Page 1 sur 2

Matériel macro pour des sujets millimétriques

MessagePosté: 13 Nov 2007 11:22
de Daniel
Bonjour à tous,
Pour les très petits sujets, de l’ordre du millimètre comme les micro minéraux,
on peut atteindre des rapports d’agrandissement de 5à 20x en utilisant des objectifs grand angulaire inversés.
Ci dessous un montage avec un 24mm Nikon
24inv.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 24inv.jpg (101.7 Kio) Vu 16725 fois

Et une image obtenue de détail d’un calice de lavande avec des gouttelettes d’huiles essentielles (le champ mesure 2,5mm )
lav24Fl.jpg
Exif et Meta MicroCartouche lav24Fl.jpg (99.69 Kio) Vu 16724 fois

Pour leurs heureux possesseurs, il est possible d’utiliser des objectifs macro style luminar pour remplacer avantageusement l’objectif grand angle.
16mmLuminar.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 16mmLuminar.jpg (96.04 Kio) Vu 16726 fois

Voici le même sujet (champ de 1,5mm)
16lumiFl.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 16lumiFl.jpg (96.17 Kio) Vu 16715 fois

Il est possible également d’utiliser un objectif de microscope : ici un 4x achro olympus pour obtenir un champ de 2,5mm
4xAchOly.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 4xAchOly.jpg (87.22 Kio) Vu 16715 fois

Il faut noter qu’à ces agrandissement, un statif de microscope avec platine à mouvement croisé va permettre de travailler plus confortablement et évitera bien des tâtonnements.

Cordialement

Re: Matériel macro pour des sujets millimétriques

MessagePosté: 13 Nov 2007 11:58
de PierreH
Bonjour,

merci pour ces comparaisons.
On voit bien que le 24mm inversé donne une résolution déjà dégradée. A mon avis, ce n'est déjà plus assez bon pour les microminéraux qui sont la plupart du temps constitués de droites bien nettes.
Le Luminar donne lui un excellent piqué.
Peux tu nous dire à peu près à quelle longueur de tube total tu as utilisé le 24mm ?

Re: Matériel macro pour des sujets millimétriques

MessagePosté: 13 Nov 2007 13:04
de Daniel
Les photos sont indicatives des possibilités.
Pour un test plus sérieux, il faudrait jouer sur l'ouverture qui conditionne le couple résolution/profondeur de champ.
Je devais être à f8 11 avec le 24mm et à f4 5,6 avec le luminar ce qui justifie largement la différence de rendu.
La qualité de l'éclairage, de la stabilité et de la disposition du sujet et de la mise au point, à mon avis font plus que la qualité de l'optique. Cela veut dire qu'il faut bien travailler pour profiter du luminar!
et d'ailleurs, cettte qualité est à vérifier. Elle était prévue pour le grand format argentique. En petit format, un chercheur métallurgiste m'a dit préférer le rendu d'un 55 micro nikkor à celui du luminar équivalent.

Le tirage avec le 24 était de l'ordre de 16cm de la platine baionette du boitier au filetage filtre de l'objectif. On peut facilement faire plus!

Quelle est la taille des microminéraux que vous photographiez?
Si j'ai l'échantillon, je pourrais vous faire des comparaisons avec des cristaux de calcite ou de quartz à pleine ouverture et en ajoutant le test d'un objectif de microscope.

Re: Matériel macro pour des sujets millimétriques

MessagePosté: 13 Nov 2007 13:52
de André
Bonjourà tous,Daniel
Il faut noter qu’à ces agrandissement, un statif de microscope avec platine à mouvement croisé va permettre de travailler plus confortablement et évitera bien des tâtonnements.

Là ,je suis d'accord avec toi,mais en utilisant nos microscopes diascopiques en épiscopie à éclairage bricolé,il nous manquera toujours un diaphragme que ton système possède,non?
D'ailleurs l'on pourra aussi mettre dans la course ,les stéréomicroscopes,car même non apochromatiques,à un grossissement de 10x ,ils sont encore compétitif quant à la distorsion chromatique!

