Page 1 sur 2

Fonctionnement d'un masque chirurgical

MessagePosté: 20 Nov 2020 12:31
de Bernard-J
Bonjour,
Comment un masque chirurgical peut retenir les bactéries et les virus alors que les couches qui le constitue ont des mailles bien plus grandes que la taille de ces microbes ?
- En réponse à cette question, les anti-masques disent qu'ils ne servent donc à rien !
- En fait, la couche filtrante au milieu du masque est électrostatique. C'est cette propriété qui retient les petites particules.

J'ai montré cela par cette vidéo :


Re: Fonctionnement d'un masque chirurgical

MessagePosté: 20 Nov 2020 13:00
de YVES50
Bonjour et merci Bernard pour cette vidéo très didactique.
Tu as bien raison cependant de rappeler aux quidams la nécessité d'une pose correcte sur le visage.

Re: Fonctionnement d'un masque chirurgical

MessagePosté: 20 Nov 2020 13:24
de Daniel
Bonjour et merci,
l'électrostatisme de la couche intermédiaire des masques chirurgicaux apparait certainement comme un plus par rapport aux masques en tissus, par ailleurs moins filtrants et actifs surtout sur les rejets de gouttelettes.

Mais ma curiosité me conduit à demander comment stp ce caractère électrostatique est il obtenu?
et également, que penser, au vu de cet électrostatisme, des propositions de réutiliser en les lavant ces masques jetables?

Je rejoins Yves sur le fait que le meilleur masque perd de son efficacité s'il n'est pas correctement posé.
Et j'ajouterais, mème si cela va un peu dans le sens des antimasques, que l'évitement du rapprochement avec d'autres humains est encore plus efficace que le meilleur des masques...

Re: Fonctionnement d'un masque chirurgical

MessagePosté: 20 Nov 2020 15:05
de Bernard-J
Daniel a écrit: l'électrostatisme de la couche intermédiaire des masques chirurgicaux apparait certainement comme un plus par rapport aux masques en tissus, par ailleurs moins filtrants et actifs surtout sur les rejets de gouttelettes.

Mais ma curiosité me conduit à demander comment stp ce caractère électrostatique est il obtenu?
et également, que penser, au vu de cet électrostatisme, des propositions de réutiliser en les lavant ces masques jetables?

Ces questions et remarques sont vraiment pertinentes.
Que se passe-t’il quand une gouttelette arrive à la surface de la couche externe hydrophobe ? L'eau s'évapore et les virus restent collés à la surface,... d'où le conseil de ne pas toucher cette surface après utilisation !
Dans ce cas, les masques de fabrication maison pourraient être aussi performants, avec les virus immobilisés dans les fibres . Il est bien connu que certain tissus sont aussi électrostatiques - la soie par ex. Les masques préparés avec 2 tissus de matières différentes sont aussi efficaces :
https://blog.santelog.com/2020/04/28/co ... rotection/

La propriété électrostatique est obtenue en dopant le "tissu" de charges électriques par "corona discharge" - je ne sais pas comment traduire ce concept en français, mais cela n'a rien à voir avec le virus..) ceci pendant l'étirement d'une fibre de polypropylène en fusion. Le PP étant tribo-électrique. Je trouve ce processus génial!

Pour bien plus d'infos et concernant la France:
Tout savoir sur le meltblown, ce précieux matériau filtrant au cœur de la pénurie de masques chirurgicaux et FFP2.
https://tinyurl.com/yy9cdqrx

Je lis dans cet article:
"Mais la charge électrique ne reste pas indéfiniment sur le filtre : « On se souvient que Roselyne Bachelot, ancienne ministre de la Santé, avait acheté des masques en grande quantité pour faire des stocks. Certains se sont étonnés que ces stocks n’existent plus. En fait, un masque, chirurgical ou FFP2, a une durée de vie : on constate que la charge électrostatique se perd au fil du temps, même quand le masque reste dans son emballage. On a fixé cette durée à 10 ans. C'est pour cela que l'on n'avait plus ces stocks, constitués entre 2006 et 2009. »

Même si le nombre de charges électriques peut probablement diminuer en 10 ans, je pense qu'il est stupide d'éliminer ces masques sans faire un test. En préparant ma vidéo, j'ai aussi testé avec la même méthode un masque FFP3 avec date d'expiration mars 2012 et obtenu une rétention des particules de 99.2-99.3 % !

J'avais l'intention d'inclure un masque à ma prochaine lessive et refaire un test. :geek:

Re: Fonctionnement d'un masque chirurgical

MessagePosté: 20 Nov 2020 18:24
de GeLe
Bonsoir.

Tu as bien raison cependant de rappeler aux quidams la nécessité d'une pose correcte sur le visage.


J'ajoute même qu'il serait bienvenu que les fabricants pensent à mettre au point un masque qui colle bien au visage, en haut, en bas, sur les côtés, façon masque de plongée, car si un anti-masque me dit que je perd mon temps vu l'air qui passe par là, je ne pourrai lui répondre que : "c'est mieux que rien", ce qui n'est guère satisfaisant.

Re: Fonctionnement d'un masque chirurgical

MessagePosté: 20 Nov 2020 18:44
de Bernard-J
Gérard, je suis d'accord avec toi. J'ai aussi remarqué que ces masques chirurgicaux sont tous de forme identique et les visages tous différents. Sur certaines personnes un peu joufflues, il s'adapte bien, mais sur des personnes avec un visage mince, c'est la cata. C'est pourquoi je me demande parfois si un masque fait maison avec les bons tissus ne serait pas meilleur. Cousu habillement avec un élastique, il pourrait probablement mieux "coller" sur les bords.

Re: Fonctionnement d'un masque chirurgical

MessagePosté: 20 Nov 2020 19:01
de YVES50
Bernard-J a écrit:J'ai aussi remarqué que ces masques chirurgicaux sont tous de forme identique et les visages tous différents. Sur certaines personnes un peu joufflues, il s'adapte bien, mais sur des personnes avec un visage mince, c'est la cata


Tout à fait !
J'ai vu à la "Léthé-vision" un chef de service d'un grand hôpital de province à la barbe très fournie et dense portant un masque.
Malheureusement sa pilosité dépassait de partout. C'est dommage, cela fait beaucoup d'entrées possibles et le poil n’arrêtera rien...
De là à raser tous les soignants, quand même pas... :mrgreen: Sus aux barbus de tout poils ! :D

Re: Fonctionnement d'un masque chirurgical

MessagePosté: 20 Nov 2020 19:52
de Bernard-J
En fait, d'un point de vue professionnel, le masque chirurgical est conçu uniquement pour protéger le patient des postillons du soignant. Dans ce cas, barbe ou pas, c'est probablement égal. Par contre, le masque FFP2 ou FFP3, qui s'ajuste sur le visage est sensé protéger aussi le porteur. Dans ce cas,la barbe devrait être bannie :arrow: :ugeek:

Re: Fonctionnement d'un masque chirurgical

MessagePosté: 20 Nov 2020 21:22
de YVES50
Bernard-J a écrit:ar contre, le masque FFP2 ou FFP3, qui s'ajuste sur le visage est sensé protéger aussi le porteur. Dans ce cas,la barbe devrait être bannie


Mis à part les personnels féminins de la Santé ( à de rares exceptions près) comment pourra-t-on inciter les personnels velus à plus de raison et de rasage ? :lol:

Re: Fonctionnement d'un masque chirurgical

MessagePosté: 21 Nov 2020 11:39
de shrek
Bonjour
Mon épouse fait des masques en tissu depuis le 1er confinement et,entre le 2 éme pan et le 3 ème pan de tissu ,elle insère une "lingette" en tissu synthétique non tissé(filtre d'aspirateur)

jp