Le test du papillon (corr : mite alimentaire)

Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...
Règles du forum
Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...

Re: Le test du papillon (corr : mite alimentaire)

Messagede Fredlab » 26 Fév 2012 17:01

Hello

Quelle lentille de tube ? (ton 80/200 f/2,8 ?)
Quelle est la différence avec la troisième pile ?
(c'est pas terrible comme piqué :? )
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9593
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Le test du papillon (corr : mite alimentaire)

Messagede Daniel » 26 Fév 2012 18:07

Bonjour,
je commencerais par demander : quel papillon? puis quelle zone d'écailles? car je ne pense pas que les dimensions, couleurs et formes des écailles soient comparables.

Ensuite, je pense qu'il faudrait commencer par regarder une image d'une pile pour juger de la qualité permise par le montage optique.

Enfin, sur les images résultat, il faut indiquer le logiciel et la macro utilisée pour faire la zedification.C'est un paramètre important pour cette étape.

Je pense ici à combine Z du fait des bords avec "franges". Il est préférable de faire un recadrage qui élimine ces "franges" venant du traitement.
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5796
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Le test du papillon (corr : mite alimentaire)

Messagede Fredlab » 26 Fév 2012 18:22

Hello
Daniel a écrit:je commencerais par demander : quel papillon? puis quelle zone d'écailles? car je ne pense pas que les dimensions, couleurs et formes des écailles soient comparables.

oui et non... j'ai commencé avec un papillon exotique et si Jacques n'a pas de mite alimentaire (c'est tout le bien que je lui souhaite, quelle plaie), il propose des vues d'écailles et on peut toutefois juger du piqué.
En tout cas, visiblement, ce papillon a des écailles plus grosses que celles de la mite alimentaire.

Daniel a écrit:Ensuite, je pense qu'il faudrait commencer par regarder une image d'une pile pour juger de la qualité permise par le montage optique.

Oui, mais je ne l'ai pas forcément fait non plus dans ce topic.
Bon... c'est une idée à creuser, mais quand la pdc est parfois tellement faible, il est aussi difficile de juger du piqué.

Daniel a écrit:Enfin, sur les images résultat, il faut indiquer le logiciel et la macro utilisée pour faire la zedification.C'est un paramètre important pour cette étape.
Je pense ici à combine Z du fait des bords avec "franges". Il est préférable de faire un recadrage qui élimine ces "franges" venant du traitement.

eh non, c'est Zerene Stacker... CombineZ fait un effet de miroir sur les bords (il me semble)
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9593
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Le test du papillon (corr : mite alimentaire)

Messagede Daniel » 26 Fév 2012 18:39

mais quand la pdc est parfois tellement faible, il est aussi difficile de juger du piqué

D'un autre coté, c'est à pleine ouverture que le piqué sera maximal, il faut passer à 100% sur une zone dans la profondeur de champ.

eh non, c'est Zerene Stacker... CombineZ fait un effet de miroir sur les bords (il me semble)

Je n'ai pas encore investi, donc pas encore utilisé Zerene stacker.
En effet, l'aspect des franges semble différent de celui, en miroir, habituellement chez combineZ.

Les 2 logiciels doivent travailler sur un cadre plus large que le format des images et dans les 2 cas il est souhaitable de recadrer pour revenir au format d'une image ( ce sera nécessaire pour utiliser une échelle de microcartouche en particulier).

Mais l'essentiel de mon message, était de demander plus de précisions pour pouvoir tenter de relier des différences de rendu à des procédures.
Dernière édition par Daniel le 26 Fév 2012 18:43, édité 1 fois.
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5796
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Le test du papillon (corr : mite alimentaire)

Messagede Jaja » 26 Fév 2012 18:41

Désolé Daniel pour mon incompétence :oops: :oops: :oops:
J'essaye d'apporter plus de précision, mais je ne sais pas si ça en vaut la peine.

Déjà une erreur plus ou moins relevée par Fred : pour la 3ème pile est diaphragme complètement fermé et non ouvert.
Pour essayer de répondre aux autres questions :
- Lentille de tube : 80-200 f/2.8, ouvert au maximum, position 200mm et map à l'infini
- Le papillon : Saturnia pyri
- La zone : milieu de l'aile antérieure
- Le logiciel : Zerene Stacker en mode Pmax
- La macro utilisée : je ne sais pas ce que ça veut dire :oops:
- Je n'ai pas voulu retailler les franges parce qu'elles étaient là et que je ne cherchais pas à faire une belle image mais une comparaison à différentes ouvertures du diaphragme.

- Une image de chaque pile (j'ai essayé de mettre à peu près la même zone de map) :
1. diaphragme ouvert
DSC_7399b.jpg
Exif et Meta MicroCartouche DSC_7399b.jpg (81.84 Kio) Vu 3261 fois


2. diaphragme à moitié
DSC_7415b.jpg
Exif et Meta MicroCartouche DSC_7415b.jpg (82.84 Kio) Vu 3261 fois


3. diaphragme fermé
DSC_7446b.jpg
Exif et Meta MicroCartouche DSC_7446b.jpg (129.13 Kio) Vu 3260 fois
Avatar de l’utilisateur
Jaja
membre
membre
 
Messages: 324
Inscription: 30 Oct 2011 23:26
Prénom: Jacques

Re: Le test du papillon (corr : mite alimentaire)

Messagede Daniel » 26 Fév 2012 18:49

merci pour les précisions.
Je ne sais pas s'il y aura beaucoup de photographes à avoir du grand paon de nuit dans leurs collections!

Pour la macro, je voulais dire la procédure de traitement dans le logiciel.

Les 3 images montrent de façon spectaculaire que le diaphragme ajouté controlle bien la profondeur de champ et la diffraction.
le fermer à fond est à éliminer!
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5796
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Le test du papillon (corr : mite alimentaire)

Messagede Fredlab » 26 Fév 2012 19:08

Hello

Daniel a écrit:Pour la macro, je voulais dire la procédure de traitement dans le logiciel.


Le terme "macro" est ici pour CombineZ, non ? (ce logiciel fonctionne selon certaines macros... j'ai bon ? pour ma part, je n'ai fait que "do stack" et je n'ai jamais trop cherché à rentrer dans les différents paramètres)

Daniel a écrit:Les 3 images montrent de façon spectaculaire que le diaphragme ajouté contrôle bien la profondeur de champ et la diffraction.
...le fermer à fond est à éliminer!


Disons qu'entre ouvert et à demi-fermé, il n'y a pas de différence significative... et effectivement, fermé à fond, on perd du piqué (a priori) mais surtout, on voit que le capteur du D80 commence à dater (bruit numérique)
Bref, et j'en suis aussi là, il faut trouver un moyen terme entre le demi et le à fond pour l'utilité du diaphragme avec le Mitutoyo...
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9593
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Le test du papillon (corr : mite alimentaire)

Messagede Fredlab » 26 Fév 2012 23:24

Au fait... si tu veux, j'ai un Rodagon 150... peut-être que c'est plus performant que le 80/200.
Veux-tu que je te l'envoie ?
(j'ai aussi un doublet achromatique de focale 190 mm... ça te tente ?)
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9593
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Le test du papillon (corr : mite alimentaire)

Messagede Merlinos » 27 Fév 2012 21:21

Euh les gars...... pour enlever un biais à l'expérimentation: vous voulez pas coller les ailes de papillons sur une lame? cela évitera les logiciels de stacking non? parce que le but de ces tests c'est tout de même de tester les objectifs. ici on rajoute une variante avec le logiciel de stacking (et comment l'utilisateur s'en sert!!!). Et puis jugé du piqué d'un objectif sur une photo extraite d'une pile....chapeau!!! moi je sais pas faire! :D

Donc, aile de papillon ok..... sans stacking ce serait le top non???
Nikon D7000 + stackshot + mitutoyo x5, x10 , x20 et x50
Microscope Diaplan
photos sous marines: http://www.bluesun.fr
Merlinos
membre
membre
 
Messages: 368
Inscription: 21 Oct 2011 21:44
Localisation: Hyères
Prénom: Laurent

Re: Le test du papillon (corr : mite alimentaire)

Messagede Daniel » 27 Fév 2012 21:59

Donc, aile de papillon ok..... sans stacking ce serait le top non???

je suis assez d'accord dans un premier temps. Par contre, il n'est pas nécessaire de coller une aile sur une lame; il suffirait déja de photographier le sujet perpendiculairement pour avoir plus de zones dans la profondeur de champ.

Aux forts grandissements, mème une aile de papillon n'est plus en totalité dans la profondeur de champ avec les bosses des nervures et les creux des internervures. Mais il est possible quand mème de juger sur les zones nettes (cf images plus haut pourtant de biais).

Bien sur dans un 2e temps, il faudra juger de l'ensemble du processus de zedification, mais comme il y a à l'intérieur plusieurs paramètres non liés aux objectifs, il serait préférable d'avoir élagué parmi les objectifs avant. (et il faut mentionner les paramètres non liés aux objectifs dans les messages)
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5796
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

PrécédenteSuivante

Retourner vers Techniques macrophoto

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

cron