Re: Matériel macro pour des sujets millimétriques

MessagePosté: 13 Nov 2007 14:52
de Daniel
Effectivement André, pour avoir à la fois le statif confortable et un objectif à diaphragme, il vaut mieux un objectif macro au filetage RMS installé sur un microscope dont on enlève la tète (quoique pour ceux qui n’ont pas de microscope, il soit possible aussi d’utiliser un statif de repro style agrandisseur en Z et une platine de microscope seule ou un chariot macro croisé en XY).

C’est vrai aussi, pour cette taille de sujet de quelques millimètres, les stéréomicroscopes sont dans la course car ils sont très pratiques d’emploi et permettent à coté de la photo le régal de l’observation stéréoscopique.
Le montage style macroscope est destiné à rechercher une plus haute qualité (ou pour ceux qui sont dépourvus de loupe binoculaire)

Pour plus petit que le millimètre comme champ, il faut songer au microscope métallographique ou bricoler un éclairage épiscopique avec un microscope biologique. La résolution au plan de mise au point sera meilleure qu'avec un objectif macro RMS diaphragmé mais il sera difficile alors de traiter des objets d’une certaine épaisseur à moins d’utiliser combineZ ou héliconfocus.

Re: Matériel macro pour des sujets millimétriques

MessagePosté: 13 Nov 2007 23:48
de Gérard Weiss
Bonsoir à tous,

André :
Là ,je suis d'accord avec toi,mais en utilisant nos microscopes diascopiques en épiscopie à éclairage bricolé,il nous manquera toujours un diaphragme que ton système possède,non?

Je ne pense pas qu'il faille regretter un diaphragme. En effet, si son emploi permet d'augmenter la profondeur de champ, c'est au détriment de la netteté de l'image à cause de la diffraction qu'il produit. J'ai eu l'occasion d'essayer des objectifs de microscope avec diaphragme dédiés à la photomicrographie, et la perte de netteté causée par la réduction du diaphragme est flagrante !

Ce type d'objectif semble vraiment correspondre à une autre époque où l'on était bien moins exigeant sur la qualité des images...

Re: Matériel macro pour des sujets millimétriques

MessagePosté: 14 Nov 2007 10:06
de shrek
Bonne demonstration ;
Le probleme pour les micromineraux ,c'est en dessous du millimètre ;au dessus j'arrive à quelque chose de correct ,mais en dessous manque de netteté et obligation de passer par un logiciel , style Combine Z . Je ne desespère pas de m'offrire un jour un objectif digne de cette "super macro".
Jean Pierre

Re: Matériel macro pour des sujets millimétriques

MessagePosté: 14 Nov 2007 10:14
de Daniel
Bonjour à tous,
Non Gérard, les objectifs de microscope à diaphragme sont encore actuels et utiles ! mais ils ont un autre usage que celui d’augmenter la profondeur de champ (que l’on peut toutefois utiliser modérément en épiscopie). C’est en particulier de limiter l’ouverture de l’objectif pour permettre la réalisation d’un fond noir.
En microscopie à lumière transmise, c’est le diaphragme d’ouverture du microscope qui règle la profondeur de champ. On considère qu’une ouverture de ¾ à 2/3 de l’ON de l’objectif est le meilleur compromis. Et avec l’expérience, ce réglage se fait « à l’œil » sans passer par l’usage d’une lentille de centrage d’anneaux de phase.

Par contre les objectifs loupe ou « macro » munis d’un diaphragme et au filetage RMS ne sont effectivement plus fabriqués.
J’envisage diverses explications :
- ces objectifs étaient calculés pour être utilisés sur du matériel grand format au départ. Ils sont moins efficaces avec les petits capteurs numériques actuels de la même façon qu’un objectif pour 6x6 est moins bon en 24x36 qu’un objectif prévu pour le petit format.
- Les appareils actuels ont des automatismes peu compatibles avec les systèmes photos spécialisés. Par exemple les soufflets pour la macrophotographie sont rares actuellement
- l’optique a fait des progrès et les fabricants proposent de nouveaux produits spécialisés comme les objectifs macro pour les forts rapports de 1 à 5x vendus si j’ai bonne mémoire par Minolta et Canon. Mais ces produits sont extrêmement coûteux car en petites séries
- l’évolution technique va à l’encontre des bricolages possibles autrefois. Les photographes scientifiques et industriels utilisent maintenant pour ces applications des appareils complets : des stéréomicroscopes ou des macroscopes. Ils ne montent pas leur propre banc optique ( c’est la même chose dans d’autres domaines comme l’automobile : un mécanicien peut difficilement assembler une voiture ! le garagiste à même besoin d’ordinateurs spécialisés pour réparer la marque dont il est spécialiste !)

Mais ils doivent encore avoir des usages pour des spécialistes car je ne m’expliquerais pas alors les prix atteints sur Ebay seulement par la collectionnite de Zeiss ou Leitz !
Tout est question de dosage de l’usage du diaphragme, et il y a 2 écoles :
- les lecteurs des traités d’optique photographique ou l’on peut trouver pour chaque grandissement des calculs donnant le diaphragme le plus fermé à utiliser pour conserver de la qualité
- les empiristes qui font des tests et choisissent leur diaphragme au vu des résultats.

Je pratique les 2 démarches selon les cas : en photo générale, sauf cas particulier, je suis les recommandations de ne pas diaphragmer au-delà de 11 (voir les tests d’objectifs de chasseur d’image) En photo rapprochée documentaire, au flash, je visse souvent à 32 parce que la profondeur de champ prime sur la légère perte liée à la diffraction. En macro/microphoto, le choix est plus délicat car la diffraction joue très vite alors que nous aurions besoin de profondeur !
C’est toute la difficulté des photos de minéraux évoquées par Pierre et Jean-Pierre, difficulté qui augmente avec leur diminution de taille en passant aux microminéraux !

Jean Pierre, en dessous du millimètre, il n'y a pas de miracle (cf phrases ci dessus). En plus de la nécessité d’un travail soigné, d’une part, il faut accepter un compromis "netteté"/ profondeur et d’autre part, l’augmentation de qualité des objectifs se paie très cher!!
J'ai peur de ne pas avoir de cristal assez micro pour vous présenter un test mais je vais chercher!!

Cordialement

Re: Matériel macro pour des sujets millimétriques

MessagePosté: 14 Nov 2007 13:03
de shrek
Si tu veux de petits cristaux , dis moi le , je peux t'en envoyer ; c'est pas ce qui manque !
jean pierre

Re: Matériel macro pour des sujets millimétriques

MessagePosté: 14 Nov 2007 16:45
de Daniel
Je t'enverrai mon adresse postale en MP... Cela me permettra de traiter un sujet représentatif mais l'envoi prendra du temps et j'ai pensé dans l'intervalle à un sujet géologique et en dessous du millimètre: j'ai chez moi du sable volcanique ramené de Saint Leu à la Réunion.
il y a des péridots, du pyroxène ... Mais les cristaux sont roulés ...

Il me faut un peu de temps pour faire des clichés que je présenterai dans un autre sujet abordant la macro en dessous du millimètre. (avec un objectif macro sur statif ou avec un stéréomicroscope)

PS: avis aux amateurs
Un objectif macro Leitz Photar 12,5mm est en vente sur ebay actuellement
http://cgi.ebay.com/Leica-Leitz-Photar- ... dZViewItem
la mise à prix est faible, vous pouvez tenter votre chance!
En prime, le vendeur fait sa publicité avec 3 images de microminéraux, dont le champ est de 1,5mm!
PS2 du 26XI07:
Cet objectif s'est vendu 630 euros.