SDF naturaliste...

Un coin de détente pour parler d’un peu de tout, dans la bonne humeur et la cordialité !
Règles du forum

Un coin de détente pour parler d’un peu de tout, dans la bonne humeur et la cordialité !

Re: SDF naturaliste...

Messagede André » 07 Aoû 2017 18:13

Bonjour Sylvain

Une centaine d'espèces ...pas mal pour un séjour en montagne !

Tu dis que tout est sec, mais as-tu détecté une vrai tourbière à sphaigne ? Elles sont plus fréquente à l'étage montagnard voir sub-alpin.
Si tu en trouves, il y a souvent des Schlenken (trou d'eau) qui sont rarement à sec. La sphaigne sur le pourtour abrite en général des Desmidiées.
En haute montagne, les bords de lac peuvent également être intéressants, là où les filets d'eau l'alimentent.

En ce qui concerne les diatomées postées, il y a en premier une Gomphonema , la seconde étant une Eunotia.

Profites en encore bien là haut !!
Amicalement
André Advocat

Logiciels:Microcartouche outil indispensable développé par Christian Aubert,Photoshop,Neatimage,Helicon

Le Naturaliste...le forum le plus regardé dans les terriers!
Avatar de l’utilisateur
André
Coadmin
Coadmin
 
Messages: 8262
Inscription: 28 Aoû 2007 22:12
Localisation: Citoyen du monde-Europe

Re: SDF naturaliste...

Messagede 6le20 » 11 Aoû 2017 06:06

Bonjour tous,

André a écrit:Une centaine d'espèces ...pas mal pour un séjour en montagne !

Non, pas d'espèces, de sujets... un point d'eau et ses dizaines d'espèces ne représente qu'un sujet...


André a écrit:Tu dis que tout est sec, mais as-tu détecté une vrai tourbière à sphaigne ? Elles sont plus fréquente à l'étage montagnard voir sub-alpin.
Si tu en trouves, il y a souvent des Schlenken (trou d'eau) qui sont rarement à sec. La sphaigne sur le pourtour abrite en général des Desmidiées.

Oui c'est le problème, je ne suis pas monté assez haut... Du coup je fais dans le torrent, la source, la mouillère...


Pour en revenir aux particularités de la vie de SDF naturaliste : le problème des sporées de Champignons !

Normalement vous rentrez chez vous, vous posez un morceau de chapeau sur la lame et laissez faire la nature jusqu'au lendemain... Dans mon camion, ce n'est pas vraiment possible à moins de ne pas se déplacer du tout...

J'ai résolu le problème à l'aide de boites de lames vides, auxquelles j'ai ajouté une cloison de séparation et quelques aiguilles. Ce montage me permet de me déplacer en attendant que la spore tombe sur la lame :
Sécher la spore 1-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Sécher la spore 1-LG.jpg (60.26 Kio) Vu 87 fois


Néanmoins, un temps favorable aux champignons est aussi un temps humide... aussi il me faut parfois accélérer le séchage à l'aide d'un morceau de granite chauffé quelques minutes sur le gaz...
Sécher la spore 2-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche Sécher la spore 2-LG.jpg (48.17 Kio) Vu 87 fois


C'est par ce système, chauffage compris, que j'ai réussi à obtenir des images des spores du Bolet à pied rouge (le 110 ci-dessus), dit récompense du mycologue :mrgreen: : Boletus erythropus.
Fichiers joints
P1690002-LG.jpg
Exif et Meta MicroCartouche P1690002-LG.jpg (61.53 Kio) Vu 88 fois
Amicalement

Sylvain
Bestiolomane-plantophile



Bino Olympus SZIII + CAM 5 mg et Micro Paralux L3000 trino + Panasonic G5
Avatar de l’utilisateur
6le20
membre
membre
 
Messages: 1504
Inscription: 04 Aoû 2015 15:34
Localisation: Corbières
Prénom: Sylvain

Précédente

Retourner vers Pause café

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités