Reflex: A propos de balance des blancs (macrophoto)

Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...
Règles du forum
Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...

Re: Reflex: A propos de balance des blancs (macrophoto)

Messagede Christian » 10 Juil 2008 13:04

Avec mon reflex (D70) il faut en principe remplir entièrement le champ de visée.
En macro et avec un 50mm, une carte d'environ 10 x 15, voir 6 x 8, est bien suffisante.
Autrement il existe (comme je le disais plus haut) une carte souple et pliable, beaucoup plus grande !
Et finalement, l'accessoire cité au début du fil, qui se place directement devant l'objectif et qui se range aussi dans une poche... (applicable à toute focale)
Maintenant il reste à tester tout ça en pratique !
Bien amicalement, Christian
Microscope : Leitz Ortholux I - Stéréomicroscope : Novex AP5 - Divers bancs macro
Photos: Nikon (D70) D90, Canon A75, MicCam Tucsen 3 mpx
Soft: Photoshop - MicroCartouche - Helicon focus -Stepduino (stacking automatisé)
Site perso (ancien) ici

Avatar de l’utilisateur
Christian
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 4790
Inscription: 28 Aoû 2007 20:54
Localisation: Entre Alpes et Jura
Prénom: Christian

Re: Reflex: A propos de balance des blancs (macrophoto)

Messagede Maraussan » 10 Juil 2008 18:42

Bonsoir Christian,
si tu as la possibilité de faire des tests comparatifs (y compris avec la feuille de Bristol blanc !) ... tiens-nous au courant.
Avatar de l’utilisateur
Maraussan
membre
membre
 
Messages: 4318
Inscription: 21 Jan 2008 18:35
Prénom: Alain2

Re: Reflex: A propos de balance des blancs (macrophoto)

Messagede Gérard Weiss » 10 Juil 2008 23:28

Bonjour à tous, Christian,


Christian, je comprends mieux maintenant tes interrogations avec l'avancement de la discussion.


Quid de la balance automatique des blancs ?
Je pense que tout système de balance des blancs pointé sur le sujet à photographier ne peut pas donner de bons résultats. En effet, il mesure la combinaison de le lumière éclairant le sujet avec la couleur propre du sujet, et la correction ne peut être que très limitée afin de ne pas dénaturer la couleur du sujet. Par exemple, si je photographie un pré bien vert au soleil avec la balance automatique des blancs, l'appareil photo va détecter une dominante verte mais il ne la neutralisera pas afin que le sujet n'apparaisse pas gris ! Il l'atténuera seulement partiellement et la couleur du pré sera encore à peu près correctement rendue, heureusement !

On comprend alors que la balance automatique des blancs soit peu efficace lorsqu'on en a vraiment besoin ! Par exemple, si je photographie un sujet par temps couvert ou un sous-bois éclairé seulement par la lumière du ciel, la dominante bleue sera un peu atténuée mais restera bien présente. Voir par exemple la photo de sous-bois proposée par André quelques posts auparavant.


Et les corrections pré-établies ?
Les constructeurs en proposent quelques-unes sur leurs appareils photo : soleil, temps couvert, lumière artificielle, tubes fluo, etc.
Seule la correction "soleil" est efficace car la lumière solaire est remarquablement constante tant que le soleil ne baisse pas sur l'horizon. Le constructeur peut donc proposer une correction bien précise et correspondant à la réalité.

Il n'en est pas de même avec les autres corrections préétablies car elles ne correspondent pas forcément à la réalité. Ainsi :
- Plus le ciel sera couvert et plus la lumière sera bleuâtre.
- L'éclairage à incandescence peut avoir une température de couleur très variable.
- Il existe bien des nuances de tube fluo.
Comment alors savoir la référence choisie par le constructeur ?


Voilà pourquoi une balance manuelle des blancs effectuée sur un morceau de bristol ou avec le diffuseur présenté par Christian au début de cette discussion (mais pointé sur la source lumineuse et non sur le sujet) me paraissent encore les solutions les meilleures pour équilibrer les couleurs d'une photo dès qu'on n'est plus en lumière solaire et rendre au mieux les couleurs propres du sujet.

Je me proposais de faire un test comparatif avec un objet, par exemple une grande carte postale, photographié successivement :
1. au soleil, c'est la référence à reproduire,
2. à l'ombre avec la balance automatique des blancs,
3. à l'ombre également, mais avec une balance manuelle des blancs sur un morceau de bristol.
Les photos 1 et 3 devraient normalement donner les résultats les plus proches. Le temps s'est malheureusement couvert cet après-midi et je n'ai pas pu faire l'expérience. Affaire à suivre donc...


Nota : Carton gris neutre ou carton blanc ? Je pense que ça n'a pas d'importance pour étalonner les couleurs, car le gris n'est jamais que du blanc moins bien éclairé !


Bien amicalement,
Bien amicalement,
Gérard
-----------------------
Microscope Leitz Dialux + tête trinoculaire Orthoplan + contraste de phase + équipements "made home"
Bino Wild M3Z et Reichert-Young AO 570
APN Canon Powershot A590 sur le microscope et la bino + adaptations maison (toujours en cours d'amélioration !)
+ Canon Powershot A650 cloné avec CHDK autrement.
Logiciels : Gimp, Rawtherapee, UFraw, Picolay, XnView
Avatar de l’utilisateur
Gérard Weiss
membre
membre
 
Messages: 1202
Inscription: 27 Sep 2007 22:02
Localisation: Mennecy (Essonne)

Re: Reflex: A propos de balance des blancs (macrophoto)

Messagede Maraussan » 11 Juil 2008 00:30

Bonsoir à tous,
Nota : Carton gris neutre ou carton blanc ? Je pense que ça n'a pas d'importance pour étalonner les couleurs, car le gris n'est jamais que du blanc moins bien éclairé !

J'insiste !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Fait un essai entre un carton gris neutre et un blanc neutre...
Avec un Nikon D3, résultats identiques...
Avec un Nikon P50 et autres petits APN, résultats divergents...
Avatar de l’utilisateur
Maraussan
membre
membre
 
Messages: 4318
Inscription: 21 Jan 2008 18:35
Prénom: Alain2

Re: Reflex: A propos de balance des blancs (macrophoto)

Messagede Christian » 11 Juil 2008 01:59

Re tous, Gérard et Alain,

Gérard merci pour ton message qui relève bien l'importance d'une balance manuelle en condition hors lumière solaire directe.
Le test que tu proposes de poster est bien plus logique que celui que j'ai tenté !
(de mon côté je n'ai pas attendu le soleil pour le faire et les différences ne sont pas flagrantes)
Je me demandais aussi si la texture et les pigments d'une fleur par exemple, renvoient les couleurs de la même façon qu'une image imprimée sur papier … ? (lorsqu'on les photographie)
Excusez-moi, je suis vraiment un béotien en la matière !

J'aimerais aussi voir ou faire quelques tests au flash … car c'est souvent sous cet éclairage que j'ai des problèmes de couleurs.
Je me demandais justement si une carte grise dans ce cas n'était pas mieux qu'une blanche:
En effet, suite à mes tests (macro 50mm), mon RN refuse systématiquement de valider ce genre de mesures !! (flash sur du blanc = affichage "no good" )
Je ne peux qu'enregistrer l'image et la prendre ensuite comme référence de blanc (mais ça fonctionne aussi de cette manière).
Est-ce qu'avec vos appareils c'est la même chose ?

ps: désolé de monopoliser un peu avec mes questions de photographe du dimanche :D
mais ces histoires de couleurs me passionnent de plus en plus !
Bien amicalement, Christian
Microscope : Leitz Ortholux I - Stéréomicroscope : Novex AP5 - Divers bancs macro
Photos: Nikon (D70) D90, Canon A75, MicCam Tucsen 3 mpx
Soft: Photoshop - MicroCartouche - Helicon focus -Stepduino (stacking automatisé)
Site perso (ancien) ici

Avatar de l’utilisateur
Christian
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 4790
Inscription: 28 Aoû 2007 20:54
Localisation: Entre Alpes et Jura
Prénom: Christian

Re: Reflex: A propos de balance des blancs (macrophoto)

Messagede PierreH » 11 Juil 2008 07:47

Christian a écrit:Je me demandais justement si une carte grise dans ce cas n'était pas mieux qu'une blanche:
En effet, suite à mes tests (macro 50mm), mon RN refuse systématiquement de valider ce genre de mesures !! (flash sur du blanc = affichage "no good" )
Je ne peux qu'enregistrer l'image et la prendre ensuite comme référence de blanc (mais ça fonctionne aussi de cette manière).
Est-ce qu'avec vos appareils c'est la même chose ?


Bonjour,

j'ai le même comportement avec mon "compact expert" Fuji F700
Microscopes Zeiss WL, CP, DIC, épifluo, épiscopie HD, obj. Neofluar Phase, Plan-Neofluar 63, Optovar, écl. LED Seoul P4 3W
Stéréomic. Leica MZ12.5 Combi 3 Planapo 1x 2x, OPD Planapo 10x, écl. Schott KL1500LCD. Leica M3Z Plan Type S
Terrain Open University McArthur LED, Nikon Naturescope Mini, Emoscop SME LED, Belomo x10
Photomacroscope agrand. Kaiser modifié, Luminar 16mm, Apo-Rodagon N 50mm 2.8, Nikon CF 10 & 20x Plan EPI
APN Canon 450D téléc. USB, Fuji X10 Raynox DCR-250
Avatar de l’utilisateur
PierreH
membre
membre
 
Messages: 3120
Inscription: 13 Sep 2007 13:21
Localisation: Buzet-sur-Tarn près Toulouse
Prénom: Pierre

Re: Reflex: A propos de balance des blancs (macrophoto)

Messagede Maraussan » 11 Juil 2008 11:37

Bonjour à tous,

Voilà pourquoi une balance manuelle des blancs effectuée sur un morceau de bristol ...

Désolé d'en remettre une couche, mais mon post d'il y a quelques jours quant à une utilisation de papier Bristol blanc ne semble pas avoir été remarqué, et donc, je pense que vous perdez du temps à vouloir (re)découvrir ce qui est déjà connu depuis des décennies.

J'explique: par delà la science de la colorimétrie, et la science de la sensitométrie, il en existe encore une autre très rarement pratiquée en photographie, excepté qq domaines pointus: j'ai nommé la spectrographie (spectrophotométrie plus exactement).

Si vous analysez des Bristol blancs, vous remarquerez des spectres colorimétriques instables selon les éclairements (quartz, Led, Fluo économiseurs, lumière du matin ou du soir, et selon les saisons ...)
Raison principale : la présence d'AZURANTS optiques, destinés à faire paraitre à l'oeil le bristol blanc plus blanc que blanc.
Ces azurants sont hypers réactifs aux radiations lumineuses "zone bleu, proche U.V. et UV".

Il n'y a pas (évidemment) d'azurants optiques dans le carton gris 18% Kodak, utilisé partout par les pros, depuis 50 ans...
edit:
- comprendre par là, pour ceux qui lisent rapidement, que l'absence d'azurant est une bonne chose...
- c'est la référence de gris que j'utilise depuis 3 décénnies, y compris en numérique
- je n'utilise jamais le coté blanc à 90% de réflectance en numérique.
Dernière édition par Maraussan le 11 Juil 2008 19:03, édité 3 fois.
Avatar de l’utilisateur
Maraussan
membre
membre
 
Messages: 4318
Inscription: 21 Jan 2008 18:35
Prénom: Alain2

Re: Reflex: A propos de balance des blancs (macrophoto)

Messagede Jean » 11 Juil 2008 17:21

Coucou !


le carton gris 18% Kodak à deux balles, utilisé partout par les pros, depuis 50 ans...


Je ne me pose pas pour un pro, loin de là, mais je me sers toujours du carton Kodak dont tu parles.
Je l'avais payé un peu plus cher ( 2fr30!!)en février 1959
J'ai fait depuis des milliers de photos avec toutes sortes d'appareils et ce méchant bout de carton m'a rendu d'inestimables services ( de temps en temps seulement quand cela s'avérait nécessaire, pas souvent ! )
Un oeil bien exercé,pour faire des corrections c'est pas mal non plus!!!
Pour des raisons professionnelles ( infographie entr'autres ), cette obsession de la balance des blancs se justifie peut-être, mais pour les amateurs que nous somme sensés être ( en principe ) et surtout les possibilités des appareils actuels, je crois bien que vos longues discussions :loc: sur le sujet sont comme la montagne qui finira par accoucher d'une souris...grise !

...ça n'engage que moi :grim:

Bonne soirée / Jean
L'orthographe est de respect;c'est une sorte de politesse. (Alain)
Avatar de l’utilisateur
Jean
Correcteur/Traducteur
Correcteur/Traducteur
 
Messages: 420
Inscription: 05 Sep 2007 17:42
Localisation: Corcelles les Monts ( Dijon )

Re: Reflex: A propos de balance des blancs (macrophoto)

Messagede Christian » 11 Juil 2008 17:39

Bonjour à tous,

Donnez-nous tout de suite l'adresse de vos fournisseurs à 2.- !!!
Les cartes grises les moins cher que j'aie vu en vente par correspondance coûtent au minimum une quinzaine d'euros (sans les frais de port) !
Et pour quelques euros de plus on trouve des cartes souples (de qualité et très durable) qui se rangent dans la poche...
Maintenant suite aux trop longues conversations, désolé si cela vous a dérangé ... personnellement je me pose des questions et j'aime les partager ! (mais on est pas obligé de tout lire ;) ).
Bien amicalement, Christian
Microscope : Leitz Ortholux I - Stéréomicroscope : Novex AP5 - Divers bancs macro
Photos: Nikon (D70) D90, Canon A75, MicCam Tucsen 3 mpx
Soft: Photoshop - MicroCartouche - Helicon focus -Stepduino (stacking automatisé)
Site perso (ancien) ici

Avatar de l’utilisateur
Christian
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 4790
Inscription: 28 Aoû 2007 20:54
Localisation: Entre Alpes et Jura
Prénom: Christian

Re: Reflex: A propos de balance des blancs (macrophoto)

Messagede Maraussan » 11 Juil 2008 18:09

Bonjour,
j'ai édité mon précédent message.
Chez les spécialistes en chambres grand-formats (du 4x5 au 8x10 inches), boulevard Beaumarchais à Paris, l'excellente carte carton gris 18% de Kodak est vendu au prix de qq euros pièce: savoir que dans la pochette d'origine R-27, il y a 4 cartes qui peuvent donc être fractionnées.
Avatar de l’utilisateur
Maraussan
membre
membre
 
Messages: 4318
Inscription: 21 Jan 2008 18:35
Prénom: Alain2

PrécédenteSuivante

Retourner vers Techniques macrophoto

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité