retrouver la formule qui lie le grandissement au tirage et à la focale.
approximativement:
grandissement = extension (du soufflet ou des bagues)/focale


Exact, c'est même une façon simple pour déterminer ou vérifier la focale d'un objectif si on dispose de bagues ou soufflets. Avec un vieux reflex argentique c'est encore plus simple, il suffit de placer un papier calque millimétré à la place du film et mesurer ainsi les images d'un morceau du même papier.
Par contre il vaut mieux se fier à la formule dérivée (c'est linéaire) :
Variation de G = Variation du tirage / focale.
En effet, dans la première version, l'extension est par rapport à la mise au point à l'infini, ce qui n'est pas toujours pratique ou possible (objectif inversé, obj. de microscope, vieillerie...).
Dans le cas présent, pour le Sigma 50 mm on retrouve bien une focale autour de 50 mm, mais la première mesure donne G=1 pour un allongement nul. Si c'est un obj. classique à MAP par déplacement longitudinal du bloc optique on a un allongement de
50mm au départ (map à distance mini). C'est cohérent avec les mesures.
Par contre si c'est un obj. de conception plus moderne à MAP interne, on ne peut pas dire grand chose.
Moralité : bien s’assurer que toutes les mesures on été faites dans les mêmes conditions en maintenant la bague de MAP de l'obj. dans la même position.

-Stéphane- a écrit:Pour le grandissement du 4X de microscope, la prise en compte du facteur lié à la taille du capteur devrait conduire à de l' "équivalent 6x"
Je pense que la différence entre 4x et 4.44x est plus vraisemblablement liée au tirage un peu plus important que la norme car il faut déduire de la longueur de tube la distance de parfocalité de l'oculaire:
Il faudrait essayer à 150mm, mais le rapport 4.44/4 reste supérieur à 160/150 ...


Les mesures sont cohérentes pour le 50mm dons le capteur ne doit pas être en cause.
La parfocalité de l'oculaire, comme il n'y en n'a pas je pense que la norme devrait s'appliquer de façon brute (150 mm).
Reste la longueur de tube. Ici théoriquement 150 mm entre le plan d'appui de l'obj. et le capteur. Mais il faut tenir compte du tirage mécanique du boitier (42 ou 44 mm selon les séries de Canon), l'essai devrait être fait avec un "tube" de 156 ou 158 mm.
Et plusieurs mesures permettraient d'estimer la focale de l'objectif.

Bien cordialement
Pierre
PierreM
membre
membre
 
Messages: 535
Inscription: 07 Aoû 2011 17:28
Prénom: Pierre

Re: Matériel pour la macro

Messagede PierreM » 07 Aoû 2011 21:56

Daniel a écrit:Reste la longueur de tube. Ici théoriquement 150 mm entre le plan d'appui de l'obj. et le capteur. Mais il faut tenir compte du tirage mécanique du boitier (42 ou 44 mm selon les séries de Canon), l'essai devrait être fait avec un "tube" de 156 ou 158 mm.


Autant pour moi, il fallait lire : 106 ou 108 mm.

Pierre
PierreM
membre
membre
 
Messages: 535
Inscription: 07 Aoû 2011 17:28
Prénom: Pierre

PrécédenteSuivante

Retourner vers Techniques macrophoto

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité