Débloquer une bague de diaph sur Macro Olympus

Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...
Règles du forum
Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...

Débloquer une bague de diaph sur Macro Olympus

Messagede Olivier21 » 14 Mai 2016 11:30

Bonjour à tous,

1- je cherche un petit coup de main, plus dans le domaine de la mécanique que de la microscopie mais les pages de ce forum montrent bien que c'est souvent très proche !

j'ai récupéré récemment une objectif macro Olympus 20mm/f3.5 (optique pour soufflet en filetage RMS), et, première grosse déconvenue, sa bague de diaph est bloquée en position f3.5...

J'ai l'impression que c'est un problème de graisse séchée, en forçant modérément on arrive à bouger jusqu'à f4

Est-ce que quelqu'un pourrait me donner un "truc" qui permettrait d'assouplir ou dégager cette bague ?

2- Et comme j''ai noté plus haut "première déconvenue" c'est qu'il y en a une seconde : la qualité de cet objectif ! je l'ai testé à pleine ouverture, qui semble souvent la meilleure selon le livre de Fredlab et Daniel, dans une gamme de grandissement de 4x à 8x, et le résultat est plutôt "pâteux".

Est-ce que d'autre utilisateurs peuvent me dire si je suis mal tombé ou si cet objectif est tout simplement médiocre ?

Merci d'avance !
Olivier21
membre
membre
 
Messages: 160
Inscription: 09 Mar 2016 15:03
Localisation: Saulieu - 21
Prénom: Olivier

Re: Débloquer une bague de diaph sur Macro Olympus

Messagede Maraussan » 14 Mai 2016 11:48

C'est mal parti !

Les lamelles d'acier bruni qui composent l'iris des diaphragmes (tous) ne sont jamais (JAMAIS...) graissées ou huilées. Pour la simple raison qu'elles glissent les unes sur les autres sans frottement ni effort, et que toute graisse se décompose en son savon de lithium et son huile à une certaine température.
Cause de la panne : un (ou plusieurs) axe d'une lamelle de l'iris est cassé, ou le logement d'axe moulé en plastique (moins cher...) est déformé.
Le démontage de ces objectifs nécessite des outils spéciaux, sans parler des pièces de rechange.

DSCN1933 - Copie.JPG
Exif et Meta MicroCartouche DSCN1933 - Copie.JPG (47.87 Kio) Vu 4005 fois

Lamelles et axes (picots) sur un condenseur universel DIC, en cours de réparation. L'un des axes était rompu.
Dernière édition par Maraussan le 14 Mai 2016 12:02, édité 4 fois.
Avatar de l’utilisateur
Maraussan
membre
membre
 
Messages: 4318
Inscription: 21 Jan 2008 18:35
Prénom: Alain2

Re: Débloquer une bague de diaph sur Macro Olympus

Messagede Pascal03 » 14 Mai 2016 11:57

Généralement, les diaphragmes sont collés à cause de l'huile qui coule sur les lamelles.
A part un démontage, je ne vois pas bien comment la retirer. on pourrait imaginer chauffer un peu l'objectif pour la défiger, mais outre que je rechignerais à passer un objectif au four, ce sera surement une solution à court terme, le problème réapparaitra surement rapidement

Je sais que William Peraud (collaborateur photographique du règne minéral depuis les débuts de la revue, il est d'ailleurs un des pionniers avec R. Vernet à avoir énormément travaillé en diapo) utilise un Olympus 20mm RMS, et qu'il le trouve meilleur que le luminar 16mm.
Tu es peut-être tombé sur un "loup" ? en tout cas cet objectif est plutôt réputé. il y a peut-être aussi un film d'huile sur les lentilles ?



Pascal
Olympus VM-Z, Olympus SZH-10.
Zeiss Luminar 16, 25, 40 et 63mm - JML20x - Bausch & Lomb 50x - Nikon ELWD plan 5x, 10x, 40x et 60x - EL-Nikkor 80 et 105mm
Soufflets Nikon PB-6 + PB-6E - Nikon D1x, D5100, D3300
Avatar de l’utilisateur
Pascal03
membre
membre
 
Messages: 494
Inscription: 25 Oct 2009 21:28
Prénom: pascal

Re: Débloquer une bague de diaph sur Macro Olympus

Messagede Olivier21 » 14 Mai 2016 18:03

Bonsoir, merci beaucoup pour ces premiers retours.

a priori rien sur les lames de diaph, que je peux voir en partie. j'ai l'impression que c'est de la bague externe que vient le problème.

je me suis bien sur posé la question d'un démontage mais je ne sais pas trop par où l'attaquer, j'ai juste une bague de serrage par l'arrière (spanner) pour l'optique mais rien pour les bagues mécaniques. si quelqu'un a déjà réalisé le démontage...

par ailleurs, la question du démontage va aussi avec ma question sur la qualité car cela en vaut-il le coup ? j'ai refais des essais cet apm c'est vraiment mauvais. Désespérant, car effectivement l'objectif a bonne réputation et c'est juste la gamme de grandissement qui m'intéresse.

A vous lire !

Olivier
Olivier21
membre
membre
 
Messages: 160
Inscription: 09 Mar 2016 15:03
Localisation: Saulieu - 21
Prénom: Olivier

Re: Débloquer une bague de diaph sur Macro Olympus

Messagede Maraussan » 14 Mai 2016 23:14

Il y a à un endroit un puits de vis minuscule qui permet le démontage d'une bague ou d'un barillet, pour commencer. Cela peut être extrêmement discret. Pour le reste, impossible de se prononcer.
Avatar de l’utilisateur
Maraussan
membre
membre
 
Messages: 4318
Inscription: 21 Jan 2008 18:35
Prénom: Alain2

Re: Débloquer une bague de diaph sur Macro Olympus

Messagede Pascal03 » 15 Mai 2016 06:49

En cherchant sur gogol "servicing olympus macro 20mm"

http://elektrotanya.com/olympus_20mm_38 ... nload.html
l'éclaté en direct : http://elektrotanya.com/PREVIEWS/456122 ... .pdf_1.png

Et j'ai vu qu'il y en avait un a vendre sur le bon coin à un tarif tout-à-fait raisonnable

https://www.leboncoin.fr/image_son/926141156.htm

Pascal
Olympus VM-Z, Olympus SZH-10.
Zeiss Luminar 16, 25, 40 et 63mm - JML20x - Bausch & Lomb 50x - Nikon ELWD plan 5x, 10x, 40x et 60x - EL-Nikkor 80 et 105mm
Soufflets Nikon PB-6 + PB-6E - Nikon D1x, D5100, D3300
Avatar de l’utilisateur
Pascal03
membre
membre
 
Messages: 494
Inscription: 25 Oct 2009 21:28
Prénom: pascal

Re: Débloquer une bague de diaph sur Macro Olympus

Messagede Hervé » 15 Mai 2016 18:25

Bonjour,

Avant démontage toujours possible essayer un dégrippant type WD-40.
Bien asperger et essayer doucement de faire coulisser la bague.
Le démontage est possible mais les lamelles se chevauchent et le remontage est un jeu de patience.
Expérience personnel.
Cordialement
Hervé
Hervé
membre
membre
 
Messages: 111
Inscription: 07 Mar 2014 11:49
Prénom: hervé
Skype: herve klein

Re: Débloquer une bague de diaph sur Macro Olympus

Messagede KATZEN » 16 Mai 2016 16:06

j'éviterais le WD/40....

Maraussan l'a maintes fois redit !!! :o

" Les lamelles d'acier bruni qui composent l'iris des diaphragmes (tous) ne sont jamais (JAMAIS...) graissées ou huilées."

à vos risques et périls ! du gras dans les optiques bonjour !!

Car Je n'hésiterais pas à le confier à un réparateur Pour devis et avis .Pour lui je pense qu' un diaph qui coince ne doit pas poser gros problème.

http://www.photo-cine-reparation.com/occasions

Bonne chance.
Micros : Leitz Orthoplan - Ortholux II- C.Ph - Pol.
Loupe : BRESSER trino.
Photos : Nikon -Coolpix 950 - D 300-D 7000.

Amitiés
Gérard

"Les espèces ne sont pas immuables tout comme les idées "Charles DARWIN .
Avatar de l’utilisateur
KATZEN
membre
membre
 
Messages: 662
Inscription: 27 Fév 2008 13:46
Prénom: Gérard

Re: Débloquer une bague de diaph sur Macro Olympus

Messagede Maraussan » 16 Mai 2016 17:48

Bonjour,
explication pour les nouveaux :
- les dégrippants (tous... comme le WD40) sont constitués d'une huile minérale très fluide et d'un solvant pétrolier. Rien de plus, mais il fallait y penser. Le pétrole s'immisce partout, y compris dans des interstices infinitésimaux, entrainant le lubrifiant, et chassant l'eau éventuellement présente par son pouvoir mouillant et sa non-miscibilité. Les granules de rouille ne résistent pas. Idéal donc pour les pièces de mécanique.
Sur une lentille simple, c'est pas gênant, il suffira de la nettoyer en surface.
MAIS dans un objectif constitué de doublets ou triplets de part et d'autre d'un dia, l'huile s'immisce entre les verres et le fût. Les doublets ne sont pas démontables du fût : ils sont collés depuis des décennies contre les parois du fût, sans contre-bague mécanique induisant des tensions internes dans les verres par compression. L'objectif est devenu irrécupérable. Est-ce ce qui s'est passé avec un propriétaire précédent ?

- Iris avec graisse : on peut observer des iris huilés ou graissés, en effet... pourquoi ? Parce-que l'iris était bloqué par la rouille. Pourquoi de la rouille ? Parce-que un zozo bien intentionné mais acculturé (on lui avait pourtant répété 10 fois) a voulu le nettoyer avec de l'alcool à bruler (dénaturé, 90 degrés) ou de l'alcool ménager (dénaturé, 75 degrés). Ou donc est le problème ? L'alcool à bruler contient 10% d'eau et l'alcool ménager 25% d'eau. L'alcool s'évapore, l'eau reste bien plus longtemps par capillarité entre les lamelles (ou autres pièces mécaniques), la rouille commence alors à s'installer, et s'auto-entretien car elle est hygroscopique. Des tonnes de microscopes anciens, certains de très grande valeur historique, sont ainsi parti à la benne, totalement irrécupérables.

Moralité : on ne nettoie PAS un microscope, quelque-soit les pièces, à l'alcool, mais à sec.
Ou bien si particulièrement crade (nicotine entre-autre) avec un chiffon non pelucheux juste humecté d'un solvant pétrolier doux (ne dissolvant pas les peintures).

J’arrête.
On pourrait ainsi écrire un livre sur les façons de bousiller un microscope en toute bonne conscience...
Dernière édition par Maraussan le 16 Mai 2016 18:02, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Maraussan
membre
membre
 
Messages: 4318
Inscription: 21 Jan 2008 18:35
Prénom: Alain2

Re: Débloquer une bague de diaph sur Macro Olympus

Messagede Bernard-J » 16 Mai 2016 18:01

Maraussan a écrit:- Iris avec graisse : on peut observer des iris huilés ou graissés, en effet... pourquoi ? Parce-que l'iris était bloqué par la rouille. Pourquoi de la rouille ? Parce-que un zozo bien intentionné mais acculturé (on lui avait pourtant répété 10 fois) a voulu le nettoyer avec de l'alcool à bruler (dénaturé, 90 degrés) ou de l'alcool ménager (dénaturé, 75 degrés). Ou donc est le problème ? L'alcool à bruler contient 10% d'eau et l'alcool ménager 25% d'eau. L'alcool s'évapore, l'eau reste bien plus longtemps par capillarité entre les lamelles (ou autres pièces mécaniques), la rouille commence alors à s'installer, et s'auto-entretien car elle est hygroscopique. Des tonnes de microscopes anciens, certains de très grande valeur historique, sont ainsi parti à la benne, totalement irrécupérables.

J’arrête.
On pourrait ainsi écrire un livre sur les façons de bousiller un microscope en toute bonne conscience...

C'est important, limpide et utile. Merci Alain !
Le bouquin aurait probablement du succès :roll:
Bernard-J
membre
membre
 
Messages: 791
Inscription: 01 Mar 2014 16:45
Localisation: Suisse
Prénom: Bernard

Suivante

Retourner vers Techniques macrophoto

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités