choix d'un sujet test pour la macro

Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...
Règles du forum
Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...

Re: choix d'un sujet test pour la macro

Messagede Pascal03 » 01 Avr 2020 23:38

Au temps pour moi, je pensais que les 2 capteurs avaient la même densité de pixels au mm², mais ce n'est pas le cas.
Je n'ai pas d'obturation électronique sur le 3300, même pas de temporisation relevage miroir (disponible seulement sur les séries D5xxx). je compense en atténuant l'éclairage et en utilisant des temps de pose longs (3s et plus, voire 5s et plus sur les forts grossissements).

Pascal
Olympus VM-Z, Olympus SZH-10.
Zeiss Luminar 16, 25, 40 et 63mm - JML20x - Bausch & Lomb 50x - Nikon ELWD plan 5x, 10x, 40x et 60x - EL-Nikkor 80 et 105mm
Soufflets Nikon PB-6 + PB-6E - Nikon D1x, D5100, D3300
Avatar de l’utilisateur
Pascal03
membre
membre
 
Messages: 532
Inscription: 25 Oct 2009 21:28
Prénom: pascal

Re: choix d'un sujet test pour la macro

Messagede Daniel » 02 Avr 2020 09:26

Bonjour,
@Fred,
s'il n'y a recadrage en APS automatique qu'avec les optiques aps, je pense que Nikon a prévu pour le D810 aussi un recadrage manuel en aps à la prise de vue:
voir: menu prise de vue photo/zone d'image/choisir la zone d'image...

Je n'étais pas très inquiet, que curieux, sur la comparaison clone Mitutoyo et original.
Un des résultats de ces premiers tests pour moi avec ce 10x est le rôle du statif: entre un trépied gitzo et un statif de microscope BHMJ, il y a une sacrée différence à l'échelle 1 avec un 10x, au dela de la perpendicularité du sujet.
Ce sera facile de se caler tous avec un statif lourd pour les forts grandissements (mais on n'a pas tous le recoin maçonné four au rez de chaussée de Pierre, très stable mais un peu confiné, si on peut parler ainsi actuellement! )
Par contre, il faudra trouver aussi des éclairages standards. J'ai ajouté de la diffusion. Je vais passer à 2 lampes au lieu d'une pour déboucher des faces.

La bonnette 5D est une Marumi en diamètre 52mm. Je pense que c'est un doublet achromatique. J'ai veillé à la mettre à l'infini avec des bagues allonge en 52mm de diamètre.

@Pascal
oui la meilleure harmonisation des capteurs au dela de la firme, serait d'avoir la mème densité de photosites.

oui, en forte macro les reflex sont désavantagés par rapport aux hybrides par le cycle du miroir.
Cela a changé avec l'efsc puis l'obturation électronique du haut de gamme des reflex avec live view
( voir la page de Fred )
La technique des temps de pose longs était déja pratiquée du temps de l'argentique , en microscopie en particulier.
Le flash est une autre solution.
Cela fait encore 3 solutions pour éviter le bougé de l'appareil : obturation électronique, temps de pose longs et flash.

Je vous laisse temporairement pour aller voir ce qui m'arrive via la messagerie de pronote!!!
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5820
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: choix d'un sujet test pour la macro

Messagede Daniel » 04 Avr 2020 12:25

Bonjour,
j'ai refait une prise de vue au 10x de la puce ce matin avec le mème matériel Clone Mitu en RMS 10x, LT Marumi 5D, Sony Nex7.
Comme annoncé j'ai voulu avec l'éclairage résoudre la facette à 45°
Je n'y ai pas réussi en ajoutant une lampe peu puissante. Par contre, le passage de la lampe principale à droite a fonctionné:
ComparaisonLumiere.jpg
Exif et Meta MicroCartouche ComparaisonLumiere.jpg (132.28 Kio) Vu 1342 fois
Mème diffusé, l'orientation de l'éclairage principal compte.
Cela rappelle en microscopie les éclairages obliques qui peuvent résoudre une diatomée dans un sens et ne plus le faire orientés à 90°!
Accessoirement, en mettant le capteur à pleine résolution, l'effet de la densité de photosites sur l'aspect à l'échelle 1 apparait

J'ai repris le cliché précédant rééchantillonné avec irfanview pour l'échelle 2
CompE1E2.jpg
Exif et Meta MicroCartouche CompE1E2.jpg (114.46 Kio) Vu 1338 fois
A noter, le doublement de l'échelle conduit à une image plus grande que le doublement de la définition
En effet l'échelle varie comme une longueur et la définition comme une surface.

Une dernière comparaison avec le mème cliché récent à l'échelle 1 et l'échelle 2
CompE1E2idem.jpg
Exif et Meta MicroCartouche CompE1E2idem.jpg (105.69 Kio) Vu 1340 fois
La lecture de l'image est facilitée à l'échelle 2, mais je ne pense pas que la résolution change beaucoup.
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5820
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: choix d'un sujet test pour la macro

Messagede Pascal03 » 04 Avr 2020 19:11

Ce qui est étonnant, c'est que quand tu arrives à résoudre les lignes en diagonale, tu n'as plus aucun détail sur les lignes horizontales ! (et les lignes verticales ne sont pas affectées...)
Il y a là un truc qui m'échappe.

Pascal
Olympus VM-Z, Olympus SZH-10.
Zeiss Luminar 16, 25, 40 et 63mm - JML20x - Bausch & Lomb 50x - Nikon ELWD plan 5x, 10x, 40x et 60x - EL-Nikkor 80 et 105mm
Soufflets Nikon PB-6 + PB-6E - Nikon D1x, D5100, D3300
Avatar de l’utilisateur
Pascal03
membre
membre
 
Messages: 532
Inscription: 25 Oct 2009 21:28
Prénom: pascal

Re: choix d'un sujet test pour la macro

Messagede Daniel » 04 Avr 2020 21:56

Le principal paramètre changé entre les prises de vue est la place de la lampe avant diffusion par un anneau translucide.
C'est donc cela qui influence la résolution dans ces images. Je pense que les facettes sont plus ou moins éclairées
Il faut un certain contraste local entre les pixels pour que la résolution de l'objectif puisse s'exprimer et être décelable par notre oeil.
Les test sont pour cela fait avec des mires portant des motifs noirs et blancs très contrastés.

J'ai l'impression que les puces ont un certain relief au niveau du détail choisi. Il y a 3 facettes de pyramide qu'il faudrait éclairer également .
C'est faible mais ce que je pense percevoir stéréoscopiquement à la bino est compatible avec les ombrages qui semblent se former sur ce détail.

Par curiosité, est ce qu'un électronicien pourrait nous confirmer l'existence de ce relief en angle de pyramide tronquée et nous indiquer le rôle des composants au niveau du détail choisi?
Clone10xMarumi5DSonyNex7_DSC02682rQ.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Clone10xMarumi5DSonyNex7_DSC02682rQ.jpg (181.25 Kio) Vu 1284 fois
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5820
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: choix d'un sujet test pour la macro

Messagede Pascal03 » 05 Avr 2020 00:31

Comme c'est gravé au laser, il y a forcément un relief. Après, difficile de dire de quel ordre; moins d'un micron je pense (les derniers processeurs sont gravés en 10nm, voire moins, mais c'est de la haute technologie).
Le premier processeur Intel (le 4004 - sorti en 1971) était gravé à 10 microns.
Quand on sera sorti du confinement, je pourrai à l'occasion essayer de passer une puce au MEB par curiosité.

Pascal
Olympus VM-Z, Olympus SZH-10.
Zeiss Luminar 16, 25, 40 et 63mm - JML20x - Bausch & Lomb 50x - Nikon ELWD plan 5x, 10x, 40x et 60x - EL-Nikkor 80 et 105mm
Soufflets Nikon PB-6 + PB-6E - Nikon D1x, D5100, D3300
Avatar de l’utilisateur
Pascal03
membre
membre
 
Messages: 532
Inscription: 25 Oct 2009 21:28
Prénom: pascal

Re: choix d'un sujet test pour la macro

Messagede Daniel » 11 Avr 2020 19:23

Bonjour,
je serai curieux de voir une de ces puces au MEB!
J'ai essayé de visualiser à 20x le relief du détail retenu à la fois avec une animation Helicon focus obtenue à partir de la carte de profondeur d'une zédification et avec un couple stéréoscopique . obtenu avec une petite base par translation de la platine entre les 2 clichés.

Le résultat d'Helicon est très mauvais avec une déformation des plans qui apparaissent ondulé avec les zones/bandes de netteté et avec un faible relief visible au niveau recherché.
StereoHelicon HR_2020-04-11_mitu20xrecR.jpg
Exif et Meta MicroCartouche StereoHelicon HR_2020-04-11_mitu20xrecR.jpg (59.63 Kio) Vu 1160 fois
Il faudra essayer avec Zerene meilleur en stéréo habituellement et mieux paramétrable.
Mais ce n'est pas beaucoup mieux en stéréo classique. Au moins il n'y a pas de déformation manifeste du relief. Par contre, la faible profondeur de champ à 20x ne permet pas beaucoup de perception du relief au niveau des lignes parallèles utilisées comme test. Cela semble très faible, presque rien par rapport aux plots carrés sur les cotés .
mire20xR.JPG
Exif et Meta MicroCartouche mire20xR.JPG (48.19 Kio) Vu 1161 fois

Ces lignes ne font qu'entre 1 à 2 microns de largeur.
C'est plus simple de les imaginer comme des sillons gravés. Mème une faible profondeur peut avoir un effet d'ombrage avec l'orientation de la lumière. Mais je persiste à voir un léger relief. Comme si la gravure se faisait avec décapage de plans à différentes profondeurs.

Encore une fois, je me demande ce qu'il y a comme circuits électroniques sur cette petite surface de 2 à 3 mm2

En parallèle, ces essais ont permis la comparaison de 2 objectifs 20x. Il 'agit de zétagraphies dans les 2 cas car la perpendicularité de la puce sur la platine devait être imparfaite, une vingtaine d'images avec un pas de 4µ chaque fois.
un Mitutoyo 20x
2020-04-06puce20xMitu.jpg
Exif et Meta MicroCartouche 2020-04-06puce20xMitu.jpg (710.53 Kio) Vu 1155 fois

et un Nikon ELWD bio 20x mais avec bague de correction d'épaisseur mise à zéro
Puce20xNikonBio.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Puce20xNikonBio.jpg (755.29 Kio) Vu 1156 fois

Normalement les 2 systèmes sont prévus tous deux pour des lentilles de tube de 200mm donc mes images obtenues avec la mème LT et le mème capteur sont comparables.
Il y a une bague allonge entre la tourelle et l'objectif avec le Nikon et j'ai adapté la mise au point pour la distance de parfocalité respectivement de 95mm et 60mm
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5820
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: choix d'un sujet test pour la macro

Messagede JMP76 » 12 Avr 2020 11:24

Bonjour,

Encore une fois, je me demande ce qu'il y a comme circuits électroniques sur cette petite surface de 2 à 3 mm2

Probablement une zone de RAM (mémoire vive). Si on analyse à très fort grossissement on voit apparaitre les cellules de bases, et on voit également des motifs répétitifs. (exemple si 1kB -> 8Kb -< 8192 motifs identiques. Compte tenu de la forme du triangle, tu peux déduire d'autres infos...)
Chaque bit est constitué de 2 ou 3 transistors(?) qui sont regroupés par mot, puis blocs . On devine également les démultiplexeurs d'adressage... (24 bits) Les bandes // sont des bus (pour les adresses et pour les données).
Les blocs carrés en périphérie sont les pins/plots d'entrée ou sortie. On peut voir de très gros transistors pour les sorties.
A l'intérieur des carrés les traces correspondent au pins de test qu'on applique pour le contrôle des puces (pins de test: sorte de pointes très fines avec ressort intégrés)

On peut y passer des heures. Et l'analyse (très longue/très chère) peut remonter à toute la conception...

L'effet pyramide n'est qu'un artefact de vision. L'épaisseur du tout doit être de l'ordre du µm.

Cordialement
JMP76
membre
membre
 
Messages: 1204
Inscription: 16 Nov 2011 17:19
Prénom: Jean-Marie

Re: choix d'un sujet test pour la macro

Messagede PierreM » 14 Avr 2020 23:58

Bonjour

Dans le dernier Micscape (n° 289, avr. 2020), un article de David Walker : Mic-UK: Exploring the Diatom Lab prepared slide of an integrated circuit chip :
http://www.microscopy-uk.org.uk/mag/ind ... -chip.html

Dans le n° de déc. 2016, Decapsulating Integrated Circuits de Michael Reesev Much :
http://www.microscopy-uk.org.uk/mag/art ... ng-ICs.pdf

Bien cordialement
Pierre M.
PierreM
membre
membre
 
Messages: 543
Inscription: 07 Aoû 2011 17:28
Prénom: Pierre

Re: choix d'un sujet test pour la macro

Messagede Daniel » 15 Avr 2020 10:13

Merci à PierreM pour ces liens Miscape
Dans l'article d'avril 2019, c'est amusant de voir que S. Barone (Diatom Lab Shop ) s'est mis à la vente de lames préparées avec des puces électroniques comme celle dont nous parlons ici.
Il s'agit semble t'il d'un modèle de taille similaire , mais plus ancien et moins intégré, avec moins de sous -composants et avec des pistes plus larges que celui déniché par Olivier.
D. Walker nous montre l'aspect de cette puce au microscope métallographique en contraste interférentiel. Il termine en annonçant vouloir explorer le relief des "subtils détails de surface" de cette puce.

L'article de M.Reese en décembre 2016 est axé sur la récupération/préparation de ces micropuces. Il ne montre que des images
au microscope métallographique en fond clair simple d'un contrôleur de carte CF.

Ces liens me donnent l'occasion d'ajouter une vue d'une de "nos puces" avec un autre objectif et une autre technique d'éclairage.
J'ai utilisé cette fois ci un objectif Olympus 20x de série UIS avec la LT intégrée à l'éclairage épiscopique d'un microscope métallographique BX30
Le fond clair en épiscopie passe par un éclairage coaxial avec la visée, par l'objectif de prise de vue.
(voir cette page http://www.monamiph.eu/micro/Ecl/Eclair ... scopie.htm pour le principe de l'éclairage fond clair par rapport au fond noir en épiscopie)
puce20xOlyM.jpg
Exif et Meta MicroCartouche puce20xOlyM.jpg (723.63 Kio) Vu 1007 fois
Avec cet éclairage, les surfaces métalliques renvoient beaucoup de lumière. on a tendance à sous exposer pour compenser.
Le relief du sujet est très difficile à percevoir.
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5820
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

PrécédenteSuivante

Retourner vers Techniques macrophoto

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron