Paquerette, de la macro à la micro en photos

Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...
Règles du forum
Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...

Paquerette, de la macro à la micro en photos

Messagede Daniel » 14 Déc 2010 08:48

Bonjour,
j'ai profité de temps libre pour une série d'essais de mon matériel favori en macrophotographie.
J'ai successivement fait des images avec des objectifs macro, sur soufflet, sur statif; sur microscope.
L'idée étant de mieux visualiser les possibilités de différents systèmes.

J'ai mis la synthèse sur mon espace perso.

Je poste ici les images correspondantes au format microcartouche.(il y aura 4 messages, un message par jour cette semaine)

D'abord, les images obtenues avec les objectifs spécialisés macro
Mon favori est maintenant le 105 AF Nikon qui va au rapport 1/1. Il a remplacé le 105 Sigma que j'utilisais.
test_macro_bellis_perennis105R1.jpg
Exif et Meta MicroCartouche test_macro_bellis_perennis105R1.jpg (57.13 Kio) Vu 10213 fois

Il est mème possible d'alller au dela sur le terrain en se chargeant seulement de bonnettes. Les doublets Nikon sons réputés. Le système raynox fournit des bonettes plus puissantes, mais qui vignettent au plus fort grandissements.
test_macro_bellis_perennis105-Bo.jpg
Exif et Meta MicroCartouche test_macro_bellis_perennis105-Bo.jpg (57.46 Kio) Vu 10209 fois

Mais la formule de terrain combinant la plus grande facilité d'usage pour un grandissement assez élevé et une bonne distance de travail est le medical nikkor 200mm
test_macro_bellis_perennis200_3x.jpg
Exif et Meta MicroCartouche test_macro_bellis_perennis200_3x.jpg (55.63 Kio) Vu 10208 fois

Cet objectif avait été évoqué par Michel (dormeur74)sur le forum
viewtopic.php?f=56&t=316&start=10#p19047
Michel Rohan a publié sur son site un descriptif assez étoffé, mais avec quelques erreurs (mm au lieu de cm dans son tableau en particulier).

Ces objectifs spécialisés sont les plus pratiques sur le terrain. Ils posent peu de problème sur le terrain.
Demain, un 2e message vous montrera les images obtenues avec les systèmes avec soufflet.
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5516
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Paquerette, de la macro à la micro en photos

Messagede Fredlab » 14 Déc 2010 09:48

Hello
Ca commence bien.

Une ou deux remarques supplémentaires.
Tu as utilisé un D700, c'est à dire un boitier au Barnack Format (24x36), ce qui change la "puissance" des rapports macro.
Le 105 Nikon VR, comme tout objectif macro moderne permet d'atteindre directement le rapport 1/1, ce que l'on considère comme un rapport macro... seulement le rapport 1/1 est plus étroit quand on a un boitier au format APSc(h) ou 4/3 ou...
Donc, la Pâquerette de ton jardin ( :shock: en ce moment ?) est au rapport 1/1, certes, mais pour la plupart des utilisateurs de reflex numériques, je pense qu'ils auraient la "corolle" plein cadre.
D'un point de vue photographique, je dirais qu'il y a une forte surexposition sur les parties blanches à gauche (perte de matière), mais l'écran que j'utilise en ce moment n'est pas calibré (et pas d'histogramme sous la main pour confirmer)

Pour la deuxième photo, je suis un peu circonspect sur le piqué... il y a pour moi un halo qui n'est pas que lié à la perte de profondeur de champ (accessoirement, je pense que le rapport 1/1 des APSc pourrait ressembler à ce cadrage). Qu'en penses-tu ?

La troisième est intéressante puisque je n'ai jamais vu de photo faite par cet objectif (assez mythique... le "medical" m'a toujours interpellé). Tu as réussi à atteindre le rapport 3/1 en ajoutant des bonnettes ? (celles qui sont "vendues avec" ?) en tout cas, l'image me parait plus propre que celle obtenue avec les autres bonnettes. Elle est aussi plus froide (bdb auto ? température du flash différente à d'autres flashs ?)

On attend la suite.
Et le jour où j'aurais des Pâquerettes, si j'y pense et si ça ne t'ennuie pas, je verrais si je peux aussi proposer d'autres genres de pdv.
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9512
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Paquerette, de la macro à la micro en photos

Messagede Daniel » 14 Déc 2010 11:38

Bonjour,
les paquerettes fleurissent en toute saison. Je ne pense pas que je sois privilègié en Ardèche. J'en voyais également tard en saison en Franche comté.

Les images sont montrées avant tout pour visualiser le champ couvert. Bien sur avec un format APS, le grandissement est multiplié par 1,5. (de toute façon, il est difficile actuellement de parler de grandissement sur des images sans support physique. Je me réfère à la taille du capteur par facilité)
L'automatisme du boitier étant imparfait, Il y aura des différences chromatiques dans la série entre celles au soleil, au flasch ou éclairée en incandescence ou aux halogènes.
J'ai essayé d'appliquer les mèmes automatismes de prise de vue et de traitement car bien sur la comparaison en qualité vient tout de suite à l'esprit.
Pour être rigoureux il y aurait fallu vraiment le mème sujet, le mème éclairage et surtout des ouvertures comparables.
En fait j'ai utilisé les outils de façon "normale" ou habituelle pour moi, juste pour montrer le résultat et le champ couvert.

Un test plus poussé serait nécessaire pour juger de la qualité respective des optiques.

Le 105AF est un 2e déclic FNAC Nimes au 2/3 du prix neuf. Des amis m'avaient recommandé cette optique et effectivement malgré son prix, elle vaut le cout avec la stabilisation et l'adaptation aux boitiers numériques actuels. La qualité optique est au rendez vous en plus de la facilité d'usage.
Je regrette toutefois l'absence de la bague de diaphragme de l'ancienne version et donc le fonctionnement électrique du test de profondeur de champ qui ne permet pas de faire varier le diaphragme en continu.
(également, l'automatisme qui fait partir des éclairs de flash lorsque l'on appuye sur le test de PC au risque de vider les batteries mais cela peut heureusement se débrayer)

Les automatismes actuels m'ont fait me tourner avec ce 105 vers des bonnettes plutot qu'un soufflet pour augmenter le grandissement sur le terrain. Mais concernant la qualité, l'image avec les bonnettes est faite à main levée au 200e. Mème si les bonnettes n'ont pas bonne réputation, il s'agit la de modèles Nikon et Je pense qu'une prise de vue au flash aurait été de meilleure qualité technique.
Le bougé devient vite un handicap à main levée et le flash le compense en partie. Les puristes travaillent sur pied les sujets statiques...

Le 200 médical Nikkor visait surtout le public des dentistes! (qui actuellement sur cet usage, se font vendre des compacts numériques à peine modifiés pour 2 fois le prix grand public...) Il n'a pas de mise au point. Il est prévu pour travailler avec 6 bonnettes spécifiques dont je n'utilise que les 2 plus fortes. On dispose ainsi d'une série de grandissements définis, mais on ne peut pas faire de cadrages intermédiaires.
3x (4,5x sur un format APS) est son maximum officiel avec les 2 bonnettes 1x et 2x associées.
Il a un flash annulaire intégré que l'on alimente sur le secteur ou sur un boitier de grosses piles "rondes".
C'est du matériel rustique, anté TTL au flash. Son automatisme est en fait un couplage du diaphragme à la bonnette utilisée. On travaille donc entre 32 et 45 à 3x ce qui devrait commencer à poser des problèmes de diffraction.
Son age m'a permis de l'obtenir pour 150 euros sur une foire photo alors qu'à l'époque, Nikon n'avait pas encore sorti de boitier plein format (je me souviens d'en avoir discuté avec le vendeur en comparant la situation avec chez Canon alors que je faisait le test de la possibilité du montage sur mon D100. Il ne croyait pas à la sortie de pleins formats Nikon à l'époque)
Comme d'autres optiques anciennes, la cote a pu remonter depuis quoique qualitativement il soit dépassé (voir l'avis de Bjorn Rorslett)
D'un point de vue d'usager, il me semble pratique pour des insectes sur le terrain à fort grandissement.
Pour la qualité, c'est satisfaisant d'un point de vue documentaire pour moi, mais je pense que pour toi, une bonne optique sur soufflet sera préférable.(voire une optique à grande ouverture comme celle d'un microscope associé à la zedification)

Pas de problème pour les tests comparatifs, je ne peux guère envoyer de paquerettes par la poste! mais d'autres sujets disponibles actuellement seraient envisageables dans un autre post ciblé comparaison qualité.
Sur microscope, j'ai procèdé par zedification de séries de 4 à 6 images. Je pense que dès 3 à 4x, cela permet de mofifier radicalement l'aspect des images des sujets statiques avec une bonne résolution sur une profondeur de champ étendue. Je vais m'y mettre cette semaine en macro car je n'ai pas encore testé la fonction stéréo de combineZ...


Cordialement
Dernière édition par Daniel le 15 Déc 2010 09:18, édité 1 fois.
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5516
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Paquerette, de la macro à la micro en photos

Messagede micradrien » 14 Déc 2010 13:07

Bonjour!
On voit tout de suite les pros :!: :D :lol:
Amicalement
Adrien
Avatar de l’utilisateur
micradrien
membre
membre
 
Messages: 166
Inscription: 24 Nov 2010 21:01
Prénom: Adrien

Re: Paquerette, de la macro à la micro en photos

Messagede Fredlab » 14 Déc 2010 14:01

Hello
Daniel a écrit:Pour être rigoureux il y aurait fallu vraiment le mème sujet, le mème éclairage et surtout des ouvertures comparables.
En fait j'ai utilisé les outils de façon "normale" ou habituelle pour moi, juste pour montrer le résultat et le champ couvert.

Pas de souci, je l'avais bien compris et perso, quand je me lance dans ce genre de procédure, je ne fais pas mieux.
Le plus important, au-delà des mes remarques "pointilleuses", c'est ce qu'on fait sur le terrain.
Discuter des qualités d'un objectif, de sa supériorité par rapport à un autre, ça n'est qu'accessoire si en situation, on ne se sent pas bien avec... c'est ce que j'essaye de témoigner quand on me demande mon avis (de vieux routier de la macro ?) sur des objectifs.

Bref, ton topic va dans le bon sens.
Pour la "rigueur", on s'en passera. Je n'ai fait des remarques que pour alimenter la discussion.
(lol, je m'imagine sortir le flash pour prendre une Pâquerette :? )
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9512
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Paquerette, de la macro à la micro en photos

Messagede Daniel » 15 Déc 2010 09:16

Bonjour,
voici maintenant les images obtenues avec un soufflet.
Après les lentilles aditionnelles, le 2e moyen d'augmenter le grandissement est en effet d'allonger le tirage.
C'est possible d'abord avec des bagues allonges. J'en possède divers modèles pour Nikon du jeu vissant K à un jeu chinois récent (mais également vissant!), en passant par les modèles transmettant les automatismes PK, PN...
Mais j'utilise plus le soufflet car c'est un système qui permet une variation continue du tirage donc du grandissement.

Mon ancien 105mm sur soufflet Novoflex est pratique car il permet de travailler à pleine ouverture,
Ce modèle de soufflet ayant des cames transmettant les automatismes.
Il atteint le rapport 2x tout en conservant une prise en main facile
test_macro_bellis_perennis105novoMax.jpg
Exif et Meta MicroCartouche test_macro_bellis_perennis105novoMax.jpg (68.2 Kio) Vu 10075 fois

Le voila présenté:
viewtopic.php?f=56&t=182&p=500#p500

Je vous ai déja aussi présenté le 80mm Olympus adapté à mes Nikon:
viewtopic.php?f=134&t=5259&hilit=105+nikon#p25943
Ce système atteint de forts grandissements et remplace pour moi l'absence de d'objectif simillaire au CAnon MPE65.
Malgré son aspect "steam punk" (selon Yannosh), Il est assez pratique car un levier permet de fermer d'une main le diaphragme lors de la prise de vue
Le rapport atteint 4x (voire 5x avec des bagues allonges supplémentaires)
test_macro_bellis_perennis80S.jpg
Exif et Meta MicroCartouche test_macro_bellis_perennis80S.jpg (56.32 Kio) Vu 10072 fois


Il est possible de travailler dans des grandissements simillaires avec un 55 micro nikkor inversé sur soufflet.
Il faut par contre un double déclencheur pour fermer le diaphragme au déclenchement.
test_macro_bellis_perennis55SMax.jpg
Exif et Meta MicroCartouche test_macro_bellis_perennis55SMax.jpg (51.74 Kio) Vu 10070 fois


Enfin sur soufflet, un 24mm inversé me donne le maximum obtenu avec un objectif "normal"
C'est déja de la bonne macro avec un grandissement de plus de 10x.
test_macro_bellis_perennis24SMax.jpg
Exif et Meta MicroCartouche test_macro_bellis_perennis24SMax.jpg (60.9 Kio) Vu 10069 fois

Pour aller au dela, il faut investir dans des objectifs spécialisés macro, en général au pas RMS des microscopes...
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5516
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Paquerette, de la macro à la micro en photos

Messagede Eddy » 15 Déc 2010 10:40

Bonjour Daniel, le forum,

Ces clichés sont de toute beauté, en particulier les derniers qui ont une luminosité très intéressante, en plus d'un piqué exceptionnel.
Bravo !

Cordialement,
Eddy
Avatar de l’utilisateur
Eddy
membre
membre
 
Messages: 842
Inscription: 14 Mai 2009 13:23
Localisation: Royaume-Uni
Prénom: Eddy

Re: Paquerette, de la macro à la micro en photos

Messagede pierre4fun » 15 Déc 2010 21:47

Bonjour Daniel,

Merci pour ce panorama très intéressant.
Amicalement, Pierre
pierre4fun
membre
membre
 
Messages: 649
Inscription: 28 Oct 2009 20:18
Prénom: Pierre
Skype: pierre4fun

Re: Paquerette, de la macro à la micro en photos

Messagede Daniel » 16 Déc 2010 11:46

Bonjour à tous,
Eddy et Pierre, merci pour les compliments;
Je pense juste que le piqué d'un 24mm inversé sur soufflet n'est pas si mauvais et qu'il économise l'investissement dans une optique spécialisée.
Mais je vais poursuivre le panorama avec les objectifs macro au filetage RMS des microscopes qui permettent d'atteindre les limites de la macro.
Ils sont répertoriés sur le site de Klaus Schmitt
http://www.macrolenses.de/start.php?lang=en

Je montre juste quelques résultats:
Je ne possède pas les modèles Nikon de ces objectifs qui étaient prévus pour fonctionner sur le banc macro "multiphot" http://www.microscopyu.com/museum/multiphot.html

Je possède par contre 2 équivalents Olympus (associés par la marque eux au banc macro PMT-35)
un Olympus 38mm et un Olympus 20mm que j'avais présenté dans ce sujet:
viewtopic.php?f=56&t=398
Voici une image au 38, mais il faudrait un ensemble pour montrer les possibilités de variation de grandissement avec le tirage et celles du piqué et de la profondeur de champ associées à l'ouverture.
test_macro_bellis_perennis38mm.jpg
Exif et Meta MicroCartouche test_macro_bellis_perennis38mm.jpg (51.35 Kio) Vu 9932 fois

et une image au 20mm avec les mèmes réserves. A ce stade la zedification devient nécessaire.
test_macro_bellis_perennis20mm.jpg
Exif et Meta MicroCartouche test_macro_bellis_perennis20mm.jpg (58.63 Kio) Vu 9935 fois


J'ai acheté également il y a longtemps, un Minolta 12,5mm qui est la plus courte focale macro que je connaisse.
Je vous l'ai montré sur un statif de microscope et utilisé avec un grand tirage dans ce topic:
viewtopic.php?f=56&t=5273&p=25936&
C'était de la macro au grandissement 60x environs!
Ici, à l'opposé le tirage utilisé est pratiquement au minimum et le rapport est de 12x.
test_macro_bellis_perennis12,5mi.jpg
Exif et Meta MicroCartouche test_macro_bellis_perennis12,5mi.jpg (60.6 Kio) Vu 9932 fois

Il y a chez Zeiss toute une série de ces optiques appelées Luminar. Elles étaient prévues pour fonctionner sur des microscopes modifiés en bancs macro par une tète spécifique luminar: d'abord l'Ultraphot (voir page de Spike Walker http://www.the-ultraphot-shop.org.uk/luminar.htm), puis les photomicroscope Zeiss.
Il est possible de les utiliser également sur un banc macro plus simple.

Cet usage des mèmes objectifs sur soufflet comme sur statif de microscope montre le passage de la macrophotographie à la photomicrographie.
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5516
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Paquerette, de la macro à la micro en photos

Messagede Daniel » 17 Déc 2010 09:00

Bonjour,
pour terminer cette série, voici des images au microscope métallographique.
Il s'agit dans les 2 cas du résultat du traitement d'une petite série d'images avec CombineZ
à 12,5 x avec mon Olympus BHM, objectif 5x et projectif 2,5x, éclairage fond noir latéral
test_macro_bellis_perennisBHM5x.jpg
Exif et Meta MicroCartouche test_macro_bellis_perennisBHM5x.jpg (72.13 Kio) Vu 9863 fois

à 25x avec juste l'optique changée pour une 10x
test_macro_bellis_perennisBHM10x.jpg
Exif et Meta MicroCartouche test_macro_bellis_perennisBHM10x.jpg (61.41 Kio) Vu 9857 fois

On constate à nouveau qu'au niveau des résultats, la frontière micro macro n'existe pas, il y a chevauchement des 2 domaines.
La macro avec optiques au pas RMS ou objectif de microscope 10x va jusque vers 50x alors que la micro commence vers 5x avec un objectif 2x associé à un projectif 2,5x...

Il est possible de diaphragmer au début du domaine de la macro pour augmenter la profondeur de champ, mais rapidement la diffraction limite cette fermeture du diaphragme.
En microscopie épiscopique, les optiques travaillent à pleine ouverture, donnant une bonne résolution mais très peu de profondeur de champ.
Depuis peu, l'utilisation des logiciels procèdant à l'association des images d'une série en une image à profondeur de champ étendue (procèdé que j'appelle zedification) permet d'obtenir des images macro spectaculaires.
Cette technique va augmenter les possibilités des macrophotographes et amener certains vers le domaine de la microscopie...

Je rappelle le lien vers la synthèse avec les grandissements permis par les différents matériels, sur mon espace perso.
http://usa.daniel.pagesperso-orange.fr/ ... _micro.htm
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5516
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Suivante

Retourner vers Techniques macrophoto

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité