Rouille mûrier sauvage


Tous les champignons, macro et microscopiques + moisissures et myxomycètes

Règles du forum

Tous les champignons, macro et microscopiques + moisissures et myxomycètes

Rouille mûrier sauvage

Messagede Yin_Zhen » 10 Déc 2020 01:51

Bonjour
Un prélèvement de rouille sur les feuilles d'un mûrier sauvage.
Photo de la feuille in situ :
P1000218.JPG
Exif et Meta MicroCartouche P1000218.JPG (169.33 Kio) Vu 1901 fois

Photo de la feuille après prélèvement :
P1000257.JPG
Exif et Meta MicroCartouche P1000257.JPG (176.76 Kio) Vu 1899 fois

Photo à la bino :
rouille_murier_sauvage_-_colonie.jpg
Exif et Meta MicroCartouche rouille_murier_sauvage_-_colonie.jpg (132.48 Kio) Vu 1895 fois

Photos au microscope :
rouille_murier_sauvage_10.jpg
Exif et Meta MicroCartouche rouille_murier_sauvage_10.jpg (178.52 Kio) Vu 1896 fois

rouille_murier_sauvage.jpg
Exif et Meta MicroCartouche rouille_murier_sauvage.jpg (85.75 Kio) Vu 1895 fois
Yin_Zhen
membre
membre
 
Messages: 164
Inscription: 13 Juin 2019 14:38
Prénom: Xavier

Re: Rouille mûrier sauvage

Messagede Daniel » 10 Déc 2020 08:16

Le "murier" est en fait un Rubus.
(Il y a une confusion dans le langage courant entre Rubus et Morus )

Ces rouilles doivent appartenir au genre Phragmidium.
C'est assez courant.
Daniel Nardin
sites: perso, microscopie , plongée Egypte et Réunion, orchidées du Doubs
matériel micro/macro/photo principal: microscopes Olympus BH, stéréomicroscope Nikon SMZ, reflex Nikon (D800 actuellement) +105macro, soufflet... , hybride Olympus EM5 mkII, compact OlympusTG-5 ...
Avatar de l’utilisateur
Daniel
membre
membre
 
Messages: 6030
Inscription: 27 Sep 2007 10:33
Localisation: Privas (Ardèche, France)
Prénom: Daniel

Re: Rouille mûrier sauvage

Messagede BT75 » 10 Déc 2020 08:56

Bonjour,
D'accord avec les deux précisions de Daniel.
En examinant de plus près les photos :
    - La ronce me fait penser à Rubus ulmifolius (Ronce à feuille d'orme). Ci confirmée, mais l'identification des Rubus est compliquée, c'est une espèce très courante qui prospère dans les haies et produit d'excellentes mures pour la gelée !
    - La rouille me fait effectivement penser à Phragmidium violaceum, espèce très facile à trouver sur Rubus ulmifolius (voir les publications de G. Viennot-Bourgin et Marcel Lecomte)
Bonne journée
Outils : Kombistereo Leica Wild M3Z - Wild M3Z obj.1x - 0.5x - Leitz Laborlux S (1 jeu obj. Plan Leitz + 1 jeu obj. Cnscope) - SMLux obj. Leitz EF - Nikon Plan)
Photo : Olympus OM-D E-M10 Mk II - Nikon D5300
Logiciels : Helicon Focus 7 - Photoshop Elements 2020 - Suite Office 2019 VBA Access Excel - Magix Video Deluxe - Magix Web Designer
Site : http://jf.rieupeyroux.free.fr/
BT75
membre
membre
 
Messages: 319
Inscription: 08 Oct 2016 09:37
Localisation: Paris et Province
Prénom: Jean-François

Re: Rouille mûrier sauvage

Messagede Yin_Zhen » 10 Déc 2020 11:14

Merci beaucoup pour vos précisions !
Yin_Zhen
membre
membre
 
Messages: 164
Inscription: 13 Juin 2019 14:38
Prénom: Xavier

Re: Rouille mûrier sauvage

Messagede BINO-BONI » 10 Déc 2020 14:17

Cette rouille donne des spores particulièrement spectaculaires et très faciles à colorer pour permettre la mise en évidence des caractères distinctifs.
La méthode est particulièrement simple et rapide:
- poser un petit paquet de spores sur la lame
- déposer une goutte de bleu cotton
- Poser la lamelle
- Chauffer doucement avec un bec de gaz en faisant des allers et retours de la lame au dessus de la flamme jusqu'à obtenir une mini ébullition, très brève
- laisser refroidir

Le résultat ici: http://www.lenaturaliste.net/forum/viewtopic.php?f=221&t=19722&hilit=phragmidium

Bien entendu, il ne s'agit pas d'un montage destiné à la conservation. Peut-être en luttant? Je n'ai pas la réponse.
BINO-BONI
membre
membre
 
Messages: 2889
Inscription: 21 Juin 2012 23:19
Prénom: Jean Claude

Re: Rouille mûrier sauvage

Messagede Yin_Zhen » 10 Déc 2020 18:40

Oui, j'avais vu cette discussion. Beau résultat en effet !
J'ajoute ce colorant à ma liste du père Noël ! ;)
Yin_Zhen
membre
membre
 
Messages: 164
Inscription: 13 Juin 2019 14:38
Prénom: Xavier

Re: Rouille mûrier sauvage

Messagede BINO-BONI » 11 Déc 2020 12:27

Yin_Zhen a écrit:Oui, j'avais vu cette discussion. Beau résultat en effet !
J'ajoute ce colorant à ma liste du père Noël ! ;)


Pour les cryptogames en général, le Bleu cotton est incontournable.
BINO-BONI
membre
membre
 
Messages: 2889
Inscription: 21 Juin 2012 23:19
Prénom: Jean Claude

Re: Rouille mûrier sauvage

Messagede BINO-BONI » 11 Déc 2020 12:43

Pour l’hôte, je pencherai plutôt pour Rubus fruticosus, la plus courante alors que Rubus ulmifolius semble limitée au pourtour méditerranéen selon Wikipedia.
BINO-BONI
membre
membre
 
Messages: 2889
Inscription: 21 Juin 2012 23:19
Prénom: Jean Claude

Re: Rouille mûrier sauvage

Messagede BT75 » 11 Déc 2020 14:42

Bonjour Jean-Claude,
Si on ne peut pas être vraiment certain qu'il s'agit de R. ulmifolius, aucun des caractères visibles ne me semble l'exclure : cannes à face concave, à tomentum blanc, face inférieure des folioles également tomenteuse blanche, 5 folioles .... un peu de rose sur les aiguillons et les tiges. Quant à sa fréquence, selon Flora Gallica (page 1010) R. ulmifolius représente plus de 50% de la biomasse des ronces. Comme je sais que tu aimes les statistiques ... s'ajoute donc une présomption mathématique !
Le conglomérat de plusieurs centaines d'espèces nommé "Rubus fruticosus" est forcément très très variable, mais avec quelques constantes, entre autres la face des cannes est non concave (autrement dit plutôt ronde), la face inférieure des folioles sans tomentum blanc ...
La détermination des ronces est difficile en décembre ! Il faudrait des primocannes, des floricannes, des grappes fleuries, des fruits etc... et une bonne loupe pour les glandes... puis obtenir l'accord des spécialistes, ce qui est certainement la partie la plus ardue de l'exercice. Il suffit de comparer Flora Gallica et la Nouvelle Flore de Belgique et du Nord de la France pour se faire une idée.
J'ai identifié Phragmidium violaceum de mémoire (forme générale des téleutospores et des cloisons) car les Viennot-Bourgin sont confinés en Dordogne.
Bonne journée
Jean-François
Outils : Kombistereo Leica Wild M3Z - Wild M3Z obj.1x - 0.5x - Leitz Laborlux S (1 jeu obj. Plan Leitz + 1 jeu obj. Cnscope) - SMLux obj. Leitz EF - Nikon Plan)
Photo : Olympus OM-D E-M10 Mk II - Nikon D5300
Logiciels : Helicon Focus 7 - Photoshop Elements 2020 - Suite Office 2019 VBA Access Excel - Magix Video Deluxe - Magix Web Designer
Site : http://jf.rieupeyroux.free.fr/
BT75
membre
membre
 
Messages: 319
Inscription: 08 Oct 2016 09:37
Localisation: Paris et Province
Prénom: Jean-François

Re: Rouille mûrier sauvage

Messagede BINO-BONI » 11 Déc 2020 15:43

BT75 a écrit:J'ai identifié Phragmidium violaceum de mémoire (forme générale des téleutospores et des cloisons) car les Viennot-Bourgin sont confinés en Dordogne.

Pas trouvé cette information sur la VIENNOT BOURGIN de 1956.
BINO-BONI
membre
membre
 
Messages: 2889
Inscription: 21 Juin 2012 23:19
Prénom: Jean Claude


Retourner vers Mycologie (obs.)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

cron