Le test du papillon (corr : mite alimentaire)

Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...
Règles du forum
Ce qui concerne les techniques et le matériel en macro-photo, objectifs, soufflets, bonnettes, etc ...

Re: Le test du papillon (corr : mite alimentaire)

Messagede Fredlab » 24 Mai 2012 19:53

Hello

Merci Philippe et Pierre pour vos avis

pierre4fun a écrit:Tu peux régler la netteté dans le profil utilisateur de ton 500D.

Je vais regarder ça...

pierre4fun a écrit:Peut-être pourrais tu sortir les images en RAW et essayer de les faire apparaître aux mêmes dimensions ?

c'est à dire ? pour éviter les problèmes de taux de compression ?
Je pourrais effectivement faire un essai... mais le RAW, en pile, c'est lourd de chez lourd
(de plus, Zerene Stacker n'accepte pas les RAW de machines trop récentes)
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9513
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Le test du papillon (mite alimentaire, piéride))

Messagede Fredlab » 30 Sep 2012 09:34

Hello

Dans les posts qui vont suivre, je vais proposer une nouvelle série de tests suite à quelques acquisitions d'objectifs de microscope, uniquement pour le stacking (montages à l'infini - je n'ai pas ce genre de microscope)

Ayant quasiment réussi à me débarrasser de mes mites alimentaires (disons que nous ne sommes pas dans une phase d'éclosion - hier, j'ai jeté deux sachets de riz arborio qui étaient infestés de vers...), je me suis rabattu pour le test sur une aile de Piéride trouvée morte.

Pour relancer la procédure et repréciser les rapports obtenus, j'ai repris des objectifs que je possédais déjà, un objectif d'agrandisseur EL-Nikkor 50 f/2,8 N et un objectif de microscope 4x plan achromatique chinois (famous)

Avec le 50-EL, inversé au bout du soufflet (Nikon PB-6), quand ce dernier est compressé au maximum, je photographie avec un Canon EOS 500D (format APS - largeur du capteur : 22,3 mm), un champ de 14 mm -> rapport de 1,6x

Image

Quand le soufflet est étiré au maximum, le champ passe à 4,6 mm -> rapport de 4,8x

Image

On notera que le piqué est très intéressant - les tests qui vont suivre seront faits avec un diaphragme "optimal" de f/8 - et c'est cet objectif que je réserve (avec un Rodagon 90 apo) pour des sorties sur le terrain.

En studio, je pense que je vais utiliser des objectifs de microscope pour un gain en piqué.
Ma référence actuelle est donc le 4x chinois.

Avec un tirage d'environ 180 mm, la largeur du champ est de 4 mm -> rapport de 5,75 x

Image
(effectivement, le piqué est d'emblée plus percutant... mais c'est quand même infiniment moins souple à utiliser qu'un objectif d'agrandisseur)

Par ailleurs, une connaissance m'a proposé de me prêter son Canon MP-E 65... ça serait bien que je le teste avec le même genre de procédure... on verra plus tard.
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9513
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Le test du papillon (piéride)

Messagede Fredlab » 30 Sep 2012 09:54

Les plus faibles rapports que je puisse obtenir avec le soufflet.

Avec un objectif macro, on arrive au rapport 1/1 ce qui peut suffire dans bien des cas.
Si le sujet justifie un rapport juste un peu plus fort (genre, une fourmi dans un décor et pas la tête de la fourmi), je peux donc utiliser l'EL-Nikkor avec un tirage faible.

Image
(stack brut, incomplet - il faut charger l'image en taille originale ICI - environ 9 Mo - et regarder sur le bord de fuite de l'aile)

ou alors, je monte un Nikon CFI Plan UW 2x/0,06 - WD 7,5 au bout d'une lentille de tube - pour l'instant, c'est un doublet achromatique Surplus Shed de 200 mm (je ne sais pas si c'est la lentille la plus performante que j'ai ou que l'on puisse avoir - il faudra que je fasse des essais comparatifs entre ce doublet et les doublets chinois commandés par Gilles Billard et avec un objectif d'agrandisseur - lourd - Besseler/Rodagon Apo 240 mm... si un possesseur de lentille de tube Mitutoyo/Nikon pouvait me la prêter pour voir s'il y a un gain en piqué, je veux bien prendre en charge les fdp)

Image
(je n'ai pas pensé à prendre la règle pour mesurer la largeur du champ, ça cadre un peu plus serré - stack brut en taille originale ICI)

Deux crops à 100%

EL-Nikkor - tirage mini - f/8
Image
Image
Nikon CFI Plan 2x

Je note un gain de piqué pour l'objectif de microscope (peut-être plus visible sur des images isolées de la pile)
Je pense qu'un MP-E 65 fait aussi bien que l'objectif de microscope
Il faudrait voir avec une lentille de tube Nikon.
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9513
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Le test du papillon (corr : mite alimentaire)

Messagede Fredlab » 30 Sep 2012 15:11

Suite...

Après quelques échanges avec elegans, on se demandait s'il y avait moyen de trouver une mire de résolution.
Peut-être que les ailes de papillons ne sont pas assez discriminantes pour juger du piqué brut de nos solutions optiques et photographiques.

Il y a le pouvoir séparateur de l'objectif (focale, ouverture numérique...), celui de la lentille de tube et la densité de photosites sur les capteurs de nos boitiers.
Il y a aussi la longueur d'onde de la lumière qui éclaire le sujet + éventuellement l'intensité de cette lumière qui permettra d'éliminer tout risque de bougé (je reste fidèle au temps ultra-court de l'éclair d'un flash - malheureusement, d'une image à une autre, la quantité de lumière varie et je ne suis pas sûr que les logiciels de stack supportent bien)
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9513
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Le test du papillon (corr : mite alimentaire)

Messagede Fredlab » 30 Sep 2012 15:31

Cette fois-ci, je passe à des objectifs 4x.

Pour rappel, voici ce que donne mon fameux 4x achro chinois

Image
(stack brut - taille originale ICI)

Pour un rapport à peine inférieur, voici ce que donne l'EL Nikkor 50 avec le soufflet étiré au maximum

Image
(stack brut - taille originale ICI)

J'ai fait l'acquisition il y a quelque temps d'un Nikon Plan 4x/0,1 WD 30. Je suppose qu'il est CFI. Sa distance de travail est effectivement très confortable. Il implique bien sûr d'avoir une lentille de tube (et je pense que je n'ai pas la meilleure qui soit)

Image
(stack brut - en taille originale ICI)

Hier, j'ai reçu un énième objectif, probablement aussi absolu qu'un Mitutoyo (mais avec une distance de travail bien moindre), un Nikon Plan Apo 4x/0,2 - WD 15,7 (CFI ?)

Image
(stack brut - en taille originale ICI)

Bon... le piqué va crescendo, c'est bien naturel

crops à 100% Nikon EL50 - 4x chinois
ImageImage
ImageImage
Nikon Plan 4x CFI WD30 - Nikon Plan Apo 4x

Par contre, pour les distances de travail, je suis bien ennuyé

Image
(en plus grand ICI)

Le 4x apo oblige à se rapprocher quand même plus qu'avec le 4x "normal"
Il est aussi plus encombrant et ça peut poser des problème pour placer un éclairage correct.

(prochains tests : des 20x)
La planète peut pourvoir aux besoins de tous, mais non pas satisfaire la cupidité de certains (Gandhi)
Avatar de l’utilisateur
Fredlab
membre
membre
 
Messages: 9513
Inscription: 27 Juin 2010 13:42
Localisation: Auxonne (21)
Prénom: Frederic

Re: Le test du papillon (corr : mite alimentaire)

Messagede Daniel » 30 Sep 2012 17:22

Bravo et merci pour ces tests.
C'est rassurant de découvrir que la résolution suit l'ouverture numérique. (mais aussi le prix; sauf exceptions, tout est lié!)

Les image de distance de travail sont aussi intéressantes.
On constate que le 4x et surtout le 2x CFI nikon ne sont guère bien placés.C'est un défaut des bonnes optiques faibles de microscope: elles ont une moins grande distance de travail que les optiques standart.
C'est dans ce domaine de 2x à 5x que les anciennes optiques macro type luminar Zeiss de 60 à 40mm de focale peuvent montrer de l'intérèt par leur bonne distance de travail. Leurs concepteurs n'avaient en effet pas de contraintes de parfocalité à suivre. Et surtout il est possible d'utiliser, pour augmenter la distance de travail, une plus longue focale avec un plus grand tirage de soufflet.

C'est aussi à ce niveau que les Mitutoyo de 2x et 5X doivent se distinguer en ayant à la fois une résolution au top et en plus la meilleure distance de travail

J'attends avec impatience le test des 20X, mais je verrais bien avant le résultat des 10x. n'est ce pas prévu?

PS: après l'acquisition de ces optiques Nikon CFI, l'achat d'un statif Eclipse ne serait il pas à envisager? (comme banc macro bien sur; le BH2 étant très bien comme microscope! :D
Il y a un bel E400 équippé photo au flash Canon en vente actuellement sur EB UK. Mais attention à 870£, le prix de réserve n'est pas encore atteint...
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 5518
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Le test du papillon (corr : mite alimentaire)

Messagede pierre4fun » 03 Oct 2012 07:15

Superbe travaille de Test Frédéric !

Ton équipement est sérieusement étoffé.
Amicalement, Pierre
pierre4fun
membre
membre
 
Messages: 649
Inscription: 28 Oct 2009 20:18
Prénom: Pierre
Skype: pierre4fun

Re: Le test du papillon (corr : mite alimentaire)

Messagede Gilles BILLARD » 03 Oct 2012 08:15

Hello Fred,
Est-ce que du papier abrasif des différents grains possibles ne pourrait pas remplacer une mire ?
C'est peut etre une bétise...
Je viens d'en regarder, du 80 au 600 (j'ai du plus fin encore), ça brille pas mal quand c'est neuf, les poussières gènent quand c'est déjà utilisé le papier noir ne renvoie pas bcp de lumière....bref...????
++
EDIT:
Je pense aussi a un écran d'ordi, même pas besoin d'éclairage; en revanche pas de test de profondeur de champ, juste la résolution.
++
J'en ai assez des potentats d'une gauche qui se croit bienpensante et qui conduit notre pays a sa perte.
Gilles BILLARD
membre
membre
 
Messages: 1477
Inscription: 13 Fév 2012 09:03
Prénom: azerty

Re: Le test du papillon (corr : mite alimentaire)

Messagede DMX » 03 Déc 2012 14:28

Je me permets de rajouter les tests de John Hallmen où il compare notamment plusieurs objectifs agrandisseurs avec le MPE-65 mm. On y trouve également la comparaison entre le El-Nikkor 50 mm (non N) et le El-Nikkor 50 mm N (où la différence de piqué ne semble pas flagrante). Et enfin l'étonnant montage SumRay 50/1.9 + Raynox +12 dioptries, qui semble obtenir des résultats un poil plus piqués que le MPE.

http://www.flickr.com/photos/johnhallmen/4320502042/
DMX
membre
membre
 
Messages: 81
Inscription: 30 Déc 2011 04:16
Prénom: Dimitri

Précédente

Retourner vers Techniques macrophoto

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité