Fonctionnement d'un masque chirurgical

Un coin de détente pour parler d’un peu de tout, dans la bonne humeur et la cordialité !
Règles du forum

Un coin de détente pour parler d’un peu de tout, dans la bonne humeur et la cordialité !

Re: Fonctionnement d'un masque chirurgical

Messagede laisne » 14 Nov 2021 09:29

Bernard-J a écrit:Jean-Marie, tu as raison, j'ai du avoir une "bouffée délirante",..dixit Dr Raoult et si jamais je persistais, dis le moi, c'est que je suis vraiment devenu fou (Raoult - re-dixit) ! :lol:

J'ai lu que pour la couche filtrante, la finesse des fibres est aussi importante pour la rétention des particules, en plus de la grosseur des mailles, c'est aussi une question de physique (piégeage par liaisons de van der Waals) et qu'il est possible d'avoir des nanofibres, résistantes au lavage, et qui peuvent être tissées au lieu de collées, mais plus chères...
https://www.medgadget.com/2020/03/washable-face-masks-thanks-to-electrospun-nanofibers.html

Sont-ils résistants au lavage ? Sont-ils résistants au repassage ? :D
laisne
membre
membre
 
Messages: 2
Inscription: 11 Nov 2021 09:19
Prénom: Thomas

Re: Fonctionnement d'un masque chirurgical

Messagede Bernard-J » 14 Nov 2021 13:07

Sont-ils résistants au lavage ? Sont-ils résistants au repassage ?

Que signifie résistant ? Oui, ils ressortiront du lavage visiblement comme avant, mais moins efficace. Il me semble que j'avais expliqué cela dans ce fil. Concernant le repassage, je ne sais pas, mais je pense qu'il est inutile.

Aurais-je oublié de vous signaler ma deuxième vidéo, justement celle concernant le lavage de ces masques ?
Diable, cela fait déjà bientôt une année...

Amicalement - Bernard
https://www.microbiolvideos.ch
Bernard-J
membre
membre
 
Messages: 1002
Inscription: 01 Mar 2014 16:45
Localisation: Suisse
Prénom: Bernard

Re: Fonctionnement d'un masque chirurgical

Messagede JMP76 » 14 Nov 2021 18:30

Bonjour,

J'avais lu, dans une publication, que les masques n'étaient pas immédiatement efficaces. Il fallait respirer qqs minutes pour que le transit de l'air arrachent des électrons sur les fibres. Cela conduisait à une électrisation des fibres (+ pour absence d'électrons) et que cela enclenchait les processus d'attraction des virus. Il me semble qu'on avait déduit qu'il fallait charger les masques avec une soufflette...

Cordialement
Microscopie avec des BHS (dia/epi LPA, fluo, DIC, IR, capteurs) et analyses théoriques (FTM, spectro, ...)
Mes photos de voyages, microscopie et relief http://pichotjm.free.fr/Photos/Photos.php
Racine du site: Description des débuts de l'informatique (lampes, tores, Tr, SSI, LSI, ... ) http://pichotjm.free.fr
JMP76
membre
membre
 
Messages: 1319
Inscription: 16 Nov 2011 17:19
Prénom: Jean-Marie

Re: Fonctionnement d'un masque chirurgical

Messagede PierreH » 16 Nov 2021 14:32

Bonjour tous,

je pense à une chose dans ton protocole de lavage qui peut poser problème et origine possible de la drastique baisse de filtration des masques après lavage : je pense qu'il ne faut pas utiliser d'adoucissant.
Les adoucissants modifient de façon importante les propriétés physiques des tissus.
Ainsi, je sais qu'il ne faut surtout pas en utiliser pour le lavage des textiles "techniques" que j'utilise pour ma pratique intensive du vélo.
Une piste à creuser ?
Microscopes Zeiss WL, CP, DIC, épifluo, épiscopie HD, obj. Neofluar Phase, Plan-Neofluar 63, Optovar, écl. LED Seoul P4 3W
Stéréomic. Leica MZ12.5 Combi 3 Planapo 1x 2x, OPD Planapo 10x, écl. Schott KL1500LCD. Leica M3Z Plan Type S
Terrain Open University McArthur LED, Nikon Naturescope Mini, Emoscop SME LED, Belomo x10
Photomacroscope agrand. Kaiser modifié, Luminar 16mm, Apo-Rodagon N 50mm 2.8, Nikon CF 10 & 20x Plan EPI
APN Canon 450D téléc. USB, Fuji X10 Raynox DCR-250
Avatar de l’utilisateur
PierreH
membre
membre
 
Messages: 3141
Inscription: 13 Sep 2007 13:21
Localisation: Buzet-sur-Tarn près Toulouse
Prénom: Pierre

Re: Fonctionnement d'un masque chirurgical

Messagede Bernard-J » 16 Nov 2021 17:25

Bonsoir,

@Pierre
Présence d'adoucissant: Oui, c'est bien possible. Je ne me souviens plus si j'avais ajouté de l'adoucissant.
Je vais refaire un essai de lavage de masque avec ma prochaine lessive "textile" et posterai le résultat avant/après. Cela ne prend pas beaucoup de temps!

@Jean-Marie
Souflette: J'essayerai par la même occasion de rebooster un masque lavé avec le sèche-cheveu. 8-)
Amicalement - Bernard
https://www.microbiolvideos.ch
Bernard-J
membre
membre
 
Messages: 1002
Inscription: 01 Mar 2014 16:45
Localisation: Suisse
Prénom: Bernard

Re: Fonctionnement d'un masque chirurgical

Messagede Bernard-J » 18 Nov 2021 17:44

Voilà, J’ai fait une manip avec 2 masques (M1 & M2) et obtenu les résultats suivants:
1. Filtration M1 = M2 = 98 %
2. Lavage à 40°C , tissu technique, sans adoucissant : Filtration : M1= 56 %, M2=69%
3. Sèche-cheveux tiède, qq minutes : Filtration M1= 46 %
4. Application de ions négatifs (tube de ionisation), qq minutes : M2= 43 %

Nous retrouvons les résultats précédents, les masques neufs filtrent parfaitement, le lavage avec ou sans adoucissant amène les masques au niveau de la qualité de simples tissus par élimination des charges électrostatiques. Le traitement au sèche-cheveux ne rebooste pas les masques, il semble même être contre-productif, de même qu'une exposition à des ions O2-
Amicalement - Bernard
https://www.microbiolvideos.ch
Bernard-J
membre
membre
 
Messages: 1002
Inscription: 01 Mar 2014 16:45
Localisation: Suisse
Prénom: Bernard

Re: Fonctionnement d'un masque chirurgical

Messagede speculoos » 18 Nov 2021 17:54

[quote="Bernard-J"]
4. Application de ions négatifs (tube de ionisation), qq minutes : M2= 43 %
/quote]
Bonjour Bernard
tu pourrais développer sur ton tube de ionisation ?
speculoos
membre
membre
 
Messages: 841
Inscription: 14 Jan 2011 19:11
Localisation: Nancy - Gourin
Prénom: Didier

Re: Fonctionnement d'un masque chirurgical

Messagede Bernard-J » 19 Nov 2021 13:01

@Didier :
tu pourrais développer sur ton tube de ionisation ?

Dans une autre vie, j'avais fait quelques recherches sur les effets des ions de l'air sur les microorganismes et acheté un ioniseur (voir sur Gogol). Ces appareils sont utilisés pour purifier l'air en émettant des ions négatifs qui "collent" aux poussières/bactéries/virus se trouvant dans l'air, ce qui est sensé les détruire. En fait, l'air est bien purifié parce que les particules migrent et se fixent aux surfaces et murs de la pièce où se trouve l'appareil. Je n'avais pas les moyens de quantifier l'ozone produit en sus, mais mon appareil en produit aussi. Peut-être ont ils évolués aujourd'hui sur ce point.
A cette époque, les ordinateurs étaient munis d'écrans cathodiques et il arrivait que des personnes se plaignaient d'irritations et de rougeurs au visage... les particules et bactéries présentes dans l'air se retrouvaient collées sur les visages des personnes travaillant avec ces écrans,.. encore une conséquence des charges et de champ électrique ! Ce problème est probablement résolu avec les écrans LED actuels.
Amicalement - Bernard
https://www.microbiolvideos.ch
Bernard-J
membre
membre
 
Messages: 1002
Inscription: 01 Mar 2014 16:45
Localisation: Suisse
Prénom: Bernard

Re: Fonctionnement d'un masque chirurgical

Messagede JMP76 » 20 Nov 2021 13:06

Bonjour,
Intéressant.
Je ne suis pas spécialiste de la chose (quoique...) je vais simplement expliquer ce que j'ai vécu: J'ai toujours travaillé dans l'informatique, en tant que constructeur. Et j'ai donc participé à la création d'écrans cathodiques (N&B, couleur, cavalier, HD, phosphores spéciaux=rémanence) Et je n'ai jamais entendu parler de ces irritations. Pourtant beaucoup de collègues étaient devant leurs écran 8h/8 5j/5.
Les écrans CRT réclament des THT de 10-15 KV en N&B, et 25KV en couleur. Mais des protections existent et les écrans ne se chargent pas à ces tensions. (on draine les charges)
L'électronique est très sensible aux charges et cela implique de satisfaire à des normes ESD Electronic Static Discharges. Et cela a été très difficile à analyser et à mettre des protections au point. Maintenant les protections sont associées/intégrées dans les circuits intégrés, rendant le travail beaucoup plus facile. (voire on oublie le problème)
Le principal problème de l'Electronique est la moquette. Quelqu'un qui se déplace sur de la mouette peut se charger jusqu'à 25 000 volts. Je l'ai moi-même mesuré de nombreuses fois, lors de missions aux USA (Denver), car nos machines (techno CMOS) 'plantaient'. [Les CI qui recevaient une 'pêche' se mettaient en mode triac! et mettaient en court circuit les alims] Mesures faites avec des appareils spéciaux utilisant des éléments radio-actifs (tritium?). Je ne t'explique pas les difficultés pour les passages de frontières avec du matériel radioactif...
(Denver, en hiver, a un air très sec. Ce qui empêche les charges de s'évacuer. Quand on appelait un ascenseur, des étincelles d'environ 1cm apparaissaient au bout de mes doigts! et mon sursaut faisait rigoler les locaux avertis)
Par contre j'ai toujours entendu qu'il fallait se méfier des photocopieurs. Il y a d'ailleurs des normes pour leur aeration. Ces machines fonctionnent sur le principe de la xérographie (dépose de charges sur un tambour,saupoudrage et transfert vers du papier) Ces machines sont connues pour générer de l'ozone.

Juste des témoignages.
Cordialement
Microscopie avec des BHS (dia/epi LPA, fluo, DIC, IR, capteurs) et analyses théoriques (FTM, spectro, ...)
Mes photos de voyages, microscopie et relief http://pichotjm.free.fr/Photos/Photos.php
Racine du site: Description des débuts de l'informatique (lampes, tores, Tr, SSI, LSI, ... ) http://pichotjm.free.fr
JMP76
membre
membre
 
Messages: 1319
Inscription: 16 Nov 2011 17:19
Prénom: Jean-Marie

Re: Fonctionnement d'un masque chirurgical

Messagede Bernard-J » 20 Nov 2021 17:08

Merci pour le témoignage.
Il y a eu bien des publis sur les irritations engendrées par les champs électrostatiques des écrans CRT dans les années 80-90.
https://scholar.google.ch/scholar?hl=fr&as_sdt=0,5&qsp=1&q=%22visual+display+units%22+skin+symptoms&qst=br
Bien entendu, les irritations provenaient du type de poussières du local qui migraient vers les visages et non des champs électrostatiques eux-mêmes. Ce que l'on trouve dans l'air d'un labo de chimie n'est pas identique à l'environnement d'un bureau. Et l'on trouve plus de bactéries en suspension dans l'air des bureaux avec moquette que dans un labo de bactériologie !
Amicalement - Bernard
https://www.microbiolvideos.ch
Bernard-J
membre
membre
 
Messages: 1002
Inscription: 01 Mar 2014 16:45
Localisation: Suisse
Prénom: Bernard

Précédente

Retourner vers Pause café

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités