Page 16 sur 18

Re: Photographie de minéraux

MessagePosté: 21 Fév 2021 11:56
de 6le20
Oups.... effectivement je n'avais pas noté cette FOV présente sur toutes les images...
Je retire donc ce que j'ai dit précédemment...

Re: Photographie de minéraux

MessagePosté: 13 Mar 2021 09:20
de Tempo

Re: Photographie de minéraux

MessagePosté: 13 Mar 2021 09:27
de Tempo

Re: Photographie de minéraux

MessagePosté: 21 Mar 2021 08:37
de Tempo
Sinon quoi de neuf ?
Le mitutoyo 50x a été enfin bien cerné. Je lui offre pour que l'échantillonnage soit satisfaisant une lentille modifiée. Pour que le travail au 50x soit correct, il faut que tout soit vraiment bien sur les rails....

Ainsi le millimétrique/submillimétrique devient un champ de routine...

quelques exemples ici :
https://www.geoforum.fr/uploads/monthly_2021_03/newmacro4337.jpg.6c7d921b397c1b907687b5f640d5af31.jpg

https://www.geoforum.fr/uploads/monthly_2021_03/newmacro4330.jpg.963067c50ad52507ca5104002ecf2122.jpg

https://www.geoforum.fr/uploads/monthly_2021_03/newmacro4329.jpg.256164791249a4af8c49449ba71a8264.jpg

Re: Photographie de minéraux

MessagePosté: 21 Mar 2021 08:57
de Tempo
Je suis bien conscient que ce que je vais dire ne sera pas compris....

Je me suis demandé ce matin si (réversibilité de la lumière oblige/ symétrie de l'optique) les méthodes images étaient toujours à grandissements variables.... La réponse est évidemment non mais c'est une configuration particulière qu'il faut créer.

Elle s'adresse plutôt à des lamelles et bien fixées à l'ensemble. Ce sont les vibrations qui seront le problème. L'intérêt est bien entendu de descendre à des précisions nanométriques.... L'immersion sera de plus quasi impossible dans les systèmes horizontaux.

Donc en fait il n'y a aucun limitation sur les méthodes images comme sur les méthodes objets en théorie. Je n'irai pas plus loin pour aujourd'hui.... Mais il faut des systèmes construits sur des modes inusités actuellement (le mien pourrait le supporter).

Re: Photographie de minéraux

MessagePosté: 21 Mar 2021 09:11
de Daniel
Tempo a écrit:Je suis bien conscient que ce que je vais dire ne sera pas compris....
Alors, au lieu de le dire inutilement, fais en sorte que cela soit compréhensible...
Par exemple, en commençant par définir le sens particulier que tu donnes aux mots.

Re: Photographie de minéraux

MessagePosté: 21 Mar 2021 09:53
de Tempo
Tu n'as qu'à faire un peu d'optique... Plutôt que de penser que tu sais :).

J'ai déjà tout dit. Simplement j'utilise des concepts et je ne vais pas essayer de redire ce que j'ai dit MAIS si une personne cherche un jour, elle pourra peut-être trouver un intérêt.

Simplement il n'y a pas de limitation ni aux méthodes images ni aux méthodes objets. Cependant pour un système donné on peut ou pas les appliquer.

La pensée sclérosante toujours et partout. Je vois toujours les mêmes techniques, les mêmes méthodes alors qu'on peut faire autrement et mieux !

Travailler avec un 50x n'est pas un problème. Avec un peu de jugeotte on peut stacker avec tout en fait.

Une petite image https://www.geoforum.fr/uploads/monthly_2021_03/newmacro4340.jpg.652a5e5b5002ee2918b63f1a904944a1.jpg

Re: Photographie de minéraux

MessagePosté: 21 Mar 2021 13:09
de Daniel
Tempo a écrit:Je suis bien conscient que ce que je vais dire ne sera pas compris....
Je me suis demandé ce matin si (réversibilité de la lumière oblige/ symétrie de l'optique) les méthodes images étaient toujours à grandissements variables.... La réponse est évidemment non mais c'est une configuration particulière qu'il faut créer.
Elle s'adresse plutôt à des lamelles et bien fixées à l'ensemble. Ce sont les vibrations qui seront le problème. L'intérêt est bien entendu de descendre à des précisions nanométriques.... L'immersion sera de plus quasi impossible dans les systèmes horizontaux.
Donc en fait il n'y a aucun limitation sur les méthodes images comme sur les méthodes objets en théorie. Je n'irai pas plus loin pour aujourd'hui.... Mais il faut des systèmes construits sur des modes inusités actuellement (le mien pourrait le supporter).


Tempo a écrit:Tu n'as qu'à faire un peu d'optique... Plutôt que de penser que tu sais :).
J'ai déjà tout dit. Simplement j'utilise des concepts et je ne vais pas essayer de redire ce que j'ai dit MAIS si une personne cherche un jour, elle pourra peut-être trouver un intérêt.
Simplement il n'y a pas de limitation ni aux méthodes images ni aux méthodes objets. Cependant pour un système donné on peut ou pas les appliquer.
La pensée sclérosante toujours et partout. Je vois toujours les mêmes techniques, les mêmes méthodes alors qu'on peut faire autrement et mieux !
Travailler avec un 50x n'est pas un problème. Avec un peu de jugeotte on peut stacker avec tout en fait.

Désolé, je n'ai appris que les bases de l'optique au lycée. Je ne prétends pas en savoir plus d'un point de vue théorique.
Mais je suis quelqu'un de curieux, qui ne demande qu'à découvrir du nouveau. C'est à toi d'être explicite. Ne te plains pas de ne pas être compris sinon. Nous allons attendre qu'une personne trouve un intérêt à ton discours...

Pourquoi parler de pensée sclérosante? Les techniques utilisées en zédification sont variables selon les photographes et le matériel dont ils disposent. Il suffit de parcourir des revues de photo ou des forums pour voir émerger de nouvelles variantes...
Dans ton cas, je parlerais plutôt d'attitude sclérosée au moins dans le domaine de la communication.

Re: Photographie de minéraux

MessagePosté: 21 Mar 2021 15:53
de Maraussan
Frédéric Hède est en mauvais état, il est peut être inutile de le relancer et d'en rajouter... ou de suivre s'il relance.

Re: Photographie de minéraux

MessagePosté: 21 Mar 2021 19:46
de Tempo
Il n'y a rien à rajouter.... Une méthode image n'est pas obligatoirement avec un grandissement variable. Je suis en parfait état... :).

Quant au reste je n'ai rien à ajouter !

Wroevolfeite fov 2.40 mm

https://www.geoforum.fr/uploads/monthly_2021_03/newmacro4343.jpg.93af4efd231a409e6d8e50ac1eca927e.jpg