Focus brakecting et Focus stacking Olympus OM-D E-M10 MKII

Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...
Règles du forum
Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...

Re: Focus brakecting et Focus stacking Olympus OM-D E-M10 MKII

Messagede Daniel » 22 Mar 2020 10:25

Merci Jean Marc pour les précisions et la confirmation d'un différentiel préconisé de 2-3. (Je retiendrai 3).
Je vais essayer un test en mode MF pilotépar menu, bien que cela me semble bien moins pratique que de touner une bague à l'ancienne!!
Pour la gestion du flash, c'est bien que ce soit devenu automatique. Le seul reproche c'est que c'est limité au matériel récent (liste?) et cher!

Juste un test avec mon olympus EM5MkII et le 60mm à 1:1 sur les puces dont nous avons discuté par ailleurs.
Pour la zéédification, j'ai mis le cadre 1:1 incliné par rapport au capteur.
Le parcours de ce cadre a nécessité 74 images avec un différentiel de 3
2020-03-22puces1xEM5mkII045-119(C)rl.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 2020-03-22puces1xEM5mkII045-119(C)rl.jpg (429.41 Kio) Vu 659 fois
Voici la première et la dernière image
J'ai contaté après coup que en mettant la map auto initiale devant au centre , j'ai manqué de profondeur de champ en bas à droite.
2020-03-22puces1xEM5mkII045-119im1im74(C).jpgrl.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 2020-03-22puces1xEM5mkII045-119im1im74(C).jpgrl.jpg (432.14 Kio) Vu 659 fois
Voici un crop à l'échelle 1 du centre zédifié.
2020-03-22puces1xEM5mkII045-119(C)centre E1.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 2020-03-22puces1xEM5mkII045-119(C)centre E1.jpg (335.55 Kio) Vu 658 fois
Ce sera à comparer avec une image unique et avec différents différentiels...
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5790
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Focus brakecting et Focus stacking Olympus OM-D E-M10 MKII

Messagede Jojm » 22 Mar 2020 11:03

Daniel,
Je crois que tu n'as as compris concernant le mode MF. Sur certains objectifs de la gamme PRO, tu peux actionner le passage de AF à MF et vice versa en déplaçant la bague d'avant en arrière. C'est cette manipulation qui n'est pas à faire si tu veux utiliser le focus bracketing.
Par contre en mode MF tu peux bien sûr faire ta mise au point en tournant la bague là où tu veux. Pour cela, le 60mm est l'objectif le plus pratique car l'échelle de MAP reste visible en permanence en mode AF ou MF.
Je suis désolé mais je trouve vraiment ta photo test très mauvaise.
Je ne pense pas que cela nous informe de quoi que soit sur cette technique que tu ne maîtrises vraiment pas assez. Je pense que tu devrais faire quelques essais pour toi-même avant de partager.
Pour ceux qui veulent avoir une idée de ce que permet cette technique bien maîtrisée, je vous recommande une visite sur le site de Frank Rückert, qui n'utilise quasiment que cette méthode pour ces macrophotographies.
Amicalement
Jean-Marc
Dernière édition par Jojm le 22 Mar 2020 14:06, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Jojm
membre
membre
 
Messages: 367
Inscription: 16 Fév 2008 22:43
Localisation: Deux-Sèvres
Prénom: Jean-Marc

Re: Focus brakecting et Focus stacking Olympus OM-D E-M10 MKII

Messagede Daniel » 22 Mar 2020 11:35

Hello,
effectivement , je n'avais pas compris que ta formulation concernait les objectifs de la gamme pro seulement.
"Non le mode AF n'est pas obligatoire, tu peux fonctionner en MF mais en l'activant depuis la panneau de contrôle et non en actionnant la bague ad hoc sur les objectifs qui en possèdent. Dans ce dernier cas, le focus bracketing ne fonctionne pas."

Le mode manuel va me permettre de démarrer bien avant le plan de netteté principal comme je le souhaite.
Mais n'y a t il pas alors un risque de perturber ainsi le fonctionnement de l'algorithme?
Ne serait ce pas préférable, si le calculateur peut piloter un déplacement précis de la distance de focalisation à partir des données de l'objectif, ne serait ce pas préférable que dans un mode manuel, l'utilisateur puisse décider du pas physique comme dans les méthodes avec charriot?

Les images de Frank Ruckert sont en effet très spectaculaires. Mais il ne précise pas les conditions de prise de vue. On ne sait donc pas par exemple, lorsqu'il utilise la zedification par moteur AF, celle par charriot, ou encore quand il fait des images en studio, quand c'est en extérieur...

En ces temps, effectivement je vais continuer des essais techniques, malheureusement sans sujets très esthétiques.
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5790
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Focus brakecting et Focus stacking Olympus OM-D E-M10 MKII

Messagede Jojm » 22 Mar 2020 14:19

Daniel a écrit:Hello,
Les images de Frank Ruckert sont en effet très spectaculaires. Mais il ne précise pas les conditions de prise de vue. On ne sait donc pas par exemple, lorsqu'il utilise la zedification par moteur AF, celle par charriot, ou encore quand il fait des images en studio, quand c'est en extérieur...

Oui, d'emblée Frank ne donne pas beaucoup de précisions mais quand on lui en fait la demande, il répond toujours.
Pour isoler ses travaux réalisés grâce au focus bracketing, voir la galerie taggée Focus-bkt sur fotocommunity.de. Toutes les photos ne sont pas de lui, mais la plupart. Son pseudo est EyeView. Dans les commentaires, à chaque fois que quelqu'un lui en fait la demande il précise le nombre de vues dans le stack. Par contre il n'indique que très rarement le FD utillisé.
Sinon, il faut le suivre sur FB, il y donne souvent des précisions sur ses prises de vue.
Amicalement.
Jean-Marc
Avatar de l’utilisateur
Jojm
membre
membre
 
Messages: 367
Inscription: 16 Fév 2008 22:43
Localisation: Deux-Sèvres
Prénom: Jean-Marc

Re: Focus brakecting et Focus stacking Olympus OM-D E-M10 MKII

Messagede BT75 » 22 Mar 2020 14:41

Bonjour à tous les deux,
Encore merci pour les approfondissements et pour votre disponibilité.
Pour ma part, j'en suis encore à des choses basiques, mais compliquées pour moi (il y a des cursus qui font l'impasse sur l'optique !)
Reprenons …
Suite aux véritables "secrets" d’Olympus dévoilés par Jean-Marc j'ai maintenant bon espoir d'élaborer un mode d'emploi "bracketing" pour le Zuiko 30 mm 3.5 macro (*)
Avec la formule de la page 174 de la « Macrophotographie » PDC= 2*CDC*D*((G+1)/(G*G) j’arrive à calculer la profondeur de champ et à la vérifier visuellement avec le Live View de l’OM-D. Ça colle. Par exemple pour une distance de mise au point de 10 cm (mesurés à partir du bord extrême de l’objectif) voici ce que je trouve (j’espère ne pas m’être trompé, toute correction sera la bienvenue)
    Distance en mm : 100
    Champ mesuré sur Live View en mm : 60
    Grandissement (17.3/champ) : 0.29
    Profondeur de champ : 1.356 mm
Par contre, je suis en panne pour le calcul de la distance des plans nets : le 1er « PPN » et le dernier « DPN ». Les formules que j’ai trouvées, à partir de l’hyperfocale ou du grandissement me donnent des résultats aberrants. Je ne sais probablement pas les manier. En tout cas, comme je n’ai pas trouvé de formule pour ces calculs dans la « Macrophotographie » je vous serais reconnaissant si vous pouviez proposer une formule utilisable en macro.
Sinon, les photos des sites pointés sont pour la plupart admirables. Au-delà de la technique et du talent, une telle réalisation doit demander un temps considérable !
Bonne journée
Jean-François

* : plus modeste que le 60 mm 2.8, mais néanmoins un peu plus performant pour le grandissement, d’autant plus qu’avec le Cx2 d'Olympus on frôle x2.5 (probablement avec des pixels vides)
BT75
membre
membre
 
Messages: 233
Inscription: 08 Oct 2016 09:37
Localisation: Paris et Province
Prénom: Jean-François

Re: Focus brakecting et Focus stacking Olympus OM-D E-M10 MKII

Messagede Fredlab » 22 Mar 2020 17:52

Hello

J'aime beaucoup le 30 mm f/3,5 - il n'est pas pro et il n'ouvre qu'à f/3,5, mais il pique de la mort...
Il permet un rapport 1,25x - avec le format MFT, on se retrouve avec l'équivalent d'un rapport 2,5x pour ceux qui ont un boitier FF.

Pour mes focus-bracketting, j'ai mis un pas de 1 et j'enquille piles de quelques dizaines de clichés.
Je suis en MF, je tourne la bague de map (vers la gauche) pour être un poil en avant de ce qu'il y a de plus près et je lance la pile.

J'ai fait ça rapido l'autre jour

Image
(taille originale : https://live.staticflickr.com/65535/49687309706_04caeaa355_o.jpg)

Avec des pas un peu plus grands, j'ai déjà eu du banding.
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9593
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Focus brakecting et Focus stacking Olympus OM-D E-M10 MKII

Messagede Fredlab » 22 Mar 2020 17:57

Les photos de Franck sont très belles, mais par exemple, je n'aurais jamais mis celle-ci dans une galerie

Capture d’écran 2020-03-22 à 17.55.07.png
Exif et Meta MicroCartouche Capture d’écran 2020-03-22 à 17.55.07.png (327.52 Kio) Vu 576 fois


trop de défauts d'assemblage.
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9593
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Focus brakecting et Focus stacking Olympus OM-D E-M10 MKII

Messagede Daniel » 22 Mar 2020 18:38

@Jean François,
le décorticage du fonctionnement des automatismes m'intéresse pour savoir quand passer outre, mais en tout cas, il n'y a pas besoin de calculs pour faire des photos.
Il ne faut pas considérer la profondeur de champ comme un domaine défini et à bords nets. Il dépend en fait de l'observateur et du mode de visionnement. D'autre part, il y a continuum entre le net et le flou.
Dans ce contexte, plutôt que de rechercher un "PPN" et un "DPN", je préfère encadrer avec débordement le bracketing.
De mème, en choisissant un différentiel plus bas que nécessaire, je permet plus de superposition entre les images successives.
(Fred pousse cette logique au différentiel de 1 avec son perfectionnisme habituel)
(Cela est bien supporté par les logiciels, le problème est plutôt celui de la durée de la série complète et du risque de décalage du au vent plus important en extérieur)

Pour la différence 30/60mm, je ne sais pas si pour toi la modestie est la taille, ou le prix? A mon avis la qualité est identique, le 60mm a un rendu plus naturel des perspectives, plus de distance de travail alors que le 30 a un grandissement max supérieur (mais peu utilisable en pratique).

Je préfère toujours parler en grandissement sur le capteur plutôt qu'en grandissement équivalent 24x36.
Sinon, on peut dire qu'un 24x36 recadré peut aussi doubler son grandissement!!!!
En ce qui concerne les limites du "grandissement vide", Elles seraient à définir avec une règle simple (du genre des 1000 fois l'O.N. pour le grossissement en microscopie, mais la variété des capteurs rend le problème plus complexe).

@Fred
le différentiel de 1 ne te conduit il pas à des piles trop importantes?
n'as tu pas des problèmes de vent qui empêchent une zédification propre? (comme Frank Ruckert)
Juste une image de pâquerette cet après midi en extérieur dans mon jardin; 60mm f:2,8 au rapport 1/2 approximatif; 36 images, diff. 3; il y a des défauts dus au vent...
2020-03-22 Bellis1-2x(C)430-466r.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 2020-03-22 Bellis1-2x(C)430-466r.jpg (285.6 Kio) Vu 566 fois
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5790
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Focus brakecting et Focus stacking Olympus OM-D E-M10 MKII

Messagede Jojm » 22 Mar 2020 18:56

Fredlab a écrit:Les photos de Franck sont très belles, mais par exemple, je n'aurais jamais mis celle-ci dans une galerie
trop de défauts d'assemblage.

Je ne saisis pas trop l'intérêt de mettre cela en exergue mais bon si tu y tiens...
Comme nombreux d'entre nous, Frank se sert des photos sur son hébergeur depuis de nombreux forums ou blogs. Cette photo a sans doute servie à illustrer les limites du système.
C'est dommage de limiter le travail de Frank a cette seule image sortie de son contexte...
Je pense que tu n'apprécierai pas que l'on fasse de même avec ton travail photo ou macrophoto et je le comprendrai bien.
Amicalement.
Jean-Marc
Avatar de l’utilisateur
Jojm
membre
membre
 
Messages: 367
Inscription: 16 Fév 2008 22:43
Localisation: Deux-Sèvres
Prénom: Jean-Marc

Re: Focus brakecting et Focus stacking Olympus OM-D E-M10 MKII

Messagede Daniel » 23 Mar 2020 13:29

Bonjour,
Jean-Marc, en fait, je pense que Fred a juste voulu montrer que les images recadrées pouvaient présenter des défauts non visibles sur l'image plein cadre à l'écran.

Cela pose le problème de la limite du recadrage pour examen sur écran (mème si on sait que comme toute limite, c'est à moduler selon les situations: sur papier mème si 300dpi est une limite énoncée classiquement, on sait bien que des documents à 150dpi peuvent parfois être sauvés et rendus présentables... )

Pour revenir au sujet, une question m'est venue sur le fonctionnement de l'algorithme: comment prend il en compte le choix de la course de l'objectif (de l'infini vers le proche ou du proche vers l'infini) qui va modifier la distance de mise au point au départ de la course?

Pour nos images en proxi, cela ne doit pas avoir beaucoup de conséquences. Mais pour une image allant à l'infini, cela doit influer sur la valeur de différentiel à choisir.

Mes habitudes me conduisent plutôt à une course du premier plan vers le dernier plan .
Quelles sont vos pratiques?
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5790
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

PrécédenteSuivante

Retourner vers Techniques macrophoto

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

cron