Zédification avec des pas de 0.2 um

Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...
Règles du forum
Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...

Zédification avec des pas de 0.2 um

Messagede Bernard-J » 23 Jan 2019 13:15

Bonjour,

pour info, voici le nouveau ALPA CASTEL-MICRO:
http://www.alpa.ch/en/site/introducing- ... g-solution
et représenté par Novoflex:
https://www.novoflex.de/en/focusing-rac ... ro.en.html

J'ai du mal à comprendre qui a fait quoi pour cette machine.

Des pas de 0.2 um, il faut le faire ! Sauf erreur, le StackShot indique 2 um.
Mais, est-ce qu'une telle précision serait utile pour les usages habituels de zédification ?
Bernard-J
membre
membre
 
Messages: 739
Inscription: 01 Mar 2014 16:45
Localisation: Suisse
Prénom: Bernard

Re: Zédification avec des pas de 0.2 um

Messagede Daniel » 23 Jan 2019 14:41

Merci pour ce signalement de matériel photo pour la zédification vendu par 2 célèbres firmes européennes, réputées pour leurs anciens accessoires macro en particulier, Alpa et Novoflex.

Je ne sais pas quelle est la contribution d'Alpa au dela du sigle ou de la sous traitance! (plus vraisemblablement, il s'agit d'adaptation/intégration artisanale en haute précision suisse de produits industriels de différents fabricants.)
Il y a dans les produits Alpa photographiés des corps Hasselblad , des objectifs Rodenstock, un soufflet et un rail Novoflex...

En particulier, la référence castell-micro (ou Balpro pour le soufflet) est dans la lignée des désignations Novoflex.
La page Novoflex est plus explicite en images sur le produit pour la zédification.
Il s'agit d'un rail motorisé de haute précision et de son contrôleur de déplacement.
On peut voir divers usages: déplacement de l'ensemble appareil + objectif (macro, MPE65, Mitutoyo +LT... ), déplacement du corps avant ou du corps arrière sur soufflet,...

Il n'y a que le prix de 1800€ pour un rail et son contrôleur qui chagrine!!

Il est certain que les usages habituels n'ont pas besoin de tant de précision. Il n'y a que pour des champs inférieurs au millimètre, par exemple pour les très petits microminéraux, avec des optiques de microscopes 20x ou plus que cela peut être utile.
Ceci dit, pour les perfectionnistes, qui dit plus grande précision, dit aussi un moindre jeu et vraisemblablement une plus grande régularité et répétabilité des mouvements.
donc cet outil peut apporter un plus dès la faible macro...
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5528
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Zédification avec des pas de 0.2 um

Messagede archange34 » 23 Jan 2019 20:04

1800 euros ?
J'avoue que je ne m'y connais pas du tout en macro photo, mais en astrophotographie une motorisation au micron coûte une centaine d'euros et pour une charge de 5 kgs. (8000 demi pas par tour, précision de 1,5 microns qui suffit largement en astrophoto)

Et encore j'ai la chance de connaitre le vrai prix de la bête donc il y a quand même de l'abus mais comme dans toute "niche" c'est souvent le cas.
https://www.pierro-astro.com/materiel-a ... -49_detail
Mais je me trompe peut être sur la qualité du modèle suisse.

Il serait d'ailleurs assez facile de bricoler ce moteur astro sur un rail avec une vis kodak et une patine.
Avatar de l’utilisateur
archange34
membre
membre
 
Messages: 103
Inscription: 22 Déc 2018 14:17
Localisation: Hérault
Prénom: Laurent

Re: Zédification avec des pas de 0.2 um

Messagede Daniel » 23 Jan 2019 21:14

Novoflex et Alpa représentent la précision suisse et allemande!!

Il existe en effet des concurrents moins cher, quoique encore couteux:
rail + contrôleur stackshot 700€
rail + contrôleur wemacro 250€

Et bien sur, l'équivalent bricolé, par exemple selon les conseils de Christian dans la rubrique Stepduino ne revient qu'à une centaine d'euros...
voir:
viewforum.php?f=284&start=0
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5528
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Zédification avec des pas de 0.2 um

Messagede Jean-marc » 23 Jan 2019 21:28

Perso, je ne vois pas trop l’intérêt d’une telle précisionavec des objectifs même 10x ou 20 x. Un objectif 100x donne une profondeur de champs nette d’environ 0,3um. Mais le fait de mettre cet objectif en immersion oblige d’avoir une préparation très mince pour éviter les aberrations et obtenir une image optimale. Je parle de microscopes conventionnels, pas de confocal ou Tirf...
Enfin c’est mon avis ;-)
JM

Utilisateur nomade (via mobile device) Image
Avatar de l’utilisateur
Jean-marc
membre
membre
 
Messages: 781
Inscription: 19 Juin 2010 09:48
Localisation: Nantes
Prénom: jean-marc

Re: Zédification avec des pas de 0.2 um

Messagede Daniel » 23 Jan 2019 21:37

En effet mème la forte macro avec 10x ou 20x de microscope ne nécessite pas cette précision.
Et les photographes pratiquant sans ce nouvel outil sont nombreux!!
( et souvent avec un rail et un moteur bricolé.)

Par contre, peut être que pour utiliser des optiques de microscope métallographique à grande distance de travail 40x, 50x, voire 100x Mitutoyo, ce rail va procurer un avantage...
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5528
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Zédification avec des pas de 0.2 um

Messagede BINO-BONI » 23 Jan 2019 22:11

Daniel a écrit:
Il y a dans les produits Alpa photographiés des corps Hasselblad , des objectifs Rodenstock, un soufflet et un rail Novoflex...


Désolé c'est un dos PHASE ONE marque réputée pour sa qualité et ......son prix inabordable!

On peut rire quand on lit sur le site, au sujet du dernier dos PHASE ONE: "Actuellement, "l'obturateur électronique" est censé fonctionner". Ha bon?? un dos à plusieurs milliers d'euros qui n'offre même pas le déclenchement électronique!!!

Avec un pas de 0.2 microns, je demande à voir avec un obturateur mécanique!
BINO-BONI
membre
membre
 
Messages: 2629
Inscription: 21 Juin 2012 23:19
Prénom: Jean Claude

Re: Zédification avec des pas de 0.2 um

Messagede BINO-BONI » 23 Jan 2019 22:13

archange34 a écrit:1800 euros ?
J'avoue que je ne m'y connais pas du tout en macro photo, mais en astrophotographie une motorisation au micron coûte une centaine d'euros et pour une charge de 5 kgs. (8000 demi pas par tour, précision de 1,5 microns qui suffit largement en astrophoto)

Et encore j'ai la chance de connaitre le vrai prix de la bête donc il y a quand même de l'abus mais comme dans toute "niche" c'est souvent le cas.
https://www.pierro-astro.com/materiel-a ... -49_detail
Mais je me trompe peut être sur la qualité du modèle suisse.

Il serait d'ailleurs assez facile de bricoler ce moteur astro sur un rail avec une vis kodak et une patine.


Dans la motorisation macro, le moteur n'est qu'un élément! le rail, son entraînement mécanique et la commande ne sont pas gratuits!
BINO-BONI
membre
membre
 
Messages: 2629
Inscription: 21 Juin 2012 23:19
Prénom: Jean Claude

Re: Zédification avec des pas de 0.2 um

Messagede archange34 » 23 Jan 2019 23:41

Certes, mais je faisais juste remarquer que le prix me parait exorbitant malgré tout. Au delà de la précision du moteur je connais bien les marges faites par exemple sur quelques produits haut de gamme. Vous seriez extrêmement surpris.
Mais je ne veux pas polluer le débat.
En astrophotographie on peut payer de simples bagues faite "surmesure" une centaine d'euros alors que leurs coûts réels de fabrication revient à moins de 5 euros....mais on entend le refrain elle sont de qualité. L'effet prix/snobisme fait quelquefois passer la pilule alors que le rapport prix/qualité/performance n'en vaut souvent pas la chandelle.
J'ai un ami qui vend du matériel médical (IRM , scanner, monitoring etc..), quand il m'explique qu'un appareil lambda coûte à l'achat en chine 120 euros et qu'il le revend 3200, on peut se poser la question des marges. (et le revend en occasion une seconde fois en Afrique ou au Moyen Orient....)
J'ai la "chance" chaque jour de voir passer factures d'achat et prix de revente de nombres produits et j'ai appris à en sourire (dont des produits d optiques et d optiques spécialisés). Des produits achetés quelques centimes, cédés 100 fois leur prix d'achat.(je parle du prix d'achat , même pas du coût de fabrication)
C'est notre société qui est ainsi nous sommes capables de payer 200 euros un pendentif en "cristal" Swarovski..., il y a surement des acquéreurs pour ce type de rail mais il faut être honnête, en aucun cas il y en a pour 1800 euros même s'il l'usinage est de qualité, le moteur en lui même doit revenir à moins de 40 euros et je suis large (et en le faisant fabriqué en France, et je suis absolument certain de ce que j'avance). ;)
Mais on est libre de l'acquérir, c'est le marché, et sur des niches un peu spécialisées ou "élitiste" c'est encore pire.

Pour revenir au sujet, ce type de rail est utilisé uniquement en intérieur ? car à cet précision j'imagine mal que l'on puisse l'utiliser en extérieur avec ce niveau de précision ? D'ailleurs à ce niveau de précision le moindre changement de température (entre autre) doit faire varier la mise au point ? Ce matériel est utilisé avec quel type de matériels photos pour en tirer tous les avantages ?
Avatar de l’utilisateur
archange34
membre
membre
 
Messages: 103
Inscription: 22 Déc 2018 14:17
Localisation: Hérault
Prénom: Laurent

Re: Zédification avec des pas de 0.2 um

Messagede Daniel » 24 Jan 2019 10:25

Bonjour,
archange34 a écrit:quand il m'explique qu'un appareil lambda coûte à l'achat en chine 120 euros et qu'il le revend 3200, on peut se poser la question des marges
Je me pose aussi la question. :shock:
Mais en diffusant ces informations, nous risquons d'être assimilés à des "gilets jaunes"... ;) :D
Ceci dit, Bernard a bien mis "pour info" en début de topic et il a défendu dans un autre topic l'usage de "microscopes digitaux" à quelques euros pour le monitoring d'expériences avec ses étudiants.
Nous sommes aussi plusieurs sur le forum à mettre en avant des solutions plus économiques (voir les topics "stepduino" pour la problématique d'un système de rail de mise au point automatisé).
Je vais aussi surenchérir sur toi en ajoutant que le prix du moteur pas à pas utilisé peut être nul, s'il s'agit d'un moteur de récupération d'un appareil destiné à la déchetterie.
archange34 a écrit:Pour revenir au sujet, ce type de rail est utilisé uniquement en intérieur ?
Non. En général l'alimentation peut se faire sur secteur, mais l'usage d'une batterie est possible.
archange34 a écrit:j'imagine mal que l'on puisse l'utiliser en extérieur avec ce niveau de précision ?
Mème pour du matériel de précision inférieure, en extérieur, le facteur limitant pour la photo de végétal est la mobilité du sujet due au vent, pour la photo entomologique, c'est le déplacement de l'animal...
Mème en intérieur, en forte macro, il y a des mouvements associés à la dessication du végétal...
archange34 a écrit:D'ailleurs à ce niveau de précision le moindre changement de température (entre autre) doit faire varier la mise au point ?
On peut le penser, mais il est vraisemblable aussi que ce rail ne sera utilisé à sa précision maximale qu'en intérieur et pour de la très forte macro, assimilable à de la microscopie mème si il n'y a pas usage de microscope composé.
(J'ai proposé par ailleurs cette assimilation très forte macro à la microscopie au dela du champ photographié de 1mm donc 36x sur capteur 24x36)
archange34 a écrit:Ce matériel est utilisé avec quel type de matériels photos pour en tirer tous les avantages ?
Mème si les usages se feront plutôt avec des photoscopes à grand capteur, des caméras en monture C peuvent être envisagées aussi avec le mème gain.
Par contre, les objectifs à utiliser devront être de grande qualité...
Et encore une fois la précision maximale ne sera utile que pour des grandissements assimilables à de la microscopie.
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5528
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Suivante

Retourner vers Techniques macrophoto

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité