Matériel pour la macro

Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...
Règles du forum
Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...

Matériel pour la macro

Messagede Fredlab » 02 Jan 2011 17:47

Bonjour

Je vous présente le début d'un projet destiné à donner quelques explications sur ce que j'ai pu apprendre ces derniers temps pour dépasser le rapport 1/1.

Image

Chaque point sera repris dans un post.
Bien sûr, tout le monde est appelé à participer... poser des questions, témoigner sur sa pratique.
J'ai encore beaucoup de choses à découvrir, je ne maitrise pas toutes les techniques... disons que je fais le point du moment.

Il y aura ensuite une autre infographie, destinée à présenter ce qui va autour de ce système (supports, éclairages...)
Mais là aussi, j'ai pas mal de choses encore à voir, tester, améliorer...

Je ne sais pas si ce topic aura beaucoup de succès, mais d'ores et déjà, je dois vous remercier car pour une partie des assemblages présentés, c'est ici que je les ai découvert (objectif de microscope au bout d'un soufflet... tout un monde que j'ignorais il y a encore quelques mois). On trouve aussi sur Flickr quelques galeries de fondus qui détaillent le matériel qu'ils utilisent. Merci aussi à eux.

Autrement, pour ce qui est des exemples et des résultats de ce que peuvent donner certains assemblages, je vous renvoie vers le remarquable travail de Daniel Nardin - ICI ou LA ou encore LA et d'autres endroits...
Dernière édition par Fredlab le 02 Jan 2011 17:59, édité 1 fois.
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9320
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Matériel pour la macro

Messagede Fredlab » 02 Jan 2011 17:51

Alors pour commencer... le point 1, le boitier.

J'ai schématisé ici un reflex car c'est selon moi le boitier qui permet le plus de possibilités quand aux montages pour la (super)macrophotographie.

Toutefois, au cours de mes explorations sur le web, j'ai vu des assemblages terribles avec des boitiers compacts ou des bridges.
Effectivement, il suffit de trouver une bague "2" avec un pas de vis mâle et une monture pour accoupler le boitier avec tout le reste de ce qui est présenté dans cette infographie.
Comme les bridges et les compacts (enfin, il faut que leurs objectifs puissent permettre le vissage d'un filtre) ont déjà une optique et qu'ils ont souvent des capacités macro saisissantes (genre, la lentille frontale est à 1 cm du sujet, en position grand-angle), on peut obtenir des rapports très importants, avec souvent une grosse profondeur de champ... mais il faut aussi que les optiques ne soient pas trop mauvaises car elles peuvent interférer avec les autres lentilles ajoutées.
Si des membres peuvent donner des liens vers leurs assemblages, ce topic peut-être fait pour ça.

Pour en revenir au reflex, j'ai noté qu'il valait mieux utiliser un D700 qu'un D70. Pour les rapports macro, un APSc est plus intéressant (remplacer D700 par D300 - je donne des références chez Nikon... pour ceux qui utilisent d'autres marques, je pense que vous serez capables de faire la différence entre un boitier débutant/amateur et un boitier expert/semi-pro), mais je me permets d'insister sur le viseur (1a) qui doit être le plus large et le plus clair possible. Ma comparaison D70/D700 n'est pas innocente... avec le D700, j'ai de nouveau plaisir à faire de la photo grâce à son viseur baie vitrée (sans doute dépassé par celui du D3 ou de l'Alpha 900) et je me dis que les viseurs de boitiers Barnack Format sont forcément plus spacieux.
A noter que certains sites proposent d'acheter des verres de visée "old school" avec notamment des anneaux de microprismes, redoutables pour affiner une mise au point.
Lien (travail aussi réalisé pour ZoneReflex, le forum photo où je sévis en tant que modérateur... et où vous êtes les bienvenus... si vous avez un reflex ou si vous voulez en acheter un, ou encore pour parler tout simplement de photo)
La qualité de l'écran LCD (1b) me semble aussi importante, surtout s'il permet le LiveView. On peut ainsi facilement controler le piqué de son travail... mais pour l'instant, en mode "trépied", je ne suis pas convaincu par la pertinence du Lv sur le Nikon D700 pour faire la mise au point (j'ai une image qui présente du grain, qui est un peu vacillante). Enfin, avec les écrans Mpx 3" du moment, je crois qu'on n'a plus trop besoin de rêver de mieux.
Peut-être que d'autres marques, d'autres modèles se débrouillent mieux.
Sinon, quelque soit le boitier (reflex, bridge, compact), il me semble indispensable que celui-ci dispose d'une griffe porte-accessoire (1c), servant à activer un flash.

Derniers points : un boitier qui permet de lever le miroir (Mmup) avant que l'obturateur se mette en route est intéressant (ça réduit les vibrations) et même mieux, ceux qui disposent un mode "quiet" (silencieux) ont un gros avantage (le D700 est très nerveux et je peux vous dire que malgré le "Mmup", ça vibre sec) - aux très forts rapports macro, les moindres vibrations, ça ne pardonne pas -> nous évoquerons les moyens pour s'en sortir un peu plus tard.
Il me semble indispensable que l'on puisse aussi brancher un déclencheur souple (ou radiocommandé).

Sinon, le fait que le boitier conserve une mesure de lumière (TTL) même s'il n'a plus d'information provenant des objectifs, ça aussi, ça me semble un critère hyper-important.
Chez Nikon, c'est le cas du D7000, du D300 (200), du D700 et des boitiers pros (D2, D3...)
Si les possesseurs d'autres marques peuvent donner des précisions sur ce dernier point... merci à vous.
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9320
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Matériel pour la macro

Messagede Bernard » 02 Jan 2011 19:04

J'utilise un Olympus E3 ou un E620 pour la microphotographie.
Il suffit de les mettre en mode manuel et une molette permet de régler l'exposition aux petits oignons sur l'écran live view. Je signale que le live view dispose d'une loupe x5 x7 ou x10 qui permet une mise au point extrèmement précise (pourtant, l'écran du E3 date). Celui du E5 sera surement meilleur.
Si on opère en épiscopie au flash, il suffit de se mettre en mode programme et l'exposition est automatique.
Nul besoin d'avoir un objectif lié au boitier pour ces types d'exposition.
Dommage que Olympus ait choisi le format 4/3. Je leur reste cependant fidèle, ne pratiquant les grands aggrandissements et les hauts zizo.
Bernard nous a quitté ce printemps 2012
Merci encore à lui pour ses passions et sa générosité, nous ne l'oublierons pas
(les admins et membres du forum)
Bernard
membre
membre
 
Messages: 502
Inscription: 18 Sep 2008 15:44
Prénom: Bernard

Re: Matériel pour la macro

Messagede Fredlab » 02 Jan 2011 19:21

Bonsoir Bernard

Merci pour ces précisions.
Il est clair qu'Olympus avait de l'avance en matière de LiveView.
Il me semble que malheureusement, le E5 sera le dernier reflex proposé par Olympus (ils se tournent vers les hybrides)
Le test que j'ai pu lire sur Reponse Photo montre que ce dernier boitier accuse du retard pour ce qui est des algorithmes de traitement de l'image... passons...
En tout cas, les photos que tu nous proposes montrent que ta technique est optimale.

Que l'on puisse continuer à avoir une mesure de lumière sans CPU lié à l'objectif, c'est un vrai plus pour ce boitier.
Je sais que Pentax fait ça aussi.
Je me pose plus de questions sur certains modèles chez Canon et chez Sony.

Pour le LiveView sur D700, oui, on peut aussi fortement zoomer et affiner la mise au point (en plus, avec un écran d'un megapixel, c'est en théorie très fin)... mais il doit y avoir des soucis de taux de rafraichissement ou du nombre de photosites sollicités, parce que l'image obtenue sur l'écran arrière ne me plait pas - je préfère nettement mettre l'oeil dans le viseur.
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9320
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Matériel pour la macro

Messagede Fredlab » 03 Jan 2011 18:22

Pour accéder à la macro, c'est à dire s'approcher du rapport 1/1 (vous cadrez un champ qui a la même taille que le capteur), le plus simple est d'investir dans le point "8", un objectif macro

Je ne vais pas faire un catalogue de tout ce qui existe...
Juste quelques rappels.

S'ils sont assez onéreux, ces objectifs sont sans reproche.
Chez tous, le piqué est excellent, sur toute la surface (on parle d'homogénéité) et ce, dès la pleine ouverture - souvent f/2,8... il est vrai qu'il y a plus lumineux - il n'y a aucune distorsion, quasiment pas de vignettage ni d'aberrations chromatiques.

On peut distinguer deux technologies utilisées pour permettre d'abaisser la valeur de la mise au point mini.
- la double rampe hélicoïdale, qui semble disparaitre car elle a le désagrément de faire chuter la lumière en allongeant le tirage. On perd ainsi jusqu'à deux diaphragmes, ce qui peut être ennuyant car en macro, il faut souvent fermer le diaphragme. L'objectif s'allonge...
Deux célèbres objectifs sont comme ça
- le Nikon Micro Nikkor AFD 60 f/2,8
- le Tamron 90 (en photo)
Vous pouvez aussi ajouter le Sigma 105, l'ancien Nikon 105... et last but not least, le summum des objectifs, le Zeiss Makro Planar 100 f/2 (lien)

- la mise au point interne (IF) offre des avantages. La longueur du fût ne change pas, la lentille frontale ne bouge pas (c'est aussi très bien pour éviter que la poussière et l'eau n'entrent pas) et ainsi, il n'y a pas de perte de lumière... on reste à la valeur du diaphragme choisie - par contre, c'est la focale qui diminue quand on s'approche de la mise au point mini... bref, on n'est pas aussi loin du sujet qu'on le voudrait. Comme c'est un petit groupe de lentilles qui se déplace, il est aussi facile de mettre une motorisation interne (SWM, HFS, AF-S...), rapide et silencieuse.
A ma connaissance, il n'y a pas non plus d'objectifs à double rampe qui soit équipé d'un stabilisateur optique (VR, IS, OS...)
Parmi les "must have" de cette catégorie, on peut citer
- le Micro Nikkor AFS 105 VR f/2,8
- le nouveau Canon EF 100 USM IS f/2,8 (lien)

Image
(à gauche, le Sigma 105, au milieu, le Tamron 90 - tous les deux à double rampe hélicoïdale - à droite, l'ancien Canon EF 100, déjà IF)

- le Sigma 70 mm macro f/2,8 (lien)
- le Tamron 60 f/2 (je donne mon avis ICI)
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9320
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Matériel pour la macro

Messagede Fredlab » 03 Jan 2011 18:23

Un autre aspect à prendre en compte dans le choix d'un objectif macro, c'est la focale.
Il y a les focales courtes
J'ai vu que Tokina avait sorti à 35 mm - lien - un pur DX (ce qui fait donc un 52 mm sur APSc)
Après, on trouve des 50, des 60, des 70.

Des focales moyennes
Le 90 Tamron (excellent rapport qualité/prix), des 100 (Canon, Zeiss, Tokina = Pentax ?, Minolta = Sony), 105 (Nikon, Sigma)
A noter qu'avec un appareil APSc, on arrive à des focales équivalentes à des 150 mm, ça commence à être pas mal long... ça peut aussi servir pour du portrait, mais à la limite, même à PO, le piqué est tel que les défauts de la peau risquent d'apparaître trop fortement.

Des focales longues
Le 150 Sigma HSM f/2,8 est un must... surtout qu'il vient de sortir en version stabilisée (OS)
Le 180 Sigma (f/3,5), le Tamron 180
Le 200 Nikon qui aux dires de certains a été inégalé (mais il n'ouvre qu'à f/4)

J'ai le 60 micro Nikkor (AFD... la dernière version, AFS, est encore meilleure) et le 150 Sigma.
J'ai cette chance. Une focale courte, outre son prix "modeste" permet vraiment d'apprendre la macro où il y a une notion d'approche, de patience et il est vrai qu'il faut être observateur et délicat quand on s'approche d'un insecte... enfin, ça n'est pas trop lourd, assez compact et ça va bien au bout d'un reflex. Pour ceux qui souffrent de tremblotte et qui n'ont pas les moyens d'acheter un tromblon comme le 105 VR, ce genre d'objectif permet de controler assez facilement le bougé.
Je déconseille les focales longues. Il est vrai que pour photographier des Insectes (volants), c'est bien pratique... mais pour des sujets fixes, des fleurs, la distance de map ne permet pas forcément une position confortable.

Comparaison entre ces deux objectifs ICI
Image
jeu des 7 erreurs - l'appareil qui prend ces deux clichés n'a pas bougé
Image

Dans le lien cité ci-dessus, il y a aussi un aperçu de la différence de bokeh que l'on peut obtenir avec ces deux focales... finalement, avoir deux focales en macro, ça peut être pas mal.

Notez aussi que si l'on veut passer au-dessus du rapport 1/1 (cadre un champ plus étroit que la surface du capteur), on peut mettre un objectif au bout d'un soufflet, de bagues allonge et ça sera plus intéressant avec une focale courte... on peut aussi ajouter une bonnette et là, au contraire, mieux vaut avoir une focale longue.

Enfin, si vous deviez choisir un seul objectif, alors un 100/105 serait le meilleur compromis.
Un Zeiss ou rien d'autre... mais bon...
J'ai déjà parlé du 100 Canon, excellent, surtout en version IS.
Le 105 VR Nikon... je le trouve vraiment très encombrant.
Pentax propose un 100 tropicalisé...
Le 90 Tamron serait le plus intéressant... mais visiblement il y a des confusions avec les différents modèles qui sont sortis (avec ou sans bague de diaphragme, avec ou sans motorisation interne... discussion ICI) mais la double rampe hélicoïdale et l'absence de stabilisateur peuvent être des inconvénients.

Un site de macrophotographie arrive la même conclusion... mais pour ceux qui ont un boitier FX, n'attendez pas de prendre de beaucoup plus loin qu'avec un 60.
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9320
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Matériel pour la macro

Messagede Daniel » 03 Jan 2011 20:45

Bonsoir,
l'idée du schéma de synthèse servant de fil conducteur me plait bien!
Bravo pour le dessin en vectoriel. (au passage quel est le logiciel outil utilisé?)

Sur le point (1), le boitier, je peux témoigner de ma pratique actuelle:
j'ai à la fois un boitier Full frame, le D700 et un boitier DX, le D200. J'utilise prioritairement le D700 surtout pour les possibilités grand angle.
Effectivement la visée du D700 est bien supérieure, mais je supporte celle du D200 après le passage obligé par le D100 pour débuter avec un reflex numérique.
Le D200 a apporté un gros plus pour la macro par rapport au D100 en conservant un mode d'exposition automatique sans objectif AF directement sur le boitier! Cela redonne une souplesse d'usage pour beaucoup d'anciens accessoires.
En macro, l'effet de 'recadrage' lié au format DX permet d'avoir des images plus agrandies de façon non négligeable.
J'utilise peu le live view du D700 pourtant ce devrait être une aide en macro mais je n'ai pas encore investi dans un un logiciel de commande à distance (NKremote ou Camera control). J'attends la solution linux annoncée par Eddy!

Question objectif macro (8), j'ai commencé avec un 55 ais, mais le 105 ais f4 l'a vite remplacé. Les fonds flous liés à la focale plus longue me semblent préférables en macro. Le 200 est encore mieux de ce point de vue mais il pose par contre des problèmes de recul. En tout cas, pour les libellules en vol, le 200 est la meilleure focale.
J'ai investi dans un 105 AF il y a quelques mois. Il est encombrant mais des amis m'avaient vanté le système VR et il me donne l'avantage du rapport 1/1 direct.
Je pense aussi que s'il faut choisir, le 105 en FF est le meilleur compromis. (et mon 55 est peu utilisé ... et encore, surtout sur soufflet...)
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Sony nex7 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 4977
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Matériel pour la macro

Messagede Fredlab » 03 Jan 2011 21:38

Hello
Daniel a écrit:l'idée du schéma de synthèse servant de fil conducteur me plait bien!
Bravo pour le dessin en vectoriel. (au passage quel est le logiciel outil utilisé?)

Merci pour ton appréciation
J'ai utilisé mon fidèle Illustrator
(un de mes schémas les plus aboutis, ICI)

Daniel a écrit:Effectivement la visée du D700 est bien supérieure, mais je supporte celle du D200 après le passage obligé par le D100 pour débuter avec un reflex numérique.

J'ai oublié un accessoire intéressant pour faciliter la mise au point : une loupe de visée (chez Nikon, c'est par exemple le DK 17M pour le D700...)

Daniel a écrit:Question objectif macro (8), j'ai commencé avec un 55 ais, mais le 105 ais f4 l'a vite remplacé. Les fonds flous liés à la focale plus longue me semblent préférables en macro. Le 200 est encore mieux de ce point de vue mais il pose par contre des problèmes de recul. En tout cas, pour les libellules en vol, le 200 est la meilleure focale.
J'ai investi dans un 105 AF il y a quelques mois. Il est encombrant mais des amis m'avaient vanté le système VR et il me donne l'avantage du rapport 1/1 direct.

Oui, un 200, c'est délicat à utiliser... et toutes les optiques récentes (depuis 20 ans) descendent directement au rapport 1/1, ce qui est un vrai plus.

A noter, pour ceux qui ne le savent pas encore, je signale aussi que les mentions "macro" sur certains zooms (chez Sigma par exemple) me semblent un peu usurpées... tout au plus, ils permettent de faire de la proxy.
Enfin, je vois ça comme ça : la macro commence au rapport 1/2... du 1/4, pourquoi pas... avec un APSc, ça peut se concevoir aussi, mais bon...
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9320
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Matériel pour la macro

Messagede Fredlab » 05 Jan 2011 18:23

Hello
Je poursuis mon exposé... comment dépasser le rapport 1/1.

La solution la plus simple, réservée aux canonistes pas trop fauchés, est le remarquable MP-E 65 qui est spécialement étudié pour passer progressivement du rapport 1/1 au rapport 5/1 (champ cinq fois plus petit que le capteur - imaginez, avec un APSc qui fait 24 mm de largeur, un sujet qui fait 5 mm va dépasser).
Enfin quand je dis que c'est la solution la plus simple, il ne faut quand même pas oublier que la solution envisagée bouffe énormément de lumière, les sujets sont vraiment très près et la mise au point devient hyper-délicate... mais bon, au-delà du rapport 1/1, tout ceci devient une constante.
Le bestiau se négocie aux environs des 1000 euros... pour un usage exclusif.
En avis perso... cet objo me titille et je regrette vraiment qu'il n'existe pas chez Nikon.
Enfin, mes solutions actuelles ne sont pas si mauvaises et reviennent à dix fois moins cher.

-------

En fait, tout dépend du matériel que vous avez déjà, des fonds que vous êtes prêts à consacrer (ne pas oublier qu'il faudra sans doute acheter un flash et sans doute un câble synchro - une centaine d'euros).
Pour simplifier : si vous avez un objectif macro avec une focale assez courte, le moins cher serait d'investir dans des bagues/tubes allonge - point "4" - On peut trouver des bagues conservant les automatismes quelque soit le boitier que vous avez, pour une cinquantaine d'euros. Sinon, pour des tubes simplement mécaniques, on en trouve pour une dizaine de dollars sur ebay (mot clé : macro extension tube)... en fait, ça ne vaut pas plus ;
- si vous avez une focale longue, surtout si elle est macro, une bonnette (point "9") peut-être une bonne solution, mais si l'on veut de la qualité, ça peut dépasser plusieurs dizaines d'euros ;
- si vous n'avez que le zoom du kit, genre un 18/55, alors le moins cher de cher moins cher, pas encombrant, c'est d'acheter une bague d'inversion (point "5"). Je suis fan de cette solution et quand je développerai le concept, je pense que vous comprendrez pourquoi... attention, je n'ai pas dit que c'était facile... mais c'est sûr que c'est pas cher et les résultats sont impressionnants, même avec un objectif "bas de gamme"

Bon... vous avez le menu pour au moins trois de mes prochains posts... mais comme j'avais l'intention de prendre des photos de papier millimétré pour que vous puissiez voir l'évolution du rapport macro, les altérations éventuelles du piqué... avec D70 et D700 et comme j'ai oublié d'emprunter un "boy" à mon labo, il vous faudra attendre un peu.
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9320
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Matériel pour la macro

Messagede Fredlab » 07 Jan 2011 23:37

Hello.

Ce soir, je me fais une soirée "bonnettes"... ça n'est pas le moins cher, mais par rapport au dispositif que j'ai mis en place pour mes tests : trépied, pas mal d'objos différents et étamine de lis posée sur un papier millimétré imprimé par mes soins, le tout sur un "boy"... les bonnettes sont les premiers "trucs" que j'ai mis en place... peut-être que ce sont les plus faciles à utiliser.

J'ai deux modèles :
- une vissante de 62 mm, de +3D (dioptries) que je peux utiliser directement sur mon Micro-Nikkor 60 et sur mon 80/200 AIs à pompe - c'est une Cokin... je ne sais plus combien je l'ai payée, mais en "pas cher", il y a plein de choses sur ebay ou ICI (11,5 euros)... je ne saurais vous dire si c'est bon, mais les Canon (dix fois plus chères) sont réputées et je sais aussi que l'on trouve des kit +1D+2D+3ou4D pour une trentaines d'euros avec parfois le conseil (que je ne vous donne pas...) de les visser les unes derrière les autres...
- la Raynox DCR250 que je présente ICI - ça se négocie aux environ de 50 euros et il existe un modèle moins "puissant", la DCR250 et un kit discontinué (il me semble), le Raynox Macro Explorer CM-3500 (lien)

En fait, je commence aussi par la bonnette car c'est elle qui m'a fait entrer dans le monde au-delà du rapport 1/1... à la place des bagues/tubes allonge que je possède depuis bien plus longtemps, mais qui n'était pas très compatible D70 (pas de contact électrique, perte colossale de lumière et viseur étriqué) et aussi parce qu'elle transforme un vulgaire zoom en objectif macro.

Démonstration :
Mon 80/200 AIs à pompe à une mise au point mini de 1,2 m...

Image
(à 200 mm, avec le D700 - f/8 : je garderai toujours ce diaphragme "optimal" pour tous mes objectifs - en taille réelle ICI - zéro retouche... pour la lumière, j'ai utilisé un flash chinois iTTL, diffusé et activé au câble synchro)

Si je mets la bonnette +3D Cokin

Image
(j'ai essayé de faire la mise au point sur le quadrillage)

On voit qu'au centre, le piqué n'est pas trop altéré... mais surtout, à condition de s'approcher (la lentille frontale se retrouve à une trentaine de centimètres... ça sera bien plus proche avec les autres dispositifs), on arrive au rapport 39,5/36 = 1/1,1... quasiment le rapport 1/1 cher à la macro.
C'est avec cette bonnette et le 80/200 sur D70 (expo au pif) que j'ai fait cette photo

Image

Je passe aux choses sérieuses... le 150 macro Sigma.

Sans bonnette

Image
(voilà le fameux rapport 1/1 sur FX... enfin, normalement, on devrait avoir 36 mm dans la largeur... il y en a un peu moins... je vous le mets quand même)

On voit que l'objectif pique comme un fou et qu'à ce rapport, même à f/8, on a des soucis de pdc.

Image
(c'est un peu plus convenable, j'ai fait la map sur les grains de pollen - en taille originale ICI - c'est assez crunchy, non ?)

Si j'ajoute la Raynox DC250 (en ajoutant une bague réductrice 72 -> 67 - le mot clé sur ebay, c'est "stepdown ring" - puisque l'adaptateur... pas super précis mais très pratique, ne peut pas s'accrocher dans un diamètre supérieur à 67 mm)

Image
(avec le boy, il a fallu que je passe d'une lentille frontale à 20 cm à une bonnette à 7 cm... j'ai fais la map sur la feuille pour voir les pertes de piqué et les distorsions éventuelles... mais j'ai manqué de rigueur car en regardant le filtre de protection du 150, j'ai l'impression que mes dernières macro ont été faites avec des escargots qui en auraient profité pour glisser sur le filtre :? - on voit que le champ s'est considérablement réduit - un quinzaine de mm, soit un rapport de 36/15 = 2,4... déjà bien supérieur à 1... avec un APSc, le champ ne ferait plus que 10 mm de large)

Image
(la mise au point est maintenant sur les grains de pollen)

Image
(un crop à 100% dans la zone centrale... le piqué supérieur est aussi lié au fait que vous avez plus de pixels pas unité de largeur de champ cadré - ça s'appelle une résolution, mais pour que cette augmentation de piqué soit possible, il faut que le pouvoir séparateur de vos lentilles le permette... ça semble le cas pour ce couple Raynox DCR-250 + Sigma 150)

Avec le 60 micro-Nikkor (toujours en map manuelle, f/8...)

Image
(sans rien... rapport 1/1 où ça semble un poil plus large qu'avec le 150, mise au point sur la feuille... lumière de merde car je ne suis pas sûr que le flash soit parti au bon endroit :oops: - l'étamine a une sale tête... normal, elle a été écrasée par la lumière d'appoint qui était posée sur le boy :angel: ... au fait, la lentille frontale est à 7 cm)

Si j'ajoute la bonnette Raynox

Image
(c'est là qu'on voit que les bonnettes sont intéressantes pour les téléobjectifs (macro)... le rapport passe de 1 à 1,5... c'est bien, mais un crop sur l'image d'origine, non "détériorée" par la bonnette ne ferait peut-être pas pire - la lentille de la bonnette n'est plus qu'à 2 ou 3 cm du sujet)

Image
(crop à 100%... mais je ne suis pas tout à fait au centre, sans doute optimal pour la bonnette... le piqué est moyen)

Avec la 3 dioptries de Cokin, le champ cadré est encore plus large... je passe de 36 mm à 30 mm... le gain est quasi nul et la perte de piqué est non négligeable dès qu'on quitte la zone centrale (alors, on pourrait assimiler ça au bokeh... pourquoi pas... mais ça oblige à centrer vos compos)
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9320
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Suivante

Retourner vers Techniques macrophoto

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron